• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Victoire de Zemmour

Victoire de Zemmour

Ecrire un article annonçant la candidature de Zemmour près d'un an à l'avance n'était pas rien. Deux autres ont suivi. J'y ai détaillé mon argumentaire que j'estimais et estime toujours rationnel. J'y expliquais surtout pourquoi Zemmmour avait toutes ses chances.

Pour ceux qui voudraient se donner la peine de lire ces articles d'anticipation qui ont (quasiment) tout prévu, voici ces trois volets :

 

Acte I  : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/zemmour-il-y-va-tribune-libre-89480

Acte II : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/zemmour-il-y-va-tribune-libre-2-3-89808

Acte III : https://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/zemmour-il-y-va-3-3-et-va-l-92130

 

 

A peu de choses près, et encore de bon matin (ou plutôt de nuit), je maintiens tout. L'heure est donc d'écrire le chapitre final de cette épopée.

Je maintiens tout et notamment sur « l'énorme incertitude des électeurs ». Hélas un événement impondérable est intervenu et malheureusement, le positionnement d'EZ pourtant parfaitement rationnel a été mal compris. Mais pire que ce discours, c'est le traitement de ce dernier dans les médias qui a influé : à force de répéter le mensonge selon lequel EZ soutiendrait mordicus Poutine, les gens y ont cru. Et Eric a perdu les 5-6 points qui permettaient à sa candidature de se maintenir dans le champ des possibles, à savoir une qualification pour le second tour et le pire dans tout cela est que Marine n'a rien eu à faire car selon le théorème dit de la chèvre morte, le système l'a fort logiquement mise en avant. Que n'a-t-on pas entendu comme billevesées ? Marine aurait « mûri ». Marine incarnerait la « modernité », celle d'une femme indépendante (tellement indépendante qu'elle est seule, que ce soit à la ville ou à la scène), « sereine », bref plus présidentiable que jamais. On entend même des éditos sur des radios comme RTL ou Europe 1 vanter les louanges d'une Présidente du RN décrite comme « la candidate du pouvoir d'achat qui a su capter les préoccupations des électeurs ». Ne mentez pas... vous avez vous aussi entendu ces bêtises...

Voilà 40 ans que la formule inaugurée et appliquée par l'intrigant maquiavélique Mitterand fonctionne. Alors pourquoi en changer ? Pourquoi se priveraient-ils ? Il leur suffit de présenter Marine comme une possibilité de victoire pour que l'idée du « vote utile » trotte dans les esprits influençables. Ah bah si elle peut nous débarrasser de Macron, pourquoi pas ? Qui d'autre pourra le faire de toutes façons ? Les sondages nous disent que Zemmour est trop bas... donc ce sera Marine. Voilà le glissement « logique » qui s'opère chez de nombreux électeurs et qui s'opèrera dans l'intimité de l'isoloir pour des millions d'entre eux. Et pourtant...

 

Et pourtant, on le sait tous : Marine est nulle. L'entendre évoquer l'endettement de la France alors qu'elle s'est montrée incapable de gérer son propre parti* est à peu près aussi grotesque que d'entendre Hidalgo parler de propreté. Le système le sait. Rien n'a changé et malheureusement, une fois de plus, la femme à chat se fera dévorer par Macron lors de l'entre deux tours et perdra sans doute, certes entre 42 et 45% mais... la belle affaire...

Le plus grave est ailleurs : Elle hypothéquera nos chances d'enfin voir un parti souverainiste comme Reconquête obtenir des sièges à l'Assemblée Nationale dans la foulée, chose que le Front n'a jamais réussi à faire en un demi-siècle d'omniprésence politique.

Car là est bien le pb : Un RN vidé de ses militants (il doit en rester 20 000, soit 6 fois moins que Reconquête), vidé de ses cadres (de Nicolas Bay à Messiha en passant par Collard et la très symbolique Marion Maréchal ex-Le Pen... qui reste encore à la PME familiale mis à part les proches et, précisément, la famille, les Aliot, Bardella et consorts ?) aura toutes les peines du monde à présenter des candidats crédibles localement, tandis que la majorité présidentielle, elle, n'aura aucun problème à trouver des opportunistes, exactement comme elle l'a fait il y a 6 ans de cela avec, parfois même, des candidats qui se demandaient eux-mêmes ce qu'ils faisaient là.

 

Nous aurons ce soir les résultats mais il faudra garder en tête une chose : ce qui se joue aujourd'hui, ce n'est pas la réélection de Macron, celle-ci étant quasiment actée. Non, ce qui se joue, c'est l'avenir du camp patriotique et souverainiste et donc de la France. Si Zemmour n'est pas au-dessus des 10% (et je pense qu'il le sera... il existe encore de nombreuses inconnues comme ce nombre record de votants qui se sont inscrits sur les listes, le nombre conséquent d'indécis, ces primo-votants, etc), il est fort probable que l'aventure s'arrête là pour lui. En revanche s'il réalise un score honorable (entre 12 et 15%), nous aurons alors une dynamique pour les législatives. Nous aurons également 5 ans pour incarner une véritable alternance, à la fois à cet extrême-centre mortifère qui est littéralement en train de déconstruire notre pays et le soumettre aux puissances et intérêts étrangers, et à la fois à ce Front, ce Rassemblement pseudo-national, authentique machine à perdre et voie de garage pour des millions de Français qui veulent que la France reste la France, ces millions de braves gens dont les idéaux et espoirs sont pris en otage depuis près d'un demi-siècle par cette famille maudite de bourgeois parvenus.

 

L'heure aussi de dresser un premier bilan, avant même l'élection. Quoi qu'il se passera dans quelques heures, la candidature Zemmour aura été et restera historique et ce pour plusieurs raisons essentielles.

D'abord, car il en va ainsi lors de toute élection présidentielle : c'est la rencontre d'un homme et d'un peuple et cette rencontre a bien eu lieu. Personne n'y croyait ici même il y a un an quand je l'écrivais mais Zemmour a indéniablement réussi à endosser le costume du Président. Ses meetings ont été des succès incroyables. De Villepinte au Mont St Michel, de Chaumont-sur-Tharonne où il y avait autant de supporters dans la salle que d'habitants de ce village typiquement solognot au Trocadéro. Zemmour a galvanisé les foules. Avec un Olivier Ubéda dit « le magicien » en chef d'orchestre de ces grandes rassemblements, une équipe de cadres efficaces et particulièrement sur les réseaux numériques, des soutiens et de ralliements de poids, Zemmour s'est lui-même révélé. De simple journaliste politique et amateur d'histoire de France, il s'est mué en chef du principal parti de France, en tribun, bref... en animal politique. Les esprits chagrins objecteront que contrairement à Jean-Marie qui dissertait sans notes, Eric n'a fait que lire des prompteurs mais peu importe : contrairement à une Marine incapable d'écrire autre chose que ses listes de courses, Eric a écrit ses propres discours. Ainsi il les a rendus vivants, incarnés, chargés d'une émotion non feinte. Ils furent emprunts de solennité, de ce paramètre essentiel pour ne pas dire vital chez un homme politique : une dimension tragique. Ils furent gorgés de sincérité et de gravité car Zemmour, plus que n'importe quel autre candidat, a compris que ce qui se jouait lors de cette décennie 2020 n'était rien de moins que l'avenir de notre pays. Voilà bien une transition idoine pour évoquer cette victoire dont je parlais lors de mon Acte III.

 

Le fond. Parlons-en car c'est le nœud gordien de cette échéance électorale qui prend fin ce jour. Zemmour a introduit des notions essentielles et inédites dans le débat publique en France. Les plus jeunes ne s'en souviennent pas mais quand le Général expliquait que l'immigration devait être contrôlée et limitée et qu'il s'appuyait sur le risque de voir Colombey-les-deux-églises devenir Colombey-les-deux-mosquées, c'était bien en connaissance de cause. Après plusieurs décennies d'immigration de masse et de peuplement essentiellement afro-musulmane, nous en sommes bien là : des centaines de morts du terrorisme islamique, des milliers de gens agressés quotidiennement à tel point que des histoires comme celles de Jérémie Cohen massacré par toujours les mêmes racailles auraient bien pu finir en banal « accident de la circulation ». Le Général n'imaginait sans doute pas que nous en serions à spéculer sur le nombre de clandestins sur notre territoire. Il n'imaginait pas non plus que des députés admettraient 50 ans plus tard qu'il ignorent à 30% près la population d'un département comme la Seine-St-Denis. Il n'aurait probablement même pas imaginé l'incongruité absolue que la France puisse intégrer un territoire comme Mayotte alors que la moitié de la population de cette île est clandestine, que le taux de natalité est l'un des plus importants d'Afrique, que la polygamie y a cours et que les deux seules églises ne peuvent même pas faire sonner leurs cloches lors de la messe.

Zemmour a mis sur la table cette affreuse réalité, celle du Grand Remplacement. Il a mis les pieds dans le plat en expliquant sa solution : la remigration, à savoir l'expulsion des terroristes, étrangers qui sont proportionnellement 4 fois plus nombreux en prison que leur poids démographique dans la population, des clandestins par nature illégaux. Il a également mis sur la table le rétablissement du délit de séjour illégal, le fin de l'état de non-droit dans des centaines de quartiers et bien d'autres mesures de bon sens pour mettre un terme à l'islamisation inéxorable de notre pays. Le Pen père en a rêvé, il en a parlé mais a également préféré se vautrer dans un antisémitisme stupide et une posture d'épouvantail, rôle qu'il a tenu toute sa carrière privant ainsi les patriotes d'une représentation digne de ce nom. Quant à sa bourgeoise de fille, elle n'a tout simplement même pas remarqué qu'il n'y avait quasiment plus un seul Européen dans des villes entières de notre pays. Sans doute trop occupée à cajoler ses chatons, Marine s'est même parfois révélée plus à gauche que Macron. Elle aurait sa place aux côtés des fact-checkers de l'Immonde et autres chasseurs de conspirationistes tels les Tristan Mendès et Rudy Machin tant cette pauvre femme n'entend rien aux réalités de son temps.

Zemmour a compris que ces deux sujets étaient le fond : le GR et le grand déclassement. Hélas une majorité de Français n'étant pas eux-mêmes impactés, que ce soit démographiquement, sécuritairement ou économiquement, la mayonnaise n'a pas pris au-delà de ce petit peuple autochtone de province. Les bobos déconstruits, les boomers épargnés et autres esclaves ravis que Macron desserre un peu leurs chaînes le temps de l'élection n'en ont cure du destin de la France. Très souvent on ne réalise l'importance des choses qu'une fois qu'on les a perdus... et eux qui lorgnent sur un monde qui pourtant se disloque ne voient même pas la poutre dans leurs propres yeux, celle de cette Afrance qui se dessine sous les coups de boutoir des mondialistes. Ils ne comprennent même pas que leurs idéaux républicains d'ados attardés n'ont rigoureusement rien d'universels. Dans un monde en tension qui voit déjà les ressources se raréfier et les antagonismes que cela implique, l'heure est partout à la défense des intérêts nationaux de chacun. Partout... sauf chez ces gens. La Chine se construit de manière fulgurante en future première puissance mondiale, les Etats-Unis défendent leurs intérêts, la Russie les siens (et avec la brutalité qu'on leur connaît), L'Allemagne son industrie, l'Inde son devenir, la Turquie ses rêves de reconstitution de son Empire d'antan mais ces Français déconnectés d'eux-mêmes ne rêvent que d'aïe-phones, de musiques du monde entier sauf de chez eux et de cuisines exotiques livrées par les nouveaux esclaves modernes qui ne parlent même pas leur langue.

 

Le troisème élément qui fait que Zemmour a déjà gagné est... cette ferveur inédite. Je case ici ce clip de campagne comme illustration mais aussi parce qu'il résume à lui seul plusieurs mois d'engagement. Les meetings étaient pleins à craquer d'une foule enthousiaste ayant retrouvé l'espoir de sortir enfin de ce marasme. Sur des dizaines d'estrades, Eric a tenu des discours profonds, évoquant le passé glorieux de notre pays et cet impératif de ne jamais refermer le livre. Ses interventions à la télé cumulaient parfois des millions de spectateurs, un intérêt du public inédit depuis des décennies. Sur Youtube, jamais nous n'avons vu un candidat rassembler autant de spectateurs en direct ou en différé. Quoi qu'il arrive, Zemmour aura été le seul non-professionnel (avec Poutou mais lui a déjà plusieurs campagnes au compteur) de la politique de cette élection et surtout... le seul à susciter autant d'intérêt.

 

Son seul problème et nous autres souverainistes le savons bien, est d'avoir eu raison trop tôt. Dans 5 ans, dans 10 ans, nos idées seront certainement majoritaires mais l'application des mesures correctrices sera d'autant plus difficile que la population aura substantiellement évolué. Il ne faut pas se leurrer : Macron et son successeur de 2027 vont continuer d'engloutir notre pays à raison de 400 000 entrées par an. Nos jeunes de talent vont continuer de fuir à l'étranger après que nous aurons financé leurs études. Pourquoi un thésard qui s'est farçi 8 ans d'études se contenterait-il de toucher 1 400 € par mois quand il peut trouver un poste de chercheur dans un pays qui lui en offre le triple, la sclérose administrative et l'insécurité du quotidien en moins ? C'est bien à ce déclassement de la France comme nation dans le monde auquel nous allons collectivement assister. Macron et le pantin qui lui succèdera dans 5 ans vont continuer de dérouler le programme : restreindre nos libertés fondamentales, ouvrir encore davantage nos frontières, brader nos intérêts vitaux et infrastructures stratégiques et sans doute même servir sur un plateau à la technostructure germano-américaine qu'est l'Union Européenne notre dissuasion nucléaire et notre armée. Pourquoi se priveraient-ils puisqu'une majorité de Français dépolitisés en redemandent ?

 

Nul ne peut prédire l'avenir mais nous pouvons néanmoins dresser quelques grandes tendances à la lumière des réalités contemporaines : Les mondialistes vont continuer de disloquer notre pays tout simplement parce que, comme hurlerait l'autre traître, c'est leur projet ! Ceci est donc une certitude.

Reste que les Français se sont en partie réveillés grâce aux décennies de travail d'un Zemmour (et d'autres, bien entendu) mais en partie seulement. A 20h ce soir, c'est vraisemblablement le visage décati de la femme à chat qui apparaîtra aux côtés de l'éborgneur en chef. Et à l'issue de l'éventuel débat, nous verrons sans doute la même Marine se consoler d'une pelle en se trémoussant sur du Jean-Jacques Goldman un verre de punch planteur dans une main et une menthol 100s dans l'autre. L'étrange couple présidentiel, lui, se prélassera dans le stupre et le luxe d'un mobilier élyséen entretenu et payé par nos impôts. Et comme dirait Jean-Claude Brialy, tous leurs amis du show-biz seront là et à nos frais pour fêter prématurément la reconduite d'Emmnuel. Dans 15 jours, c'est en véritable empereur romain que le dieu grec autoproclamé pourra fanfaronner.

Mais de tout cela, nous devons retenir l'essentiel : Zemmour a irrémédiablement bougé les lignes. Nous ne reviendrons pas en arrière. Le GR est désormais sur la table. A part Marine qui, espérons-le, mettra un terme définitif à sa carrière de piètre politicienne, plus personne ne pourra feindre de ne pas voir l'éléphant au milieu du couloir. Lors de cette campagne, même la gauche soumise a admis cette évidence, en s'en félicitant certes, mais admis quand même. C'est dire qu'il n'y a chez les gens un minimum sensés plus de débat, si ce n'est entre ceux qui veulent le poursuivre et mettre en minorité les Français originels sur leurs propres terres et ceux qui le refusent. Tout le reste n'est que cuisine électoral, débats stériles et donc perte de temps, un temps... qui nous est compté.

 

Zemmour a donc d'ores et déjà remporté cette élection et la bataille des idées. Rendez-vous dans 5 ans, cette fois-ci pour la victoire.

 

 

 

 

 

* Le RN est criblé de dettes. Son déficit serait de 20 millions d'€ et ce malgré des millions d'€ d'aides publiques.

Tags : Eric Zemmour




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 11 avril 13:47

    Je me marre, au fait je me suis toujours marré.

    S’il se représente dans 5 ans je recommencerai à me marrer.

    Tiens un truc plus marrant que l’article et en lien avec les élections.

    https://youtu.be/A6GmpgG1r8U


    • 5 votes
      Duke77 Duke77 11 avril 14:08

      @sls0
      S’il devait rabbatre pour Lepen au 2e tour, ou améliorer les chances de Mélenchon au 1er. Il a fait le job. Et plutôt bien !
      Tu peux ajouter directement ses 8% aux 23% de Lepen.
      Reste plus que l’abstention et les Mélechonistes dans l’équation pour la victoire finale. Et le trucage par Dominion si c’est un peu juste... Comme aux USA.


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 11 avril 14:15

      @Duke77
      Il y a des études sur le vote des électeurs de la France Soumise et par simple rejet, pas mal sont tentés de voter Marine.
      Avec NDA et EZ plus les votes pour Marine, on est à 33-34%. A cela il faut ajouter une partie des électeurs de Valoche Détresse, des Soumis et des gens qui détestent Micron. Ca doit nous emmener aux alentours de 42-45%, voir au-dessus (d’où le 48% des sondages).

      Comme dit dans un autre post, nous allons certainement perdre mais il subsiste un maigre espoir (selon les points de vue bien entendu)


    • vote
      bubu12 11 avril 14:39

      @Conférençovore

      Les électeurs de base de Mélenchon n’iront pas voter Le Pen, je n’y crois pas du tout. Ou alors comme je l’ai dit dan un autre topic, ils pourraient être tentés en se disant que si elle passe elle n’aura pas de majorité aux législatives, ce qui de mon point de vue, serait sans doute moins pire qu’un Macron président qui aura moins de mal à rassembler aux prochaines élections


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 11 avril 15:13

      @si-sot
      En effet, en bon jouisseur qui n’a vraisemblablement pas d’enfant, ce qui est une excellente chose ceci dit, tu ne peux faire que cela et depuis des décennies : te "marrer". On se demande bien de quoi de prime abord et quand on ne te connaît pas, mais quand ce n’est pas le cas, c’est logique : en bonne fin de race (c’est objectif : tes gênes vont disparaître boomeur), tu te réjouis de la destruction de ta propre civilisation. Ta génération maudite (la généralisation est évidemment abusive) va bientôt enfin disparaître et laisser place à d’autres, des générations certes criblées de dettes, des générations qui devront aller au front pour survivre dans le merdier que ta génération leur aura laissé pour seul héritage, mais au moins des générations débarrassées des petits jouisseurs soumis dans ton genre qui "se marrent".
      Balayé par ta propre histoire pas drôle, si l’on s’en tient à l’espérance de vie moyenne tu n’assisteras sans doute même pas à notre victoire. Et on ne s’en réjouira même pas, nous. Bon vent et sans rancune . smiley

      P.S. : pas visionné ton lien... ça doit être de la merde, comme d’hab


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 11 avril 15:15

      @bubu12
      "Les électeurs de base de Mélenchon n’iront pas voter Le Pen, je n’y crois pas du tout."

      J’ai lu qu’au contraire, ils seraient 60% à y songer... Ca me paraît énorme ceci dit mais que 30-40% le fassent par pur rejet de Micron ne me paraît pas délirant.


    • vote
      bubu12 11 avril 19:19

      @Conférençovore

      30% ca me parait crédible, j’en ai autour de moi qui sont prêt à voter Le Pen en se disant qu’il luterons dans la rue, que ca ne sera pas pire. Moi je pense que le seul intérêt de voter pour elle c’est de rendre le pays ingouvernable en ne lui donnant pas de majorité


    • vote
      bubu12 11 avril 19:21

      @bubu12

      Quand je dis de base, je parle du vrai militant de gauche, je ne vois pas comment lui peut aller mettre un bulletin FN, mais je peux me tromper ! Mais sur les 22% de Mélenchon c’est clair qu’il n’y a pas que des sympathisants faut pas se voiler la face non plus


    • vote
      Pyrathome Pyrathome 12 avril 14:36

      smileyDrBubu/Diafoirus

      Les gens que je connais qui votent LFI n’hésiterons pas un seul instant à voter contre l’abject complice des Ukronazis adorateurs de Stéfan Bandéra qui a même son boulevard à Kiev actuellement !

      Alors 60 % ou plus de report n’est absolument pas impossible.....ce qui ferait environ 13 % ou plus quasiment assuré dans le camp de Lapine + la moitié des électeurs de Pécrasse ( dernière enquête d’opinion )...c’est là, la clé ! L’éborgneur a très peu de réserve, il a déjà fait le plein et mathématiquement c’est plié, ne leur reste que la propagande lénifiante et la triche si c’est très serré...

      Quant à mélenchon, toute honte bue, le "masque" est tombé, il est cramé....Pas une surprise !


    • vote
      bubu12 12 avril 14:57

      @Pyrathome

      Mélenchon a dit la même chose qu’il y a 5 ans, simplement faut avoir plus de deux de QI pour comprendre...


    • vote
      alanhorus alanhorus 11 avril 14:42

      C’est sur qu’un candidat qui se barre sans payé deux fois à la caisse automatique du bon marché ça donne pas confiance.

      Il aurait aussi piqué dans la caisse.

      https://echelledejacob.blogspot.com/2022/04/attention-fraudes.html

      Combien de votes nuls en France ?


      • vote
        Norman Bates Norman Bates 11 avril 18:59

        @Conférençovore

        Ah mais il arrive à Tatie Danielle de dire des choses pas complètement dénuées d’intérêt...c’est un peu comme le clébard très agité et à l’attitude hostile alors que dans le fond il est affectueux...il ne lui manque que la parole...
        Juste une minuscule apostrophe : la révérence de Moïse pour Saint Louis est connue, mais connaît-il tous les détails de sa biographie.. ?
        Bref, je voulais rebondir ici sur ça :
        "C’est pour cela que j’ai voté souverainiste depuis des décennies, contrairement à toi qui te plaint des mondialistes mais ne se déplace même pas l’espace de 5 minutes tous les 5 ans pour dégager ces ordures. Qui est incohérent dans l’histoire ?"
        On m’oppose souvent cette apparente contradiction, et, ayant navigué sur l’autre rivage, je la comprends...
        Pour commencer nous n’avons probablement pas la même conception du souverainisme...à mes yeux il n’y avait aucun candidat souverainiste dans cette élection...je veux dire un président putatif qui se donne les moyens de rompre définitivement les liens de soumission avec le cloaque mondialiste...
        J’admets toujours les marges d’erreur dans mes analyses, mais à mon avis tu votes depuis des décennies pour des souverainistes qui promettent monts et merveilles mais dont le programme aboutit à installer un vasistas dans les geôles du mondialisme mais pas les clefs pour s’en libérer...
        Et ces décennies de votes pour quel résultat ? à quelle échéance penses-tu qu’un souverainiste, même de façade, sera élu.. ? je croyais qu’il était urgent de sauver la France...apparemment non puisqu’il semble urgent d’attendre, de faire des ronds dans l’eau et de glisser encore des tonnes de bulletins dans l’urne magique et de faire la promotion d’une "démocratie" qui fonctionne puisque les gens vont voter, voyez donc...
        Ceux qui organisent cette "démocratie" ont aussi leurs échéances, les élections leur servent d’alibis et de crédit crédibilité pour avancer sans encombre...
        Seul un "court-circuit" changera la donne...


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 12 avril 17:18

        @Norman Bates
        "Juste une minuscule apostrophe : la révérence de Moïse pour Saint Louis est connue, mais connaît-il tous les détails de sa biographie.. ?"

        Je pense que oui et ça ne le dérange pas parce que, pour lui, c’est bien l’église qui doit être au centre du village et la synagogue dissimulée derrière la facade d’un bâtiment. Il sait que la France est de tradition chrétienne et pas "judéo-ceci" comme le pérore certains.

        "à mes yeux il n’y avait aucun candidat souverainiste dans cette élection..."

        Donc, autant laissez réélire un candidat mondialiste ? C’est cela ton raisonnement ? Parce qu’il n’y a pas le candidat idéal, on peut laisser les pire continuer car cela ne changerait finalement rien ?

        "dont le programme aboutit à installer un vasistas dans les geôles du mondialisme mais pas les clefs pour s’en libérer..."

        Si déjà les Français votaient massivement pour ces souverainistes-light, on en serait pas là.

        "à quelle échéance penses-tu qu’un souverainiste, même de façade, sera élu.. ?"

        Il est possible que cela n’arrive même pas. Ce n’est pas ainsi que raisonne un militant quelque soit son bord. Je connais des militants purs et durs de certains partis d’EG qui savent pertinemment qu’ils ont peu de chances de prendre un jour le pouvoir mais qui se battent quand même. Me concernant, c’est la même chose sauf, qu’en plus, je pense qu’une victoire n’est pas impossible. Par contre il y a urgence car deux paramètres jouent contre nous : le premier est la démographie (Mélenchiasse a fait plus de 60% chez les musulmans... tu vas dire que je m’acharne sur ce sujet mais... c’est une réalité dont il faut tenir compte : ces gens défendent surtout leurs intérêts personnels... et ils voteront probablement à plus de 90% pour Macron : ils sont du côté des globalistes car ces derniers leurs dervent la soupe. Le jour où ils seront assez nombreux, ils les grand-remplaceront comme cela s’est passé ailleurs). Le second est l’affaissement de la conscience politique des Français. Et là, quand je vois le niveau d’abstention des 18-35 ans, le manque d’implication, ce goût pour le futile, cette sous-culture qui se répand, la chute de 14 points de QI en 20 ans et l’érosion du capital social, je pense qu’il y a d’autant plus urgence à rétablir le pays dans son système éducatif, sa sécurité, ses valeurs, etc.
        Et à ce niveau, il faut bien procéder par élimination : qui a proposé de rétablir les fondamentaux à l’école si ce n’est EZ (et NDA) ? Qui a proposé de rétablir la sécurité pour tous si ce n’est EZ, MLP, NDA ? Qui propose de rétablir des filières d’excellences et la souveraineté énergétique si ce n’est EZ ou NDA (et accessoirement MLP) ? Etc.
        Il faut choisir le moins pire de tous (ou alors fomenter un coup d’Etat mais dans ce cas, il faut arrêter de poster ici). Je le vois comme un minimum syndical. Le fait de s’y soustraire parce que ces candidats ne sont pas de parfaits souverainistes est absurde. Et de toutes façons, pour l’instant, en France, ton souverainiste rêvé n’existe pas mais bon... si le candidat Bates veut y aller, je serais prêt à le soutenir mais j’ai comme l’impression qu’il manque de réalisme politique le motelier... smiley


      • vote
        Norman Bates Norman Bates 13 avril 00:27

        @Conférençovore

        Ah mais si j’ai le soutien (et la voix) du Qiqi je vais dès demain mobiliser le lobby motelier pour me présenter en 2027...quelques boîtes de godasses avec une fente déposées chez les commerçants voisins pour assurer le financement...les gueux préfèreront nourrir ces tirelires de l’espoir et de la révolte plutôt que de glisser des pièces dans le tronc occulte de la Valoche qui n’a qu’à se déguiser en roumaine et se poster à un feu rouge avec sa raclette et son flacon de Glassex...
        Ou alors elle peut arpenter les allées du bois de Boulogne, son slogan "la dame de faire" trouvera enfin une illustration concrète...
        Je reviens sur le candidat Bates...tu vois, même s’il était "clean" sous toutes les coutures il ne pourra jamais aller jusqu’au bout...même s’il avait une Liliane Bettencourt cachée...on peut éliminer tous les obstacles "matériels" il reste un programme qui n’aura jamais les honneurs des grands médias...et même si, tel un abcès, il devait percer il y aurait des mesures de freinage...entre l’accumulation de boules puantes et la destinée à la JFK il est impossible qu’il aille au bout dans le cadre de la républikésesvaleurs...
        C’est ça que je vomis de toutes mes entrailles...c’est comme jouer au casino, tu as l’illusion de pouvoir gagner mais à la fin t’es en slip...
        Le coup d’Etat ? comme il existe une "logique de guerre" il y a une "logique de soulèvement" et plus si affinités, c’est certain...bon, effectivement c’est pas à la sauce de ce sinistre crétin de Daillet qui a plastronné partout avec son projet de coup d’Etat...encore un peu et il déposait des petites annonces dans Libé, l’abruti, ou il louait des panneaux 4X3 pour faire la promotion de son coup d’Etat...
        Il ne faut pas sous-estimer l’état psychiatrique moyen de la populace, c’est assez affolant...il y a du bulbe déterminé à embrigader à la douzaine, et avec les "festivités" annoncées d’ici à la fin de l’année...une cocotte minute avec une soupape de sécurité qui n’évacue plus assez de vapeur, y a un moment il se produit l’inévitable...
        Bien évidemment je réprouve à titre personnel le recours à la violence...parce que c’est pas bien, c’est caca...si ça pète je peux proposer mes services en tant que médiateur et négociateur...je m’entraîne tous les soirs avec mes oiseaux empaillés, et même eux ne sont pas commodes... smiley


      • 1 vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 12 avril 11:03

        "à force de répéter le mensonge selon lequel EZ soutiendrait mordicus Poutine, les gens y ont cru. Et Eric a perdu les 5-6 points qui permettaient à sa candidature de se maintenir dans le champ des possibles, à savoir une qualification pour le second tour"

        Ce n’est pas seulement cela. 5 ou 6 points de plus n’auraient pas été suffisants pour se placer devant un Mélenchon à 22. Même avec le meilleur score possible pour un Zemmour dans la société française actuelle, il n’aurait jamais pu tripler son score. Il aurait seulement pu grapiller quelques points à Lepen, vu que Pécresse a été ramonée à l’os. Et on aurait seulement obtenu un second tour Macron-Mélenchon. 


        • 1 vote
          Pyrathome Pyrathome 12 avril 14:42

          @Gaspard Delanuit

          vu que Pécresse a été ramonée à l’os

           smiley

          Et maintenant elle va devoir faire un certain nombre de "passes sanitaires" pour rembourser les 5 millions de dollars de sa campagne....... smiley


        • vote
          Conférençovore Conférençovore 12 avril 17:21

          La ruine personnelle de Pécresse est une vraie bonne nouvelle. Bon, je ne m’inquiète pas trop pour elle non plus... Avec toutes les compromissions dans lesquelles son mari et elle ont pu se vautrer, ils doivent avoir du gras.

          Mais la décrépitude de ces charognes de LR est un petit bonus de ce premier tour qui est bon à prendre. Valoche en est réduite à mendier. C’est un délice ! smiley


        • 1 vote
          Conférençovore Conférençovore 12 avril 17:29

          @Gaspard Delanuit
          Si tu relis mes actes précédents, tu verras que j’ai toujours dit qu’il fallait "tuer politiquement Marine". Hélas, cela n’est pas arrivé, la faute à un certain conformisme de droite, un attachement inconditionnel de nombreux Français à cette famille (notamment dans le sud et aussi dans la région Nord) mais aussi à des insuffisances d’EZ à mobiliser le vote populaire.
          Je crois que la menace et même la qualif de Merluche d’un second tour aurait au moins eu le mérite d’obliger EZ et MLP a revoir leur copie et faire pour 2027 ce que nous étions nombreux (dont Marion) à appeler de nos voeux, à savoir une candidature unique. J’ai pu discuter de cela avec NDA il y a qq mois et je sais que FP y était aussi très favorable mais, malheureusement, le RN est aussi une PME familiale, avec des gens qui ont des intérêts perso (comme des mandats de députés européens) qui sont parfois suéprieurs à leur combat politique.
          Je suis ravi que Mélenchiasse ait été écarté mais je me dis aussi que la non-qualif des deux (MLP et EZ) aurait permis de rebattre les cartes. On verra en fonction du score de Marine mais cette union n’est pas une idée enterrée : c’est la seule qui nous permettrait de l’emporter et de nombreux cadres de Reconquête et du RN le savent très bien.


        • vote
          Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 12 avril 23:13

          @Conférençovore

          Oui. J’ajoute que Zemmour a entamé un processus d’éducation populaire qui ne peut pas voir ses fruits électoraux en quelques mois. Encore moins dans une société ou règnent non seulement l’autocensure mais aussi le déni le plus complet, où chacun a appris depuis l’enfance à ne pas voir ce qu’il voit et à dénoncer le voisin ou le collègue qui aurait l’audace de dire ce qu’il pense, où le rôle des journalistes est d’empêcher d’informer et de s’exprimer, où des ligues de vertu subventionnées peuvent instrumentaliser le système judiciaire pour mettre au pilori, ruiner et désespérer tout contrevenant à la bien-pensance. Il faut d’abord libérer la parole. C’est une mission sacrificielle. 


        • vote
          ged252 13 avril 18:58

          @Gaspard Delanuit
          Voilà aussi le Gaspard qui s’est toujours réfugié derrière une neutralité politique (je n’ai jamais voté ) pour ne pas dire de quel coté il est, vire enfin sa cuti pour prendre parti pour zemmour-le-juif.
          .
          On se demande pourquoi


        • vote
          Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 13 avril 21:14

          @ged252

          "Voilà aussi le Gaspard qui s’est toujours réfugié derrière une neutralité politique (je n’ai jamais voté)"

          Vous me confondez avec quelqu’un d’autre car je ne corresponds en rien à ce que vous décrivez. 



        • vote
          ged252 13 avril 18:50

          Ecrire un article annonçant la candidature de Zemmour près d’un an à l’avance n’était pas rien.

          .

          Soutenir Zemmour, quand toute sa vie on a combattu le FN et les Le Pen, ça vous disqualifie un homme.


          • vote
            ged252 13 avril 18:53

            En gros :

            Zemmour le juif : BIEN

            JMLP le goy : MAL

            MLP la goyette : MAL.

            .

            Puisque le discours des Le Pen et de Zemmour est le même, mais que dis-je, le discours de Zemmour est 10 fois pire, mais comme il est juif, passez muscade.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès