• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Vidéo du Grand Entretien de novembre 2021 - Pierre-Yves Rougeyron
#41 des Tendances

Vidéo du Grand Entretien de novembre 2021 - Pierre-Yves Rougeyron

Première Partie du Grand Entretien de ce mois-ci. Nous abordons la saison des aveux en cours, c'est-à-dire le choc du réel face aux mythes du souverainisme économique et migratoire possible dans le carcan de l'Union Européenne. Puis la partie que vous attendez tous, le travail de la notion du mois, le boomerisme mental. Avec l'actualité du Cercle Aristote et la recommendation lecture du mois de Pierre-Yves.

 

Tags : Politique Société




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Clocel Clocel 2 décembre 2021 16:33

    La fête aux boomers ! smiley


    • 2 votes
      sls0 sls0 2 décembre 2021 17:29

      J’aime bien l’écouter d’habitude, je ne suis pas toujours d’accord mais il a de bonnes analyses.

      Ici c’est plus propagande ou argumentation gaullo-maurasso-souverainistes, j’arrête à la moitié.

      Je suis un papy boomer qui ne se reconnaît pas dans la description qu’il en fait. Notre formatage a eu lieu avant l’ultra-libéralisme, pas la peine de nous coller les caractéristiques de l’ultra-libéralisme.

      Par contre c’est vrai que l’on ne faisait plus manoeuvrer pas les calotins.


      • 10 votes
        Conférençovore Conférençovore 3 décembre 2021 08:46

        @sisot

        Ma description du boomer dégueu est très simple : tu en es le portrait craché. Retraité de la (quasi-)fonction publique genre SNCF à 55 piges, jouisseur, amateur de contrées à très faible pouvoir d’achat qui font de lui et ses 2000 boules par mois un nabab, individu ultra auto-centré, ethnomaso préférant aider des étrangers (qui doivent le mépriser à raison d’ailleurs) plutôt que les siens...

        J’ignore quand à eu lieu ton "formatage" (probablement dès la prime enfance par l’Educ anti-Nat comme bcp...) mais ce qui est certain est que tu n’as jamais pu t’en affranchir au point d’intégrer docilement tous les schèmes mentaux, tous ces réflexes pavloviens "républicains" et tous les éléments du politiquement correct et t’en faire un ardent et zélé défenseur. Eh oui... le boomer est souvent un énorme PNJ, donc un ultra-conformiste généralement du fait de son train de vie (qu’il ne veut surtout pas perdre) mais aussi parce qu’il a précisément été formaté à ne jamais questionner l’autorité (du moins jusqu’à ce que le système lui explique que ce qui était le bien hier est devenu mauvais...).

        Cela étant je trouve un peu facile cette mise en accusation d’une génération donnée. D’abord parce qu’on ne peut pas repprocher l’immigration de masse et de peuplement à des gens qui n’avaient absolument pas conscience des conséquences. A moins que le Français des années 60-80 ait vécu en Afrique (ce qui ne représente quasi personne : les Français se foutent de l’Afrique depuis toujours), les Français de Souche n’ont globalement pas compris quelles populations ils laissaient venir, quelles cultures, avec quelles façons de penser et agir ils allaient devoir cohabiter. Ils ont été mis face au fait accompli et seulement après, une partie a compris (dans les années 80-90), celle confrontée directement (les classes pop autochtones qui ont basculé du PCF au FN). Face à l’incompréhension et le malaise de ne plus se sentir chez soi (avec l’arrivée massive des Africains), tous ceux qui ont pu quitter les zones remplacées se sont empressés de le faire. Le drame est que, une fois vous avez échappé à cette immigration de masse, vous pouvez très en oublier l’existence. A la campagne, encore en 2021, nous avons des populations qui parfois n’ont même pas conscience de la réalité de l’ensauvagement parce que soit ils ne le vivent plus depuis longtemps, soit tout ceci ne sont que des gros titres de JT sans matérialité (pour le moment...) pour eux. C’est aussi une autre caractéristique du boomer : il a globalement eu tendance à être pro-immigration de masse mais soit parce qu’il en profite (il lui faut bien des petites mains... eh oui mon si-sot, pour faire ton ménage à pas cher et demain te torcher le cul, on a bien compris qu’il fallait de l’esclave : je sais... tu préfères tes chiquitas pas trop regardantes et dans un pays où l’Autorité est disons conciliante), soit parce qu’il y échappait. Ah oui, le boomer est aussi un moralisateur... un moralisateur d’autant plus puant que c’est quand même en bonne partie à son inconséquence de gauchiste mental que l’on doit ce bordel. Cela étant, je ne voudrais pas non plus épargner les générations X et Y qui n’ont globalement pas fait mieux mais à ceci près que ces dernières sont tombées dans la marmite de la shit-holisation dès la naissance. Elles ont connu les cités pourries dès l’enfance, le fiscalisme confiscatoire, cette fonction publique pléthorique et impotente, cette invasion. Là où la génération des boomers aurait dû tirer la sonnette d’alarme dès les années 60-70 avec les premières émeutes de Vénissieux, elle a continué à alimenter la machine. Il y a pourtant eu les attentats de 1994-96, les émeutes de 2005, Mérah, les attentats de 2015-2020, chaque soir où presque des émeutes ethniques... mais non, certains ne changent pas et ne changeront pas pour ne surtout pas avoir à renoncer à leur confort matériel et intellectuel. Ce sont à ceux-là, à ces boomers dégueu que nous pouvons répondre : "vivement le grand enterrement et en attendant, ferme ta gou...".


      • vote
        sls0 sls0 3 décembre 2021 11:33

        @Conférençovore
        J’ai un collègue sur 6 qui est concerné par l’abhestose, il y a des emplois qui partent plus tôt à la retraite. Norbert qui avait fait une grande partie de sa carrière comme mécanicien sur les bateaux avec son exposition est parti à 48 ans.
        La majeure partie de ma scolarité s’est faite à l’étranger. Un moment j’étais en France à Grande Synthe. Quelques maisons avec du français de souche. Ça a construit rapidement des barres d’immeubles ou sont venu loger des villages entiers venant d’Algérie.
        En trois ans la couleur de peau en classe est passé de Blanche à un tiers bronzée. Il y avait aussi du pied noir, mon meilleur copain c’était Gérard, il était pied noir.
        Pas de problème de racisme, USINOR donnait du boulot à tout le monde.
        Au même moment Roubaix se colorait aussi fortement.

        Je n’ai jamais aimé les vacances, mes congés c’était amener de l’eau potable et de l’électricité dans des trous perdus, il n’y a jamais eu de demande de la part de Monaco ou du Luxembourg, oui j’ai fait pas mal de pays pauvres.

        Pour mon inconséquence j’avoue avoir pris conscience du rapport Meadows que dans les années 80, je suis devenu sobre en 83 ou 84.

        Comme tu vois, j’ai commencé à côtoyer jeune du basané, par la suite j’en ai rencontré un sacré paquet.
        L’étranger je connais.
        L’ignorance engendre la peur qui à sont tour engendre le rejet. Pas d’ignorance de ma part donc j’ai évité le cycle peur, rejet.
        Ce n’est pas ton cas, toi c’est la peur et le rejet qui dirige ta vie et tes mots.
        J’ai eu une vie sobre et riche en même temps.
        Sobre car peu dépensier énergétique et riche de rencontres.
        Toi t’as une vie de merde à cause de ta frousse.

        Tout les jours je dit bonjour à des maghrébins, 3 à 8 en moyenne, dans le lot il y a des chefs d’entreprise qui donnent du boulot à des français de souche.
        Il y a mon pote Saïd, 84 ans le patriarche, 24 enfants, petits enfants et arrières petits enfants.
        Sa première voiture en 1962, maintenant il habite une maison bourgeoise et toute sa descendance est dans la classe aisée ou riche. C’est à cause de lui que des jeunes maghrébins font un détour dans la rue pour me dire bonjour, par respect comme ils disent et ils aiment bien mon discours.


      • 3 votes
        yoananda2 3 décembre 2021 13:22

        @sls0
        le plus marrant dans l’histoire, et tu n’en rends pas compte, c’est que tout ce que tu viens dire ici confirme l’analyse de Conférençovore.
        hahaha, t’es impayable.


      • vote
        Hanibal Hanibal 3 décembre 2021 20:19

        @Conférençovore

        g pas lu


      • vote
        Hanibal Hanibal 3 décembre 2021 20:25

        @sls0

        intéressant comme parcours de vie !...j’aimerai bien connaitre celui des racistes pour faire une comparaison mais je suis heureux de savoir quel a été le cheminement d’un grand pertie des française. Ca me laisse plutot optimiste par rapport à l’éradication des préjugé raciaux qui perdurent encore. Le métissage aidant en cela.


      • 9 votes
        racbel 2 décembre 2021 20:18

        Assassinat d’un autre Scientifique lanceur d’alerte contre l’expérimentation vaccinale .

        ANDREAS NOAK a été tué quelques jours après la publication de cette vidéo.
        Sa découverte pourrait donner du sens à un autre "ingrédient" des vaccins.
        Tous les chimistes savent que ce sont des lames de rasoir, et elles ne sont pas biodégradables..

        https://odysee.com/@isagayral:4/Andreas-Noak—des-nano-lames-de-rasoir-en-hydroxyde-de-graphene-dans-les-vaccins1:e


        • 2 votes
          sls0 sls0 2 décembre 2021 21:54

          @racbel

          Tu sais ma puce, même les gens stupides meurent.
          S’ils sortent beaucoup de conneries, la probabilité qu’ils meurent après en avoir sorti une est grande.
          Au moins il n’est pas mort tué par des rasoirs en graphène.

          Un mec qui délire dessert la cause qu’il croit défendre, si complot il aurait, on ne tue pas l’idiot utile.



        • 1 vote
          sls0 sls0 3 décembre 2021 19:35

          @Pyrathome
          Deux fois aujourd’hui que tu mets un commentaire sans lien avec mon commentaire, appliques toi mon gars !


        • 12 votes
          zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2021 09:09

          L’EU est comme une vache crevée au bord de la route, seule les mouches vertes font bombance .... 


          • 2 votes
            gnozd 3 décembre 2021 13:47

            Je suis assez d’accord avec lui sur un plan philisophique général, mais là où il se plante :’est que c’est pas la génération des boomers qui a ouvert les portes de l’immigration : c’est celle d’avant ! (vu qu’à ma connaissance c’est pas des trou-du-cul de 20 piges qui détenaient les clefs des usines...).


            • 1 vote
              gnozd 3 décembre 2021 14:06

              @gnozd

              ...et nos dirigeants actuels ne sont pas des boomers, que je sache...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès