• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Démocratie & liberté d’expression : 4h de discussion passionnante avec (...)
#89 des Tendances

Démocratie & liberté d’expression : 4h de discussion passionnante avec Étienne Chouard

Au milieu de l'été, ZioClo reçoit Étienne Chouard pour discuter en profondeur sur le thème de la démocratie et de la liberté d'expression.

Tags : Démocratie Liberté d’expression Etienne Chouard RIC




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    




    • 3 votes
      Yacine Chibane Yacine Chibane 30 juillet 17:10

      Le problème avec Etienne Chouard c’est qu’il conçoit la démocratie comme un fin en soi au point où il veut que des gens soient désignés sans programme (par tirage au sort) pour écrire la loi fondamentale du pays. Il n’a non plus pas très varié depuis 15 ans. 


      • vote
        sirocco sirocco 30 juillet 20:18

        @Yacine Chibane
        "Le problème avec Etienne Chouard c’est qu’il conçoit la démocratie comme un fin en soi..."

        En quoi est-ce un problème ?...

        Si on ne conçoit pas la démocratie (pure et dure) comme une fin en soi, on aboutit très vite à la dictature. Les exemples d’une telle dérive, comme vous le savez, pullulent.


      • 4 votes
        Yacine Chibane Yacine Chibane 30 juillet 21:25

        @sirocco

        Je pense le contraire, lorsque la démocratie et surtout son vice qui est la tyrannie de la majorité devient une fin en soi il est très facile pour un mouvement totalitaire de balayer cette même démocratie. La démocratie doit être encadrée par des règles pour fonctionner et non suivre les avis majoritaires sur tout et n’importe quoi comme le préconise Chouard en confiant la rédaction du contrat social à des gens choisies par la roulette russe. 


      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 08:58

        @Yacine Chibane

        "La démocratie doit être encadrée par des règles pour fonctionner et non suivre les avis majoritaires sur tout et n’importe quoi..."

        C’est vrai. 

        "comme le préconise Chouard en confiant la rédaction du contrat social à des gens choisies par la roulette russe." 

        C’est faux. Ce n’est pas du tout ce que préconise Chouard. 

      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 09:00

        @Yacine Chibane

        "Le problème avec Etienne Chouard c’est qu’il conçoit la démocratie comme un fin en soi"

        Remarque intéressante. Quelle est la fin de la politique, pour vous ? 

      • vote
        marcus 30 juillet 17:54

        Billet d’un ultragauchiste ?....


        • vote
          simplesanstete 30 juillet 20:30

          5 heures !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! & il s’est fait gazé en direct par le Robert en 1 seule question...RIC tus....soviets jaunes & co


          • 1 vote
            Conférençovore Conférençovore 31 juillet 07:55

            Il y a un côté croustillant à entendre ce pauvre Chouard parler de liberté d’expression alors qu’il s’est fait atomiser par la mère Denis et a perdu ses strapontins médiatiques immédiatement après.

            Il a osé affirmer ne pas avoir d’avis sur le crime des crimes. Sacrilège ! Même cela est strictement interdit. On ne peut pas ne pas avoir d’avis ou simplement s’en foutre. C’est interdit. Comme le dit Bourbon, sur ce coup-là, le gentil Chouard a chut, il a deçu et fût déchu. Ses excuses ordonnées par la communauté d’avant-garde ont bien été formulées matin, midi et Chouard par ce pauvre Etienne mais il ne semble toujours pas avoir intégré qu’elles... ne suffiront jamais. Il est des crimes pour lesquels le "ni pardon ni oubli" revêtent un caractère intemporelle.

            Quant à son obsession de la démocratie directe, je rejoins Chibane : en faire une fin en soi est absurde. Mais ce n’est pas le plus problématique. Cette idée n’a de sens qu’avec des masses politisées, éduquées, instruites, conscientes des enjeux de pouvoir et des contre-pouvoirs, des mécanismes de création monétaire, du fonctionnement des institutions, de l’existence des nombreuses officines qui s’abritent dans l’arrière-boutique d’une République vérolée par le messianisme des uns et le médiocre court-termisme des autres. Autrement, cela ne peut donner que de la merde où le plus grand nombre, càd la masse de veaux qui élisent des Hollande, des Sarkö, des Macron et s’abreuvent des conneries d’Hanouna ou des Chtis à Miami, décident. Désolé mais... non merci. Je crains que cela serait encore pire que ce que nous vivons actuellement. J’aime le peuple mais beaucoup moins les foules, surtout quand elles sont aussi peu conscientes et donc manipulables.

            L’autre énorme objection est que comme c’est le plus grand nombre qui décide, demain, dans un demi-siècle ou peut-être un peu plus, la France deviendra officiellement et démocratiquement une République islamique dans laquelle les autochtones non soumis à cette stupide religion d’Etat seront des dhimmis. Chouard sera cané depuis longtemps et bon nombre de gens qui lisent ceci aussi mais 1 500 d’histoire glorieuse sera effacée par la mise en place du système politico-religieux le plus débile de l’univers. La France appartiendra alors à ces populations que nos ancètres ont justement et courageusement renvoyés dans leurs contrées maudites à chaque fois que cela fut nécessaire.

            La démocratie directe ne peut fonctionner que dans une société restreinte en nombre et homogène, une société où le degré de confiance entre ses membres est très élevé. En France, le capital social est tellement erodé par l’immigration de masse extra-européenne, l’individualisme et l’hyper-consumérisme, qu’elle n’est tout simplement pas possible et encore moins souhaitable. Le prof (de lycée ?) Chouard a donc oublié de trop nombreuses variables pour que son équation soit résolue.

            En l’état actuel des choses, l’urgence n’est absolument pas de perdre son temps avec des utopies de fonctionnaire en mal d’idéaux.


            • vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 08:10

              @Conférençovore

              "La démocratie directe ne peut fonctionner que dans une société restreinte en nombre et homogène, une société où le degré de confiance entre ses membres est très élevé."

              Certes. Mais dans une société hétérogène vérolée par le communautarisme, est-ce que la démocratie indirecte fonctionne mieux ? 


            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 08:54

              @Conférençovore

              "Autrement, cela ne peut donner que de la merde où le plus grand nombre, càd la masse de veaux qui élisent des Hollande, des Sarkö, des Macron et s’abreuvent des conneries d’Hanouna ou des Chtis à Miami, décident."

              Cette réalité est prise en compte par Etienne Chouard dans toutes ses interventions et dans celle-ci aussi. Avec de la merde, on ne fait que de la merde donc si on suppose que la population est de la merde par essence, ce n’est même plus la peine de se poser des questions politiques : ce sera de la merde dans tous les cas avec tous les systèmes de gouvernement imaginables. L’idéalisme et l’utopisme consiste à ne voir que du "tout ou rien", et ce n’est pas la position de Chouard qui cherche des leviers efficaces pour repolitiser une population avachie dans son consumérisme halluciné et sa soumission aux injonctions médiatiques. Il part de cette réalité et non d’une cité imaginaire accrochée dans l’azur éternel. Il ne s’agit pas de désigner un paradis politique au-delà des nuages mais d’impulser un comportement politiquement actif, sans lequel (encore une fois) rien ne pourra s’améliorer. D’où la création d’ateliers politiques dans lesquels des groupes s’entraînent à réactiver leur citoyenneté fondamentale, sans embrigadement dans telle ou telle orientation politique déjà définie. 

              Maintenant, prenons un exemple concret. Depuis quelques années, la population française à en croire plusieurs enquêtes d’opinions qui donnent les mêmes résultats  veut stopper l’immigration (assez conformément à ce que propose Zemmour). Or, cette opinion majoritaire ne se reflète que minoritairement dans les résultats électoraux. Ce gouffre semble indépassable. Question : Est-ce qu’un référendum sur ce sujet (fait dans les règles de l’art, donc en prévoyant 8 à 12 mois de débats) ne donnerait pas un résultat moins merdique que la fosse à purin dans laquelle la France s’enfonce chaque jour un peu plus ?


            • vote
              TchakTchak 31 juillet 09:33

              @Conférençovore
              .

              Au début, je ne comprenais pas, je me demandais si c’était Norman que je lisais…

              Je suis d’accord avec Yassine Chibane et vous, je pense que Chouard a atteint ses limites : sa proposition est insuffisante. J’ai de la peine à dire pourquoi, je peux dire en tout cas qu’il est trop naïf sur la nature humaine.

              .

               Maintenant, l’expérience des ronds points au début de gilets jaunes a montré qu’une intelligence collective, constructive et positive est tout à fait possible. Ils ont formé des parlements sauvages, bien plus dynamiques qu’à l’Assemblée Nationale, au point d’avoir trouvé rapidement la clé pour reprendre le pouvoir politique : le RIC. Il y a eu aussi des élaborations de programmes tout à fait censés, raisonnables, avec la solidarité comme les exigences de vie collective nécessaires. C’est à dire sans les pathologies habituelles dont ont besoin les partis politiques pour exister électoralement. La question est comment faire pour que cette intelligence collective possible, puisse advenir sans être corrompu par le système en cours qui n’est pas fait pour ça. A part les fourches, je ne vois pas et lui ne veut pas.

              .

              La question à laquelle je n’ai jamais eu de réponse est si la démocratie est possible au-delà de millions de personnes. On sait aujourd’hui, qu’un système représentatif finit toujours par être la proie d’intérêts qui ne sont ceux de la population. Et le système exécutif dirigeant devient système de domination.

              .

              Démocratie directe : durant le Hirak, en Algérie, proposition constitutionnelle a circulé d’une démocratie  à partir des conseils communaux et de quartiers pour les agglomérations. Le faux semblant, je crois, est de penser que la démocratie se limite au vote, aussi éclairé fût-il. Le principe que les habitants locaux gèrent leur commune ou leur quartier, et que ce soit à eux de gérer, me semble sain : la démocratie est une affaire d’expérience des réalités. On peut imaginer un secteur législatif qui soit propre aux communes, pour qu’il y ait un pouvoir local de régler ses problèmes et de construire, inaccessible à un secteur législatif national qui a aussi le sien. Le système Suisse a son corpus législatif communal. Les crèches et les pistes de skis, par exemple, c’est la commune qui fait comme ça lui convient.


            • vote
              Conférençovore Conférençovore 31 juillet 10:34

              @Gaspard Delanuit
              "Certes. Mais dans une société hétérogène vérolée par le communautarisme, est-ce que la démocratie indirecte fonctionne mieux ?"

              Le communautarisme n’a pas lieu d’être dans une société homogène. Je reformule : dans une société homogène, il existe bien un communautarisme mais il est national.
              Et je le redis : la question de l’échelle est essentielle. La démocratie directe peut avoir du sens à l’échelle d’un village ou même d’un petit pays (comme l’Islande par exemple... 300 000 hab, société ultra homogène) mais au-delà cela ne fonctionne pas.


            • vote
              Conférençovore Conférençovore 31 juillet 10:46

              @TchakTchak
              "Au début, je ne comprenais pas, je me demandais si c’était Norman que je lisais…"

              Ah mais j’ai toujours admis avoir des points d’accords avec le camarade aubergiste.

              "J’ai de la peine à dire pourquoi"

              Non, non... aucune. D’ailleurs tu le dis juste après : "je peux dire en tout cas qu’il est trop naïf sur la nature humaine.". C’est effectivement son pb. Chouard est un gauchiste en cela qu’il nie les ordres naturels. Pour lui, un Français c’est un individu muni d’une CNI française. Pour lui, les gens sont bons par nature... Chouard est la quintessence du "gentil".

              " Maintenant, l’expérience des ronds points au début de gilets jaunes a montré qu’une intelligence collective, constructive et positive est tout à fait possible."

              Oui, à une échelle locale, réduite et avec une pop homogène (les GJ, c’est la révolte des Blancs de province, ni plus ni moins... il faut le dire explicitement), c’est possible.

              "Le principe que les habitants locaux gèrent leur commune ou leur quartier, et que ce soit à eux de gérer, me semble sain"

              Moi aussi mais j’ai été élu municipal et en pratique... ce n’est pas aussi simple que cela. La plupart des habitants en ont rien à foutre de la gestion de leur commune. Ils la voient comme un ensemble de services (entretien de la voirie, formalité admin, etc) et ça s’arrête là.

              "Le système Suisse a son corpus législatif communal."

              Le système suisse est en effet très intéressant car c’est le renversement du nôtre : chez eux, la commune est le centre décisionnel primaire. Tout ce que la commune ne peut pas gérer relève du canton. Tout ce que le canton ne peut pas gérer (transport inter-régional, politique énergétique, défense, etc) relève de la confédération. Mais encore une fois, cela fonctionne (de moins en moins ceci dit) parce que, malgré une pop plus hétérogène que la nôtre (sur le plan linguistique, parce qu’il y a aussi 25% d’étrangers), il y a une conscience de l’intérêt commun qui n’existe plus en France.


            • 1 vote
              Conférençovore Conférençovore 31 juillet 11:02

              @Gaspard Delanuit
              "avec de la merde, on ne fait que de la merde donc si on suppose que la population est de la merde par essence, ce n’est même plus la peine de se poser des questions politiques"

              Je ne pars pas du principe que la pop est de la merde par essence. Je dis qu’une majorité est dépolitisée et inconsciente. La question politique consiste à prendre les données du pb tels qu’ils sont. Après, je peux me tromper hein... mais factuellement, les Français votent en majorité comme des cons.

              "Or, cette opinion majoritaire ne se reflète que minoritairement dans les résultats électoraux. Ce gouffre semble indépassable. Question : Est-ce qu’un référendum sur ce sujet (fait dans les règles de l’art, donc en prévoyant 8 à 12 mois de débats) ne donnerait pas un résultat moins merdique que la fosse à purin dans laquelle la France s’enfonce chaque jour un peu plus ?"

              Je crois surtout que l’on perd du temps. Les Français en ont plein le cul non pas "de l’immigration" mais d’une certaine immigration (tu as déjà entendu des Français se plaindre de la présence pourtant massive d’Asiatiques d’extrême-orient ?), en l’occurrence afro-muz. Mais dès qu’il s’agit de voter pour un candidat qui veut mettre un terme à ce désastre, ils sont déjà bcp moins nombreux. 
              En quoi un référendum et des débats aideraient à les convaincre ? Le Bataclan a fait 130 morts et strictement rien n’a changé (ah si, Marine a pris 7 points de plus au second tour par rapport à 2017... la belle affaire).
              La réalité est que nombre de Français échappent à la réalité de cette immigration. C’est par exemple mon cas. Je n’en vois quasiment jamais. Si je n’avais pas vécu dans des zones en voie de remplacement pendant des années, je dirais comme pas mal de gens que ce n’est pas un vrai pb (vs. le pouvoir d’achat, le chômage, etc).
              Non, je crois qu’il faut un traitement de choc pour la France. EZ était une incarnation de celui-ci. Il a commis des erreurs mais... les Français n’en ont pas voulu, de même qu’ils n’ont pas voulu d’un NDA qui était pourtant le meilleur candidat. S’ils ne sont même pas capables de prendre des décisions aussi simple, pourquoi devrions-nous leur demander leur avis sur des sujets plus complexes ?


            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 11:11

              @Conférençovore

              "En quoi un référendum et des débats aideraient à les convaincre ?"

              Il ne s’agit pas de les convaincre : je dis qu’ils sont déjà convaincus et qu’un référendum donnerait force de loi à ce bon sens. Voilà un exemple ou une part de démocratie plus directe serait bienvenue. 

            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 11:24

              @Conférençovore

              "Et je le redis : la question de l’échelle est essentielle. La démocratie directe peut avoir du sens à l’échelle d’un village ou même d’un petit pays (comme l’Islande par exemple... 300 000 hab, société ultra homogène) mais au-delà cela ne fonctionne pas."

              Je le redis aussi : ce n’est pas tout ou rien.
              Et je reformule aussi : la démocratie directe est plus facile à mettre en œuvre dans un petit pays très homogène que sur un grand territoire national excessivement ouvert aux flux migratoires. Il convient d’ajuster la part de démocratie directe et celle de démocratie indirecte selon les circonstances ; mais la démocratie directe ne devrait jamais être totalement absente du fonctionnement institutionnel car sa présence, même sous une forme ponctuelle, contribue à maintenir une citoyenneté plus active. 

            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 11:33

              @Conférençovore

              "dès qu’il s’agit de voter pour un candidat qui veut mettre un terme à ce désastre, ils sont déjà bcp moins nombreux."

              Parce que voter pour un candidat n’implique pas seulement un accord avec un unique projet (même s’il est important), mais une adoption intégrale bien plus complexe avec un être humain, sa biographie, sa carrière, son allure, etc.  

              D’où l’intérêt du référendum qui consiste à se prononcer directement pour ou contre une loi et pas pour ou contre une personnalité humaine avec tout ce que cela implique comme parasitage psychologique, genre : "j’aime pas sa gueule", "il est méchant", "t’as vu comment l’autre lui a cloué le bec", "il pourra pas gagner", "Il a pincé la fesse d’une femme il y a 28 ans dans un ascenseur", etc.

            • 1 vote
              TchakTchak 31 juillet 13:03

              @Conférençovore

              Oui, à une échelle locale, réduite et avec une pop homogène (les GJ, c’est la révolte des Blancs de province, ni plus ni moins... il faut le dire explicitement), c’est possible.

              Ce sont en effet les 3 France de Christophe Guilluy. Je n’ai pas de solution pour cette France là. Au moins il pose la photographie de la réalité sans laquelle on ne peut réfléchir à rien.

              Les Français en ont plein le cul non pas "de l’immigration" mais d’une certaine immigration (tu as déjà entendu des Français se plaindre de la présence pourtant massive d’Asiatiques d’extrême-orient ?), en l’occurrence afro-muz.

              Oui, l’immigration n’est pas le problème ( à condition de rester sous un seuil, ce qui n’est pas respecté non plus). Les Britanniques n’ont pas vraiment de problème avec l’immigration Indienne, mais celle Pakistanaise leur donne du fil à retordre.
              Des cultures sont compatibles, d’autres non. Mais, évidemment, personne en université ou parmi les intellectuels ne voudrait se lancer dans ce genre de travail. 

            • vote
              Norman Bates Norman Bates 31 juillet 16:59

              @TchakTchak

              Je crois que le camarade Qiro a mis du Bourbon dans son eau de Moïse...
              Entre parenthèses il y aurait beaucoup à dire sur ce que subit actuellement la publication du dit Bourbon, une mise à mort ourdie par quelques élites communautaires après 71 ans de diffusion ininterrompue...

              @Qiqi

              Oui nous avons moult accords...c’est après que ça bifurque vers d’improbables et parfois énigmatiques désaccords... smiley


            • vote
              Conférençovore Conférençovore 31 juillet 18:38

              @Norman Bates
              En effet, cela bifurque car je sors de l’autoroute de la mono-causalité pour prendre les nationales du réalisme politique. Moïse n’est clairemnt pas l’unique responsable de toute cette merde. Monique et Hervé qui tiennent la brasserie du coin qui fait turbiner du pak-pouk dans les cuisines n’ont pas non plus le cul propre dans l’histoire. PAs plus que Gérard et son apprenti Guinéen pour lequel il entame une grève de la faim pour empêcher l’expulsion ou encore François, le marchand de sommeil dont l’hôtel est occupé toute l’année par des clandos que nous rinçons à l’oeil. Et je ne parle pas non plus de ces connasses retraitées de l’Educ Naze qui ibt monté la 3500ième assos pour l’accueil des mêmes alors qu’elles ne jettent même pas un oeil à leur congénère qui dort dehors. Quant au migrant qui agresse sexuellement la minette qui se refuse à lui, il a également une responsabilité. Et le Français béta-cuck qui regarde comme un veau tout ça sans rien faire également.
              Il n’y a rien d’énigmatique dans nos désaccords : ils sont fondés sur une différence évidente d’appréciation de la réalité et des responsabilités. L’élite d’une certaine communauté en a une évidente mais elle est très loin d’être la seule.
              Quant à Bourbon, j’aime bien le personage et déplore ce qu’il subit mais sur le fond, il s’enferme lui aussi dans cette même mono-causalité.


            • vote
              Norman Bates Norman Bates 31 juillet 20:41

              @Conférençovore

              Tu sors de l’autoroute pour les nationales...ensuite tu sillonnes les départementales jusqu’à te retrouver sur des chemins de terre où tu t’enlises dans des impasses comme celle avec Moïse qui fait davantage partie du problème qu’il n’en est une solution...(nous avons déjà eu cet échange, voir son entourage et ses mécènes..)
              C’est l’habituel sketch de ceux qui créent des problèmes et se la radinent en proposant leurs solutions...ça fait des lustres que ça dure...
              Pour ma part je suis sorti de l’autoroute de la mono-causalité depuis belle lurette, un Schwab par exemple n’étant pas un "élu"...ses branches généalogiques poussent même vers la direction opposée, celle d’une affiliation avec tonton Adolf...
              Mince ! ça rejoint d’autres porosités avec des élites communautaires d’antan, mais peu importe, je sais qu’il est piégeux de se focaliser sur les porteurs de paraboles...
              C’est la raison pour laquelle je me borne (hum) à relater des éléments strictement factuels sur les agissements et exactions de la faction mondialiste qui, tant qu’elle ne sera pas combattue avec férocité, continuera de mener le bal, toutes les luttes horizontales n’étant qu’un sain rempart pour elle, comme d’ailleurs le cirque "démocratique" avec ses "performeurs" comme Moïse dont le seul but est de maintenir en vie l’illusion d’une liberté de choix...
              Bourbon ? outre son phrasé assez insupportable, je ne partage pas entièrement ton point de vue...il est moins mono-causal que d’autres...mais bizarrement ceux qui pilonnent Rivarol jusqu’à la mort sont bien ciblés...c’est eux qui décident de ce qu’il est autorisé à penser et de ce qui est interdit...


            • vote
              Conférençovore Conférençovore 31 juillet 21:17

              @Norman Bates
              On ne se mettra pas d’accord. J’adore les chemins de terre. On y croise aucun nuisible et les rares cas où cela arrive, ça se passe mal pour eux. Ces chemins mènent au bonheur contrairement aux autoroutes de l’enfer d’assez décès.
              Le Z n’a crée aucun problème. Il a permis de réveiller des millions de françaouis endormis.
              Quant à cette histoire de "lutte horizontale", comment dire... On en est encore là, en 2022 ? La France de 2022 c’est ça multiplié par 1 200 actes par jour. Et pendant ce temps-là, Brizitte et Manu se font construire une piscine à Brégançon. Question : Quand est-ce qu’on arrête la mascarade ?

              P.S. : j’adore le phrasé de Bourbon


            • vote
              Norman Bates Norman Bates 1er août 01:01

              @Conférençovore

              "On ne se mettra pas d’accord."
              C’est certain...nous avons une appréhension différente de la situation...si demain en claquant des doigts on se débarrasse de tous les "nuisibles" (je ne s’y suis pas opposé) tu seras content, or j’estime que le problème est systémique puisque les flux migratoires ne sont qu’un instrument parmi d’autres de la fange mondialiste pour détruire les nations et les peuples...
              Même une France 100% blanche, catho et tout le tralala restera sous le joug de cette démolition planifiée...regarde les poisons ARNm, les "désagréments" commencent à filtrer dans les médias aux ordres et par le biais d’organismes nullement "complotistes" comme l’ANSM, idem ailleurs...
              Je peux développer mille autres maux (sociétaux, économiques, légaux, moraux, liberticides etc...) qu’une France bien blanche se morflerait aussi en pleine poire tant que cette clique sera au pouvoir avec ses pantins ("Young global leaders" et autres) aux leviers...
              Ce qui s’annonce dès les prochains mois (et qui commence à s’activer à bas bruit ailleurs) touchera autant une France blanche qu’une France grand remplacée...
              Oui on peut suivre Moïse jusqu’au bout de sa logique et aboutir à une bonne petite guerre de civilisation...qui va profiter à qui.. ?
              J’endosse les habits de madame Irma : dans quelques semaines le petit Darmalin va se pointer devant les caméras pour expliquer tout penaud que c’est coton d’expulser les délinquants étrangers parce qu’il y a des règlements européens et tatie Ursula qui veille, parce qu’il y a la CEDH, parce que ceci, parce que cela...il ne sera pas le premier à battre en retraite après avoir joué au fanfaron...
              Perso je préfère retrouver ma souveraineté (enfin, celle de la Nation) pour disposer en toute liberté de tous les leviers décisionnels plutôt que de choisir un chef de file mondialiste pur jus travesti en "patriote" (dont la seule qualité est d’être plus tapageur que Darmalin) pour complaire aux desseins de Davos, Bruxelles et in fine Washington...
              Le cloaque politicard c’est ça, même ceux qui font un boulot admirable ("mon" Floflo, Virginie Joron, NDA et quelques trop rares autres) en terme d’information, que voudront-ils et surtout que pourront-ils faire s’ils sont en position de diriger le pays.. ?
              Il reste la solution Bates 2027 (ou avant) mais je réfléchis encore... smiley


            • 2 votes
              Conférençovore Conférençovore 1er août 06:59

              @Norman Bates

              Tu résumes une pensée de manière grossière. D’abord la présence massive de non-Français n’est pas mon unique pb et d’ailleurs ce n’est pas MON pb à moi (il est même réglé, au moins temporairement) mais une problématique qui touche 70% des Français et c’est parfaitement normal : aucun peuple n’accepte de se faire envahir de la sorte.
              Alors il y a ceux qui peuvent déménager et échapper à l’enrichissement (mon cas mais aussi celui des authentiques FDP qui nous imposent tout cela... je les ai pour voisins) et puis ceux qui ne le peuvent et doivent subir de plein fouet tout cela et c’est surtout à eux qu’il faut penser.
              Il y en a bien d’autres pb en Fr, comme par exemple le fait (indéniable) que la pop fr dégénère en général, que nous sommes en déclin, qu’il n’y a plus aucun projet pour le pays depuis le lancement d’Ariane, que nous ne produisons plus rien, que nous n’avons plus aucune souveraineté (que nous ne retrouverons pas avec des incantations), que nous sommes à la merci des entités supra-nat, que nos sous-sols sont pollués, etc, etc, etc.
              Pour répondre sur "la France blanche et catholique" : d’abord s’agissant du catholicisme, il est logiquement (par le matérialisme) en déclin. Nous ne reviendrons pas à une France catholique, c’est évident et ce n’est pas le pb. Cette religion restera importante pour une minorité de gens et tant qu’elle reste un élément important de la culture, je ne vois pas où est le pb. Pour ce qui est de la France blanche, c’est déjà plus problématique. Que sera la France avec un autre peuple qu’Européen devenu majoritaire par immigration de masse et différentiels de fécondité ? Elle aura beau avoir retrouvé sa souveraineté et supprimé les poissons carrés gavés d’oestrogène et de vérole du singe dans les rivières, ce ne sera plus la Fr. Ecarter la question démographique comme le font bcp de gens par confort est absurde. Les pays émetteurs de populations sont parfaitement conscients que par le levier diasporique, leur poid décisionnel dans notre propre destinée sera tel qu’elle ne nous appartiendra tout simplement plus.
              Oui, une France blanche (pourquoi "bien" ? En quoi c’est mal d’avoir un pays dont la pop est originaire de ce même pays et en écrasante majorité ? Dirais-tu de la Chine que c’est un pays "bien jaune" comme pour dire qu’ils auraient tort der vouloir le rester ? Où est le mal à vouloir avoir pour compatriotes en majorité des gens qui nous ressemblent, des gens avec lesquels on a un solide socle culturel commun ?), une France blanche disais-je, n’effacera pas par miracle d’autres pbs mais tu te sens en France dans un quartier remplacé toi ? Moi, non et les FDS et même certains FDB non plus. Qu’est-ce que tu en as faire de ta souveraineté ou des poissons carrés dans les rivières à partir du moment où tu n’es même plus chez toi ?
               

              "Oui on peut suivre Moïse jusqu’au bout de sa logique et aboutir à une bonne petite guerre de civilisation...qui va profiter à qui.. ?"

              Que l’on suive le Z ou pas, cette guerre existe déjà sous forme larvée. Dans un pays où il y a 120 attaques au couteau par jour, des centaines de viols, 1000 attaques abusivement qualifiées de gratuites par jour, où des profs et des curés se font décapiter, on est déjà dans une forme de guerre de basse intensité. C’est toujours le même argument inepte : qui fait la guerre en France ? Les FDS ? Remettre un minimum d’ordre dans ce pays nous transformeraient en fauteurs de guerre ?
              Cet argument absurde est celui qu’emploient précisément nos oppresseurs : "attention, si ça part en c... en Fr, ce sera de la faute aux vilains fachos d’ED qui auront déclenché la guerre civile...". C’est amusant d’ailleurs parce que cet argument moisi laisse entendre que le simple fait que l’on ait un droitard (même un demi... comme un NDA, un EZ ou une MLP... dans le dernier cas on peut même parler d’un quart) élu déclencherait la révolte des "quartiers". Ca en dit long sur le niveau d’intériorisation de la nocence potentielle de ces individus qui, localement, dans "leurs" quartiers sont les maîtres de l’ordre social qui y est désormais établi.
              Non, il n’y aura pas de guerre civile tout simplement parce qu’aucun blancos n’en veut (à part 3 gogols88 derrière leur ordi). Ce qui est certain c’est que dès que l’on se décidera à remettre un semblant d’ordre (virer les criminels étrangers, déchoir de leur nationalité les terroristes et autres nuisibles et les expulser...), cela ne plaira pas à tout le monde mais c’est ça ou la turbo-shit-holisation garantie. Décidez-vous mais rapidemment les mecs...

              "J’endosse les habits de madame Irma : dans quelques semaines le petit Darmalin va se pointer devant les caméras pour expliquer tout penaud que c’est coton d’expulser les délinquants étrangers..."

              Un ptit conseil : ne te précipite pas pour acheter la roulotte et le déguisement de bohémienne avec la véroterie qui va avec parce que j’ai des doutes sur cette reconversion pro...
              Evidemment qu’il ne va rien faire le Dard-à-la-main. Ca fait 40 ans qu’ils ne font rien et que les Français en redemandent, pourquoi ferait-il quoi que ce soit ? Je l’ai entendu dire hier tout fier de lui que la Fr avait expulsé 3 000 clandos en 2 ans... sachant qu’il y a eu 600 000 entrées sur la même période. Moussa peut se foutre de la binette des Fr, ils en redemandent...

              Les gens n’ont pas voulu du seul type qui proposait de régler le pb. En 2017, le meilleur candidat était NDA et il n’a même pas fait 5%...
              Dans l’état actuel des choses (à savoir que les propositions de campagne n’engagent en rien les candidats), nous n’avions, comme pour tous les autres, aucune garantie avec EZ mais ce que nous savions tous c’est que la réélection du poudré donnerait ce à quoi nous assistons : une police qui ne se déplace même plus si ce n’est pour traquer en hélico le vététiste qui viole le confinement ; des mosquées qui poussent comme des champignons ; des centaines/milliers de quartiers pourris ; une politique inter tellement débile qu’on va se retrouver à devoir choisir cet hivers entre la douche chaude et le chauffage.

              Bon, de toutes façons, les jeux sont faits. Les Français ont choisi le pire de tous. Et demain les nouveaux Français décideront. Il est même possible que le Président houellebecquien soit à l’instar de la prévision de son auteur, càd un type pas trop mal...


            • vote
              christophe nicolas christophe nicolas 31 juillet 10:10

              Etienne Chouard, c’est bien mieux que Karl Marx... J’espère que le Chouardisme remplacera le Marxisme dans l’enseignement universitaire.


              • vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 juillet 14:32

                Le gentillet Etienne Chouard,

                censé prof de droit, devrait étudier l’espagnol pour dire moins ce conneries :

                PUESTA LA LEY PUESTA LA TRAMPA


                épouicétout !


                CQFD


                • vote
                  Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 juillet 14:45

                  MA VÉRITÉ sur LA politique, cad le FONDAMENTAL
                  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                  @Mao-Tsé-Toung

                  (1 vote)
                  Mao-Tsé-Toung 29 juillet 10:10
                  Mao-Tsé-Toung 29 juillet 09:14

                  Les QE (voir mon commentaire sur l’article de Hamed sur Ago.fr), cad

                  la PLANCHE A BILLETS : en veux tu, en voilà !

                  Il n’y a que les CONS qui croient que cela va durer éternellement !

                  1/

                  la bombe atomique avec l’affaire en cours...

                  &

                  2/

                  la PLANCHE A BILLETS

                  sont actuellement les meilleurs présages qui annoncent UNE FIN DU MONDE PROCHE, qui ne serait en Vérité que la FIN DE L’HOMME SUR LA TERRE où régneront probablement désormais une ou plusieurs catégories d’insectes !

                  Qui Vivra Verra


                  (Trolls, Escrocs & autres CONS, s’abstenir de me commenter SVP)


                • 1 vote
                  Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 juillet 15:32

                  @Mao-Tsé-Toung
                  Pour ceux qui ne comprennent pas
                  1/
                  Le gentillet Etienne Chouard, avec ses CONSTITUANTS (existent-ils vraiment ? : pourquoi on ne les voit jamais par ici ?) et ses gentils virus compteraient, dur comme fer, sur les lois (leyes) "Chouard" -leyes censées garantir une société démocratique idéale qui entre-nous, n’a jamais existé (l’exemple grec, encore une invention signée Chouard) nulle part- !
                  2/
                  A quoi serviraient ces lois (leyes) "Chouard" ?
                  Qui les garantirait, étant donné notre nature humaine immarcescible -inscrite déjà dans les LOIS de Manou*-, leur seul avenir possible serait d’être trahies (la TRAMPA étant aussitôt décrétée que la ley apparait officiellement)

                  * les LOIS de Manou, lois pour le premier homme de notre manvantara (humanité)

                  CQFD


                • 3 votes
                  Norman Bates Norman Bates 31 juillet 16:52

                  "Trolls, Escrocs & autres CONS, s’abstenir de me commenter SVP"

                  Dommage ! par conséquent je vais obtempérer, et m’abstenir de livrer mon commentaire qui eut été élogieux puisque je constate que Sa Nombrilissime Suffisance (alias demi-Bates niveau audience sur le site) est la seule, je dis bien la seule, à comprendre que le monde part en couille...
                  Elle se distingue par son patois charabia constitué de grognements et de borborygmes, mais lorsqu’un traducteur saura déchiffrer ses filets de bave et ses projections de postillons la vérité éclatera enfin...
                  Qu’on se le dise !
                  CQFD épicétout !


                • vote
                  Conférençovore Conférençovore 31 juillet 18:42

                  "la TRAMPA étant aussitôt décrétée que la ley apparait officiellement"

                  Je crois que certains usurpateurs vantards et plagiaires notoires mériteraient une bonne trampa des familles dans la goule, histoire de leur remettre les idées en place. Comprenne qui pourra épouicétout...


                • vote
                  simplesanstete 2 août 20:53

                  Jeu est frappé,saint Louis, par votre gros mensonge par omission sur l’essence du judaisme, LE signe de l’alliance
                  Restons concis & factuel. Au nom du père & du fils qui se violent au 8 eme jour par la circoncision(originellement avec les dents, svp),des anges déchus & digne dingue donc produit in esprit affabulateur, un imaginaire incomparable d’abusés qui s’abusent & abusent dans toutes les directions....ainsi sont ils.....de grandes gueules victimes & bourreaux &&&&&&&&&&&&ils fascinent des gens sans histoires, Hollywood est leur esprit bien tordu en image........à la fin est l’image comme les judéos déguisés en nazis en Ukraine& comme les bolchéviques en URSS. Le christianisme & le marxisme engendre des tas de déçus clamant LA pureté originelle & une trahison digne du mur des lamentations.....à se taper la tête contre un mur comme les rabbins...... D’ailleurs.....jusqu’où va le trou du rabbin. L’an 0 fut la 1er grand réinitialisation de la mesure du temps historique..........AH la phénoménologie phénoménale & infinie de leurs idéologies & leur lac des signes à se noyer en interprétations.......meeeh l’immense Russie terrienne se guérit doucement de la seconde, l’opium du prolo s’est terre minée en massacres comme l’opium du peuple !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                  • vote
                    juanyves juanyves 8 août 14:17

                    La démocratie ? Un beau rêve réservé à l’usage des gens intelligents. Intelligent n’ayant rien à voir avec le QI mais avec la compréhension du barrage qui fuit : boucher par où sort l’eau ou par où elle s’infiltre ? Rêve réservé aussi à l’usage de société où l’information n’est pas monopolisée par des groupe d’intérêt et suit strictement ce qui a été défini dans la Charte de Munich. En dehors de la chartre ce n’est plus un rêve c’est un cauchemar.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Octavio

Octavio
Voir ses articles


Publicité





Palmarès