• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Gilets jaunes : que deviennent les victimes des violences policières (...)
#31 des Tendances

Gilets jaunes : que deviennent les victimes des violences policières ?

Maria, 19 ans, a eu le crâne fracturé et le cerveau atteint. Elle témoigne de ce qu’est devenue sa vie…

« Les policiers m’ont enlevé ma vie ! »

À Marseille, le 8 décembre 2018, en marge d'une manifestation des « gilets jaunes », des policiers ont fracassé le crâne de Maria, 19 ans, lui blessant gravement le cerveau. Dix mois après l’attaque qu’elle a subie, elle reste sous surveillance médicale.

Dans son entretien avec Mediapart, elle revient sur les conséquences physiques et psychiques de ces violences et sur les suites judiciaires.

Composition 2% maria

[A LA UNE] « Les policiers m’ont enlevé ma vie » – Rouée de coups de pied par des policiers, Maria, 19 ans, a eu le crâne fracturé et le cerveau atteint. Dix mois plus tard, à Marseille, elle reste sous surveillance médicale. Dans un entretien à Mediapart, elle revient sur les conséquences physiques et psychiques de ces violences et sur les suites judiciaires. https://www.mediapart.fr/journal/france/051119/maria-les-policiers-m-ont-enleve-ma-vie?xtor=CS7-1046

Publiée par Mediapart sur Mardi 5 novembre 2019

L’enquête menée par Médiapart sur ces violences révèle, preuves à l’appui, la partialité de l’IGPN et sa volonté d'enterrer les faits.

Par ailleurs, le journal a découvert l’existence de brigades hybrides de policiers, non formés au maintien de l’ordre et chauffés à blanc par une note du ministère de l'intérieur et une hiérarchie considérant qu’en temps « de guerre », tout est permis. Même le RAID a été associé à la mobilisation.

Pour les abonnés à Médiapart : Maria : une horde sauvage couverte par l'IGPN

Même « C À VOUS » a fait une interview de la jeune femme :

"Si je prends encore un coup je meurs"

Elle confirme une nouvelle fois qu'elle ne manifestait pas et qu'elle n'avait même jamais manifesté de sa vie.

« J'ai pas eu le temps de faire un pas que je me suis fait frapper de tous les côtés » explique-t-elle, en précisant que les policiers l'avaient également insultée en la frappant.

Depuis, sa vie est un calvaire :

« J'ai commencé à faire énormément de cauchemars, et puis j'ai arrêté de dormir, j'ai très souvent mal à la tête, je vois plus trop de l'oeil droit et j'arrive pas à ouvrir entièrement ma mâchoire », raconte la jeune femme dont la voix se brise.

« Je sors plus le samedi, j'ai pas envie qu'il m'arrive encore quelque chose et je sais que si je prends encore un coup je meurs » explique-t-elle.

Et elle a un message fort à adresser à ses agresseurs en uniforme : « J'aurais pu être leur enfant. On ne peut pas faire ça à quelqu'un » explique-t-elle.

www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01674754/src/zlzfvf/zone/1/showtitle/1/

L'article de C à Vous !

C'est au tour de France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur

Et enfin, même BFMTV parle de calvaire

https://www.bfmtv.com/static/nxt-video/embed-playerBridge.html?video=6038367843001&account=876450610001

Réflexion…

Quel est ce pays où la police, garant de notre protection, insulte, humilie, écroue sans jugement, mutile, crève les yeux, arrache des mains, fracasse des crânes aux citoyens qui veulent simplement exercer leur droit de dire « je ne suis pas d’accord ! » ? On se croirait revenu au moyen-âge !

Ce pays, c’est la France, devenue indigne des droits de l’homme qu’elle a enfantés du temps où elle représentait une force reconnue et redoutée ; et ce peuple, qui laisse ses concitoyens se faire massacrer, c’est le peuple français !

Alors où est la république, où est la liberté, l’égalité et surtout la fraternité dans tout ça ? Où sont les parlementaires de l’opposition ou, tout simplement, les républicains, pour condamner unanimement et sans détour le dévoiement de nos institutions ? Où est la justice, où sont les juges qui sont nos garants d’une justice équitable ? En fait, où est la république ?

Il n’y a plus de république française, non, il y a autre chose, mais ce n’est certainement pas la république telle que définie dans notre constitution.

Quel ce régime dans lequel nous vivons ?

Tags : Violence urbaine Témoignage Police Gilets jaunes




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • 42 votes
    Sonya V... Sonya V... 6 novembre 12:53

    Un grand classique : des p’tits voyous d’en-bas font le sale boulot pour les grosses crapules d’en-haut...

     

    Bon courage à Maria. Et à toutes les personnes martyrisées par ces brutes en marche.

     

    Déracinons cette chienlit, jusqu’en haut de la hiérarchie !


    • 37 votes
      Pyrathome Pyrathome 6 novembre 13:00

      PREMIERS RESPONSABLES = macron, philippe, castaner, nunez et toute l’engeance, sans oublier les préfets et leurs voyous déguisés en flic.....

      Il n’y aura aucune complaisance ni aucun pardon vis à vis de ces odieuses ordures....


      • 19 votes
        louis 6 novembre 14:47

        @Pyrathome
        les voyous casseur sont les meilleurs serviteurs de la police quand ils entrent dans ses rangs , leur conscience ne les embarrassent pas .
        Le petit marquis Castaner de Bœuf ( de la clef de la serrure de la cave ) est un fidèle serviteur du roi Macron .


      • 26 votes
        CLOJAC CLOJAC 6 novembre 19:07

        Un dossier de plus à ajouter à l’accusation pour crime contre l’humanité dont Macron et Castaner devront un jour devront répondre, devant le TPI ou les juridictions françaises, ou un tribunal spécial qu’importe :

        Art 212 1 11° du code pénal :

        « Constitue un crime contre l’humanité et est puni de la réclusion criminelle à perpétuité l’un des actes ci-après commis en exécution d’un plan concerté à l’encontre d’un groupe de population civile dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique : (...)

        11° Les actes inhumains causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou psychique. »


        • 16 votes
          sls0 sls0 6 novembre 19:16

          La police étant devenue une milice des riches, une gonzesse pour éviter les coups de policiers s’habillera en Dior, Givenchy ou Channel.

          Un flic repère facilement le pas riche, l’exploité, il faut biaiser.

          S’il y a manifestation d’exploités, si t’as une gueule d’exploité et que tu ne manifestes pas, t’es quand même coupable de ne pas faire partie de la bonne caste.


          • 14 votes
            ETTORE 6 novembre 19:18

            Le seul but de ces criminels est d’ouvrir le cerveau des gens pour en extirper la moindre parcelle de raisonnement.

            Raisonnement qu’ils exècrent comme un virus redoutable, menant à l’intelligence.

            C’est le pouvoir des " creux ", des " sans cerveau"", des intelligences " artificialisés"

            par les donneurs d’ordres qui tiennent la clé USB de leur pouvoir.....entre 2 doigts qui claquent.

            Mais, rassurez vous, leurs mains tremblent de plus en plus.

            Si il est vrai que les prions d’animaux nourris avec de la farine animale génère la maladie de Parkinson.....Le nombre de chairs engloutis par ce gouvernement, ne devraient pas tarder à leur infliger le même symptôme.



              • 25 votes
                eau_du eau_du 6 novembre 20:23

                Une plainte avait été dépose contre C. Castaner et E. Macron à la Cour Pénale Internationale.

                .

                Nous exigeons que justice soit faite pour les milliers de victimes des violences policières et de la répression judiciaire ordonnée par le gouvernement français à l’égard des Gilets Jaunes ainsi les victimes collatérales, les pompiers blessés par les forces de l’ordre, etc.

                .

                https://www.justice-victimes-gilets-jaunes.fr
                .


                • 7 votes
                  eau_du eau_du 6 novembre 20:48

                  Le lien précédent ne fonctionne pas donc de nouveau le lien :
                  https://www.justice-victimes-gilets-jaunes.fr


                • 15 votes
                  louis 6 novembre 22:38

                  @eau_du
                  Dire que cet individu le sieur Macron et son âme damnée le petit marquis veulent donner des leçons en termes de droits de l’homme a d’autres pays , comme on dit vulgairement , ils ne chient pas la honte .


                • 1 vote
                  eau_du eau_du 10 novembre 19:58

                  Bonjour louis,
                  .
                  Voici la "bonne conduite" de C. Castaner devant les enfants.
                  https://www.youtube.com/watch?v=fdFLlL7XBPE&feature=emb_logo
                  .
                  et voici la réalité :
                  .

                  « Gilets jaunes » : 10 000 gardes à vue, 3 100 condamnations… une réponse pénale sans précédent

                  Sur ces condamnations, environ 400 ont donné lieu à des peines de prison ferme avec incarcération immédiate dans toute la France.

                  https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/11/08/gilets-jaunes-plus-de-3-000-condamnations-par-la-justice-entre-novembre-2018-et-juin-2019_6018431_3224.html

                  .
                  A ce jour aucun policier à été condamné !!!
                  .
                  L’IGPN est aussi pourri que le gouvernement !
                  .

                  https://www.justice-victimes-gilets-jaunes.fr
                  .


                • 10 votes
                  zygzornifle zygzornifle 7 novembre 08:24

                  Avec Castaner Philippe et Macron toutes les exactions policières seront couverte avec remise de médailles et de primes en plus ....

                  Et le président ose parler des droits de l’homme a l’étranger .....


                  • 15 votes
                    zygzornifle zygzornifle 7 novembre 08:27

                    Les policiers sont des armes au service de l’état , comme tous les dé-neuronés on les lâche comme des chiens d’attaque sur tout ce qui manifeste .

                    Comme le disait Einstein pour les militaires pas besoin de cerveau la moelle épinière suffit ....


                    • 12 votes
                      pele mele pele mele 7 novembre 10:10

                      D’après dame Chiappa toutes les violences faites aux femmes doivent être sanctionnées lourdement .....
                      Apparemment la femme qui dirige l’ IGPN n’est pas dans la même démarche que dame Chiappa.

                      Les procureurs, les juges et juristes de la France d’en haut soutiennent l’ IGPN.
                      Les fantoches du gouvernement et de l’état profond, actuel, sont d’incroyables transfuges, d’apostats spécialistes de la reptation visqueuse.

                       smiley


                      • 12 votes
                        acetrip 7 novembre 10:28

                        tellement facile de taper sur les femmes, gilets jaunes , et laisser faire la chienlit des banlieux bruleuse de voitures et caillasseuse de pompiers...


                        • 13 votes
                          vilayat vilayat 7 novembre 12:52

                          Ce president est un criminel de la pire espèce


                          • 13 votes
                            keiser 7 novembre 14:32

                            Quel ce régime dans lequel nous vivons ?

                            Et ben simplement un régime de république bananière. (avec jeux de mot )

                            Où l’on mutile et tue tout ceux qui ne plaisent pas au petit mignon.

                            Et pendant ce temps les présumés black-blocs rentrent tranquillement chez avec la bénédiction des pandores assermentés.

                            Il y a aussi ce jeune de 14 ans à qui ils ont explosé la mâchoire et qui ne peut se retourner contre aucun coupable car sa plainte n’est pas recevable.

                            Alors que le moindre GJ qui écrase sa cigarette par terre est mis en garde à vue.

                            Ce gouvernement sombre tranquillement dans le totalitaire.

                            Et apparemment, cela ne dérange plus personne. 


                            • 3 votes
                              TotoRhino TotoRhino 7 novembre 22:34

                              @keiser
                              "Il y a aussi ce jeune de 14 ans à qui ils ont explosé la mâchoire et qui ne peut se retourner contre aucun coupable car sa plainte n’est pas recevable."

                              Effectivement :
                              https://www.lepoint.fr/societe/strasbourg-la-plainte-d-un-adolescent-blesse-par-un-tir-de-lbd-classee-sans-suite-06-11-2019-2345778_23.php?fbclid=IwAR1-ITBSTl5MAJXp1NOsD-Gm7eIPCmn792gMQzpHKaFqpmnGgMRnO_W5CPY


                            • 7 votes
                              egos 7 novembre 15:12

                              E Macron se rêve en chef, leader de l’Europe.

                              pourquoi pas duce ?

                              Le sous-continent à déjà croisé ce type de personnage et sa bande de malfrats durant son histoire, ses milices et leurs méthodes : français, italien, allemands,

                              un espagnol et un portugais cantonnés à leur péninsule.

                              A Benalla, premier émissaire et second couteau, signal précurseur de la politique répressive de E Macron romance ses errements et méfaits,

                              soutenu activement par un hebdomadaire de la bien pensance sourde et aveugle presque jubilatoire face aux dérives policières du pouvoir.

                              Les électeurs européens n’ont pas la mémoire courte,

                              pour toutes sortes de motivations,

                              les meilleures

                              et toutes les autres.



                                • 4 votes
                                  Serge ULESKI Serge ULESKI 8 novembre 10:41

                                  La gestion de la crise sociale incarnée par les Gilets jaunes depuis un an par des forces de police sur un mode de la terreur, nous a rappelé cette vérité historique : il n’y a pas a priori de police républicaine ; il n’y a que des gouvernements républicains et une chaîne de commandement du même nom ; et de là, par voie de conséquence, des ordres et des comportements républicains ou non. 

                                  Quant à confier la protection de nos droits aux policiers, quand on sait les conditions dans lesquelles ils acceptent d’effectuer leurs missions, et ce depuis des lustres, ce serait folie que de s’en remettre à eux ! 


                                  • 2 votes
                                    TotoRhino TotoRhino 8 novembre 12:42

                                    @Serge ULESKI
                                    "il n’y a que des gouvernements républicains"
                                    Même pas, ou alors disons "dans les textes", car dans les faits ce n’est plus le cas !
                                    La république française repose sur trois piliers indissociables : Liberté, Egalité, Fraternité. Si on peut composer, débattre et tergiverses sur les deux premiers, il est par contre indiscutable que le dernier à totalement disparu de l’esprit de nos hommes politiques, si tant est qu’ils en aient un.
                                    Et c’est justement ce qu’on (re)découvert les gilets jaunes autour des ronds-points et même au-delà. A ce titre, je dirai que les GJ sont bien plus républicains que les hommes politiques.
                                    L’habit de fait pas le moine, il ne suffit pas de se prétendre républicain pour en être un.


                                  • 5 votes
                                    keiser 8 novembre 10:44

                                    Je constate aussi que la prétendue justice est maintenant plus rapide que la presse.

                                    En effet, il a fallu pratiquement un an pour que ces affaires sortent dans les médias.

                                    Alors que le procureur de la république du petit prince a été bien plus rapide pour mettre les plaintes à la poubelle.

                                    On peut donc dire qu’il y a comme un paradoxe.

                                    Merci à l’auteur



                                      • 1 vote
                                        Tom France Tom France 8 novembre 13:31

                                        Sidérant mais dans ce capitalisme financier en fin de course, c’est bien la chute qui est et sera encore la plus douloureuse.

                                        Pendant ce temps, la racaille cosmopolite d’en haut et d’en bas s’en sort très bien elle et la flicaille, cette milice d’état type milice de 1942, continu ses crimes en toute impunité !!!


                                        • 3 votes
                                          alanhorus alanhorus 8 novembre 17:39

                                          Cette histoire mérite au moins une pétition et aussi une plus grande diffusion.

                                          Courage et patience, c’est toute une reconstruction psychologique qu’il faut qu’elle fasse....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès