• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Quand Patrick Buisson prend ses distances avec le zemmourisme (...)

Quand Patrick Buisson prend ses distances avec le zemmourisme !

Qui aurait pu croire à un tel changement de position de la part de l'ex conseiller de N. Sarkozy ? ...

J'ai vainement attendu que quelqu'un d'autre publie ces vidéos (ce sujet) sur Avox.Tv, mais n'en voyant aucune trace, je me lance, en précisant qu'elles ont déjà été publiées chez E&R  !

Invité par Apolline de Malherbe sur la chaîne BFMTV de Patrick Drahi, l’ancien directeur de la rédaction de "Minute" développe dans cet entretien un argumentaire d’opposition au national-sionisme (à partir de la 11e minute) qui semble tout droit tiré des analyses d’Alain Soral et de Youssef Hindi !

Longtemps homme de l'ombre, Patrick Buisson signe aux éditions Albin Michel un essai sur la révolution de la petite-bourgeoisie : "La Fin d'Un Monde".
.
3 vidéos à insérer :
.

1) _ Invité d'Apolline ... :

.
2) _ Confirmation de l'extrait chez Boulevard Voltaire ... :

.
3) _ Entretien complet pour Boulevard Voltaire :

 

Tags : Politique Religions Eric Zemmour




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • 20 votes
    ezechiel ezechiel 11 mai 20:24

    "En humanité, j’ai tendance à considérer que les musulmans sont des êtres supérieurs"

    Alain Soral, Alain de Benoist, Patrick Buisson, et autres Youssef Hindi, sont des militants anti-catholiques qui militent pour une amitié utopique franco-arabo islamique.

    Ces idéologues socialo-marxistes proclament que l’Islam serait tolérant et compatible avec les sociétés occidentales, une manière de lobotomiser les esprits des Français, et leur fermer les yeux face au développement intensif du fondamentalisme islamique misogyne, antichrétien et antisémite, rejetant la civilisation europénne dans des milliers de mosquées de France.

    Vous ne verrez jamais Patrick Buisson ou Soral critiquer ces imams !

    Patrick Buisson nie le choc des civilisations entre Christianisme et Islam qui a pourtant duré pendant des siècles, en particulier sur le sol européen : il pense ainsi effacer sciemment une partie de la mémoire des Européens en dénigrant les défenseurs du christianisme comme Pelayo, Ramiro I, Afonso Henriques, Jean III Sobieski, Jean Hunyadi, les Papes Léon IV et Jean X, Skanderbeg, Mathurin Romegas, Don Juan d’Autriche, Jean de La Valette, Nikola Zrinski, Miklós Zrínyi...qui ont, au péril de leur vie et au prix de sacrifices de millions d’individus, sauvés l’Europe de la charia islamique en expulsant les musulmans hors du continent.


    • 8 votes
      Hijack ... Hijack ... 11 mai 20:41

       ezechiel,

      "Alain Soral, Alain de Benoist, Patrick Buisson, et autres Youssef Hindi, sont des militants anti-catholiques qui militent pour une amitié utopique franco-arabo islamique.

      "
      .
      Mensonges ! ... D’ailleurs, il suffit d’écouter Soral ou Hindi pour le constater, ils disent exactement le contraire. Aucun des 2 ne milite pour une amitié franco/arabo/islamique.


    • 12 votes
      ezechiel ezechiel 11 mai 22:23

      @Hijack ..."Mensonges ! ... D’ailleurs, il suffit d’écouter Soral ou Hindi pour le constater, ils disent exactement le contraire. Aucun des 2 ne milite pour une amitié franco/arabo/islamique."

      Soral en qami, n’est qu’un idiot utile des islamistes !


    • 5 votes
      Hijack ... Hijack ... 11 mai 22:56

      @ezechiel

      Poste des trucs sérieux et je te répondrais, là, c’est la der ... si tu en est à prendre une sourate chrétienne ... pour un kamis musulman, que veux-tu que je te dise d’autre, à part que Soral l’a expliqué en se marrant dans une vidéo il y a quelques années (se marrant de ce que Riposte Laïque et ou similaires ont cru démontrer). De mémoire, il disait que c’était pour se marrer entre chrétiens. S’il en était à porter un kamis (que peu de musulmans portent par ailleurs), il remplacerait Dieudo dans l’humour.

      De plus je crois déjà avoir répondu à ça ...

      Il a été en Algérie sur invitation ... et alors ??? Il a été en Corée du Nord, en Chine, en Russie et bien ailleurs ... Le drapeau à côté ??? Il y en a partout en Algérie. Il a dû poser pour un passant et, si je me souviens bien, bcp d’algériens lui en veulent d’avoir dit certaines vérités.
      .
      Trouve d’autres arguments ... sinon, crois ce que tu veux.



    • 13 votes
      ezechiel ezechiel 11 mai 23:17

      @Hijack ..."Poste des trucs sérieux et je te répondrais, là, c’est la der ... si tu en est à prendre une sourate chrétienne ... pour un kamis musulman,"

      Dans son tweet, Alain Soral expliquait que le qamis lui avait été offert par un Frère revenant de la Mecque. (son compte Twitter a été censuré, Soral est actuellement réfugié politique en Suisse)

      ----------------------------
      "Il a été en Algérie sur invitation ... et alors ???"

      Alain Soral ne conçoit pas le renouveau de la civilisation européenne par son héritage chrétien catholique, mais par l’Islam et la révolution marxiste, seul moyen d’après lui de résistance face à la gouvernance mondiale :
      "Après l’effondrement des trois forces morales d’Occident qu’étaient le catholicisme, le communisme et l’universalisme français, toutes trois d’essence helléno-chrétienne, il apparaît que la dernière civilisation de la sphère post-méditérranéenne à ne s’être pas encore soumise à l’Empire est le monde musulman.
      Un Islam de résistance à l’Empire cohérent, articulé autour de la République islamique d’Iran, comprenant aussi le Hezbollah libanais et le Hamas palestinien.
      Islam de résistance parfaitement exprimé par les discours et les actes du président Mahmoud Ahmadinejad : solidarité avec la révolution bolivarienne du président du Venezuela Hugo Chavez, accords de coopération avec le régime syrien baasiste, soutien logistique aux combattants palestiniens sunnites, contestation de la version officielle des attentats du 11 septembre à la tribune de l’ONU.
      Une politique authentiquement anti-impérialiste et antisioniste qui refuse de tomber dans le piège du "conflit de civilisations".

      Alain Soral - "Comprendre l’Empire" p215-216

      Les mollah d’Iran, non merci, qu’il restent là où ils sont.


    • 5 votes
      Hijack ... Hijack ... 12 mai 00:46

      Correction erreur ci-dessus :

       ... si tu en est à prendre une soutane chrétienne ...... pour un kamis musulman ... 

      (soutane et non sourate !!!). Lol ...


    • 4 votes
       Saladin Saladin 12 mai 05:05

      @ezechiel L’islam n’est pas antisémite, antisioniste c’est certain ! Et rappelons qu’en Espagne ou en Orient, les musulmans n’ont jamais touché à une église ou à une synagogue, alors d’oû vous vient ce fantasme ? Lisez André Clot concernant les juifs en Espagne. https://www.babelio.com/livres/Clot-LEspagne-musulmane-VIIIe-XIe-siecle/11236


    • 4 votes
      berry 12 mai 12:02

      @ezechiel
      Il faut élargir ce débat de droite franco-français, la marche du monde ne s’arrête pas aux avis de Soral et Zemmour sur les musulmans et les sionistes.

      Il me semble que celui qui s’approche le plus de la vérité est peut-être Henry Makow, dans son livre "Illuminatis", bien qu’il fasse l’impasse sur certains sujets (le titre du livre fait un peu mystérieux mais le thème abordé est bien réel, il traite en fait des mondialistes et du Nouvel Ordre Mondial).
      Il prend du recul au niveau historique et aborde des sujets comme la franc-maçonnerie et les religions que les intervenants français habituels abordent rarement, et surtout il n’hésite pas à rentrer dans le vif du sujet.
      https://online.pubhtml5.com/ejtz/oewe/#p=1
      Un excellent bouquin pour comprendre les buts cachés du mondialisme et le sens de toutes ces révolutions et ces guerres qui nous accablent depuis des siècles.

      La lutte de Trump et de l’armée américaine contre l’état profond prend alors un tout autre relief.


    • 8 votes
      ezechiel ezechiel 12 mai 13:25

      @Saladin " Et rappelons qu’en Espagne ou en Orient, les musulmans n’ont jamais touché à une église ou à une synagogue, alors d’oû vous vient ce fantasme ? "

      Le premier conquérant musulman en Espagne, le chef Berbère Tariq Ibn Ziyad, exhorte son armée, dès son arrivée sur les côtes, en 711, par l’appât du gain des femmes, en ces termes :

      "Vous avez entendu dire qu’il y avait dans ce pays de nombreuses ravissantes jeunes filles grecques, aux formes gracieuses drapées dans de somptueuses robes luisant de perles, de coraux, et d’or le plus pur, et elles vivent dans des palais royaux. Le Commandeur des vrais croyants, Al-walid, fils d’Abdal-Malik, vous a choisi pour cette attaque parmi tous ses guerriers arabes, et il vous promet que vous deviendrez ses camarades en obtenant le rang de rois de ce pays."
      L’historien Al Maqqari - "Le souffle des parfums"
      « Dhikr Bilad Al-Andalus », est un document arabe du XIVème siècle, un catalogue qui relate une multitude de campagnes militaires menées par le calife Almanzor en Espagne, et donne une place importante aux nombreuses femmes et enfants capturés par le hajib (chef religieux vérifiant la bonne application de la charia).
      Lors de la mise à sac et de la prise de Barcelone en 985, le document relate que plus de 70 000 femmes et enfants furent mis en captivité et réduits en esclavage. A Zamora, en 981, plus de 40 000 femmes. A Pampelune, 18 000 femmes. De véritables razzia organisées, visant à noyauter et décimer des familles entières parmi les populations chrétiennes.
      « Conquerors, Brides, and Concubines : Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » de Simon Barton – p35

      Suite à la campagne dévastatrice menée par le calife Almanzor sur la province de León en 988, la nonne Flora raconte dans un document conservé aux archives du monastère de Santiago daté du 28 décembre 1023, comment toutes les nonnes du monastère Sainte-Christine furent capturées et emmenées de force, Flora ayant pu s’échapper. On voit dans sa manière de relater les faits à l’époque, que la conquête islamique n’avait rien de véritablement pacifique :
      « Sur le compte des péchés des Chrétiens, le peuple sarrazin, graine des ismaélites, a envahi toutes les provinces de l’Occident en ordre de bataille pour dévorer la terre, et frapper partout avec l’épée, afin de ramener des captifs ; le serpent leur a donné la victoire. Et ils ont abattu les villes, détruit les murs, nous ont foulé aux pieds, ils ont rasé les cités, décapité les hommes, et il n’y a pas une ville, un village, ou un château ayant survécu à cette dévastation. »
      archives « El monasterio de Santiago de León » vol. VI p238, documents regroupés par María del Pilar Yáñez Cifuentes (repris aussi par Simon Barton dans « Conquerors, Brides, and Concubines : Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » p36)
      Ce qui s’est passé au monastère de Santiago de León, a été répliqué à Saint-Jacques de Compostelle, Astorga, Zamora, Pampelune, Barcelone,... pendant les campagne de Almanzor sur les deux dernières décennies du dixième siècle.

      A Zamora en 981, Almanzor brûle les Églises et détruit les monastères. En 997, il mène une expédition dans le nord-ouest de l’Espagne, pille et détruit la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle, fait raser sa basilique.

      Face à ses attaques dévastatrices qui engendrent pillages, assassinats, humiliations, meurtres, viols et réduction de populations en esclavage, l’alliance des royaume chrétiens face à la menace islamiste devient irrésistible. Dès la première moitié du XIIIème siècle, l’Espagne est quasiment reconquise, et pendant plus de 250 ans, seule subsistera le royaume islamique de Grenade, jusqu’à la prise définitive de la ville en 1492 par les Chrétiens.

      Al-Andalus, le mythe d’une Espagne musulmane tolérante et multiculturelle


    • 2 votes
      ezechiel ezechiel 13 mai 19:05

      @Saladin "L’islam n’est pas antisémite"

      On n’a pas lu le même Coran :
      "Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. "
      Le Coran 5:82


    • 4 votes
      Djam Djam 14 mai 00:19

      @ezechiel
      Ouh la ezechiel ! que d’erreurs dans vos déductions concernant les auteurs que vous nommez et que vous supposez être anti catholique.

      Buisson a surtout compris que le système qui sous tend le monde en vrac actuel vise à jeter le résidus têtu catholique contre les musulmans.

      Buisson sait qu’un peuple spiritualisé est toujours plus solide et fort qu’une masse crétinisée dont la religion est l’individualisme et l’absence totale de sens sacré.

      Soral n’est pas catholique mais il défend l’esprit chrétien. Pour comprendre la pensée de Soral il faut l’étudier pendant plusieurs mois, voire plusieurs année et comme tous les intellectuels qui bossent il faut le lire. Le reste n’est qu’opinion "pro" ou "d’anti". Une perception binaire, quoi...

      Ne pas avoir pigé que ceux qui parasitent l’état français depuis l’après De Gaulle n’ont qu’un objectif : dissoudre intégralement la France dans le néant d’une Europe inexistante et OTANisée, laisse pantois.

      Votre opinion sur l’islam, dans votre commentaire, indique clairement que vous n’avez même pas pris la peine de lire, même partiellement, le Coran. C’est cela qui est le plus pénible sur le net... on ne lit que des opinions, des réflexes d’esprits conditionnés. 


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 14 mai 00:53

      @Djam "Buisson a surtout compris que le système qui sous tend le monde en vrac actuel vise à jeter le résidus têtu catholique contre les musulmans."

      La guerre de civilisation islam contre christianisme n’est pas déclenchée par le "système", mais existe depuis que l’islam existe, il y a 1400 ans.

      ---------------------------------
      "Soral n’est pas catholique mais il défend l’esprit chrétien. "

      Soral défend les intérêts de l’Iran et des islamistes, pas ceux de la France ni des chrétiens. Sa campagne aux élections européennes pour le parti antisioniste et islamique a été financée par l’Iran à hauteur de 3 millions d’euros, et c’est Soral lui-même qui le dit.

      ---------------------------------
      "Votre opinion sur l’islam, dans votre commentaire, indique clairement que vous n’avez même pas pris la peine de lire, même partiellement, le Coran. "

      J’ai lu le Coran, une partie de la sunnah et la sirah du Prophète, et j’ai surtout écouté les milliers d’imams misogynes, antichrétiens et antisémites, rejetant l’identité et la culture de la civilisation européenne dans les plus grandes mosquées de France.


    • 2 votes
      microf 14 mai 11:19

      @Djam

      Très bon et profond commentaire, c´est cela le débat.
      Le débat peut être houleux, mais rester dans le cadre oú on apporte des arguments pour éclairer, pour faire comprendre á l´autre, malheureusement ici c´est de moins en moins le cas, on ne débat pas, on tranche persiste et signe.

      Il ya certains que je ne lis plus ici, sachant déja ce qui va suivre.

      Vous perdez votre temps, il ne comprendra jamais, mais continuez, on ne sait jamais.


    • vote
       Saladin Saladin 14 mai 22:35

      @ezechiel 

      @Saladin "L’islam n’est pas antisémite"

      On n’a pas lu le même Coran :
      "Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. "
      Le Coran 5:82

      C’est bien tu connais un verset du Coran. En 1494 quand Isabelle la catholique persécute les juifs en Espagne ceci vont massivement se refugier dans les pays du Sud qui sont musulmans, alors qu’ils auraient pu remonter chez vous vers le Nord, ça devait etre un peu trop chrétien à le goût, ou alors faudrait m’expliquer...


    • 4 votes
      Hijack ... Hijack ... 11 mai 20:53

      Quoi qu’il en soit, excellentes analyses de Buisson ... Je ne suis pas le seul à être surpris de ses dires, compte tenu de son parcours politique.

      On sait que Zemmour refuse de rencontrer publiquement Soral ou Hindi ... aura t-il le courage d’affronter (sur le sujet du Grand Remplacement, entre autres) Patrick Buisson ? ... les deux étant assez amis.


      • vote
        Djam Djam 14 mai 00:23

        @Hijack ...
        les précédents livres de Buisson était tout aussi brillant et pertinent. Buisson est cultivé, comme Zemmour, mais les deux divergent sur la question "islam". 
        Il faut, sur ce point, savoir que Zemmour hait copieusement tout ce qui est arabe. C’est viscéral chez lui, il fera donc tout pour pousser les français à adopter sa haine. La guerre civile est sans aucun doute ce qu’il espère secrètement.
        Buisson sait qu’une nation déspiritualisée se morcelle et s’effondre. Il a raison lorsqu’il dit que la haine anti musulman est le reflet de nos propres incompétences en matière religieuse.


      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 mai 00:32

        @Djam

        "Il faut, sur ce point, savoir que Zemmour hait copieusement tout ce qui est arabe."

        Et vous, comment le savez-vous ? Je n’ai jamais rien entendu de tel dans ses propos.

        C’est viscéral chez lui, il fera donc tout pour pousser les français à adopter sa haine.

        Je l’écoute depuis longtemps et je n’ai jamais perçu de "haine" en lui, ni senti en moi que "j’adoptais sa haine" 



      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 15 mai 14:49

        @Djam

        Oui ... en l’écoutant ici, j’ai découvert qui il était, comme quoi ... souvent lors de désaccords politiques profonds, on ne voit que le négatif chez un homme.
        Cela étant, il ne m’avait jamais donné l’image d’un idiot.
        Zemmour, à mon sens, n’est pas trop intelligent, mais très rusé. Cultivé certes, mais dans un but bien précis ... car sa culture toute riche soit-elle est embourbée dans des faussetés à répétitions.


      • 5 votes
        mehdite mehdite 12 mai 00:23

        merci pour le partage Hijack , et belle lucidité que celle de Buisson qui n’a pas oublié le sens véritable du message christique, contrairement à cette bourgeoisie catholique de droite qui ne cherche plus le salut de l’âme mais à être sauvé du co-vide .


        • 4 votes
           Saladin Saladin 12 mai 05:08

          Il décrit bien zemmour en parlant de la résistance de la dernière heure, de aout 44, celle qui mettaient le brassard et qui tondait les femmes...


          • 7 votes
            Conférençovore Conférençovore 12 mai 09:52

            @Saladin
            Sauf qu’EZ a la même ligne depuis plusieurs décennies. Elle a juste un peu évolué avec les changements qu’a connu notre pays et en passant d’un souverainisme de plus ou moins de gauche (chevènementiste) à un patriotisme tradi de droite mais en parler comme d’un résistant de la dernière heure est juste ridicule, surtout venant de certains...


          • 2 votes
             Saladin Saladin 12 mai 22:20

            @Conférençovore De certains quoi ?! de certains vrais français comme Patrick Buisson ?


          • 3 votes
            Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 12 mai 22:55

            @Saladin

            "Il décrit bien zemmour en parlant de la résistance de la dernière heure, de aout 44, celle qui mettaient le brassard et qui tondait les femmes..."

            Non, il ne décrit pas Zemmour ainsi.

          • 8 votes
            Conférençovore Conférençovore 13 mai 07:08

            @Saladin
            Buisson pour lequel ou plutôt pour la ligne duquel  sa personne m’indiffère  je n’ai guère d’admiration (comme on peut le lire en détail ici) ne parle pas d’EZ dans les termes que tu lui prêtes et qui relèvent du pur fantasme. 

            P.S. : Français étant une nationalité et même si cela ne veut plus dire grand chose de nos jours, le mot prend une majuscule. 


          • 22 votes
            Conférençovore Conférençovore 12 mai 09:33

            Je réagis juste par rapport à la deuxième vidéo, connaissant déjà bien le discours de ce type.

            1/ Il nous dit dit que nous, Occidentaux déchristianisés (j’aurais plutôt dit "chrétiens sécularisés pour 40 millions d’entre nous, agnostiques ou même athées") ne pouvons pas comprendre que qq’un fasse 5 prières par jour parce que, pour nous, ça n’a plus de sens. En réalité, ce n’est pas cela qui nous pose pb (chacun fait ce qu’il veut... nous ne sommes pas dans un pays islamique). Ce qui nous pose surtout pb c’est cette expression omniprésente et donc envahissante de la foi chez certains croyants. Cette absence qui est un manque criant de pudeur (qui se prétend paradoxalement pudique...) de discrétion n’a rien d’européenne. Même chez les Méditerranéens (Portugais, Espagnols, Grecs, Italiens...) que l’on dit volontiers plus exubérants, il y a une certaine retenue dans l’espace public. Ce que nous n’acceptons pas c’est d’avoir des gens qui imposent publiquement leur foi par leurs pratiques, exigences, manifestations, comportements (vestimentaires, alimentaires, sociaux, etc). Il est un fait qu’aucune autre communauté religieuse au monde ne se permet d’occuper les trottoirs de nos rues pour prier au prétexte qu’ils n’auraient pas de lieu dédié pour cela. C’est juste un exemple mais il y en a des centaines de ce type qui, cumulés, génèrent une hostilité croissante bien que pacifique. Ces gens qui mettent le mot Dieu en arabe au début ou à la fin de chacune de leurs phrases n’ont pas la pudeur ou l’intelligence de comprendre qu’ils imposent aux autres ce qui devrait relever du privé, tout en ayant en plus l’indécence de nous parler de sans cesse de "tolérance". Le fond du pb est que nous, nous arrivons à séparer clairement les domaines spirituels et temporels, même chez les plus tradis des cathos, alors que pour certains, cette séparation n’a non seulement aucun sens mais en plus le second doit être soumis au premier. Il y a donc incompatibilité et elle est totale. Notre devise (liberté, égalité, fraternité) n’a strictement aucun sens pour eux et il est évident que cela ne marchera jamais (et Buisson le sait, cf. 6/). 

            2/ "C’est nous qui avons fait venir les musulmans" : Non. D’abord "nous" n’avons pas "fait venir" de force ces gens. Ensuite, non, "nous" n’avons pas fait venir des "musulmans" mais des travailleurs. C’est fondamental : Personne n’a obligé ces gens à venir et personne ne les empêche non plus de repartir s’ils le souhaitent. Buisson est dans la continuité de cette ligne politique de merde consistant en la mise en accusation des Occidentaux. 

            3/ "(...) pour les esclavagiser" : Là, je ne vais pas y aller par 4 chemins : Buisson est une ordure. Les "musulmans" n’ont pas été "esclavagisés". Dans les bidonvilles de Nanterre, il y avait aussi des Italiens, des Polonais et des Français de l’exode rural. C’est d’autant plus odieux que nous, Occidentaux, sommes la seule civilisation à avoir aboli l’esclavage. Confondre salariat (même précaire) et esclavage est pire qu’un simple abus de langage. Et Buisson n’est pas un idiot et un inculte. Il sait très bien que c’est faux mais noie cet énorme mensonge dans une vérité : oui, l’objectif était bien d’avoir une MO à bas coût et pas seulement (faire pression sur les salaires des Français, tuer le syndicalisme ce qui a très bien fonctionné, neutraliser la contestation verticale et la substituer par une horizontale, etc). 

            4/ "Le pb n’est pas celui de l’islam mais de l’immigration" : Ce débat est dépassé. Bien entendu qu’il y a islam parce que nous laissons venir des immigrés de pays dont c’est la religion à 100% ou presque (l’islam ne supportant rien d’autre que lui-même). Il croit vraiment nous apprendre qq chose ? En outre, Buisson commet une erreur récurrente : l’anachronisme. Il nous dit que "les musulmans n’ont plus envie de s’assimiler à nous" en oubliant que quand les chibanis ont débarqué chez nous, déjà, il s’agissait de travailleurs, que leurs familles étaient au bled et donc qu’ils devaient s’assimiler, sans compter qu’à l’époque, on ne voyageait pas aussi facilement, les télécom étaient inexistants, etc. Et d’ailleurs, certains se sont bien assimilés mais pour toutes ce raisons et parce que le nombre était réduit et qu’ils n’avaient pas le choix. Mais aujourd’hui et depuis les années 70, avec 90% de l’immigration qui n’est pas une immigration de travail, avec des diasporas importantes partout (algérienne, marocaine, turc, tunisienne, comorienne à Marseille notamment, malienne, etc.), non seulement cette assimilation n’est plus nécessaire mais c’est l’intégration elle-même qui n’existe plus. Donc on se retrouve avec des peuples qui n’ont plus rien en commun avec nous à part la langue... et encore... parfois la femme de votre voisin est là depuis 30 piges mais baragouine à peine notre langue (c’est du vécu). Et plusieurs peuples qui n’ont rien en commun sur un même territoire, cela finit toujours mal. Comme l’a dit l’autre con... c’est un "côte à côte" mais demain peut-être un "face à face".

            5/ Buisson  et c’est ça le plus odieux dans cette ligne de merde à la Soral, Buisson et cie tente de nous faire croire que finalement, si cela ne fonctionne plus, bah au fond, c’est... de notre faute. Parce que nous nous nous serions déchristianisés, parce que nous aurions perdu l’idéal d’un projet patriotique, les pauvres "musulmans esclavagisés" seraient poussés à un repli identitaire. C’est évidemment faux et il suffit de sortir du cas français pour le comprendre. Par exemple la radicalisation en Algérie dans les années 90 (j’y étais...) dont les Français à l’époque n’avaient même pas conscience, comment l’explique-t-il ? Par la déchristianisation là aussi ? Ridicule. La radicalisation islamique est née de la conjonction entre l’influence hanbalite (importée par les tablighs et combattants de retour d’Afghanistan puis avec les fréristes, l’influence wahabite, etc) sur l’école malékite (et les autres ailleurs) et, parallèlement, la confrontation du monde moderne occidental dont le modèle s’est imposé partout sur la planète que ce soit au niveau technologique, social, sociétal, au niveau de l’idée de libre-arbitre, de la liberté de conscience, libéralisation des moeurs, etc, et celui traditionnel. Il se passe exactement la même chose partout. C’est la marche de l’histoire et personne n’empêche les musulmans en France de monter dans ce train (certains le font d’ailleurs, d’autres partiellement, d’autres pas du tout : c’est la tri-répartition de l’IM). Il se trouve qu’ils sont de plus en plus à, non seulement ne pas adopter notre modèle mais en plus à le rejeter et parfois violemment. Et ce connard de Buisson nous explique que c’est de notre faute !?

            Ce que veulent certains ce sont les avantages (le modèle social très généreux, le progrès technologique : le pire exemple de cela étant les pétromonarchies du golfe, Dubaï, etc) mais la culture, la liberté, l’égalité, toutes nos valeurs issues du christianisme et sécularisées, non. En Fr, nos droits de l’homme leur permettent d’être ce qu’ils souhaitent chez nous. Le paradoxe est que dans leurs pays d’origine ils ne peuvent généralement pas être ce qu’ils veulent mais chez nous, alors qu’ils pourraient être comme nous, ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter rester ce qu’ils sont tout en nous sommant d’accepter les incompatibilité au nom de la tolérance, voire même l’exprimer de plus en plus jusqu’à parfois la confrontation brutale. Et c’est avec admiration de cette radicalité que Buisson fantasme comme une sacralité perdue chez nous que ce type nous explique qu’"ils ont donc du mépris pour nous", comme si ce mépris était au fond légitime (notez bien le "donc") puisque nous serions "décadents" sur le plan moral. Quand on méprise qq’un, on ne le fréquente pas, on l’évite. L’explication à leur venue chez nous est ailleurs. 


            • 17 votes
              Conférençovore Conférençovore 12 mai 09:33

              6/ Enfin, Buisson tente de faire croire qu’il y aurait une "croisade contre l’islam" en Fr. On est dans la continuité du grotesque de cette "analyse". En Fr, on a, au bas mot, une mosquée qui sort de terre chaque semaine. Et plus ça va, plus elles sont pharaoniques et avec des noms parfois qui ne cachent même pas leur dessein : "mosquée des martyrs" (comprendre "de 732"), "la conquête", etc. Donc non seulement il n’y a pas de "croisade"* anti-musulmane, mais c’est exactement l’inverse qui se produit et il le sait puisqu’il le dit clairement : "il faut à tout prix réduire le poids démographique de l’islam en Fr, et notamment tarir la source, l’immigration". D’accord, mais alors pourquoi s’en prendre à ceux qui disent la même chose (dont Zemmour) comme si c’étaient eux le pb ? Buisson nous dit qu’il faut s’en prendre aux politiques parce qu’ils sont "les premiers responsables" en oubliant que les premiers responsables sont en réalité ces veaux de Français qui refusent encore (ça a diminué mais ils restent majoritaires) de voir la vérité en face. Les politiques immigrationistes depuis 50 ans ont été menées par des gens élus par ces gens. Et plus le temps passe, moins nous pourrons stopper ce flux car comme le dit EZ, désormais, ce sont les nouveaux arrivés qui décident de l’arrivée des leurs chez nous. Donc, effectivement, les musulmans (qui ne forment même pas un groupe homogène) ne sont pas des ennemis à combattre frontalement mais toute cette vieille droite de merde (rappelons que cette saloperie a été sarkozyste donc imigrationiste... et ça donne des leçons en 2021...) nous emmène dans une voie de garage, celle de la division de ceux qui veulent stopper l’immigration de masse et de peuplement. Cet abruti n’a donc aucune leçon à nous donner. Nous savons très bien que l’islam est une conséquence. Ce genre de division stérile nous fait juste perdre du temps. Cette droite idiote (les BV, les VA et cie) laisse un boulevard à une ligne mensongère et stérile (sous les applaudissements de certains, voir plus haut... tu m’étonnes...). On a bel et bien la droite la plus conne du monde. 

              * Ce terme est odieux de fausseté puisque c’est l’exact inverse qui se produit.


            • 6 votes
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 12 mai 23:07

              @Conférençovore

              "Ces gens qui mettent le mot Dieu en arabe au début ou à la fin de chacune de leurs phrases n’ont pas la pudeur ou l’intelligence de comprendre qu’ils imposent aux autres ce qui devrait relever du privé, tout en ayant en plus l’indécence de nous parler de sans cesse de "tolérance"."

              Vous touchez là un point essentiel : l’impudeur. D’autant plus que c’est au nom de la pudeur que ces impudiques prétendent imposer l’exhibition de femmes emballées dans des sacs des pieds à la tête. 

            • vote
               Saladin Saladin 13 mai 02:44

              @Conférençovore Mais c’est que vous ne savez même plus ce que c’est que la pudeur et qu’on vous a fait tout confondre, vous parler de pudeur pour la religion en trouvant normal que des homos sexuelles paradent chaque années de manière perverse dans la rue, vous en etes bientôt à interdire de manger en publique pour chier à la place, l’inversion des valeurs est ici poussé au maximum.


            • 12 votes
              Conférençovore Conférençovore 13 mai 07:33

              @Saladin
              Au lieu de me demander directement ce que je pense de la Gay Pride tu m’attribues des idées par projection en tentant de créer une prétendue incohérence. Ma réponse à cela est : 
               Qu’il y ait une parade LGBTXYZ-ché-pas-quoi annuelle, avec de la techno, des chars et des cotillons ne me gêne en rien même si ce n’est pas ma came. Je vis en France et suis Français de manière certaine depuis le 15ième siècle (et probablement depuis Clovis et avant), un pays où nous n’avons pas de police de la braguette et où chacun fait ce qu’il veut du moment que c’est avec des adultes consentants. En clair, nous avons une tradition de liberté. Je comprends qu’elle n’ait aucun sens pour toi mais c’est ainsi chez nous.
               Qu’il y ait des types déguisés en chien avec cuir et latex traînés en laisse par d’autres simulant des copulations où ce genre de trucs et que ce spectacle soit imposé aux enfants, ça, ça me gêne déjà bcp plus mais ce n’est pas pour autant que je vais trouver normal qu’on balance des types suspectés d’être invertis depuis le toit d’un immeuble comme on le fait dans certains pays islamiques ou que leurs noms soient carrément publiés dans les journaux (comme en Ouganda) pour qu’ils se fassent lyncher dans leurs villages.

              Par contre, oui, je maintiens : le voile islamique, le kamis, tous ces signes religieux particulièrement ostentatoires, dans un pays comme la France et sur un continent comme l’Europe où la tradition est à une forme de retenue dans l’espace public par respect pour les autres, n’a strictement rien de pudique. Au contraire même. Ma perception de ce comportement est qu’il est aussi impudique que le gay cuir déguisé en chien et peut-être même pire eu égard au fait qu’il renvoi sans aucune ambiguïté possible à une idéologie bien particulière et porteuse de valeurs d’intolérance, de soumission (de la femme et donc d’inégalité et d’absence de liberté) en plus du manque de respect des autres et de notre tradition.

              "vous en etes bientôt à interdire de manger en publique pour chier à la place,"

               ???

              Si tu pouvais essayer de faire des phrases qui ont un semblant de sens...


            • 1 vote
               Saladin Saladin 13 mai 08:06

              @Conférençovore Des femmes voilées on en voyait partout en Europe il n’y a pas si longtemps encore, je ne sais pas si c’est dû à ton âge ou à ta mauvaise foi, mais ce qui est sûr, c’est que tu as été totalement reprogrammé par le système pour accepté ce que tu n’aurais pas accepté il y a encre vingt ou trente ans. Manger en publique ou chier en publique. Oui si demain ils te disaient qu’il est préférable de chier en publique plutôt que de manger en publique, les gens comme toi seraient les premiers à l’accepter comme normal. Jette un oeil à la fenêtre d’Overton, je te met pas de lien, t’es assez grand, au moins pour ça.


            • 10 votes
              Conférençovore Conférençovore 13 mai 09:23

              @Saladin
              "Des femmes voilées on en voyait partout en Europe il n’y a pas si longtemps encore"

              Précisément, j’ai un certain âge et me souviens très bien de ce qu’était l’Europe et mon pays il y plusieurs décennies. Ce n’est certainement pas toi qui va me l’expliquer. Ce que nous avions, c’étaient des femmes avec un parfois un petit voile sur la tête, un simple accessoire de mode (regarde un peu les films des années 50-60 au lieu de raconter n’importe quoi) ou ce simple fichu que portaient certaines femmes à la campagne comme le faisait feu ma grand-mère. Elle portait ce foulard de temps en temps, donc pas tous les jours et certainement pas pour signifier une appartenance religieuse. Rien à voir avec des femmes vêtues de la tête au pied avec le seul ovale du visage visible. Et si on remonte dans le temps, nous avions une population largement rurale et donc oui, des femmes qui portaient souvent ce fichu également mais c’était une autre époque. Entre temps il y a les deux guerres, mai 68, etc. Bref ta comparaison n’a absolument aucun sens. 

              ’tu as été totalement reprogrammé par le système pour accepté ce que tu n’aurais pas accepté il y a encre vingt ou trente ans."

              Il y a plus de 40 ans de cela alors que tu ne devais même pas un début de projet pour tes parents, je voyageais déjà. J’ai habité en Algérie 3 ans dans les années 80, pays que j’ai traversé de long en large (à l’époque c’était possible) donc là aussi, tu ne vas rien m’apprendre du tout. Je n’ai été "reprogrammé" par personne. Ne prends pas ton cas particulier d’endoctriné de l’islam pour une généralité Je trouvais déjà totalement inacceptable que des femmes imposent leur religion chez moi et à cette époque, là-bas aussi cette expression religieuse était bien plus discrète, du moins dans les grandes villes. Je me souviens très bien que Rue Didouche Mourad, la plupart des femmes n’étaient pas voilées et celles qui l’étaient en portaient un qui n’avaient rien à voir avec un jilbab ou un niqab actuel mais étaient davantage une tenue traditionnelle. L’expression religieuse était bien plus discrète, en France comme en Algérie (je ne parle même pas de Turquie qui a connu une révolution les décennies précédentes avant de replonger depuis 20 ans).
              En France, c’était aussi une simple question de nombre. Il y avait déjà une immigration maghrébine (essentiellement) assez importante mais sans commune mesure avec ce que nous connaissons aujourd’hui.

              Oui, les Français sont de plus en sensibles à certains discours qui auraient été jugés inacceptables en 1980 mais pour une raison simple : le pays a changé. Le nier est absurde de même qu’il est délirant de nier l’insécurité physique et culturelle qui a résulté de cette métamorphose.


            • vote
               Saladin Saladin 13 mai 11:19

              @Conférençovore Et il va encore changer, et tes enfants accepterons ce que toi tu n’accepte pas aujourd’hui, et eux ce ne sera pas par une ingénierie sociale, mais d’une façon toute à fait naturelle, comme vous avez accepté Jésus à une autre époque..


            • 8 votes
              Conférençovore Conférençovore 13 mai 14:28

              @Saladin
              Jésus, le christianisme plus exactement a été le mortier de la proto-nation France mais il ne l’est plus pour la plupart des gens. Tu ne le remplaceras pas par un autre et certainement pas par un bédoin caravanier esclavagiste, sanguinaire du Hedjaz. A part des cassos et qq convertis souvent un peu paumés (ou qui font juste l’erreur de le faire pour se marier), l’islam, religion ultra dogmatique, intolérante et primitive n’intéresse personne ici. Et à l’indifférence s’est ajouté une hostilité croissante parfaitement légitime et qui va bien au-delà de la seule question du terrorisme.
              Décidément, tu ne comprends rien à ce que nous sommes mais c’est parfaitement normal. Tu me fais penser un peu à l’instar de cette mère qui a déploré récemment que son fils pensait que Pierre était un prénom imaginaire et qui réclamait à Macron plus de "mixité sociale" (comprendre "plus d’Européens dans son quartier") sans même comprendre que si les Pierre, Jean et Stéphanie se sont barrés c’est parce que leurs vies étaient devenues impossibles avec un voisinage qui, pour une bonne partie, ne voulait pas devenir comme eux justement, des gens qui voulaient à tout prix (comme toi) imposer leur Momo chéri en tentant de nous faire gober que Momo et Jésus c’est kif-kif bourricot, des gens qui ont débarqué hier mais veulent à tout prix exposer et parfois imposer ce qu’ils croient à d’autres qui sont pourtant chez eux depuis des millénaires.
              C’est ça le drame : tu ne comprends rien à qui nous sommes et nous, globalement nous nous en foutons de savoir qui vous êtes. Je vous connais juste par le hasard de la vie mais autrement, tout comme les autres FDS, je te le garantis, au-delà d’un couscous ou d’une corne de gazelle de temps en temps (c’est vrai que c’est bon, pas très fin mais bon), je serais indifférent. Les Français "acceptent" comme tu dis, uniquement parce qu’ils n’ont pas le choix mais à 70% (et on doit plutôt être à du 85-90% des autochtones) en ont juste soupé. Donc pour ce qui est d’accepter, permets-moi d’avoir des doutes...


            • 3 votes
              Djam Djam 14 mai 00:36

              @Conférençovore
              Et bien au moins, vous, on saura que vous avez trouvé votre objet de haine !
              Si vous n’aviez pas "le musulman" pour larguer autant de haine envers qui le feriez-vous ?
              C’est comme le petit Zemmour... sa haine de tout musulman discrédite à peu près toutes ses analyses. Comme on dit, sa pensée est "biaisée". 
              Si les musulmans peuvent exhiber leurs pratiques religieuses ce n’est pas pour être systématiquement envahissant, mais tout simplement parce que les français ne croient plus en rien. L’espace spirituel est disponible en France. Les mahométans l’occupent, c’est assez naturel comme attitude. 
              Buisson à raison, si nous avions une pratique spirituelle sincère et puissante nous pourrions occuper notre espace et les musulmans seraient en retrait.
              C’est la bête loi des compensation... 
              Nous sommes assez grotesques, mais surtout fragiles et devenus teigneux depuis que l’individualisme hédoniste occupe nos esprits. Nos coeurs sont vides et nous ne savons plus regarder quelque chose de plus grand, plus vaste que notre pathétique égo. Normal que nous soyons mis à la marge.
              La haine n’est rien d’autre que le symptome de l’impuissance, et Dieu sait (!) si la majorité des français est devenue impuissante ! Ça râle, ça rejette, ça lâche son fiel, ça cherche un objet de haine et in fine ça rampe devant les véritables fouteurs de merde... et pour cause... c’est plus confortable de haïr son voisin de palier plutôt que chercher à le comprendre...


            • vote
               Saladin Saladin 14 mai 05:54

              @Conférençovore Quand t’auras compris l’islam, tu changeras d’avis, d’ailleurs les gens comme toi changent très vite d’avis.


            • 7 votes
              Conférençovore Conférençovore 14 mai 07:47

              @Djam
              Epuisant ces gens qui n’ont qu’un seul argument à répondre : la "haine", "la haine", "la haine"... C’est à peu près sur cette seule projection que repose cette non-argumentation très... féminine (le recours à l’émotion systématique).
              Non, Buisson commet cette même erreur qui consiste à nous renvoyer la faute à nous-même, Français autochtones. Certes, nous nous sommes déchristianisés en partie mais n’avons en rien empêché les nouveaux arrivants de s’assimiler tout en gardant leur religion, ce qui est difficile de mon point de vue et tout particulièrement quand il s’agit de l’islam parce que c’est un tout (religion, droit, politique) mais pas impossible non plus, d’autant que l’Europe a tout fait pour bien accueillir ces croyants en les laissant faire ce qui est impossible dans leurs pays d’origine à notre endroit : construire des mosquées et parfois même les financer en partie... Mais on le constate, ce n’est pour certains pas suffisant : il faut grignoter des accommodements sans cesse et ceux qui s’y refusent sont considérés comme des "haineux" "islamophobes"...
              Au lieu de regarder cette réalité en face qui est un échec (pas total non plus, il ne faut pas exagérer mais important, avec des drames à la clé) nous avons des Buisson qui expliquent que tout est intrinsèquement de la faute des Occidentaux et même pas à cause de ce qu’ils font (ou pas)... non, mais parce qu’ils sont ce qu’ils sont, à savoir en majorité des personnes sécularisées pour lesquelles la religion est devenu seulement un des éléments de leur culture et vie spirituelle mais plus le centre (ce que l’on constate dans tous les pays développés soit dit en passant). Non seulement notre tolérance qui est unique au monde (cite-moi un seul exemple d’équivalence dans les pays islamiques...) est balayée du revers de la main mais en plus nous sommes méprisés et réduits au simple état de consommateurs (comme si les musulmans avec kamis mais leur nike aux pieds et smartphone dernier cri à la main n’en étaient pas eux aussi). On retrouve là la même admiration béate de certains...
              Sans surprise, les membres du forumistan sont aux anges : ils ont un koufar qui crache sur les koufars, c’est ce qu’il y a de mieux pour eux. Ils sont totalement discrédités alors tout ce qui leur reste c’est de trouver des cucks, naïfs ou ethnomasos de chez nous (et il y en a un bon paquet, à gauche comme à droite) et laisser faire le boulot à leur place.

              "Normal que nous soyons mis à la marge."

              Mis à la marge de quoi, de qui ?

              "et in fine ça rampe devant les véritables fouteurs de merde... et pour cause... c’est plus confortable de haïr son voisin"

              Ca aussi... Toujours le même cirque : il existerait de "véritables responsables"... Allez, nomme-les au lieu de tourner autour du pot.


            • 4 votes
              Conférençovore Conférençovore 14 mai 07:49

              @Saladin
              Toujours cette arrogance : "tu n’as pas compris", "les gens comme toi"... 0 argument en réponse à ce que j’ai pu dire, comme à chaque fois.


            • 1 vote
               Saladin Saladin 14 mai 22:41

              @Conférençovore Si t’avais compris quoi que ce soit, tu ne sucerais pas zmmour qui se moque de vous.


            • 1 vote
              Conférençovore Conférençovore 14 mai 23:53

              @Saladin
              Je ne "suce" personne. Ton choix de champ sémantique est hélas typique. Tu pourrais argumenter, développer des idées mais non... tu en es incapable, cher sald’bar. In fine, et cette locution latine est profonde, tu te résumes à ce que tu es, un être bestial. Bon soir à toi.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Hijack ...

Hijack ...
Voir ses articles


Publicité





Palmarès