• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Interview d’Olivier Delamarche par ThinkerView

Interview d’Olivier Delamarche par ThinkerView

ThinkerView vous propose de réfléchir ensemble avec Olivier Delamarche.

Nous vous conseillons de prendre le temps de le regarder et de le partager pour informer votre entourage. Quelques sujets abordés : planche à billets, création monétaire, hausse des prix des matières premières et le lien avec les printemps arabes, retraites, législation financière, FESF...

 

 

Acteur sur les marchés financiers depuis de nombreuses années et associée-gérant chez Platinium Gestion, Olivier Delamarche est convaincu que les pouvoirs publics ainsi que les régulateurs ne possèdent plus les qualités requises pour désamorcer une crise historique.

 

ThinkerView est un groupe indépendant issue de l’internet, très diffèrent de la plupart des think-tanks qui sont inféodés à des parties politiques ou des intérêts privés.

 

Sources : Youtube / ThinkerView.com

Tags : Europe Economie Etats-Unis Chine Finances Mondialisation Japon Monnaie Banques Crise financière




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 9 votes
    25emecompte 3 avril 2013 11:04

    Un parasite qui critique des autres parasites. C’est juste.


    • 8 votes
      loph loph 3 avril 2013 11:39

      Cool 25emecompte !

      De mon côté, je me demande en quoi ils sont responsables de quoi que ce soit...

      À part justement initier des mouvements qui finissent par déstabiliser les forces naturelles les unes par rapport aux autres (exemple de la pêche industrielle ou du jeu boursier impliquant soit des capitaux soit les activités des personnes) et faisant endosser à l’ensemble de la communauté humaine des choses que ni moi ni n’importe quel citoyen lambda n’approuve, il serait juste que ces "décideurs" reviennent à la réalité et abandonnent leur pouvoir qui s’apparente plus à de la nuisance planétaire qu’à de la bienfaisance...

      Enfin, ça n’empêchera pas la terre de continuer de tourner, et le temps dont chacun dispose de s’égrener.

      À M. DELAMARCHE (sait-on jamais !), laisserez-vous le milieu ambiant dans l’état où vous l’avez trouvé en arrivant ?

      Salutations


      • 2 votes
        dup 3 avril 2013 17:57

        je l’aime bien , surtout son franc parler. il est quand même un peu pessimiste dans le sens

        que LES CREANCIERS ET LES DEBITEURS sont une même et unique personne. à quelques détails près que je vais commenter.On peut consommer que ce que l’on a fabriqué au préalable. La valeur de l’argent est relative , surtout si c’est de la monnaie de photocopieuse. on peut la détruire à la fin de jeu . on a pas detruit des richesses pour autant. le coup de la loi de 1973 va se retourner contre les escrocs qui l’on crée .. un est encore vivant . le diable n’en veut pas. L’état peut créer autant de monnaie qu’il veut avec bien sûr , à la clé une une inflation qui incite pas à abuser. quand aux pseudo ’créanciers’ il s’agit d’interets souvent indus et ce n’est que justice qu’ils le prennent dans le * . Par principe on consomme que ce qui existe , le reste c’est du vent. Si un créancier est assez bête pour prêter à un debiteur insolvable ,il le prend dans le * . en fin de compte ce n’est que justice. Si j’avais à investir je voudrais voir et toucher ce que j’achète . logique ,non ?

         

        * mettez le mot que vous voulez !

         


        • 5 votes
          gerfaut 3 avril 2013 21:48

          Delamarche est très interessant, cet interview résume nombre de ses vidéos. J’ adore l’ approche pragmatique.


          • 2 votes
            teocot teocot 4 avril 2013 15:11

            Je n’arrive pas a comprendre la fascination de certains pour ce monsieur alors qu’il est entièrement dans le système et que c’est un ardent défenseur du paiement de la dette et des coupes drastiques dans les dépenses publiques.

            Il n’ en reste pas moins que la pertinence de ses analyses et prévisions est sans commune mesure avec celles de Touati ,Cohen ,Fiorantino et consort...


            • 4 votes
              mac1 4 avril 2013 18:50

              Ce n’est pas un défenseur de la dette, il dit simplement que la dette est impayable et que quand tout le monde va s’en apercevoir ça va obligatoirement faire mal.


            • vote
              Devo 7 avril 2013 00:14

              "ThinkerView est un groupe indépendant issue de l’internet, très diffèrent de la plupart des think-tanks qui sont inféodés à des parties politiques ou des intérêts privés."



              J’arrive pas à y croire, cf le site internet, je dois être complotiste ;)


              Sinon cette "dette", si on la paie, tout où partie, je pense que ceux qui en ont profité (et en profitent d’autant plus de la "crise") doivent être les premiers (les seuls) à payer. Et ça ne concerne pas les petits épargnants, même si ils ont pris part à la spéculation, qui seront protégés grâce aux services publics et à l’impôt ... si ont les améliore au lieu de les détruire !


              Mais mettre ça en route nécessite au moins la VIème République ;) Minimum...





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès