• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La baisse des prix de l’immobilier
#87 des Tendances

La baisse des prix de l’immobilier

Un reportage de France 2 sur les prix de l'immobilier à la campagne.

Prix de l'immobilier pour juillet 2018 :

Ce que le reportage ne dit pas, c'est qu'à l'origine de cette baisse, il y a un effondrement démographique.

C'est la conséquence de la politique des années 68, la libération de la femme : "mon corps m'appartient", la promotion de la pillule et celle de l'avortement.

Bizarement nos hommes politiques n'ont rien vu venir, rien anticipé. Ils ont continué à faire contruire des jardins d'enfants, des écoles, des crèches, à la compagne, sans tenir compre de l'effondrement de la pyramide des âges.

Les prix de l'immobilier vont continuer à baisser sur une longue période. Car ce qu'on voit à la campagne, ce sont majoritairement des personnes âgées. Lorqu'elles décèderont, il n'y aura personne pour reprendre les maisons.

Ce sujet n'intéresse pas plus les hommes politiques que les journalistes. Pourtant c'est un sujet d'une importance majeure, qui va structurer l'actualité des prochaines décennies.

Tags : Démographie Immobilier




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 2 votes
    ged252 29 août 15:02

    Les prix de l’immobilier vont s’effondrer dans les 5/10 ans à venir, et ce sera un motif supplémentaire pour augmenter l’immigration.
    .
    Tous les baby boomer, les gens né après guerre et jusqu’aux années 70, vont s’éteindre et ne seront pas remplacés car les 68arts ont arrêté de faire des enfants. Ca se voit déjà sur la pyramide des âges


    • 2 votes
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 30 août 09:59

      @ged252
      Votre obsession de l’immigration vous empêche de raisonner correctement mon cher Ged52 ... Votre raisonnement de raciste a réussi à caser dans la même phrase "baisse du prix de l’immobilier" et "augmentation de l’immigration" ...


    • 2 votes
      ged252 29 août 15:05

      Dans les années qui viennent on va avoir :
      .
       1) effondrement de la pyramide des âges.
      2) Immigration toujours en augmentation, et natalité importante des immigrés.
      3) participation des femmes à l’augmentation des étrangers en France, car elles font des enfants avec ces étrangers.
      Or c’est la père qui compte, dans la détermination de la nationalité de l’enfant, comme les Rois de France le disaient.
      .
      La réaction des Français va devenir très urgente, s’ils ne veulent pas disparaître en tant que peuple.


      • 2 votes
        V_Parlier V_Parlier 29 août 15:57

        Le prix de l’immobilier s’effondre dans les régions où il n’y a absolument plus d’emplois, c’est pourtant simple à comprendre ! Parfois je désespère. Qu’est-ce qu’on peut tourner autour du pot, alors qu’on voit bien que tout le monde est obligé d’aller s’entasser autour des mégapoles, là où ça construit même encore !


        • 1 vote
          pegase pegase 29 août 16:33

          @V_Parlier

          Moi je trouve pas, ici dans les Vosges c’est encore très cher, le moindre chalet c’est 200 000 - 300 000 boules ...

          Pourtant on ne peut pas dire que c’est le plein emploi !


          La ministre des sport en visite le we dernier, bien arrosée et frigorifiée smiley

          https://www.vosgesmatin.fr/edition-de-remiremont/2018/08/25/la-bresse-demonstrations-de-biathlon-a-lispach-pour-la-ministre-des-sports-laura-flessel


        • 1 vote
          Heptistika Heptistika 29 août 17:00

          @V_Parlier

          Effectivement, l’auteur de connaît visiblement pas le rasoir d’Ockham...

          Par contre il connaît bien le biais de confirmation, il détourne les faits, les tords jusqu’à ce qu’ils correspondent à un point du vue prédéfini, ainsi va le modus-operandi de toute personne peu familière à la notion d’esprit critique.


        • 1 vote
          ged252 30 août 09:08

          @V_Parlier

          Qu’il y ait plus de travail dans les mégalopoles qu’à la compagne, ce n’est pas quelque chose de nouveau ; ça a toujours été vrai ; mais ça n’explique pas l’effondrement des prix de l’immobilier depuis ces dix dernières années à la campagne.

          L’effondrement des prix de l’immobilier c’est un phénomène dynamique.

          Qu’est qui explique l’effondrement des prix de l’immobilier ces dix dernières années et actuellement, à la campagne ? Et qui pourrait permettre de prévoir l’évolution de ces prix ?

          .

          Pour les mégalopoles on peut dire que du fait que l’immigration se dirige prioritairement vers les centres urbains ; l’immobilier se porte mieux, puisqu’il faut bien les loger ;

          .

          Mais c’est une raison négative, si on pense que l’immigration n’est pas une bonne chose ;

          Ou si on prend comme exemple Grenoble ou l’immigration massive à amené l’insécurité, l’insécurité a amené la fuite des gens, et la fuite des gens l’effondrement des prix de l’immobilier ;

          .

          Bref, ton explication n’explique rien ... !


        • vote
          pegase pegase 30 août 11:47

          @ged252

          Qu’il y ait plus de travail dans les mégalopoles qu’à la compagne, ce n’est pas quelque chose de nouveau ; ça a toujours été vrai ; mais ça n’explique pas l’effondrement des prix de l’immobilier depuis ces dix dernières années à la campagne.


          Les prix de l’immobilier ont toujours suivi l’offre d’emplois ... A force de couler les entreprises pme, pmi, artisans, sarl, (agriculteurs y compris) à grand coup de charges excessives, à coups d’appels de cotisations fantaisistes du RSI, ben voilà, à la campagne il n’y a plus rien ...

          Il suffit de voir les prix de l’immobilier du côté Est de la Roumanie, proche de l’Ukraine, là où il y a pléthore de main d’œuvre bon marché les prix de l’immobilier grimpent en flèche ...


        • vote
          ged252 30 août 12:49

          @pegase

          "là où il y a pléthore de main d’œuvre bon marché les prix de l’immobilier grimpent en flèche ..."

          .

          Tu veux dire que là où il y a chomage massif, les prix de l’immobilier grimpe ?


        • vote
          ged252 30 août 12:56

          @pegase

          Les prix de l’immobilier ont toujours suivi l’offre d’emplois ...

          .

          Oui bon, alors reformulons la question : Pourquoi l’emploi baisse-t-il à la campagne ?

          Parce qu’il n’y a plus personne pour acheter, ... pour acheter du pain, des chaussures des vêtements, du tabac, pour boire des coups, Et c’est bien pour cela que les gens qui habitent en France, parce que il y a des gens dont on se demande s’ils savent où ils habitent ; hein ;

          Il suffit de se promener à la campagne, dans des petits villages, mais aussi dans les petites villes, pour voir que les magasins de chaussures, vêtement, les boulangeries, les bureaux de tabac, ect .... ferment en masse, => il n’y a plus d’acheteurs !

          .

          Et ça c’est dû à la baisse de la natalité des années 70 et des suivantes.

          Comme il n’y a plus d’acheteurs non plus pour les maisons


        • vote
          Qirotatif Qirotatif 30 août 12:59

          @ged252
          "Qu’il y ait plus de travail dans les mégalopoles qu’à la compagne, ce n’est pas bien quelque chose de nouveau ; ça a toujours été vrai "

          Dés que l’on creuse un minimum sa propre généalogie on retrouve des ancêtres qui tous ou presque vivaient et travaillaient à la campagne, soit comme paysans, soit comme artisans. La plupart des Français sont issus de la paysannerie. A l’échelle du pays la rév industrielle est un phénomène récent (milieu du 19e) donc non, ça n’a bien évidemment pas toujours été vrai et comme expliqué plus bas, il est probable que les choses changent à l’avenir.


          "Qu’est qui explique l’effondrement des prix de l’immobilier ces dix dernières années et actuellement, à la campagne ? Et qui pourrait permettre de prévoir l’évolution de ces prix ?"

          Plusieurs phénomènes : d’abord, c’est la simple conséquence d’une éternelle opposition entre offre et demande, soit la loi du marché. Ensuite si la démographie est une des explications elle est très loin d’être la seule. De plus il est simpliste de globaliser un phénomène : il y a de grandes disparités entre les régions rurales. L’exode rural du à l’absence de travail et qui se poursuit explique largement cette chute et là... l’immigration n’y est absolument pour rien. Les gens qui ont des enfants sont bien obligés à un moment ou un autre de les envoyer faire des études, écoles et universités qui ne sont pas dispo à la campagne. Ces derniers se retrouvent donc dans des grandes villes où ils fondent des foyers. Ils y restent parce qu’ils y trouvent un emploi et y font leur vie. Un des grands pbs des campagnes réside donc dans la difficulté de retenir la jeunesse locale : un vrai casse-tête pour les élus dans mon coin (et ils ne doivent pas être les seuls). Il y a un autre aspect qui entre en ligne de compte c’est que nous sommes une société minée par le matérialisme consumériste. Dans les coins reculés de France, il faut faire parfois des dizaines de km pour trouver de quoi satisfaire cette soif d’acquisition de biens et services. 

          Maintenant, rien n’est perdu et il y a même un phénomène qui, à mon avis, va faire qu’il va y avoir un retour à la campagne. Outre le pouvoir d’achat qui continue de s’effriter d’années en années repoussant loin des grands centre-ville les classes pop et moyennes, voire certains cadres (qui, selon certains sondages, sont 8 sur 10 à se dire vouloir quitter la région parisienne) et qui va, tôt ou tard, pousser les gens à un retour au rural facilité justement par le fait que les prix des logements y sont très abordables, outre les phénomènes de pollution de l’environnement et de qualité de vie en gal, il y a un facteur clé qui devrait permettre de faire revenir les entreprises (donc faire tourner les écoles, les commerces, etc.) : la fibre est en train d’être déployée partout. 

          Les municipalités rurales rivalisent d’aides pour faire venir les PME qui sont en réalité les seules à créer de l’emploi. Elles développent également des transports en commun pour faciliter la mobilité et proposent des logements à très bas coût. Une ville voisine offre même les frais d’études de jeunes médecins diplômés en Europe de l’est moyennant leur engagement à exercer au moins 5 ans dans la ville. L’éco numérique bouleverse également le mode de conso. Plus besoin de se déplacer pour avoir les dernières chaussures à la mode. Il n’y a d’ailleurs plus aucune différence entre un Parisien branchouille et un mec de la campagne comme on pouvait le constater il y a 10 ans encore. 

          On observe d’ailleurs un phénomène nouveau depuis qq années : les néo-ruraux. 

          Sans avoir étudié la question plus que cela, un retour au rural ou plutôt l’exode urbain va pouvoir se faire pour toutes ces raisons. Il se fera probablement de manière très différente en fonction des régions concernées, certaines étant plus attractives que d’autres, et il est difficile d’évaluer dans quelles proportions... mais je constate que c’est en train d’arriver. Pour les prix de l’immo, il est probable qu’ils ne vont pas forcément remonter pour autant, vu le nombre de biens en vente sur le marché, mais là encore il faut être mesuré : dans certaines régions ils ont au contraire explosé du fait de l’achat massif d’étrangers (Anglais notamment) de résidences secondaires. 

          Pour l’exode rural, il existe évidemment des études depuis bien longtemps sur le sujet...



        • vote
          ged252 30 août 13:01

          @ged252

          Et avec tout ça, va s’ajouter très bientôt la remontée des taux, qui va émaner une crise sur l’immobilier, car tous les gens qui avaient pour projet d’acheter une maison l’ont fait alors que les taux étaient faibles.

          .

          Le fait de me contredire sur un point de détail ; fait-il que la démographie ne s’effondre pas ? Que l’immigration n’envahisse pas la France ? Qu’une crise immobilière majeure ne se pointe à l’horizon ?


        • vote
          ged252 30 août 13:06

          @Qirotatif

          Tu fais la même erreur que parlier, l’exode rural ce n’est rien de nouveau, et ça n’explique pas que les prix de l’immobilier s’effondre depuis 10 ans.

          .

          Tu n’a pas regardé la vidéo, une maison en bon état, de 140 m2, pour 50 000 euros, hein !?


        • vote
          ged252 30 août 13:08

          @Qirotatif

          Je ne suis pas d’accord, l’effondrement démographique suffit pour expliquer tout cela ; pas besoin de chercher des explications alambiquées.


        • vote
          ged252 30 août 13:13

          @Qirotatif

          l’immigration n’y est absolument pour rien.

          .

          Tu n’as pas regardé les liens, pourquoi l’immobilier baisse-t-il à Lille, Villeurbanne, Saint Etienne, Grenoble ou Clermont Ferrand ?


        • vote
          geedorah 30 août 14:48

          @pegase
          il y a aussi le fait que les gens veulent sortir pour s’amuser, consommer, se cultiver... et ça en campagne c’est chaud


        • vote
          Qirotatif Qirotatif 30 août 16:32

          @ged252
          Je les ai regardé mais le soucis c’est que tu évoques deux réalités. Le prix de l’immo à la campagne et le prix dans certaines villes que tu cites. A partir de là ton propos est nécessairement confus et parfois totalement HS (que vient donc faire là-dedans la marmaille de Dieudonné ?)


        • vote
          ged252 29 août 20:17

          Or c’est la père qui compte, dans la détermination de la nationalité de l’enfant, comme les Rois de France le disaient.
          .

          Par exemple, le père de Dieudonné etait camerounais, hein ? Il a épousé une bretonne, hein ? bon maintenant lui Dieudonnéé il n’est pas français racialement, il est camerounais, hein ?*
          Et Dieudonné à épousé une blanche, hein ?, et ses enfant sont quarteron, pourtant les fils du camerounais sont camerounais.
          Et les fils de Dieudonné, ils ont épousé des Françaises, comme leur mère, complexe d’oedipe, les fils sont amoureux de leur môman ; et donc les fils des fils de Dieudonné sont camerounais, bien qu’ils soient blanc de peau.
          .
          C’est la raison de la première goutte de sans noir, des blancs très légerement métissé, s’identifient au noirs, se sentent proche des noirs.


          • vote
            ged252 30 août 09:18

            @ged252

             "A Grenoble, les prix de l’immobilier continuent globalement de baisser. De 8 % en moyenne chaque année depuis 5 ans,"

            .

            // Qu’est qui explique ça ?

            .

            Immobilier : un nouveau signe avant-coureur d’une baisse des prix ? Le budget des acheteurs a reculé dans plusieurs grandes villes

            .

            Et a propos des grandes villes, les analyses ne sont pas tous les mêmes :

            .

            Baisse des prix dans la moitié des grandes villes

          • 1 vote
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 30 août 10:14
            Fondamentalement, la chose qui fixe le prix de l’immobilier est le marché, c’est le rapport entre l’offre et la demande. Si l’offre est plus importante que la demande, les prix baisse automatiquement. Si l’offre est plus faible que la demande, les prix montent. C pour cela que les studios de 20 m2 sont plus cher au m2 que les grands appartement de 200 m2, car il y a beaucoup de gens qui cherchent des studios à acheter et peu de gens qui ont le budget pour acheter de grands appartements.

            • 1 vote
              ged252 30 août 16:54

              Bon on va s’arrêter là, parce que vous êtes dans le déni de réalité.
              N’importe qui va à la campagne et constate de ses yeux ce que je dis ici.
              Il n’y a pas besoin d’explication ou de démonstration, juste des yeux pour voir.


              • vote
                Matlemat Matlemat 30 août 23:48

                 Il y a le prix des carburants qui augmente et n’incite pas à s’installer en campagne.


                • vote
                  egos 1er septembre 10:43
                   
                  "mon corps m’appartient"

                  Sinon il appartiendrait à qui le corps de la femme ?

                  la (es) femmes responsable(s) semble-t-il de la crise immobilière qui sévit à la cambrousse, et pourquoi pas des la hausse de prix du carburant, la chute de popularité de E M (et la future déculottée LERM aux européennes).

                  Quoi d’autre ?
                  la pollution, l’immigration, la prise de tête de Hulot, la crise qui secoue le Media (sans toucher LF I ??)

                  La réflexion de l’auteur, proche de celle d’un gamin de 6 ans, gâté et capricieux -il aura manqué de claques est à gerber- mérite une brève escale de lecture.

                  Pensez à updater votre pseudo, 

                  pr le reste, 
                  leave it as it is, 
                  il n’y a plus gd chose à faire.

                  • vote
                    ged252 1er septembre 12:06

                    @egos

                    .Il y a évidemment un lien entre ce problème de baisse l’immobilier à la campagne et la quantité de personnes âgées à la campagne ; A mesure que ces personnes âgées disparaitront, les prix de l’immobilier baisseront car il n’y a personne pour racheter les maison libérés ;

                    .

                    Ce que je dis est aussi en lien avec l’immigration ; mais je suis allé trop vite ... et c’est aussi en lien avec une baisse de la natalité des Français, programmée par l’état Français et les médias Français, via la propagande féministe des années 70-90, qui ont mis en oeuvre un ensemble de mesure pour faire faire baisser la natalité française.

                    La baisse de natalité ne se fait pas magiquement et n’est pas le résultat d’une fatalité ; c’est une volonté politique.

                    .

                    Aujourd’hui, le problème auquel est confronté l’état Français pour faire toujours plus d’immigrés ; c’est de trouver des logements pour y mettre ces immigrés. Les préfets sont obligés sur ordre de l’état de mettre en oeuvre des mesures contraignantes de réquisition d’immeubles, un peu partout à la compagne, y compris dans les plus petits villages ; pour y loger des pseudos réfugiés, et cela se fait contre la volonté des populations et des maires.

                    .

                    Maintenant si les campagnes se vident et que des maisons se libèrent, l’Etat aura les mains libres pour accélérer le rythme de l’immigration en France, et le remplacement de population, qui est le vrai projet politique de tous ces gens qui nous gouvernent.

                    .

                    Et c’est en cela que la forte des prix de l’immobilier devrait inquiéter les gens.

                    ..

                    Et si je donne l’exemple des enfants de Dieudonné ; c’est parce qu’il faut signaler la participation d’un nombre important des femmes, dans le grand remplacement. Ce qui n’est jamais remarqué nulle part.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ged252


Voir ses articles







Palmarès