• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La mondialisation totalitaire, Olivier Piacentini

La mondialisation totalitaire, Olivier Piacentini

La mondialisation totalitaire ou le règne du marché cosmopolite

 

=> 27 pages OFFERTES du e-book "Géopolitique de l'Or" ▶️ https://bit.ly/36TF19P ◀️

=> Abonne-toi à la chaîne ▶️ https://urlz.fr/9Zra&nbsp ;◀️

=> E-BOOK SUR "LA GÉOPOLITIQUE DE L'OR" (165 pages) ▶️ https://bit.ly/3828nTQ ◀️

=> MÉTHODE POUR OPTIMISER L'INVESTISSEMENT OR/ARGENT ▶️ https://bit.ly/37q6L5a ◀️

Tags : Livres - Littérature Economie Mondialisation




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • vote
    JL 18 février 08:14

    Définition du corporatisme par Naomi Klein : « La grande entreprise et le gouvernement tout puissant combinant leurs formidables puissances respectives pour mieux contrôler les citoyens.  »

     

    Clairement, cette définition rejoint celle que Mussolini donnait du fascisme « Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de L’État et des pouvoirs du marché. »

     

    Samir Amin : « Le capitalisme contemporain est devenu par la force de la logique de l’accumulation, un « capitalisme de connivence ». Le terme anglais « crony capitalism » ne peut plus être réservé aux seules formes « sous-développées et corrompues » de l’Asie du Sud est et de l’Amérique latine que les « vrais économistes » (c’est à dire les croyants sincères et convaincus des vertus du libéralisme) fustigeaient hier. Il s’applique désormais aussi bien au capitalisme contemporain des États-Unis et de l’Europe. Dans son comportement courant, cette classe dirigeante se rapproche alors de ce qu’on connaît de celui des « mafias », quand bien même le terme paraîtrait insultant et extrême. »

     

    La multinationalisation étant l’évolution naturelle des entreprises et le fascisme l’évolution naturelle du capitalisme, il en résulte que la globalisation libérale est le nom de ce processus de totalitarisation

    à l’échelle mondiale.


    • vote
      Julot_Fr 18 février 10:00

      Des commentaires interessants mais qui manquent de l’analyse systemique qui les connectent comme decrit dans le livre de V. Bugault ’raisons cachee du desordre mondiale’. Ce livre s’appuit sur le droit (commercial ou non) et sur la description de la formation des paradis fiscaux puis organisme internationaux (fmi, omc, eu..) pour montrer comment les banquiers et leur reseau de multinationales ont pris le controle de l’economie globale graduellement surtout sur les 150 dernieres annees.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès