• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le géant Nestlé accusé d’épuiser l’eau de la nappe phréatique

Le géant Nestlé accusé d’épuiser l’eau de la nappe phréatique

Les intermédiaires font pression sur les industries par le négoce, industries elles-mêmes accaparées par des actionnaires pensant au court terme.

C'est une véritable bataille que mènent contre Nestlé les habitants de Vittel dans les Vosges. Le géant suisse de l'agroalimentaire est accusé de s'accaparer l'eau de la nappe phréatique. Plus de 35 000 personnes ont signé une pétition en ligne pour s'opposer au pompage de ces eaux.

Tags : Economie Scandale Agro-alimentaire Eau Industrie




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    



    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 16 juillet 20:54

      Vous remarquerez que comme d’habitude, ces "collectifs" qui viennent d’on ne sait où s’attaquent toujours aux entreprises européennes et jamais les américaines. De là à imaginer que ces associations "écologiques" sont commanditées par des intérêts étrangers, il y a un pas qu’un mougeon votant ne franchira jamais. Suivez mon regard. smiley


    • vote
      ubikand 16 juillet 20:57

      @La mouche du coche

      Vous êtes brillant en bêtise mono orientée. Toutes mes félicitations !  smiley 


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 16 juillet 22:18

      @ubikand
      Je sais qu’il est toujours difficile de voir la vérité en face mais si vous faites partie de ce "collectif" sachez simplement que vous vous faites manipuler par vos chefs. Désolé.


    • 3 votes
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 16 juillet 16:35

      Je suis tombé sur les fesses lorsque j’ai entendu le PDG de Nestlé s’exprimer sur l’accès à l’eau potable pour la population mondiale ...

      Voici la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Q86rClH5WJs


      • 2 votes
        ubikand 16 juillet 16:58

        @DJL 93VIDEO

        La vache, ça troue le cul, si je peux me permettre cette expression populaire, cet homme est diabolique de visu et entre les lignes de ses paroles sirupeuses, et ses projets de merde ne récolteraient probablement pas plus de l’accord de 1% de la population qui elle n’est pas dégénérée et nuisible contrairement à lui  smiley 

        Mais alors, pourquoi peut il avancer ainsi si ses projets sont très probablement aussi peu acceptés par les populations ? 
        Ceci est une question de fond, et assez complexe. 


      • 4 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 16 juillet 19:33

        @ubikand
        T’as vu comme il fait peur ce type, même physiquement ^_^ lol mdr
        Ce millionnaire, parfait représentant des 1%, affirme que l’eau « a une valeur marchande ». L’interview est extraite d’un documentaire de 2005, We feed the world (« Nous nourrissons le monde »).

        https://www.youtube.com/watch?v=sZQhjfZYIYk


      • 2 votes
        pegase pegase 16 juillet 20:07

        @DJL 93VIDEO

        Oui bon, pour assécher la nappe phréatique dans les Vosges, je lui souhaite bonne chance  smiley smiley smiley smiley

        Ils disent qu’elle a baissé, mais combien ??? ... 5 mm ? smiley

        rien que hier soir il est tombé 15 - 20 cm en l’espace d’à peine 30 minutes ...


      • 3 votes
        ubikand 16 juillet 20:15

        @DJL 93VIDEO

        Je trouve bien plus important plutôt que de focaliser sur le pouvoir des multinationales et du capital de bien prendre en compte le fait que les pouvoirs politiques censés être "démocratiques" leur laissent bien trop les coudées franches, ce que les populations n’approuvent pas quand on les autorise à penser et parler. 

        Ceci, qui revient in fine à remettre en cause la qualité des soit disantes institutions démocratiques nationales et internationales actuelles, à envisager d’autres modèles politiques, Ziegler ne le fait pas ou très peu, à ma connaissance en tout cas. 


      • 3 votes
        Belenos Belenos 16 juillet 20:40

        @pegase
        Vous n’avez pas compris que cela est déjà en cours et que cela affecte la population. Les habitants de Vittel vont être interdits de consommer l’eau de leur propre sous-sol pour qu’elle soit réservée à la multinationale vendeuse d’eau en bouteilles de plastique. Informez-vous un peu. 


      • 2 votes
        Belenos Belenos 16 juillet 20:43

        @pegase

        "Le niveau de la nappe captive des grès (GTI) qui alimente l’eau potable dans le secteur Vosgien de Vittel-Contrexéville BAISSE dangereusement alors que NESTLÉ Waters embouteille des millions de m3 de cette eau depuis 1992 sous la marque « Vittel bonne source ».

        Face au déficit inquiétant de la nappe, la "solution" proposée par la CLE (Commission Locale de l’Eau) consiste à alimenter la collectivité avec une eau transférée par pipe-lines depuis les secteurs voisins (les coûts induits seront répercutés sur les factures d’eau). Pendant ce temps Nestlé continuerait à puiser dans la nappe, les mêmes quantités d’eau pour embouteiller "Vittel Bonne Source"

        Alors que le déficit et ses causes sont connus des autorités et des élus depuis 1970, les pouvoirs publics ont laissé faire."

        http://attac54.org/+Vitteg-a-sec-Nestle-a-tout-pompe+



      • vote
        La mouche du coche La mouche du coche 16 juillet 20:56

        Comme d’habitude @DJL 93VIDEO relaie des informations contre la France. Il a la haine qu’elle ai gagné la coupe du monde. smiley


      • 3 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 16 juillet 21:03

        @La mouche du coche
        A ma connaissance, Nestlé est une multinationale Suisse.
        Vous vous méprenez sur mes intentions chère mouche du coche ^_^


      • vote
        loisant 16 juillet 21:29

        @pegase Vous dites des sotises. La nappe descend de 30 cm par an. Elle est à 300 m sous le sol et se régénère très lentement.


      • 3 votes
        Norman Bates Norman Bates 16 juillet 21:33

        @loisant

        "pegase Vous dites des sotises."

        C’est un éternel pléonasme...


      • 3 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 16 juillet 23:49

        @pegase
        Il n’y a pas mieux que les montagnes pleine d’arbres feuillus pour faire couler les rivières et remplir les nappes phréatiques ... Par contre, çà devient vraiment problématique quand les industriels s’attaquent aux nappes phréatiques des grandes pleines ...

         

        C’est comme même fou d’avoir des problèmes d’eau sur notre planète qui est de couleur bleu vu du ciel ...


      • vote
        pegase pegase 17 juillet 09:46

        @Belenos

        "Le niveau de la nappe captive des grès (GTI) qui alimente l’eau potable dans le secteur Vosgien de Vittel-Contrexéville BAISSE dangereusement alors que NESTLÉ Waters embouteille des millions de m3 de cette eau depuis 1992 sous la marque « Vittel bonne source ».


        Oui, et de combien de cm ? Le meilleur moyen de savoir est de vérifier le niveau du cours d’eau qui traverse la ville, car l’eau que vous voyez couler est en fait la partie émergée de la nappe phréatique ...

        Faut arrêter de rigoler, le massif des Vosges bat tout les records de pluviométrie de France et peut être bien de toute l’Europe, Nestlé aura beau pomper comme des malades, au pire la nappe baissera de quelques mètres sur des centaines de mètres d’alluvions qui baignent dans la flotte, et seulement à l’étiage en période estivale ...... parce que plus tard (ou avant) c’est le déluge H24 ....

        Ici on a des lacs d’origine glaciaire, ceux de Longemer, Gerardmer, Kruth (celui là il y a un barrage), ils sont tous remplis au taquet, notez qu’ils s’empressent de vider celui de Kruth en fin de saison estival, simplement parce que ce lac sert à stocker l’eau des crues hivernales et printanières, jouant le rôle d’une sorte de tampon, empêchant les crues de dévaster la vallée ...


      • 2 votes
        Norman Bates Norman Bates 17 juillet 10:00

        @pegaz hilarant

        Absolument lumineux, ce cours magistral sur la nappe phréatique... smiley

        Lorsque certaines personnes plongent dans un lac ça ne fait pas "plouf.. !" mais "plouc.. !"...


      • 1 vote
        Belenos Belenos 17 juillet 10:32

        @pegase
        Informez-vous un peu à partir des véritables données chiffrées, car visiblement, vous ne connaissez absolument rien au sujet.

        Eau puisée pour l’exportation à l’étranger

        Nestlé a le droit d’y puiser chaque année un million de mètres cubes d’eau pour ses bouteilles exportées à l’étranger sous la marque Vittel Bonne source et une autre société, la fromagerie Ermitage, peut puiser 600 000 mètres cubes d’eau pour son fonctionnement.
         
        À elles deux, ces entreprises consomment près de 50 % de la ressource en eau ; le reste est réservé à l’eau potable de Vittel et des communes avoisinantes.

        "Un déficit de 800 000 m3 par an

        Or, du fait de cette utilisation industrielle massive, la nappe n’arrive plus à se régénérer. Et cette situation n’est pas nouvelle. « Le constat remonte à 1975, où le déficit atteignait alors 2,5 millions de m3 par an, explique Jean-François Fleck, président de l’ONG Vosges nature environnement. Il est aujourd’hui stabilisé autour de 800 000 m3 par an, ce qui correspond au prélèvement actuel de Nestlé. »

         C’est seulement depuis 2010 que des solutions sont recherchées pour tenter d’atténuer ce déficit chronique. Ainsi, la Commission locale de l’eau (CLE) a étudié divers scénarios d’économie et de transfert d’eau.

         Des kilomètres de canalisations à la charge du consommateur

        Le 15 mars dernier, elle a tout bonnement proposé, comme alternative, la construction de dizaines de kilomètres de canalisations pour aller chercher l’eau potable dans les territoires voisins.

         Le coût serait de 15 à 30 millions d’euros sur vingt ans ; cela représente, pour le consommateur, une augmentation du prix de l’eau de 0,20 à 1 € par m3 d’eau.

         Chantage économique ?

        En revanche, la commission n’envisage nullement de toucher au forage de Nestlé Waters – pour lequel, il est vrai, l’entreprise détient toujours une autorisation…

         « On ne veut pas embêter les industriels », proteste Jean-François Fleck, qui crie au chantage économique : « Nous sommes totalement en contradiction avec la loi de 2006 qui rappelle que l’usage prioritaire des ressources en eau est, en France, l’eau potable. »

         Incidence sur l’étiage non étudiée

        L’article L. 211-1 du code de l’environnement est en effet assez explicite : « La gestion équilibrée [NDLR : de la ressource en eau] doit permettre en priorité de satisfaire les exigences de la santé, de la salubrité publique, de la sécurité civile et de l’alimentation en eau potable de la population. »

         De plus, le fait de puiser l’eau ailleurs n’a pas fait l’objet d’études d’impact suffisantes, telles que l’incidence qu’il pourrait avoir sur l’étiage (niveau moyen le plus bas des cours d’eau). La décision finale est attendue pour le début de l’été.

        Nestlé réagit

        Lors de la rédaction de l’article, notre demande d’entretien pour recueillir le point de vue de Nestlé Waters était restée lettre morte.

        L’entreprise a finalement réagi suite à la publication de cet article, mercredi 18 avril. Dans un communiqué, Nestlé Waters indique notamment avoir réduit ses prélèvements de 20 % au cours des dix dernières années, et avoir proposé, en 2017, de « réduire volontairement [ses] prélèvements de 25 % des quotas qui [lui] sont alloués. » 

        Elle reconnaît toutefois que cet effort ne sera « pas suffisant pour compenser le déficit de recharge à l’échelle du bassin. »

        https://www.60millions-mag.com/2018/04/18/nestle-accuse-d-epuiser-l-eau-de-vittel-11729


      • 2 votes
        Belenos Belenos 17 juillet 10:49

        @Norman Bates
        "Absolument lumineux, ce cours magistral sur la nappe phréatique... "

        Et en plus c’est courageux car tout le monde sait que les calculs phréatiques sont très douloureux (surtout dans la région du Rhin). 


      • vote
        pegase pegase 17 juillet 16:06

        @Belenos

        Nestlé a le droit d’y puiser chaque année un million de mètres cubes d’eau pour ses bouteilles exportées à l’étranger sous la marque Vittel Bonne source et une autre société, la fromagerie Ermitage, peut puiser 600 000 mètres cubes d’eau pour son fonctionnement.


        C’est ce qui est tombé cet après midi, et toutes les aprems ils tombe ça en ce moment, en l’espace d’une ou deux heures...

        Vous me demandez des chiffres, je vous en ai donné (plus haut, 20 cm), la surface du canton de Vittel est de 24 130 000 m2, X 20 cm = 4 826 000 m3 ....................

        @Belenos, vous disiez ?  smiley


      • vote
        pegase pegase 17 juillet 16:10

        @Belenos

        Plusieurs fois j’ai songé de planter du riz, malheureusement il fait trop froids ici ... le riz ça pousse pas  smiley

        Mais il pleut suffisamment, et il neige aussi l’hiver, 3,20 mtr de neige à seulement 1000 mtr d’altitude, ça devrait vous interpeler quelque part ....


      • 2 votes
        Belenos Belenos 17 juillet 16:22

        @pegase
        "Vous me demandez des chiffres"

        Non, je vous ai conseillé d’aller les voir

        "C’est ce qui est tombé cet après midi, et toutes les aprems ils tombe ça en ce moment, en l’espace d’une ou deux heures..."

        "M. Bastien Lachaud alerte M. le ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur l’état inquiétant de la nappe des Grès du Trias inférieur (GTI) d’où provient l’eau courante dans de nombreuses communes. Le déficit chronique de la nappe des GTI a nécessité la mise en place d’un schéma d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) en voie de finalisation. En effet, la nappe est menacée d’assèchement, du fait d’une surexploitation industrielle outrancière, et de la lenteur de reconstitution de la ressource liée à la géologie spécifique du lieu. Le conseil économique, social et environnemental régional du Grand-Est qualifie le déficit de la nappe d’« irresponsable ». Pire, selon eux « depuis les années 1970, en raison du pompage industriel, la qualité de l’eau s’est dégradée ». Car depuis 1970, l’entreprise Nestlé Waters embouteille une quantité croissante de cette eau qu’elle exporte massivement sous la marque « VITTEL Bonne source ». Avec la fromagerie « l’Ermitage », ces entreprises consomment 50 % de la ressource en eau, sont à l’origine d’un déficit chronique de la nappe d’eau de l’ordre de 1,3 million de m3 par an depuis au moins 30 ans. L’ONG Vosges Nature Environnement a calculé que, depuis 1992, Nestlé serait responsable à elle seule de plus de 80 % du déficit de la nappe. L’approvisionnement en eau des populations se retrouve à l’heure actuelle menacée du fait de cette accaparation par le privé. La nappe des GTI s’affaisse rapidement, tandis que Nestlé Waters réclame une augmentation de ses prélèvements pour vendre cette eau à l’export (Allemagne, Belgique, Luxembourg). Or l’article L. 210-1 du code de l’environnement dispose que : « L’eau fait partie du patrimoine commun de la Nation. Sa protection, sa mise en valeur et le développement de la ressource utilisable, dans le respect des équilibres naturels, sont d’intérêt général ». Cet article semble clairement contredit par la captation privée faite par Nestlé, vu que les équilibres naturels de la nappe sont menacés. Le patrimoine commun de la Nation est accaparé par des entreprises, au point que l’usage domestique des personnes physiques devient secondaire, et que ce sont eux qui devraient financer l’acheminement de l’eau jusque dans leurs communes. En effet, face à la surexploitation de la nappe, la commission locale de l’eau (CLE) préconise de construire un pipe-line pour aller chercher de l’eau jusqu’à 50 km de distance, ce qui couterait entre 15 et 30 millions d’euros sur vingt ans aux contribuables. Alors que l’usage domestique ne représente déjà que 22 % des prélèvements dans la nappe. Pourtant, des solutions alternatives existent mais qui, toutes, doivent passer par une baisse des prélèvements d’eau par Nestlé. Sans compter qu’une enquête préliminaire pour conflit d’intérêts vise l’ancienne présidente du CLE, soupçonnée d’avoir agi, dans le cadre de ses fonctions, en faveur de Nestlé où travaille son mari. Il voudrait donc apprendre ce qu’il compte faire pour faire cesser cette accaparation inacceptable du patrimoine commun par une entreprise privée, préserver la ressource en eau, et ainsi garantir que les populations locales continuent à avoir accès à l’eau potable sans surcoût." 

        20 mars 2018 dans Assemblée nationale, Bastien Lachaud, Droit à l’eau


      • 2 votes
        Belenos Belenos 17 juillet 16:28

        @pegase
        Bien sûr, tout ça est un gros canular, il n’y a aucun problème à Vittel, on a juste voulu vous faire une blague. Mais on ne vous la fait pas, à vous, vous êtes bien trop malin ! Allez, les gars, on peut supprimer les 16 000 entrées Google qu’on avait composées uniquement pour faire la blague à Pegasse, il est trop intelligent, il a vu que c’était un bon tour qu’on voulait lui jouer.  smiley

        https://www.google.fr/search?ei=W_xNW4CYCurBlwShxpGYDQ&q=nappe+phr%C3%A9atique+vittel&oq=nappe+phr%C3%A9atique+vittel&gs_l=psy-ab.12...0.0.0.1979.0.0.0.0.0.0.0.0..0.0....0...1..64.psy-ab..0.0.0....0.3cnNCcOGD9E


      • vote
        pegase pegase 17 juillet 16:53

        @Belenos

        Vous vous égarez ... smiley


      • vote
        pegase pegase 17 juillet 17:20

        @Belenos

        Votre source annonce un déficit de 1,3 millions de m3 par an, et moi je vous annonce pour une petite précipitation d’une seule journée 4,826 millions de m3 ....

        Vous n’y voyez pas comme une légère contradiction ?  smiley

        Et je ne parle pas des jours où il pleut vraiment, parce que là ...............


      • 1 vote
        Belenos Belenos 17 juillet 20:05

        @pegase

        Vous êtes un négationniste. 


      • 2 votes
        Belenos Belenos 17 juillet 20:11

        @pegase

        "Votre source annonce un déficit de 1,3 millions de m3 par an, et moi je vous annonce pour une petite précipitation d’une seule journée 4,826 millions de m3 ....

        Vous n’y voyez pas comme une légère contradiction ?"


        Ce n’est pas ma source et personnellement je m’en fous, j’habite pas dans le coin. Mais si vous avez tout compris, il ne vous reste plus qu’a rassurer les ingénieurs en hydrogéologie de Nestlé ainsi que les habitants concernés en leur décrivant leur erreur collective. Vous n’êtes pas loin d’eux, allez leur expliquer qu’il n’y a pas de problème. ça va les soulager et ils vous feront bon accueil.


      • vote
        pegase pegase 18 juillet 04:43

        @Belenos

        Miracle !! Vous venez de découvrir que l’eau minérale n’est pas tout à fait la même chose que de l’eau de pluie !   


        Ah mais la qualité de l’eau Nestlé je m’en moque éperdument, au départ il était uniquement question de volumes, je vous ai prouvé qu’il n’y avait aucun problème de volume, et maintenant vous ergotez sur la qualité de la minéralisation ???

        Nestlé peuvent bien pomper de l’eau insuffisamment minéralisée et polluée, ce n’est pas mon problème !

        (je répond ici, à cause du troll norman blatte en bas)


      • 3 votes
        Norman Bates Norman Bates 18 juillet 08:18

        @pegaz la tremblote

        "Ah mais la qualité de l’eau Nestlé je m’en moque éperdument, au départ il était uniquement question de volumes, je vous ai prouvé qu’il n’y avait aucun problème de volume, et maintenant vous ergotez sur la qualité de la minéralisation ???"

        Nul ne peut ignorer son statut assumé de téléspectateur assidu de TF1 mais cela suffit-il pour expliquer une bêtise aussi gargantuesque.. ? avec un joli coulis de mauvaise foi en prime...à ce niveau c’est de la haute compétition, du sport extrême, il doit s’entraîner jour et nuit, même en dormant...ou alors c’est de la dévotion à l’égard de mister Bean, je ne sais pas, une forme de fanatisme non encore répertorié...c’est fascinant...

        "(je répond ici, à cause du troll norman blatte en bas)"

        Astucieux ! avec un peu de bol le "troll" n’y verra que du feu... smiley


      • 2 votes
        Belenos Belenos 18 juillet 08:50

        @pegase
        "je vous ai prouvé qu’il n’y avait aucun problème de volume, et maintenant vous ergotez sur la qualité de la minéralisation ???"

        Vous ne vous êtes dit à aucun moment qu’on parlait d’eau minérale... à Vittel ?  smiley


      • 2 votes
        Belenos Belenos 18 juillet 08:56

        @pegase
        "Nestlé peuvent bien pomper de l’eau insuffisamment minéralisée et polluée, ce n’est pas mon problème !"

        Non, Nestlé va évidemment continuer à pomper la bonne eau minérale de Vittel pour la vendre partout dans le monde dans des bouteilles de plastique... et l’eau polluée sera pour les habitants de Vittel qui devront à leurs frais faire venir de loin de l’eau juste potable par un système de canalisation. C’est ça dont il est question ! 


      • 2 votes
        ubikand 18 juillet 09:40

        pegase : "au départ il était uniquement question de volumes, je vous ai prouvé qu’il n’y avait aucun problème de volume, et maintenant vous ergotez sur la qualité de la minéralisation ???" 

        Ca y est, il nous fait une rechute, et grave. Bizarre après une nuit de sommeil, comme ça. 

        Docteur Bates, un avis ?   smiley  


      • vote
        pegase pegase 18 juillet 11:00

        @Belenos

        Vous ne vous êtes dit à aucun moment qu’on parlait d’eau minérale... à Vittel ?  


        Ah non, moi je ne vous ai parlé que d’eau normale, pas d’eau pour les beaufs !

        L’eau minérale de Vittel c’est de la foutaise, de l’eau comme celle là il y en a partout dans la moindre vallée au bassin d’alimentation vierge, il y en a des milliers dans les Vosges ...

        La Wattviller c’est ça, zéro nitrate => bassin d’alimentation vierge ...

        ah si, il y a peut être les milliers de cadavres enterrés au Struthof pas loin, Norman blatte, devrait gouter pour nous dire smiley


      • vote
        pegase pegase 18 juillet 11:59

        @Belenos

        ... et l’eau polluée sera pour les habitants de Vittel qui devront à leurs frais faire venir de loin de l’eau juste potable par un système de canalisation. C’est ça dont il est question !


        L’eau polluée vosgienne, je ne sais pas si ça existe, vous creusez n’importe où au fond d’une vallée sous le niveau hydrostatique, l’eau est filtrée par les alluvions ...

        Je vais vous raconter une histoire, j’espère qu’elle vous plaira  smiley

        Giromagny, petite localité au Sud des Vosges, deuxième centre minier au bas moyen âge après celui de sainte Marie aux mines, XVème au XVII ème siècle, appartenance à la famille De Gribaldi (monégasques d’origine génoises) sur des terres de l’empire des Habsbourg ( à cette époque, on est en Autriche)...

        Cette famille était propriétaire d’une mine d’argent, la mine saint Pierre, dont les travers bancs (galerie d’accès du filon), se situaient un peu plus haut que le niveau de la rivière dans la vallée ; la mine à la fin de son exploitation comportait 13 shaets de 33 mtr chacun (des puits étagés), un canal était construit depuis la rivière, plusieurs km en amont, il longeait la montagne jusqu’à la mine, servant à alimenter des puissantes roues à aube dont la plus grande faisait 19 mtr de diamètre... Ces roues actionnaient un ingénieux système de pompe pour l’exhaure, mues par des longues cames en bois, et des pistons dans des corps de pompes en cuivre, ils pompaient ainsi l’eau jusqu’à plus de 400 mtr de profondeur

        ... Un été à l’étiage, la rivière ne coulait plus suffisament, les roues à aubes s’arrêtèrent de fonctionner, l’eau remonta dans les puits, noyant inexorablement tout les travaux ...

        Plusieurs tentatives de pompages ont eu lieux, jusqu’à nos jours par une compagnie anglaise, mais sans succès ...

        Aujourd’hui, tout est en place, les machines d’exhaure n’ont pas été démontées, puisque les mineurs ont été surpris par la montée des eaux ... (dans mes projets les plus fous, je songe y plonger) ...

        Cette anecdote signifie qu’il n’y a pas que de l’eau en surface, il existe aussi un écoulement sous-jacent, principalement dans les sédiments des vallées autrefois rabotées par les glaciers, jusqu’à des profondeurs considérables de plusieurs centaines de mètres, avant d’atteindre la roche mère ... Les volumes d’eau en jeux sont absolument énormes, même si les écoulements aériens (en surface) sont complètement asséchés ...


      • 1 vote
        Belenos Belenos 18 juillet 18:35

        @pegase
        "L’eau polluée vosgienne, je ne sais pas si ça existe"


        C’est vous qui en avez parlé en premier, de "l’eau pollulée" :


        "Nestlé peuvent bien pomper de l’eau insuffisamment minéralisée et polluée, ce n’est pas mon problème !"


      • 1 vote
        Norman Bates Norman Bates 18 juillet 21:54

        @ubikand

        "Docteur Bates, un avis ? "

        Et ben...après une réunion de travail consacrée exclusivement à ce cas disons...atypique, toutes les sommités médicales et vétérinaires en présence se sont accordées pour un diagnostic un brin frustrant...

        Le patient souffre de...DSLS...autrement dit, "Dieu Seul Le Sait"...


      • vote
        ubikand 18 juillet 22:09

        @Norman Bates

        "vétérinaires" -> rire  smiley

        pardon pegase


      • vote
        Norman Bates Norman Bates 18 juillet 22:27

        @ubikand

        Inutile de requérir le pardon de l’intéressé, il ne comprend pas...il communique juste quand on s’approche de sa gamelle...autrement il est très affectueux, il ne lui manque que la parole... smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès