• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Stéphanie Gibaud auteur du livre « La traque des lanceurs d’alerte (...)

Stéphanie Gibaud auteur du livre « La traque des lanceurs d’alerte »

Dans LA GRANDE INTERVIEW, Stéphanie de Muru reçoit Stéphanie Gibaud auteur du livre « La traque des lanceurs d’alerte ». En dénonçant les malversations orchestrées par la banque UBS qui l’employait, cette lanceuse d’alerte a permis à la France de récupérer 12 milliards d’euros et de mettre la main sur 38 000 comptes offshore. Aujourd’hui Stéphanie Gibaud n’a plus d’emploi et vit avec le RSA.

Tags : France Politique Entreprises Citoyenneté Russie Polémique Finance Julian Assange Lanceurs d’alerte




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 18 votes
    Cristof 27 janvier 12:53

    Bravo Mm Gibaud !!!

    Votre courage honore ce qu’il reste d’humanité dans nos sociétés aux valeurs inversées.

    Vous êtes au RSA alors que vous avez permis de récupérer des milliards, c’est une HONTE quand on pense à nos politiques, nous endettant toujours plus, tout en profitant de privilèges et de retraites dorées.

    Vous mériteriez une compensation financière à vie ou tout au moins un travail dignement rémunéré pour le courage dont vous avez fait preuve car vous êtes intelligente et vous vous doutiez probablement de ce qui vous pendait au nez en dénonçant ces fraudes.


    • 11 votes
      zzz999 28 janvier 20:23

      Bravo à cette lançeuse d’alerte qui apporte une démons - stration de plus de la duplicité absolument dégueulasse des mafieux qui nous dirigent.


      • 9 votes
        filo... 28 janvier 23:09

        Cette "chèvre" de journaliste n’arrêtait pas d’interrompre Mme Gibaud au lieu de la laisser tranquillement finir sa phrase ou sa réponse.
        C’est fort désagréable d’avoir à faire à des journalistes qui savent tout. Et puis c’est tout !


        • 8 votes
          Feste Feste 30 janvier 00:31

          Sacré courage. Bravo madame.


          • 9 votes
            JL 30 janvier 12:02

            Cette personne, madame Stéphanie Gibaud mérite la légion d’honneur et devrait se voir proposer un emploi dans la fonction publique à la mesure de ses compétences.


            • 1 vote
              bob14 bob14 30 janvier 12:27
              La délation est de plus en plus courante, mais la justice peine à l’organiser
              • Le Figaro.

              En 2016, la CAF du Puy-de-Dôme a reçu 186 lettres de dénonciation. Impôts, police, mairie, plusieurs administrations témoignent d’un phénomène qui a toujours existé à des degrés divers. Mais la délation peut-elle être civique ?...

              Le terme lui-même de délation – dénonciation intéresse, méprisable inspirée par la vengeance, la jalousie – n’est-il pas contradictoire avec la notion de citoyenneté ? ...Le mot délation, foncièrement infamant, se retrouve là associé à une notion qui renvoie à un acte civique. Le terme de délation est particulier en langue française. Il faut mettre une distance entre ce qui relève d’un côté de la délation, dénonciation jugée méprisable et honteuse et de l’autre ce que l’on pourrait qualifier de "bonne" dénonciation....

              • 3 votes
                pele mele pele mele 31 janvier 20:11

                Apparemment Mm Gibaut ne bénéficie pas du soutien de Mm Chiappa et du gouvernement Macron.....

                Deux poids, deux mesures, touche pas à mon banquier Suisse.. !
                  smiley


                • 4 votes
                  eau_du eau_du 4 février 12:55

                  Bonjour,
                  .
                  Le sort qui est réserve par l’oligarchie financière aux lanceurs d’alertes, est alarmant et c’est la preuve que la justice ne fonctionne plus en France, que nous ne vivons plus en démocratie en France, ...
                  .
                  Oligarchie financière repend par sa boulimie au fic (c’est une addiction) la "sclérose" dans le monde politique et dans les instances justicières, sans parler des autres pathologies néfastes ... !
                  .
                  La France n’est plus le pays du droit de l’Homme !
                  .
                  Stéphanie Gibaud dit, parmi d’autres, une phrase qui en dit long :
                  "... J’ai pensait, ... à l’époque, que nous étions dans un état de droit ... "
                  .
                  Effectivement, la justice manque des moyens, sans y parler des autres dysfonctionnements, et ce n’est pas par hasard, car sans moyens, elle est incapable de s’attaquer à l’oligarchie financière, les banques, etc.
                  .
                  Pire encore la justice en France n’est plus indépendante, je fait allusion à la séparation des pouvoirs.
                  La séparation des pouvoirs législatif, exécutif, judiciaire à été le principe fondamental de la vie démocratique et représentative en France.
                  https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/fin-de-la-separation-des-pouvoirs-187328
                  .
                  Il est grand temps de replacer l’intérêt général haut dessus de l’intérêt privée (celui des ultra-riches incluses), c’est ce que propose l’UPR dans son programme ... mais les grands médias également sous contrôle de l’oligarchie financière, tout comme notre vie politique, appliquent une censure féroce contre ce parti politique qui veut restaurer la démocratie en France.
                  Il ne peut y avoir de démocratie sans un peule souverain. La France n’est plus un pays souverain car 80% de nos lois émanent de la Commission européenne, qui est une instance au fonctionnement non démocratique.

                  https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2011/01/Programme-Francois-Asselineau-legislatif-2017.pdf



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès