• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Conférence P. Servigne - Un avenir sans pétrole ?

Conférence P. Servigne - Un avenir sans pétrole ?

Le collapsologue Pablo Servigne (chercheur indépendant, auteur et conférencier) a présenté le le fruit de ses recherches gravitant autour du questionnement de notre mode de vie basé sur l’utilisation des énergies fossiles.

Son intervention s’est articulée en 3 temps :

1. Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles mais de notre vivant ? Aujourd’hui un nombre croissant d’auteurs, scientifiques et institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d’éviter un tel scénario ?

2. Comment continuer à nourrir la population de nos régions une fois que notre système alimentaire industriel dépendant du pétrole aura atteint ses limites ? Comment anticiper simultanément les chaos climatiques, la fin des énergies fossiles et le manque de terres fertiles ?

3. Quelles sont les pistes de solutions déjà existantes pour permettre une transition vers un monde « post-pétrole » ? Cette conférence-débat invitant à la réflexion collective a permis de mieux comprendre les enjeux de la transition et ses expressions diverses dans notre société.

Tags : Pétrole : la fin ?




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Rodrigue Rodrigue 23 novembre 17:22

    Les vidéos de Pablo Servigne sont probablement les plus importantes à regarder pour affronter les temps à venir. Ses réflexions devraient constituer la toile de fond à tous nos débats.


    • 2 votes
      Gollum Gollum 23 novembre 17:28

      @Rodrigue

      C’est une évidence mais pas ici sur Avox...

      Ici la mode est aux GJ qui éclipsent momentanément les invasions migratoires...

      Et bientôt la chienlit généralisée qui éclipsera tout le reste. smiley

      Servigne c’est le monde de demain, les GJ c’est le symptôme d’un monde qui meurt..

      Et nous on est coincé au milieu.


    • vote
      Ozi Ozi 25 novembre 19:12

      @Gollum :"Servigne c’est le monde de demain, les GJ c’est le symptôme d’un monde qui meurt..

      "

      Rien a rajouter..  smiley


    • vote
      Soi même 23 novembre 18:29

      Il est tous à fait possible de vivre un avenir sans pétrole, le seul problème qui se pose est que sait une telle métamorphose de la société que les us et coutume, passe droit, lobby en tous genres doivent mourir .


      • vote
        guepe guepe 23 novembre 19:43

        @Soi même

        Ça demande aussi à renoncer à une part importante de notre confort. Alors que c’est pas gagné , rien que renoncer à la voiture semble impossible pour bon nombre de personnes. Et puis, il y a aussi les facteurs démographiques. l’Inde et l’Afrique subsaharienne vont encore augmenter en population. Bien sûr , il pourrait toujours avoir une innovation majeure ces prochaines décennies ( utilisation de la fusion thermonucléaire pour produire de l’énergie, géo ingénierie pour maîtriser le réchauffement climatique, ingénierie génétique,....) pour essayer de conserver un mode de vie similaire à celui actuel. Mais j y crois peu.


      • vote
        guepe guepe 26 novembre 00:12

        Juste n’importe quoi ce qu’il dit sur la fusion.

        Non , le réchauffement climatique ne va pas s’arreter mais il va sévèrement diminué vu que la fusion pourra remplacer le gaz, pétrole et charbon qui représente encore 80% de la production d’énergie mondiale.

        Oui , la fusion ne vas pas tout résoudre mais c’est la meme chose pour la permaculture , ça ne servira à rien pour répondre aux défis de la chimie et de la santé sans pétrole , sans oublier les autres problèmes qui vont se poser ( augmentation des résistances des bactéries par ex )

        Le mec prévoit déjà qu’il y aura des controverses sur le fusion alors qu’elle n’existe meme pas encore.

        Ce n’est pas parce que c’est une solution qui ne lui plait pas idéologiquement qu’il doit en dire n’importe quoi. Evidemment, la fusion ,ça reste encore très hypothétique, je le nie pas.

        Pareil sur la géo ingénérie et de remettre sur le plat sur les armes climatiques.( faire peur, toujours une technique de propagande efficace )

        Y a pas d’autre solution , je veux dire réaliste , pour stopper le réchauffement climatique. Sinon, c’est le Danemark et les pays bas sont les eaux en 2100.

        Il se plaint que ces techniques ne seraient pas disposition de tous le monde mais c’est la meme chose que la permaculture.

        Je doute vraiment que la permaculture puisse nourrir 8 millions de suisses ou 5 millions de norvégiens et encore moins 120 millions de japonais. Ces pays seraient toujours dépendant du monde extérieur pour nourrir leur population. Y a déjà plein de pays dépendant de l’aide alimentaire mondiale pour nourrie leur pays ( Egypte, sénégal,....) Est ce que cela est utilisé comme une arme géopolitique contre eux ? Non.

        Il est décroissant, sa société résiliente pourrait marcher mais pas sur une planète à presque 8 milliards d’habitants. Il a un refus extreme de la technologie, il ne veut meme pas des énergies renouvelables . Tout ce qui compte pour lui, c’est que cela soit fait à une petite échelle. Est ce qu’il croit vraiment que l’Egypte ou le Japon peuvent passer à une économie résiliente ?

        Alors que depuis l’antiquité , l’Europe et l’Asie échangent entre eux. Et meme l’Afrique avec la route de l’Or qui commençait en Afrique de l’Ouest pour remonter le désert et d’arriver en Europe par l’intermédiaire des ports marocains et tunisiens.

        Le principe du capitalisme, c’est la recherche du profit. D’où ce besoin irrépressible ( en réalité, absolument indispensable pour éviter l’effondrement) de faire de la croissance dt de l’efficacité.

         

        Il oppose aussi compétition et coopération de la nature alors qu’il n’ y a pas lieu de les opposer, ce sont 2 attitudes qui sont observés dans la nature en meme temps.

        Les fourmis d’une meme fourmilière coopèrent entre elles mais sont impitoyable avec une fourmi d’une colonie voisine.

        De meme que la compétition n’est pas forcément mauvaise. Il y a compétition entre les males lors de la reproduction et meme entre les gamètes pour arriver jusqu’à l’ovule.

        Dater l’apparition de l’Etat à 3/4 siècles et vanter la coopération du moyen Age, à l’époque de l’Inquisition ,des guerres intempestives, des conquetes mongoles , des sorcières brulées,no comment.

        Il a du mal a dire qu’il est favorable à la coercition pour faire plier ceux qui ne se soumettrait pas à la "coopération"

        Je respecte son combat mais je trouve qu’il extrapole trop sur des sujets qu’il maitrise mal. Ses présupposés idéologiques sont flagrants.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Ozi

Ozi
Voir ses articles







Palmarès