• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Une forêt massacrée dans les Pyrénées, des chênes centenaires abattus (...)

Une forêt massacrée dans les Pyrénées, des chênes centenaires abattus illégalement

Source France Bleu 17 mars 2021 Ces dernières semaines en Ariège, des parcelles de forêt ont été tronçonnées illégalement, sans aucune autorisation. Les propriétaires sont sous le choc, douze d'entre eux ont déposé plainte. Le procureur de la République de Foix prend l'affaire très au sérieux. 

[...]

Des chênes centenaires et des sapins coupés

[...]

Des faits similaires ailleurs en Ariège et dans l'Aude ?

L'article entier




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 2 votes
    sls0 sls0 20 mars 19:57

    C’est du vol.

    Si c’est arrivé plusieurs fois dans les mêmes conditions c’est peut être de la bande organisée.

    Le vol en bande organisée est puni de quinze ans de réclusion criminelle et de 150 000 euros d’amende.

    S’il n’y a pas bande organisée mais qu’ils sont à plusieurs c’est cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.


    • 2 votes
      sirocco sirocco 20 mars 20:38

      Si les arbres sont destinés à la charpente de Notre-Dame, le procureur obéira aux ordres et l’enquête n’aboutira pas.


      • 2 votes
        mmbbb 21 mars 10:29

        @sirocco La construction de la charpente de N Dame sera issue de chênes centenaires de forêts dont ces arbres sont plantés a cet effet ,
        C est depuis Colbert notamment que cette technique a été implantée .
        Les chenes servaient a la construction des navires de la Royale
        La réplique du navire , l Hermione , navire de La Fayette , a necessité aussi du chene . Comme la cathédrale , elle a demontre le savoir faire des charpentiers .
        Du beau travail des artisans , un chantier fédérateur ! 
        En France terre de débiles , notamment ces nouveaux ecolos , ne le perçoivent pas .
        Ce sont des forêts domaniales appartenant a l Etat , de l Ille de France , de beaux chênes droits et de bonne circonférence . C est l endroit idéale pour leur croissance . 
        Cessez de racontez n importe quoi, cette essence de cette forêt en Ariege est principalement des résineux , dont la strate végétative est mieux adaptée à leur croissance . 
        Renseignez sur les métiers avant de débiter des conneries ! 


      • 7 votes
        Conférençovore Conférençovore 21 mars 08:30

        Ce qui me surprend surtout c’est la passivité. Couper une forêt, débarder, charger, cela ne se fait pas en dix minutes. Personne n’est allé mettre des coups de fusils dans les roues des véhicules de ces merdes ? 

        En vérifiant, voilà ce qu’ils ont fait : "Les Rameil ont été alertés par des bruits de tronçonneuse. Ils ont tentés de stopper les bûcherons, qui ont continué."


         ???

        "Tenté" comment au juste ? En leur demandant de bien vouloir arrêter ? C’est une blague ? Les gens se font voler sous leurs yeux et les laissent continuer... Je vais être dur mais, désolé, je n’ai aucune compassion pour des gens aussi mous qui ne font que déplorer les conséquences de leur inaction.


        "Le maire a réussi à les faire partir"


        Ce n’est pas les faire partir qu’il fallait faire mais les faire arrêter et si besoin user de la force. L’Ariège, ce n’est pas le Marais que je sache. Il y a des chasseurs partout. Comment expliquer autant de passivité ?


        "... mais des camions sont venus récupérer en pleine nuit les plus belles pièces de bois."


        Bah oui... personne ne les a arrêté. Pourquoi se gêneraient-ils ?

        A un moment, il va falloir que les Français comprennent que la justice n’est pas de leur côté, qu’elle prendra de toutes façons des années pour peut-être mollement condamner ces ordures (et très probablement à simplement payer ce qu’ils ont volé et rien de plus) et qu’il faut définitivement arrêter de compter dessus mais surtout arrêter de se comporter en victimes et se défendre, défendre ses biens et arrêter complètement d’attendre quoi que ce soit d’un Etat et d’une justice qui s’en foutent. Il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il y ait autant de victimes de toutes sortes de prédateurs dans ce pays. Ce peuple est devenu mou au point de ne plus être que des proies faciles.

        De mon point de vue, tel est l’enseignement majeur de ce genre d’histoires.


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 21 mars 09:09

          @Conférençovore Je me suis dit la même chose !


        • 4 votes
          mmbbb 21 mars 10:04

          @Conférençovore j ai traversé les Pyrénées L Ariege une région reculée dont la forét est escarpée . Le débardage du bois nécessite un gros tracteur Je doute que les chevaux de trait aient aient ete employés . Donc celui a dû être tranporte par camion .
          Etrange affaire ou la réactivité des locaux a ete absente d autant plus que dans la campagne tout le monde s épie . Dans ces contrées , ils ne se gênent pas pour descendre l ours , espece pourtant protégée .


        • 1 vote
          Conférençovore Conférençovore 21 mars 11:01

          @mmbbb
          Oui, bien tendu qu’ils ont utilisé des camions. Chez moi, ce n’est pas escarpé mais cela ne change rien : pour débarder, il faut du matos. 

          Sinon, l’explication est assez simple : Fiottisation des esprits. Je ne vois que cela. Même quand il se font voler, bcp de gens ne réagissent plus. Ils préfèrent, a posteriori, protester, déposer plainte, remplir des petits formulaires, intervenir dans des émissions pour dire que "c’est dégueulasse" et pleurer (sachant que le jour suivant, tout le monde sera passé à autre chose) mais cela s’arrête là. Ils acceptent de se faire dépouiller sous leurs yeux. Je pense que c’est aussi un problème d’arbres décisionnels non faits au préalable. C’est exactement ce qui se passe avec ces histoires de personnes qui se retrouvent à la rue parce que leur logement est squatté. En principe, une personne normale a analysé la situation en amont et a déjà réfléchi à ce qu’il allait faire. Mais la plupart des gens sont inconscients du fait que, dans notre pays, plus tu es honnête, plus tu payes tes impôts et fais tout dans les règles, moins tu as de droits. Or si tu n’as pas compris cela, si tu ne sais pas qu’au bout de 48h, un squatteur a exactement les mêmes droits qu’un locataire réglo pour ce qui des expulsions (en clair, le droit de propriété n’existe quasi plus), bah tu te fais baiser. Si tu n’as pas considéré cette situation, alors comme un con, tu vas prendre un avocat, dépenser des milliers d’€, te ruiner la santé (les gens suattés finissent généralement sous anti-dépresseurs), perdre parfois des dizaines de milliers d’€ en frais de rénovation, etc, au lieu d’avoir une stratégie pré-établie.

          C’est ce qui s’est passé ici. Ils n’ont même pas envisagé que cela pourrait se produire. Tout cela est une question de psychologie : désormais, face à un préjudice, la plupart des gens ont cette réaction émotionnelle qui les paralysent et les maintiennent dans cette condition de victimes. Alors ils se font détrousser mais n’envisagent même pas la possibilité qu’ils pourraient se défendre eux-mêmes. Non. Parce que, pour eux, c’est à l’Etat qui est à la fois leur maman et papa (pardon, parent 1 et parent 2), pourtant totalement défaillant et clairement contre eux et du côté de la racaille, de le faire et assurer leur défense. a leur décharge, c’est ce que les médias, avocats et cie leur répètent en boucle : "surtout, n’intervenez pas vous-mêmes !". On retrouve cela même dans la police : c’est cela qui explique que les policiers préfèrent se faire lyncher plutôt que de ventiler les racailles. C’est une fiottisation généralisée des masses qui, "bizarrement", ne touche que les souchiens. 
          Il suffit aussi de lire certains commentaires sur cet article pour comprendre que bcp de gens sont terrifiés par les armes. Pour certains, vouloir simplement pouvoir se défendre serait presque la raison des déprédations. Au-delà de cela, c’est le recours légitime à la violence qui les fait flipper, au point de se comporter exactement comme le lapin paralysé par les phares de la voiture et faire d’eux de parfaites et très faciles proies. Enfin, c’est mon explication...


        • 1 vote
          WakeUp 21 mars 11:19

          @Conférençovore
          Un chêne centenaire vaut-il de la taule ferme ?


        • 2 votes
          mmbbb 21 mars 11:30

          @Conférençovore J acquiesce , les indiens d Amazonie , eux se défendent ou essayent et ils prennent des risques 
          D ailleurs selon ce reportage , cela a ete fait à l arrache comme la déforestation dans les pays corrompus . Ces locaux sont capables de tirer sur l ours , pourquoi ont ils été incapables de tirer sur les pneu du tracteur ou les pneus des camions de transport !  Immobilisation immédiate , et manifestation de la population si cette coupe avait ete illegale .
          Un camion traversant les routes de cette region , cela se remarque ! 
          Qu ils ne viennent pas geindre , les Francais sont devenus des pleurnicheurs , incapables de réagir . Une société de pleutre .


        • 2 votes
          Conférençovore Conférençovore 21 mars 12:54

          @WakeUp
          Je n’ai pas dit qu’il fallait tuer ou même blesser qui que ce soit. J’ai écrit qu’il est complètement dingue de se laisser déposséder sans rien faire. Tu ne vas prendre de la taule ferme pour avoir défoncé les pneus de la bagnole d’une ordure qui te vole et massacre ta forêt. A un moment, il faut arrêter de faire dans son froc car c’est précisément ce comportement qui fait que tu seras une proie facile. Wake up mon gars, mais vraiment ! smiley


        • 2 votes
          Conférençovore Conférençovore 21 mars 13:28

          @mmbbb
          "les indiens d Amazonie , eux se défendent ou essayent et ils prennent des risques"

          Z’ont bien raison. Personne ne le fera à leur place. Ce n’est pas ce cuck de Sting qui viendra se friter physiquement pour eux, lui qui ose chanter "inch’allah" dans une salle comme le Bataclan où un massacre islamique a été commis...

          J’ai été surpris par cette histoire parce que pour moi qui ne connaît pas l’Ariège, j’associais cette région à l’ovalie, un côté terreux, un peu brut et pas du tout du genre à se laisser baiser comme cela. Dans mon imaginaire, c’est un peu comme par chez moi, avec des hommes et femmes rugueux qui se tiennent encore debout. "Surpris" mais pas non plus tant que cela car je constate également qu’une partie de la pop des campagnes tend aussi à adopter certaines attitudes des villes gentrifiées. Si ce type de crime était commis par chez moi, je pense que les criminels dérouilleraient, au moins le temps que les gendarmes à 25 km débarquent. D’ailleurs, chez nous, ils (et nous savons qui ils sont... pas compliqué en même temps puisque ce sont toujours les mêmes) commettent leurs délits et crimes la nuit. 


        • 1 vote
          mmbbb 21 mars 14:22

          @Conférençovore durant cette traversée , il y a une personne qui s est perdue , un appel a temoin pour donner une information ,. Je pense qu elle ne fit pas retrouvée tant cette montagne est escarpée et abrupte sur sa partie en altitude . Depuis que l agriculture a cesse , puisque c etait une agriculture vivrière dans une région escarpée et reculee , la lande et la forét ont efface ce que la main de l homme avait construit , Les " orrys " , maison de berger en l occurrence en pierre seche et les prairies ou paissaient les animaux .
          Quant a votre propos , il est juste , je me questionne sur l abattage de ce bois dont les moyens à mettre en oeuvre sont importants et n ayant attiré aucune réaction des habitants .
          De surcroit , il est impossible de mener ce travail en une journée au regard de la surface déboisée .
          Un camion tractant un bois de débardage est un vehicule de 40 tonnes ! Le tracteur est un double essieu sur la partie arrière Le bois c est lourd . Sur ces routes de ce département , il ne peut pas passer inaperçu , on doit lui ceder le passage ! 


        • 2 votes
          Conférençovore Conférençovore 21 mars 14:55

          @mmbbb
          "je me questionne sur l abattage de ce bois dont les moyens à mettre en oeuvre sont importants et n ayant attiré aucune réaction des habitants."

          D’après le lien fourni par Simple Citoyenne, si, ils ont bien réagi, au contraire... et le Maire du coin compris mais la question est surtout "comment". La réponse est malheureusement "comme des femelles" (désolé mesdames, ceci n’est pas un propos misogyne pas plus que le propos est homophobe quand je parlais de "fiottisation" : Jeannie Longo ou Freddie Mercury sont, dans mon esprit, des gens bien plus couillus que nombre d’hétéros). Ils ont manifestement estimé sur le moment qu’il ne fallait pas en faire plus que de simplement protester là où il aurait été totalement légitime de soumettre ces criminels. C’est tout le pb. Comment arrive-t-on à être aussi passif ? Comment ces gens gèrent ce qui doit à l’évidence se qualifier de "soumission" ? Soumission quasi intégrale à leur propres voleurs mais... pire et bien plus inquiétant, à cet Etat qui les enc... 


        • 1 vote
          HELIOS HELIOS 21 mars 17:43

          @Conférençovore

          Ne connaissant pas la réalité de cette "operation" d’abattage, je ne me prononcerait pas sur les faits.

          Mais, je me permet de vous contredire sur certains points :
          D’abord, quand il y a manifestement des actes délictueux, la population a l’obligation de denoncer aupres des pouvoirs publics les faits.

          Dans ce cas d’espèce, a qui faut-il aller se plaindre ? à la gendarmerie ? quand elle est ouverte et que ces "forces de l’ordre" veuille bien faire le boulot c’est a dire enregistrer la plainte et aller sur place verifier, cela s’appelle "l’enquete" !

          Ensuite, la réaction des citoyens face a des délits, ce n’est pas de tirer dans les pneus, car ce n’est pas a eux de se faire justice, sinon, on revient à la guerre civile permanente sans modération, sans proportionnalité, la jungle en fait.

          Ensuite, il y a les tribunaux qui sont là pour sanctionner. 

          Actuellement faire respecter la loi républicaine existante n’est plus une priorité, sinon les citoyens qui gardent les frontières seraient félicités... et toutes les institutions sans exceptions defendent les délinquants de qelques nature que ce soit plutot que les victimes.

          Alors, vous voyez bien que l’apathie des personnes est comprehensible, c’est a eux que cela coute d’aller devant un juge et ils sont quasiment toujours déboutés donc payent ! il ne faut pas se plaindre alors qu’ils n’agissent plus.


        • vote
          Conférençovore Conférençovore 22 mars 00:50

          @HELIOS
          "D’abord, quand il y a manifestement des actes délictueux, la population a l’obligation de denoncer aupres des pouvoirs publics les faits."

          C’est ce qu’a fait GI avec le franchissement illégal de nos frontières. Ils ont été dissous...


          "Ensuite, la réaction des citoyens face a des délits, ce n’est pas de tirer dans les pneus, car ce n’est pas a eux de se faire justice, sinon, on revient à la guerre civile permanente sans modération, sans proportionnalité, la jungle en fait."

          C’est bien ce que je disais : donc, on se laisse voler, on regarde ses arbres centenaires (ou ses gosses) se faire massacrer. C’est le juste prix à payer. C’est cela ou bien la victime devient potentiellement responsable de "la guerre civile", "la jungle en fait"... enfin disons plutôt "la grande friche" bien merdique que devient notre pays. Et puis ce n’est pas si grave finalement : avec un peu de chance, le coupable sera peut-être condamné à... replanter des arbres, comme le demande ce maire. Bon, ce seront des arbustes de 1m mais, pas de panique, dans 200 ans le mal sera réparé. 

          "Ensuite, il y a les tribunaux qui sont là pour sanctionner. "

           smiley Surtout avec ce qui suit, juste après... Extraordinaire :

          "Actuellement faire respecter la loi républicaine existante n’est plus une priorité, sinon les citoyens qui gardent les frontières seraient félicités...et toutes les institutions sans exceptions defendent les délinquants de qelques nature que ce soit plutot que les victimes."

          Oulala, non, non, non, ça ne va pas du tout : l’important est de respecter les lois "républicaines".


          "Alors, vous voyez bien que l’apathie des personnes est comprehensible"

          Ah mais oui, je vois cela, je viens même de le lire. C’est exact : ils préfèrent faire comme toi, à savoir voir leur pays et puis les leurs (pourquoi pas) se faire massacrer pourvu que leur apathie soit compréhensible et qu’ils aient bien respecté la "loi républicaine", loi (et juges) qui leur chient dans la bouche. Le pb est que vous êtes majoritaires dans ce pays... ce qui explique pas mal dans quel état il se trouve. 


        • 2 votes
          alanhorus alanhorus 21 mars 20:34

          Une entreprise espagnole serait à l’origine du méfait. Ça craint vraiment ils ont œuvré durant un mois.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès