• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Explosion dans une base russe du Grand Nord ?

Explosion dans une base russe du Grand Nord ?

Le traitement de l'explosion meurtrière, survenue le 8 août dans une base russe du Grand Nord, semble poser des difficultés à certains médias. BFMTV a par exemple confondu ce drame avec une autre explosion survenue en Sibérie quelques jours plus tôt.

 

Tags : Etats-Unis Google Journalisme Humour Médias Marketing de la peur Langue anglaise Russie Langue française Liberté d’expression Manipulation Armes Suède




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    mat-hac mat-hac 16 août 18:21

    Look at times !




    • 1 vote
      sls0 sls0 17 août 03:22

      Un missile balistique, comment fait on pour le choper ?

      Je vais prendre l’exemple d’un intercontinental qui vole en dessous de 11,2km/s, au dessus il se mettrait en orbite voir échapperait à l’attraction terrestre.

      Au départ, la luminosité mesurée par un satellite donne le type de la fusée et donne une aproximation de sa trajectoire. D’autres satellites suivent sa trace infrarouge qui ne dure pas longtemps, c’est un vol ballistique et non avec poussée continuelle des moteurs.

      Des radars prennent la relève et affinent les relevés.

      On envoit une fusée équipée d’un VK (vehicle killer) qui est équipé de fusées de correction de trajectoire et d’un système infrarouge pour le guidage.

      Se taper l’un dans l’autre à 7000km/h chacun ce qui fait 14000km/h chapeau quand même. Je ne connais pas le taux de réussite.

      On a compris, la dissuasion ce n’est pas le nombre de fusées qui partent mais celles qui arrivent.

      Tout ces calculs de trajectoires prennent du temps mais avec du balistique ça passe.

      Si le dernier étage peut changer de direction, le système antimissile l’a dans l’os.

      Le dernier étage d’Ariane peut aussi faire des corrections mais pas jouer au yoyo.

      C’est là qu’intervient l’équation de Tsiolkovski, pour résumer c’est l’impulsion spécifique, pendant combien de secondes un kg de propergol pousse un kg de masse.

      Le chimique c’est 150 à 250s, le nucléaire c’est 800-900s.

      Là le yoyo devient possible et il faut peu d’énergie dans le vide pour prolonger le voyage.

      La charge nucléaire tactique doit faire 11/2 tonne au max, en nuc de propulsion une tonne c’est presque excessif.

      C’est le dernier étage qui est concerné, au départ on ne sait pas détruire une fusée par manque de temps et l’atmosphère il y a mieux pour faire des mesures, le départ se fait en chimique.

      Ce qui a explosé c’est peut être du combustible non activé, pas de problèmes radioactifs. S’il est activé et qu’il explose, du coup il perd sa masse critique car il est éparpillé. Localement ça fait gros déguelasse mais à distance ça reste dans les normes.

      Tchernobyl c’est 100 tonnes de combustible qui ont continué à cramer pendant des mois car il y avait la masse critique.

      je ne connais pas l’endroit, vu de google map c’est de l’alluvion, ça doit tourner à 0,1-0,2 microsievert en ambiance, si c’est multiplié par 5-10 ils arrivent au niveau de la Bretagne ou la Corse qui sont granitiques.

      On parle de dose normale, entre la dose normale où il y a des alluvions et la dose normale de certaines plages brésiliennes il y a une sacrée différence. 131 microsieverts/h à Guarapari.


      • vote
        v.moyal 17 août 06:34

        Explosion nucléaire...la seconde..mais chutttttttttt les produits Russe se portent bien d’après Poutine...MDR


        • 4 votes
          louis 17 août 11:30

          @v.moyal
          Quand on fabrique quelque chose qui n’a jamais été fabriqué auparavant , la méthode de fabrication est empirique avec tous les risques que cela comporte .
          la 1ére bombinette française a été construite au prix de combien de contaminations pour arriver au résultat final .
          Ce qui est lamentable c’est que les russes soient obligés de prendre de tels risques pour se protéger de la menace américaine .


        • 3 votes
          Hijack ... Hijack ... 17 août 12:32

          @louis

          Oui, ricains qui ne cessent de provoquer, de ne pas respecter leurs engagements d’arrêter la prolifération d’armes non conventionnels.
          .
          Vladimir Poutine a martelé que la Russie ne se lancerait pas, d’elle-même, dans la production de missiles nucléaires terrestres de portée intermédiaire, interdits par le traité INF, mais qu’elle le ferait sans attendre si Washington le faisait, ce qui signifierait le lancement d’une « course aux armements illimitée ».

          .
          Pourquoi les américains se permettent de faire tout et n’importe quoi, y compris les provocations pouvant amener le monde à une guerre plus meurtrière que tout ce que l’humanité avait connu jusqu’ici  ? ... Parce que bcp les considèrent comme leurs maîtres ... leur autorisent tout et accusent tjrs ceux qui n’ont jamais agressé personne. En gros, quoi qu’il arrive, ce seront tjrs les soumis européens et autres qui en porteraient la responsabilité ajoutée au ridicule et surtout au nombre de victimes.


        • vote
          v.moyal 17 août 17:32

          @louis...encarté au PC...MDR
          P’tain les pauvres cocos zont rien compris...


        • vote
          sls0 sls0 17 août 21:52

          @Hijack ...
          Les missiles intermédiaires c’est moins un problème russo américain qu’américo chinois.
          Les chinois non liés par cet accord développaient de l’intermédiaire. C’est plus un problème asiatique. Les américains veulent avoir les mains libres pour implanter des missiles chez leurs alliés comme ils l’avaient fait en Europe à une certaine époque. Ça fait tourner le conplexe militaro industriel. S’ils veulent rester dans les 600-700 milliards de dollars il faut toujours en inventer. En 2000 avec le manque d’imagination ils étaient descendu à 420 milliards.


        • 3 votes
          Hijack ... Hijack ... 18 août 12:25

          @sls0

          Le problème américain, quel que soit la nature de ce problème, qu’il soit commercialo/économico/financier, militaire, géostratégique restera toujours le duo asiatique : Chine / Russie. Chacun des 2 derniers cités agit suivant ses propres forces et avantages, mais se complètent. Le pire, c’est que c’est la bête stratégie agressive US qui a contribué à l’alliance Russie/Chine, dans les faits ... et cette alliance ne fait que se consolider.


        • 1 vote
          Parrhesia 19 août 13:47

          @Hijack …

          Bonjour Hijack,

           >>> Pourquoi les américains se permettent de faire tout et n’importe quoi, <<<
          Voilà une question d’importance !!!

          Mais s’il est clair que ce sont souvent eux "qui font", il est plus douteux que ce soient toujours eux "qui se permettent"…

          Mais, à cette modeste réserve près, bonne journée, a vous !


        • 1 vote
          Hijack ... Hijack ... 19 août 14:17

          @Parrhesia

          Bonjour Parrhesia,

          Très bonne question ! Mais, chacun sait par qui l’oncle Sam est tenu : l’entité sioniste, qui elle seule peut tout se permettre et en a les moyens médiatico/politiques, pour faire simple ; sans compter que cette entité est la seule à y trouver intérêt (dans l’immédiat, mais sûrement pas à la longue) et ne prendre presque aucun risque, le bras armé US est là pour ça ! En gros, bcp autorisent tout aux States, mais ces derniers sont eux-mêmes soumis, du moins leur état profond, l’américain moyen n’est au fait de rien ... il serait le premier à se révolter contre tous les moyens qui sont mis en place pour provoquer la 3ème et dernière guerre mondiale. On atteint là le domaine eschatologique.


        • vote
          Scalpa Scalpa 18 août 21:44

          d’a peu près ouyine ce n’est qu’une bombe nucléaire qui a pété au mauvais endroit au mauvais moment sur les mauvaises personnes

          et il n"y a que très peu de victimes

          sur le nombre de personnes visées.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès