• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Gilets jaunes en Belgique : Raoul Hedebouw fait souffler un vent de révolte (...)

Gilets jaunes en Belgique : Raoul Hedebouw fait souffler un vent de révolte au Parlement

La situation dégénère totalement et s'exporte même en Belgique, et aussi en Allemagne, en Bulgarie et aux Pays-Bas... Ici, intervention au Parlement belge de Raoul Hedebouw, porte-parole du Parti du travail de Belgique (PTB-PVDA, gauche) et conseiller communal à la ville de Liège ainsi que député fédéral, en faveur des Gilets jaunes. Avec, en prime, la réaction du Premier ministre.

Plusieurs centaines de "gilets jaunes" manifestaient vendredi 30 novembre en début de journée à Bruxelles. Il s'agit du premier rassemblement organisé dans la capitale belge dans le cadre de ce mouvement.

Tags : Belgique Gilets jaunes




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    



    • vote
      BaronRouge BaronRouge 2 décembre 20:21

      Flippant ce type. Aussi bon démagogue que Mélanchon. Raoul, la merluche Belge. 


      • 13 votes
        Phiphipseudo 2 décembre 23:15

        @BaronRouge
        Pipeau de flippeur. Ce député du peuple que vous méprisez a totalement raison et il parle vrai, lui !


      • vote
        BaronRouge BaronRouge 3 décembre 00:52

        @Phiphipseudo

        Suffit pas de parler, faut agir après et la, je crains le pire... 


      • vote
        BaronRouge BaronRouge 3 décembre 00:56

        @BaronRouge

        Sa vision sociétale est une des raisons de ce qu’il dénonce. 


      • 2 votes
        Sparker 3 décembre 15:24

        @BaronRouge

        blablabla, vison sociétale, blablabla, vous êtes à la rue complet intoxiqué par vos "intellos" qui vous bouffe sur le rable.
        A la trappe vous aussi


      • 1 vote
        BaronRouge BaronRouge 3 décembre 17:07

        @Sparker

        Va te pendre le communiste avec ton idéologie mortifère. 


      • vote
        Sparker 4 décembre 12:44

        @BaronRouge

        Mouais un peu court, forcez pas trop sur le gros rouge, monsieur le baron...


      • 2 votes
        Le Celte Le Celte 3 décembre 08:03

        Revaloriser le fouet, augmenter le machin de 2% le truc de 1% le bidule de 0.5%, voilà grosso-modo le niveau de revendication du soi-disant opposant à l’oligarchie systémique....pseudo dissident qui continue à alimenter la matrice bien évidemment.

        Avec les moyens actuels de communications on pourrait très bien se passer de "représentants", les votes par le net se font déjà dans d’autres pays par exemple, bref...ne soyons pas aveuglé par les lacrymogènes qui ne dégagent en fait que du gros fumigène, choisir l’un de ces trous duc à la tête du changement, même s’il a raison ben ...il prendra les mêmes et recommencera, c’est dans leurs gènes de politicards professionnels, habitués à se vautrer dans le marché de l’espérance.


        • 2 votes
          Sparker 3 décembre 15:27

          @Le Celte

          Hum, facile facile le tous pourris, mais je crois que vous vous trompez, ne devenez pas un fossoyeur de ce mouvement sinon il n’y en aura pas d’autres avant longtemps.
          Ce mouvement va devoir se politiser mais pas forcément "comme avant"...


        • 1 vote
          BaronRouge BaronRouge 3 décembre 17:07

          @Sparker

          Arrête de rêver le vendeur d’espoir, t’es pathétique. 


        • 2 votes
          Le Celte Le Celte 4 décembre 04:37

          @Sparker
          Je ne suis pas un fossoyeur du mouvement, je le protège bien au contraire, face à des menteurs, des voleurs, des assassins, des traîtres sans honneur et sans aucun scrupule, qui se réunissent en structure mafieuse pour escroquer la masse des peuples, en France et partout dans le monde. La révolution du 21e siècle sera effective quand les peuples admettront leurs profondes erreurs de choix politiques, quand ils ouvriront enfin les yeux et se rendront compte de la manigance et de la foire foraine dans laquelle ces enculés les ont plongé, certainement pas en demandant audience au roi pour plus de pain et plus de jeux...ça c’est le boulot d’autres pourris, les syndicats !

          La liberté est anarchique


        • vote
          Sparker 4 décembre 12:46

          @BaronRouge

          C’est sur que vous, vous ne rêvez plus et assurément ne faite pas rêver, lobotomie au gros rouge efficace, persévérez...


        • 1 vote
          Sparker 4 décembre 12:59

          "La liberté est anarchique"

          L’anarchie n’est pas la désorganisation et l’organisation n’est pas forcément l’aliénation.

          Ce n’est pas par ce que le politique est vérolé par la prétention et l’orgueil humain qu’il doit en être ainsi définitivement.

          A un moment donné il faut faire société pour pouvoir y être libre, responsable et constructifs (j’ai des petits enfants aussi...), que les "politiques" qui ne doivent plus être professionnels et soient sous surveillance populaire ne fait pas de doute à l’avenir mais il faut bien quand même définir un cap et se donner les moyens de le maintenir et de l’accomplir. Il faut répondre aux questions et "problèmes" que posent la vie de 65 millions de personnes (pour ne parler que de nous bien que nous soyons tous dans le même bateau).

          Sinon que voyez vous ? l’auto organisation spontanée ? (ça fait un peu main invisible du marché...).
          Quelle sont les valeurs "individuelles" pour faire cohésion ?

          A partir de quoi construisez vous autre chose que ce que le mouvement tente de détruire avec raison ?


        • 2 votes
          Le Celte Le Celte 4 décembre 13:17

          @Sparker
          J’ai déjà argumenté en ce sens sur les quelques articles qui ont paru ici et j’ai l’habitude de citer l’Islande pour l’exemple, bien évidemment ce n’est pas la France, mais il y a des idées dont on pourrait s’inspirer. En Suisse les quelques 120 référendums par an sont obligatoires, c’est une amende si pas de vote ... bref oui, la liberté est anarchie, parce qu’elle n’admet pas le gouvernement de la volonté, mais seulement l’autorité de la loi.


        • 3 votes
          joelim joelim 3 décembre 22:21

          Vidéo très intéressante déjà vue dans un com de chez Castelnau ; ça semble se passer comme chez nous chez nos amis belges. Points que je note :

          l’agressivité hors norme du 1er ministre qui commence sa réponse par "vous pouvez continuer, et c’est la marque de fabrique des extrémistes, des populistes, des antidémocratiques, Mr ..., à énoncer des contrevérités, etc. ; bien sûr ça fait des semaines qu’ils sont en joute politique mais quand même

          une argumentation hors-norme d’indigence qui commence par : on ne peut pas dire qu’il faut engager les investissements pour le changement climatique, et dans le même temps faire croire que l’argent est gratuit et tombe du ciel  ; ah bon ? et pour l’hyper-classe que vous servez ? smiley et c’est quoi ces investissements exactement à part distribuer des marchés peut-être même pas utiles ?

          ensuite il s’en sort habilement avec : Quand on dit qu’il faut plus d’accompagnement social [...] il faut aussi avoir le courage de la vérité [...] afin de faire croire insidieusement qu’une baisse des taxes en discussion signifie un accompagnement social ce qui est faux car seuls leurs obligés de l’hyper-classe profitent de cette taxe (en ne payant pas celle qu’ils devraient payer et qui est bien plus importante) dont la légitimité est donc relative

          et l’autre (l’analogue belge de Mélenchon) qui pourtant avait bien commencé et qui embraye sur des trucs rocambolesques (la gratuité de certains transports) et avalise par son silence à ce sujet l’idée que ces taxes sont seulement du non-accompagnement social (nécessaires aux "emplois potentiels" selon l’autre) alors qu’il s’agit d’une injustice choquante et même infamante (quand on s’intéresse de près à l’économie)

          Les sous-titres (en français) rendent encore plus incroyable les phrases prononcées. Indigence politique grotesque. Pas le courage d’écouter l’équivalent français mais je crois que je ne perd rien.


          • 2 votes
            thierry3468 4 décembre 11:42

            C’est étrange cette similitude de défense entre le gouvernement belge et son homologue français.Il est facile de crier à la démagogie et au populisme quand le peuple revendique.L’oligarchie déteste le peuple depuis qu’il ne gobe plus les sornettes qu’elle avait l’habitude de lui sortir.Salauds de pauvres !!!!!


            • vote
              Perre Sanders 5 décembre 21:10

              "La situation dégénère totalement et s’exporte même en Belgique, et aussi en Allemagne, en Bulgarie et aux Pays-Bas..."

              Un pays où elle ne risque pas de s’exporter, c’est la Suisse. Hier, une nouvelle convention collective de travail a été signée entre la Société suisse des entrepreneurs et le syndicat UNIA.

              Les maçons, par exemple, ont obtenu deux augmentations annuelles de 1000 francs (890 euros) en 2019 et 2020, qui rapprocheront le salaire mensuel des 5000 francs par mois (4450 euro) Voilà, voilà, voilà...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès