• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Russie coupe le gaz à la France

La Russie coupe le gaz à la France

Retrouvez toutes les actualités Française et internationale en continu.

Dans un discours fleuve prononcé vendredi au Forum économique international de Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine s’est livré à une critique en règle des Etats-Unis, et de l’Occident en général, les présentant comme un pays arc-bouté sur son passé, incapable de voir que le monde a changé.

"Toutes les sanctions ont été faites pour punir la Russie. On a voulu écraser notre économie" mais "elles ont failli", plante Vladimir Poutine, au cours d'un forum économique à Saint-Pétersbourg. Trois mois après les sanctions, "nous avons pu faire baisser l'inflation (...) et nous allons continuer pour stabiliser la situation", assure le président russe.

Au cours d'un discours prononcé dans le cadre du Forum économique de Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine a condamné les pays occidentaux, accusant les États-Unis de traiter d'autres pays comme des "colonies".Il a également affirmé que les "efforts pour détruire l'économie russe ont échoué". Le décryptage de Gauthier Rybinski. 

Tags : France Développement Durable Energie Prospective et futur Russie Union européenne




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    



    • 4 votes
      LUCA 18 juin 02:01

      Une pandémie pour observer le degré d’obéissance des peuples puis une petite famine pour trier sur le volet et, une fois rassuré par le cheptel docile, un conflit global pour une uniformisation planétaire.

      Grande réinitialisation ?

      -oui !

      on change le programme et l’interface ?

      -non ! ...on change de bécane.


      • vote
        sls0 sls0 18 juin 11:04

        Poutine n’a pas tord quand il parle de changement colossale. Il y aura séparation du monde occidental très dépendant du monde non occidental.

        Bon, on va faire tourner les tronçonneuses, ce n’est pas le bois qui manque dans le coin et en plus il y a les parts de bois gratuites.


        • 2 votes
          V_Parlier V_Parlier 18 juin 18:44

          Dans la dernière vidéo l’intervenant condescendant fait tellement un blocage sur le constat évident de la dégénerescence de l’Occident qu’il a du mal à s’exprimer pour "prouver" que Poutine prend soi disant son public pour des idiots.


          • 1 vote
            juanyves juanyves 19 juin 12:57

            @V_Parlier
            Évidemment parce qu’il ne s’adresse pas à ceux qu’il a devant, mais à ceux qui sont derrière avec toutes les IA possibles et les décrypteurs patentés (pas pour les plateaux télé ceux des services spécialisés).
            Ceux qu’il a devant il les prends à témoins pour expliquer à ceux de derrière qu’ils sont complètement nazes. En réalité il leur fait un cours pour les nuls (à ceux de derrière).
            L’expert télé il raconte ce qu’il faut pour la fabrique du consentement afin de toucher sa paye, nada más.
            On a le droit d’être intelligent.


          • 2 votes
            vesjem vesjem 18 juin 22:29

            il semble que l’arrêt de la livraison du gaz russe soit dû à la défection de 2 turbines en fonctionnement en allemagne ; ces turbines ont été expédiées au canada pour y être réparées ; le canada s’y oppose au prétexte d’embargo sur le gaz russe


            • 1 vote
              juanyves juanyves 19 juin 13:40

              @vesjem
              C’est une certitude : Trudeau refuse de livrer les turbines sous prétexte de sanctions.
              La réalité :
              Trudeau a du gaz et du pétrole (schiste et bitume), il est copain avec le psychopathe Johnson et c’est un bon toutou des yankis. Johnson a un problème avec le dossier irlandais, il faut que l’Europe se couche. Biden veut vendre gaz, pétrole vénézuélien et détruire la relation Europe/Russie source de puissance insuportable pour leur hégémonie. Les européens vont à Kiev pour demander, hors caméras, le retour aux négociations en échange d’armes et candidature à l’UE. Devant les caméras sourires, baise-mains, armes et candidature. Le lendemain Johnson coure à Kiev et : "Niet" pas de négociations et nous on vous forme une armée invincible, juste à côté en Pologne ou Lithuanie, et, de plus avec le message d’appoint de Biden et Trudeau, laissant bien clair que l’embargo sur le gaz se fera à coup de turbines.
              Résultat des courses :
              Pleins de sourires devant les caméras pour les gogos. Un consensus international de façade avec une guerre à mort derrière elle. Des couteaux bien affilés avec à terme la merde en Europe (bloc de l’est contre bloc de l’ouest, mais le pognon c’est l’ouest qui l’a et au milieu il y a Orban tordu de rire, qui arbitre.
              Questions :
              Qui sont les guignols ?
              Qui sont ceux qui ont les tripes qui leur font mal ?
              Qui sont les entubés et victimes ?

              Tout est à l’image de cette chienlit

              On a le droit d’être intelligent.


            • 1 vote
              Vraidrapo 21 juin 10:58

              @vesjem
              ces turbines ont été expédiées au canada pour y être réparées ; le canada s’y oppose

              Plus de pièces détachées : Mercedes, Audi pour les Canadiens.
              Na !


            • vote
              beo111 beo111 19 juin 08:46

              Ma chaudière à gaz arrive en fin de vie, je dois penser aux alternatives. Des voisins utilisent du bois. L’agence locale de l’énergie locale dit que les granules peuvent être une solution.


              • vote
                Vraidrapo 21 juin 10:56

                @beo111

                As-tu pensé à l’encens ?
                Cette résine est vénérée depuis l’antiquité, où on la faisait brûler pour honorer les dieux.



              • 2 votes
                juanyves juanyves 19 juin 12:32

                Bonjour les forêts et la pollution dans les villes + les feux de cheminées. Emploi du futur : ramoneur.
                Chacun pense à des solutions personnelles, moi le premier : j’ai plus de chauffage.

                Mais au niveau global c’est la cata assurée.

                Les russes n’ont nul besoin d’établir des contre sanctions, il leur suffit de ne rien faire d’autres le font pour eux.
                Les turbines ? Por favor Trudeau renvoie leur les turbines réparées.
                La guerre : théoriquement plus elle dure, plus les russes épuisent leur armement et plus l’économie souffre de par son orientation vers la production d’armenent. Bientôt donc, quand tout le monde sera d’accord/formatté que c’est la faute au russes, on pourra aller leur foutre sur la tronche. La réalité : les occidentaux se retrouvent à cours d’armes, les yankis n’arrivent plus à fournir les armes pour les ukrainiens et se retrouvent à cours de Javelins pour eux. Bientôt ils vont demander aux russes de leur vendre ce qu’ils ont en trop (récupéré) pour pouvoir le revendre aux ukrainiens.

                La solution : demander aux chinois de fabriquer des armes sous licence yanki à bas prix pour fournir les armées de l’OTAN.

                Problème : ça coûte tellement cher tout ce business et les ukrainiens ne pourront jamais payer, que les économies occidentales entrent dans la récéssion la plus importante de leur histoire et la bourse russe n’arrête pas de monter.

                Question : qui sont les guignols dans ce spectacle hilarant ? En tout cas tout le monde sait qui sont les entubés, les victimes.


                • 1 vote
                  Vraidrapo 21 juin 10:52

                  Elle pourrait pas couper les roubignoles à µicron, plutôt !

                   smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès