• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Macron leader de l’escalade en Ukraine ? | Idriss Aberkane reçoit Régis Le (...)

Macron leader de l’escalade en Ukraine ? | Idriss Aberkane reçoit Régis Le Sommier

La veille des commémorations de l'Opération Overlord sur les plages de Normandie, où Emmanuel Macron recevra Volodymyr Zelensky comme invité spécial, le Président français tente de se poser en leader de l'escalade en Ukraine, cependant que la Maison Blanche ne partage plus le même aventurisme.

D'une part la Fédération de Russie a fait savoir qu'elle abattra désormais tout drone de l'OTAN repéré en Mer Nooire, d'autre part un commentateur russe a déclaré à l'antenne que détruire entièrement la Pologne ne prendrait qu'une seule salve d'une division Iskandar. Dans le même temps, Vladimir Poutine a rappelé très officiellement que les pays européens qui voudraient faire escalader la situation en Ukraine se trouvent avoir des centres de population proches et densément répartis sur un petit territoire... le ton est donné

Nous faisons le point avec Régis Le Sommier, Grand Reporter, co-fondateur du média Omertà et connaisseur de terrain de la situation en Ukraine

Tags : France Etats-Unis Russie Guerre OTAN Ukraine Emmanuel Macron




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • 1 vote
    christophe nicolas christophe nicolas 6 juin 07:13

    Macron a clairement lancé l’ingénierie sociale pour impliquer la France et l’UE dans la guerre mais il galère dans sa persécution contre le vrai... :)

    Finira t-il comme l’Empéreur Galère qui martyrisa les premiers Chrétiens  qui suivirent le Christ Véridique ?

    Ainsi, l’apologiste chrétien Lactance décrit, dans son De Mortibus Persecutorum, l’apparition d’un abcès, touchant les parties génitales de l’empereur, dans un parallèle à la une description de la maladie qui touche Antiochos IV Épiphane, de ses terribles souffrance et de ses remords qui s’ensuivent, rapportés dans le Livre des Maccabées dans un motif littéraire de la rédemption du souverain persécuteur régulièrement repris chez les auteurs juifs et chrétiens. Eusèbe de Césarée suit également le modèle de la mort d’Antiochos, précisant qu’après la promulgation de l’édit de Sardique, Galère avait été soulagé de ses souffrances, avant de mourir quelques jours plus tard. Plus tard, les apologistes Ruffin puis Orose ajoutent que l’empereur se serait suicidé de douleur.

    Se basant sur ces textes truffés de détails atroces complaisamment rapportés, et peut-être imaginaires, des études modernes ont émis l’hypothése d’une forme de cancer du pénis...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gal%C3%A8re_(empereur_romain)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès