• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Nigel Farage : les pays méditerranéens sont au niveau des pays du (...)

Nigel Farage : les pays méditerranéens sont au niveau des pays du tiers-monde

Petite leçon d'économie avec Nigel Farage : les pays méditerranéens sont au niveau des pays du tiers-monde.

 

Tags : Economie




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 13 votes
    Toyet 26 février 2014 09:33

    Il faut comprendre que nous vivons un coup d’Etat mondial de la finance, on n’ose plus écrire banquier, le but est justement de dévaluer le niveau de vie des pays occidentaux pour permettre l’émergence d’une bourgeoisie altermondialiste.C’est la solution choisie pour compenser le manque de matière première.


    • 5 votes
      Lisa Sion Lisa Sion 26 février 2014 09:44

      Thank’s mister Farade, the once of truth in the truck of lies.


      • 12 votes
        Stof Stof 26 février 2014 09:51

        Oui et d’ailleurs, le modèle américain s’accommode très bien d’une importante population vivant dans la misère et l’absence de soins.


        • 7 votes
          howahkan hotah Buddha hotah 26 février 2014 09:52

          Oui,mais en même temps ceci est logique, prévisible etc etc et surtout jamais perçu ,jamais compris....on conduit la voiture l’œil rivé sur 1 m devant la voiture et globalement la masse ne voit rien ,ne comprend rien , comme ceci : ce niveau de vie américano-occidental est fini....F I N I............il n’est plus possible de fournir plus, ce chemin est une erreur des le premier mètre..

          vous imaginez une compétition ou tout le monde va gagner ? eh ho !!! faut atterrir 5 minutes smiley

          plus con tu meurs !


          • vote
            howahkan hotah Buddha hotah 26 février 2014 09:53

            on y va d’ailleurs ..


          • 1 vote
            cathy30 cathy30 26 février 2014 10:59

            Le problème avec la Grèce, c’est Chypre. Surtout qu’elle n’ait pas de velléité d’indépendance, il faut qu’elle reste sous le joug turc. Donc le but est d’affaiblir cette partie de l’Europe.


            • 7 votes
              christophe nicolas christophe nicolas 26 février 2014 11:07

              Farage a raison, c’est un problème de langue maternelle, de proximité naturelle, de ne pas se mêler de ce qui ne vous regarde pas. Va t’on enlever les bébés européens de leur maman pour créer l’eurolangage... Une sénatrice socialiste a dit "votre enfant appartient d’abord à l’état". Je propose aux mamans d’aller les déposer devant le sénat et de se barrer pendant une journée pour voir comment l’état s’y prend. Quand va t’on comprendre qu’on a besoin de préférences à l’échelle humaine. Ce n’est pas du racisme, c’est de la bonté, de l’amour et cela se mesure aux sacrifices qu’on est capable d’endurer....

               

              Préférer tout le monde, c’est n’aimer personne, c’est la logique des partouzeurs...

               

              "Dit maman, c’est qui mon papa ?" : "C’est l’équipe de France de Football de 98", je rigole, c’est pour qu’on comprenne...

               

              Ceux qui inversent la préférence en parlant tout le temps de racisme, de fascisme, etc... sont malades de l’esprit et inversent tout. Le résultat est qu’ils tuent le sentiment de patriotisme, le sentiment d’entreprise, de famille, de couple, bref ils détruisent la vie.

               

              En général, cet état d’esprit provient d’une certaine dégradation des mœurs, ainsi, DSK devient président du FMI mais le prince de ce monde a oublié que Jésus sera toujours au dessus car la vérité les tue. La gourmandise est également une forme de la luxure qui se traduit par la cupidité, le jeu également qui se traduit par la démesure, par exemple en science, en fédéralisme, etc... Pour faire quoi ? Un gouvernement doit se juger à la qualité de l’action pour son peuple et non à l’enfumage pour exploiter son peuple ou d’autres peuples par délire de puissance.

               

              Farage a raison : Ils ont ouvert les frontières, déséquilibré les échanges, créé de l’endettement, vendu les meubles, appliqué la rigueur et la coercition en vous disant que vous n’êtes pas compétitif. Maintenant, ils nous livrent aux princes de ce monde qui veulent les enfants... Trahison


              • vote
                Sentero Sentero 26 février 2014 14:24

                "votre enfant appartient d’abord à l’état"


                A ma connaissance aucune député n’a affirmé cela... il y a bien une député qui a affirmé « Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents." et c’est du simple bon sens... 

                Comme disait Bakounine : 
                « Les enfants n’appartiennent ni à leurs parents, ni à la société, ils s’appartiennent à eux-mêmes et à leur future liberté. » Catéchisme révolutionnaire (1865)

                Au plaisir


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Agence Info Libre

Agence Info Libre
Voir ses articles







Palmarès