• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Territoires occupés : Le cas du nord de Chypre (Turquie-Grèce)

Territoires occupés : Le cas du nord de Chypre (Turquie-Grèce)

 

La partition de Chypre en 1974 résulte d’une tension croisssante à la fois entre la communauté majoritaire du pays, d’origine grecque, et la minorioté turque qui sétait implantée durant le règne de l’empire otoman. 

 

Parallèlement, l’excarcerbation du nationalisme grec instrumentalisée par le régime totalitaire des colonels dans les années 1970 a conduit à un coup de force qui s’est concrétisé par la réplique militaire d’Ankara, venue occuper depuis cette période 30% du territoire de l’île. 

 

Cette république chypriote turque n’est pas reconnue internationalement, mais elle bénéficie cependant des aides européennes... attribuées également à la république de Chypre, ce qui n’est pas le moindre des paradoxes !

 

Ilios Yannakakis est professeur de relations internationales

Kypriakí Dimokratía - Kibris Cumhuriyeti

 

Laval

 

Source ici

 

Tags : International



Réagissez à l'article

25 réactions à cet article


  • 4 votes
    Nora Inu Nora Inu 30 janvier 2014 12:49

    Chypre est un très bon exemple de l’éclatement d’une société multiculturelle , multiconfessionnelle , par des manipulations de l’extérieur - ultra-nationalistes grecs et réaction des nationalistes turcs ...

    Comment détruire une "entente cordiale" pour la remplacer par du communautarisme .
    Laboratoire datant d’une quarantaine d’années préfigurant ce qui se passe depuis ailleurs en Europe .
    Tout cela bien sûr sous l’égide de l’otan et de l’onu qui ont créé un "mur de Berlin" au milieu de Nicosie .
    Comme l’état sioniste crée un mur au milieu des terres palestiniennes ...

    • 2 votes
      Romios Romios 30 janvier 2014 14:54

      la manipulation a d’abord été anglaise, la GB ayant gagné dans le désastre pour les chypriotes, deux énormes territoires, 20% du territoire de la république de Chypre (245 km2 !!!) pour y loger les deux bases militaires d’Acrotère et Dekeleia.


      Bases dont la perfide Albion n’a jamais versé les loyers dût au gouvernement Chypriote depuix 1974 au pretexte commode qu’il ne représente plus la minorité chypriote-turque. Il n’y a pas de petites economies.

    • 2 votes
      erQar erQar 30 janvier 2014 12:55

      N’importe quoi cette émission,
      -
       Dixit les interlocuteurs :
      -
      Chypre appartenait au britannique... et depuis quand ?

      -
      Chypre a été une invasion des ottomans au 19ème siècle..le foutage de gueule
      -
      D’ailleurs cette logique est exactement la même que celle de l’Europe, la France est un territoire occupé par les français. 


      • 4 votes
        Romios Romios 30 janvier 2014 14:04

        Mais depuis que les Britanniques l’ont achetée aux Turcs, en 1878 mon cher ! 


        En 1914, la Turquie est l’ennemi de la GB qui annexe Chypre.
        Chypre devient officiellement une colonie britannique.

        En 1931, 1er référendum en faveur de l’indépendence rejeté par la GB.
        Les Chypriotes se révoltent. LaGB mate revolte dans le sang.

         jusqu’à l’indépendence arrachée en 1960 par les Chypriotes-Grecs à la suite de deux référendums exigeant l’independence que les Anglais refusent d’appliquer (

        En 1955 2e référendum également largement en faveur del’indépendance, rejeté par la GB. 2eme insurrection. Les nationalistes turcs se battent aux coté des troupes coloniales anglaise contre les Chypriotes-Grecs, qui forment 75% de la population.

        Les Anglais arrêtent puis déportent aux Seichelles l’archevêque de Chypre Mgr Makarios III. La Grèce saisit alors l’ONU. 

        Eisenhower obtient la libération de Makarios III.

        La Turquie réclame alors le Taksim (partition de l’île en deux)

        1960 Accords de Zurich. L’île est indépendente mais sous la tutelle de la GB, de Turquie et de la Grèce "etats garants" 

        les Chypriotes n’ont pas le droit d’avoir leur propre armée. La minorité Chypriote Turque a des postes gatantis (vice-présidence et quotasgaranti à l’assemblée)

        Aussitôt la Turquie organise des attentats sous fausse banière (incendies de mosquées) et en accuse les nationalistes grecs. En "protestation" nationalistes turcs boycottent les institutions mixtes et transforment les quartiers chypriotes-tircs en guettos.

        1974 l’armée Turque envahie l’île. Nettoyage ethnique de la zone occupée et colonisation commmencent.

        La situation perdure.



      • 1 vote
        erQar erQar 30 janvier 2014 14:16

        Mais depuis que les Britanniques l’ont achetée aux Turcs, en 1878 mon cher !

        -
        Une colonie britannique qui doit payer un tribut annuel... ??? Cela n’est pas un achat mais une location. smiley
        -
        Attention, mon cher dans vos affirmations.
        -
        À la suite de la Guerre russo-turque de 1877-1878, l’Empire ottoman autorise le Royaume-Uni à occuper et administrer sa province chypriote en échange d’un tribut annuel.


      • 2 votes
        Romios Romios 30 janvier 2014 14:59

        C’etait bien une location en effet, jusqu’à ce que la Turquie entre en guerre aux cotés de l’Allemagne en 14 devenant de ce fait ennemie des Anglais.


        D’où l’annexion par la GB.

      • 1 vote
        erQar erQar 30 janvier 2014 15:14

        Vous devriez ne pas légitimer les annexions, car c’est la porte à toutes les guerres. smiley

        -

        Je préfère légitimer la présence des peuples qui l’a compose. smiley


      • 1 vote
        Romios Romios 30 janvier 2014 20:59

        Aucune légitimation dans mes propos, ce sont juste des faits historiques.


      • vote
        cass_la gauloise cass_la gauloise 31 janvier 2014 04:34

        ah bon il y a beaucoup de francs en france ? Il doit bien y resté quelques celtes gaulois tout même.virés de leurs îles et territoires ancestrals par les windsordiens les huns les khazars et cie par ex ;


      • 6 votes
        Romios Romios 30 janvier 2014 13:10

        Il est plus que temps d’arreter de charger les "nationalistes grecs" dans l’affaire chypriote.


        En 2010, le gènéral turc à la retraite Sabri Yirmibesoglu, qui avait été à la tête du "departement de la guerre spéciale" de l’armée turque s’etait vanté à la chaine turque Habertürc TV d’avoir perpetré des attentats anti-turcs attribués aux "nationalistes chryptiotes-grecs" avant 1974 afin de mettre les deux communautés dos a dos et de permettre l’invasion. 


        l’émission : 


        Il a explicitement revendiqué les incendits de mosqués chypriotes qui à l’époque ony été atribuées aux Grecs.

        La réalité aujourd’hui c’est que les Chypriotes-Turcs en ont tellement marre de l’occupation dictatoriale de l’armée turque et de la colonisation par des populations turques d’Anatolie qu’elles manifestatent en faveur du retrait de la Turquie et du retour à l’indépendance en union avec les Chypriotes-Grecs, comme avant l’invasion

        Il fait dire que l’état fantoche de chypre-nord est un paradis pour la mafia turque et l’état profond turc qui se finance illégalement par tous ces trafics en dépit des réformes du gouvernement islamo-conservateur.

        • 4 votes
          Romios Romios 30 janvier 2014 13:22

          20000 chrypriotes-turcs manifestant contre la poursuite de l’occupation turque en zone occupée :



          "Ce pays est à nous, nous voulons le diriger","Retirez votre paquet", "tirez-vous"

          On est très très loin du cliché officiel sur les chrypriotes-turcs implorant la protection des Turcs contre les vilains nationalistes grecs...

          Réponse d’Erdogan : "Qui sont ces charognes ?" 

          Ben... les autochtones mon gars, les autochtones ! 

          Il préfèrent la cohabitation avec leurs "boureaux" à celle avec leurs "sauveurs"...

          Devine pourquoi.

        • 2 votes
          erQar erQar 30 janvier 2014 13:40

          Romios,
          -
          Le faux drapeau est une constance dans la manipulation des foules, je vous rappelle que ces généraux sont pour la plupart des supplétifs américains.
          -
          Voir aussi l’affaire Ergenekon et Bayloz
          -
          Et comme cela ne suffisait pas, il y a la secte Güllen qui joue un peu le même rôle que le prédicateur de la nation de l’islam chez les armerloques. C’est à dire une secte sous contrôle financier de la CIA dont je rappelle que le gars est soit disant en exil chez les amerloques
          -
          Les digues tombent en ce moment mais il reste l’économie turque qui est tenu par la FED. Attention, espérons que les amerloques vont attaquer l’économie turque pour pouvoir enfin opérer une réorientation de sa géopolitique. smiley
          -
          A propos, vous vous rappelez de l’église en Égypte qui a été brulé par les frères muslims ?
          http://www.france24.com/fr/20130819-egypte-gizeh-coptes-eglise-incendie-pro-morsi-sissi-tawadros-militaires-crainte-attaques-reportage/
          -


        • 4 votes
          Romios Romios 30 janvier 2014 14:14

          Ben moi je ne souhaite pas que l’économie turque soit attaquée ni que la société turque déstabilisée. 


          Je souhaite juste que la vérité continue d’arriver aux citoyen turcs, notemment sur comment ils sont manipulés par la haine irrationnelle qu’on leur inculque envers les "gavours" (infidèles) mais aussi envers les Perses, Kurdes, Alevis...

          "Aime ton prochain." c’est plus efficace que "ruine son économie"

        • 1 vote
          erQar erQar 30 janvier 2014 14:25

          Romios,
          -
          Ce sera un mal nécessaire qui sera bénéfique pour les peuples de la région.
          -


        • 4 votes
          Romios Romios 30 janvier 2014 14:55

          Certes mais ce n’est pas chrétien."Aime ton ennemi."


        • 2 votes
          erQar erQar 30 janvier 2014 15:18

          "aime ton ennemi"
          -
          J’aime la morale chrétienne, mais là... ce n’est pas des chrétiens qui sont en face. 


        • 2 votes
          Romios Romios 30 janvier 2014 21:04

          Jésus n’a pas dit "aime les chrétiens" mais "aime ton frère comme toi même".

          Les Turcs sont nos frères et nous devons nous efforcer à les aimer.



        • vote
          cathy30 cathy30 30 janvier 2014 15:32

          Où quand les saxons ont installé l’empire Ottoman pour contrer le péril chrétien en Orient. La haine il n’y a que ça de vrai.


          • 2 votes
            docdory 30 janvier 2014 17:58

            Il n’y a pas que le nord de Chypre qui soit occupé par la Turquie. Il y a aussi Constantinople et la partie européenne de la Turquie, occupée depuis 1453 par la Turquie, qui n’a hélas jamais restitué ce territoire à son légitime propriétaire, la Grèce.

            En témoigne l’étymologie grecque du nom d’Istamboul "εἰς τὴν Πόλιν "( prononcer "is tin polinn " ) qui signifie en grec de l’époque "vers la ville" ( la ville en question étant celle de Constantinople, auparavant Byzance. )
            Alors oui, on aimerait bien que la Grèce récupère un jour Byzance ! Mais c’est peu probable, malheureusement ...

            • vote
              Haze Haze 30 janvier 2014 18:54

              La Grèce n’a plus aucune légitimité sur Constantinople, qui est maintenant a majorité turque, de par la colonisation.
              Tout comme les amérindiens n’ont plus aucune légitimité sur l’amérique du Nord étant maintenant une minorité.


            • vote
              Haze Haze 30 janvier 2014 18:57

              Car hormis le cas d’Israel, il est inconcevable de se légitimer d’un territoire de part le fait que nos descendants l’auraient occupé par le passé alors que l’on est maintenant minoritaire dans ce même espace.


            • 3 votes
              Romios Romios 30 janvier 2014 21:07

              Pourquoi ce deux poids, deux mesures ?


            • 1 vote
              cass_la gauloise cass_la gauloise 31 janvier 2014 05:12

              pourquoi ormis le cas d’israel puisque les ancêtres des ashkénazes prosélytes par ex. sont des khazars des huns etc qui pratiquaient une religion dite du phallus des belliqueux toujours en guerre contre leurs voisins puis etc voleurs et pilleurs des terres et richesses des autres, pharisaîsés prosélytes à partir du 8éme siécle de notre ére. Dont les plus connus les rothschilds, les windsords et cie,marx né en allemagne freud,staline lénine,les nétanyahu et cie


            • 4 votes
              Frida Frida 30 janvier 2014 18:20

              je constate que les prosélytes du khalifat islamique prennent la défense des Ottomans...

              

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Frida

Frida
Voir ses articles







Palmarès