• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Rave party de Redon : des manifestants déversent des munitions utilisées par (...)
#84 des Tendances

Rave party de Redon : des manifestants déversent des munitions utilisées par les forces de l’ordre

Le 26 juin, des centaines de personnes se sont réunies devant la sous-préfecture de Redon en France afin de protester contre l'intervention des gendarmes ayant mis fin à une rave party. Des résidus de grenades lacrymogènes, utilisées par les forces de l'ordre ce soir-là, ont été déversés sur une place à proximité du bâtiment administratif.

Tags : Loisirs Drogues Police




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 28 juin 11:34

    Vu le nombre de munitions, ils étaient 30-50000 et dangereux les raveurs.


    • vote
      Et Hop ! 28 juin 19:38

      @sls0

      Ils en ont fait des histoires pour une bête rave.


    • 2 votes
      ged252 28 juin 12:52

      Si les jeunes français veulent organiser des raves partis, ils doivent pouvoir le faire.

      .

      Du temps des anciens, ils avaient les bals à papa, du temps des boomers, ils avaient les discothèques, et bien maintenant voilà, c’est les raves partis.

      .

      Si les jeunes choisissent cette forme de culture de divertissement, ils en ont le droit ; l’Etat ne peut pas le leur interdire sous un prétexte quelconque ; Au contraire l’Etat doit se mettre au service des raveurs et permettre cette nouvelle forme de culture.

      (Ce que évitera au guignol qui nous tient lieu de président de prétendre qu’il n’y a pas de culture française.)

      .

      La règle en démocratie c’est la liberté, et ici, ce n’est pas la liberté qui est promue, mais l’autoritarisme et la violence de l’Etat contre les citoyens.


      • vote
        mac1 28 juin 22:17

        @ged252
        Mais les gens sont prêts à accepter le totalitarisme si ça retarde, ne serait-ce que de quelques heures, le fait qu’ils vont mourir...


      • 6 votes
        Zero9 Zero9 28 juin 14:25

        Les flics ont oubliés qu’ils sont au service de la population et non pas le bras armé du système, d’un système complétement pourri, car là ils deviennent des mercenaires.


        • vote
          mac1 28 juin 22:18

          @Zero9
          Regardez l’histoire de l’humanité, quand des régimes "durs" s’installent, combien de flics démissionnent ?


        • 3 votes
          sirocco sirocco 28 juin 15:04

          Pour ceux qui ne l’auraient pas encore remarqué depuis 2018, c’est la seule manière que connaisse le dictateur-éborgneur-baffé d’approuver toute forme de liesse populaire et de célébrer la musique, l’arrivée de l’été, ainsi que la liberté retrouvée de retirer sa muselière en extérieur. Il s’associe à la fête comme il peut...


          • vote
            mac1 28 juin 22:20

            @sirocco
            S’il n’ait pas eu les FDO pour faire ce "boulot", serait-il encore au pouvoir ?
            Il sait peut-être ce qu’il leur doit ?


          • 1 vote
            yoananda2 29 juin 10:43

            @Yakaa
            en effet, comme l’a montré le bref passage de Trump à la maison blanche, les média mondialisés (donc la plupart des médias tout court en occident) n’étaient pas hystériques à cause de ce que Trump faisait, mais à cause de "pourquoi" il le faisait, c’est à dire pour son pays, son peuple.
            Ce serait pareil pour le RN, le simple fait de ne pas être aligné avec l’agenda mondialiste leur vaut d’être voué aux gémonies.
            Ceci dit, le RN est un parti fantoche, destiné à exploiter la rente électorale des perdant de la mondialisation. Il est la pour neutraliser les idiots utiles du programme mondialiste et joue parfaitement son rôle dans la mesure ou les frontistes n’osent pas quitter leur parti de la dernière chance ! lol
            L’opposition contrôlée.
            Bref, tout se déroule selon le plan. (ou presque)


          • 1 vote
            Et Hop ! 28 juin 19:42

            En même temps, sur le toit du Monde, les chef d’État et les hauts technocrates se réunissent sans porter de masques, ni distances.

            Ils savent bien que cette pandémie est bidon,

            que finalement ce virus trafiqué ne présente aucun danger, pas plus que les autres années.


            • vote
              Occitabia 28 juin 22:17

              La violence inouïe des forces de l’ordre est scandaleuse, totalement injustifiée. Cela aura des conséquences à terme.


              • 1 vote
                OGM-Dixit 29 juin 00:36

                Eborgner et mutiler des gens qui manifestent pour montrer leur misère et réclamer du "mieux vivre", je trouve ça plus que scandaleux et ignoble.

                Enfumer pour faire pleurer des jeunes branleurs qui ont envie de s’amuser en bravant les interdits, ça m’en fait bouger une sans toucher l’autre et je ne vais pas les plaindre.

                Quant à dézinguer leurs boîtes à décibels : bravo !

                La liberté, ce n’est pas ça, jeunes hommes...


                • vote
                  Et Hop ! 1er juillet 13:57

                  @OGM-Dixit

                  Envoyer l’armée mitrailler les manifestants, c’est une valeur de la République.

                  La Première République a fait tirer dès 1789 sur les femmes manifestant sur le Champ de Mars, la IIIe République a fait tirer sur les viticulteurs du Midi, sur les mineurs en grève du Nord, et sur les soldats de 18 ans qui manifestaient leur pacifisme.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès