• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > De plus en plus d’entreprises boudent le business saoudien

De plus en plus d’entreprises boudent le business saoudien

L’affaire Khashoggi continue d’éclabousser l’Arabie saoudite. Après les timides condamnations de certains pays occidentaux, ce sont maintenant les entreprises qui montent au créneau. Plusieurs multinationales menacent de geler leurs relations économiques avec Ryad, provoquant d’importants remous financiers.

Tags : Moyen Orient Développement Durable Entreprises International Guerre Arabie Saoudite




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Heptistika Heptistika 17 octobre 12:56

    Pour ces psychopathes en costard, l’argent n’a jamais eu d’odeur, des raisons bien moins nobles les pousse à s’éloigner des Saoud.


    • 3 votes
      Zatara Zatara 17 octobre 13:27

      @Heptistika
      t’inquiètes pas, c’est juste une manière de se bâtir une belle morale tout en obtenant des ristournes, voir des chèques... Et pour d’autres, c’est déjà du marchandage concernant les prochaines ventes d’armes...


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 17 octobre 16:24
      bullshit !
      les affaires sont les affaires
      la moralité du client est le dernier des soucis du vendeur qui s’assure juste de sa solvabilité
      un retrait ou une interdiction ne peuvent être que de nature politique, si à cette occasion on parle "droitsdelhomme" c’est juste une exploitation rhétorique mais personne n’est dupe car tout le monde s’en tape

      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 17 octobre 18:18

        Sur ce sujet ma posture sera libérale : vendre des marchandises ( même des armes ) à l’AS (ou à n’importe quel pays en  réalité) n’est pas un problème en soi. Ce serait même une bonne chose que les entreprises stratégiques d’une France qui serait souveraine aient des débouchés internationaux , y compris dans les pays aux régimes les moins recommandables. Les problèmes internes de l’AS ne concernent que les saoudiens en vertu du principe du respect de la souveraineté de ce pays. Alors c’est triste pour le gars qui s’est fait torturé , coupé les doigts et décapité mais ça ne regarde pas la France et je ne vois pas en quoi il est dans l’intérêt supérieur de la nation française de s’immiscer dans une affaire interne d’un pays tiers ( cependant pour ce qui est de l’intervention saoudienne au Yémen , qui n’est pas une affaire interne à l’AS mais internationale , c’est une autre histoire).

        Par contre deux choses sont insupportables :

        -Cette hypocrisie des élites françaises qui passent leur temps à dégouliner de moraline et à donner des leçons sur un ton droidelhommiste supérieur au gouvernement syrien mais qui de l’autre coté ne disent pratiquement rien au gouvernement saoudien qui est présenté comme un allié moderne et progressiste alors qu’il est pire sur plusieurs aspects. Soit on ne dit rien à personne ( et c’est la posture que je défends , chacun s’occupe de ses billes ) soit on fait des reproches à tout le monde ( je n’aime pas ça mais au moins il n’y aurait pas de deux poids deux mesures , ce serait déjà ça ) , mais il faut arrêter avec la moraline à géométrie variable , c’est juste pas possible.

        - Toujours ces élites françaises qui font la danse du ventre pour séduire le client saoudien et le convaincre de passer des gros contrats ( avec de bonnes rétrocommissions à la clé ) , une séduction qui va jusqu’à proposer que l’Etat saoudien finance et manipule des structures culturo-religieuses en France dans le cadre d’une stratégie de soft power ( lire à ce sujet les enquêtes de Chesnot et Malbrunot ).

        Tout cela ne se mélange pas , une fois qu’on fait la part des choses , on peut se dire qu’on pourrait très bien faire du commerce équitablement avec l’AS sans faire de discours droidhellommiste à géométrie variable , sans se mêler des affaires internes de ce pays et sans admettre que ce derniers ne se mêle de nos propres affaires internes.


        • 3 votes
          Zatara Zatara 17 octobre 19:54

          @maQiavel
          t’as rien compris biquet... ça se mélange justement parfaitement : un boss saoudien qui décapite un ressortissant qui se trouvait être un journaliste bossant aux USA est le parfait prétexte pour mettre une pression de dingue (vilain ! vilain ! immorale ! droit de lôm ! droaaa de lhôôôm) et de "vendre" sur étagère une conciliation merdiatique propre à calmer la pseudo colère des peuples occidentaux en échange d’un tout nouveau contrat bien juteux.... et vu ce qu’à dit Trump y’a 2 semaines ("il nous achète pas assez d’arme, sans nous vous n’êtes rien"), et ce qu’il dit quelques jours après l’assassinat en question ("on a eu des assurances de la part du prince"), le contrat est peut être déjà signé et attend, sagement....



        • 1 vote
           Saladin Saladin 17 octobre 22:47

          L’histoire ne nous dit pas si Laurent Fabius se rendra ou pas à cette conférence.


          • 1 vote
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 18 octobre 11:08

            Un chef d’entreprise devrait n’avoir qu’un seul but, augmenter son chiffre d’affaire tous les mois ... Ce ne devrait pas être un problème d’avoir un gros client qui paye bien et qui se situe dans un désert où il y fait 50 degrés ^_^



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès