• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Désormais, « le Liban appartient au Hezbollah et à l’Iran », et plus à la (...)

Désormais, « le Liban appartient au Hezbollah et à l’Iran », et plus à la France ?

Que peut faire encore Paris face aux blocages politiques de Beyrouth ?

Il y a tout juste un an, Emmanuel Macron avait échoué dans ses tentatives de pressions sur la classe politique libanaise pour que celle-ci forme un nouveau gouvernement. Depuis cette déception, la France semble patiner au Liban. En effet, les menaces de sanctions n’ont jamais contraint les décideurs à faire des compromis pour créer un nouvel élan politique à Beyrouth, alors que les crises sécuritaires, sanitaires et sociales s’amplifient. La France a-t-elle encore des leviers pour influer sur le destin libanais, à l’instar de l’Iran, voire de la Syrie, qui pourrait revenir dans ce dossier ?

Réponses dans ce nouvel épisode de Lignes Rouges avec Georges Malbrunot grand reporter au Figaro, spécialiste du Moyen-Orient et du Liban et co-auteur avec Christian Chesnot de Qatar Papers – Comment l’émirat finance l’islam de France et d’Europe, (Éd. Michel Lafon, 2019).

Tags : France Politique Prospective et futur Liban




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Conférençovore Conférençovore 9 septembre 20:16

    "Que peut faire encore Paris face aux blocages politiques de Beyrouth ?"


    La seule chose que doit faire "Paris" c’est s’occuper de la France et des Français et arrêter de vouloir torcher le cul des habitants d’autres pays. Les Français en ont rien à battre des Libanais. Aucun Français ne fait faire des échanges scolaires à leurs gosses avec des enfants Libanais. Economiquement nos échanges ne pèsent rien.

    Non, le seul intérêt du Liban est éventuellement (si c’était encore nécessaire) de démontrer que le multicul, que ce soit avec les sunnites ou chiites (peu importe), ne fonctionne pas et mène irrémédiablement au chaos, à la ruine, la corruption et le clientélisme communautaire. C’est tout. C’est un exemple à ne surtout pas suivre (comme le Kosovo). Le système nous enfonce pourtant dans le même délire et avec l’aval d’une bonne partie de la population alors que demain la France sera peu ou prou le Liban de l’Europe, avec une communauté qui exigera des postes non pas en fonction des compétences de leurs représentants mais en fonction de leur religion/ethnie. Voilà vers quel merdier nous allons. 

    Si le Liban peut nous servir à quelque chose c’est à cela : faire réaliser à un maximum de gens chez nous que notre futur sera peu ou prou leur présent.


    • 3 votes
      Mr.Knout Mr.Knout 10 septembre 06:50

      @Conférençovore

      arrête un peu de t’ériger en porte parole du peuple français, tu ne représente que toi même.
      T’es comme macron, comme le "system" que tu prétend exécrer, seul l’intérêt compte. Un vrai petit immigré de l’intérieur, edifiant.
      Beaucoup de français adorent le Liban, sans le foutoir foutu pour installer un pays europeen au moyen orient, beaucoup irait là bas en vacance.


    • vote
      juanyves 10 septembre 12:49

      France Iran 0-1 à la mi-temps. Le 2ème temps va être très dur pour les français


      • vote
        juanyves 10 septembre 12:51

        @juanyves
        Même avec l’aide des arbitres. Le public, en majorité chinois et russe, a pris partie pour l’Iran.


      • 1 vote
        darks67 10 septembre 16:57

        Cela fait 60 ans que la France "appartient" aux USA qui s’en souci ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès