• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Europe sous le feu des Armées secrètes de l’OTAN

L’Europe sous le feu des Armées secrètes de l’OTAN

L'actualité peut conduire à remettre sur le tapis des sujets déjà traités, des fragments d'Histoire susceptibles d'apporter des angles différents dans la lecture et l'analyse du présent. Des fragments éparpillés par le souffle puissant de l'oubli, le vent d'une amnésie sélective qui confère aux mémoires engourdies l'économie d'un questionnement sur la nature réelle et les intentions de supposés "amis" et "alliés".

Une boucherie. Une boucherie d'une durée de 40 ans à l'échelle du continent européen. 

Les "stay behind" ou "réseaux Gladio" sous commandement américain de l'OTAN avec la complicité d'autres officines étrangères devaient être des forces de résistance et de riposte en cas d'invasion soviétique. Rien de condamnable en soi, hormis peut-être le secret total entourant le déploiement de ces armées. L'oncle Sam est un "ami" qui vous veut du bien et qui n'oublie pas d'orner d'une pudique discrétion ses louables et bienveillantes actions.

En absence de pulsions invasives venues de l'est, l'ennui devait être oppressant, il fallait bien que ces soldats de l'ombre se dégourdissent les jambes. Ils l'ont fait. De braquages sanglants en attentats meurtriers sous faux drapeau, ils se sont illustrés de manière tonitruante, détonante, explosive.

Vous trouverez ci-dessous deux documentaires diffusés par la RTBF et Arte.

Je vous renvoie aussi à ce module d'octobre 2020 sur le même thème avec un texte d'illustration plus dense et un documentaire diffusé sur France 5 en 2010 et à ma connaissance jamais rediffusé.

https://www.agoravox.tv/actualites/international/article/american-way-of-life-et-bains-de-87427

Moralité : avec des "alliés" de ce calibre on n'a vraiment pas besoin d'ennemis...

 

Tags : Europe Etats-Unis Terrorisme Guerre OTAN Complot Manipulation Psychiatrie




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Norman Bates Norman Bates 12 mars 12:10

    Elle n’est pas secrète et n’avance pas sous faux drapeau, c’est ma gratitude adressée à ceux qui ont poussé ce bébé module vers la lumière du jour...

    La guerre froide fut l’occasion pour le narratif atlantiste de dessiner une ligne de partage nette, manichéenne jusqu’à la caricature, dans laquelle l’ennemi soviétique incarnait le mal absolu, une menace vitale pour l’Europe de l’ouest...

    Heureusement la "Grande Amérique" était là pour veiller à la protection de ces peuples sans défense...les exactions, carnages, massacres commis sous le sceau du secret par les services occultes de l’oncle Samuel font apparaître une réalité moins altruiste...une réalité qui souffre d’un curieux déficit en "devoir de mémoire", elle rejoint sous le tapis la poussière de tous les crimes et manipulations dont ces forces impérialistes criminelles se sont rendues coupables aux quatre coins du monde...

    C’est une donnée qui n’intervient jamais dans les réflexions liées à l’actualité présente...la position de la France, soumise à l’OTAN, ne permet pas cette liberté de pensée, elle n’autorise pas l’examen critique de la politique US qui, de toute manière, réprime violemment toute forme d’indocilité...

    L’historique des attentats sous faux drapeau laisse apparaître une marque de fabrique aisée à identifier...entre les intérêts britanniques sous les bombes en Palestine, le Liban en 1979-83, le Mossad qui se fait passer pour la CIA pour frapper ni vu ni connu en Iran, sans oublier le 911 et ses répliques, il semble que "l’axe du bien" se distingue par une fâcheuse tendance à la fourberie...

    Il est facile de désigner et combattre un ennemi qui ne cache pas son hostilité, beaucoup moins quand c’est un ennemi intérieur qui règne par la force et la ruse et qui de surcroit se présente en "ami" indéfectible...


    • vote
      rogal 1er avril 21:51

      @Norman Bates
      Quand on défend une cause sainte la fin ne justifie-t-elle pas les moyens ?


    • 4 votes
      ezechiel ezechiel 12 mars 12:57

      Merci pour ce rappel Norman !

      L’ennemi, c’est le Nouvel Ordre Mondial, caractérisé ici par l’OTAN et sa main mise en Europe via la puissance américaine.L’OTAN grignote son espace de vie vers l’Europe de l’est pas à pas (la Pologne (installation base militaire américaine), la République Tchèque, la Hongrie (1999), l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Slovénie, la Slovaquie, la Bulgarie et la Roumanie (2004, installation de boucliers anti-missiles américains), l’Albanie et la Croatie (2009), le Monténégro (2017) et la Macédoine du Nord (2020)).
      L’objectif suivant est l’Ukraine.

      Ce sont les Américains qui financent la guerre dans le Donbass en Ukraine depuis 8 ans, l’OTAN bombarde la population civile (13 000 morts, 1,2 millions de réfugiés) pour saper l’influence de la culture russe sur les régions ukrainiennes à majorité russophones, avec le silence et la complicité de l’Occident.

      Les Américains ont délibérément violé les accords de Minsk, qui prévoyaient l’autonomie des régions du Donbass, sans que les pays de l’UE, pourtant garant du traité, ne réagissent.

      La Sous-secrétaire d’État pour les Affaires politiques des États-Unis, Victoria Nuland (si, si, la même qui déclarait dans une réunion réunissant quelques grands pontes de l’armée américaine à Kiev au sujet de la guerre du Donbass en septembre 2015 : "Nous apportons une aide militaire de défense permanente, plus que n’importe quel autre pays, en entraînement et en équipement, nous avons eu un impact énorme sur le champ de bataille") a été auditionnée devant le Congrès américain le 8 mars dernier et a déclaré que des laboratoires d’armes biologiques américains en Ukraine peuvent tomber aux mains des Russes.


      • 5 votes
        Norman Bates Norman Bates 12 mars 17:53

        @ezechiel

        Merci cher Ezechiel pour ces utiles informations parfaitement documentées qui démontrent que l’OTAN post-guerre froide n’est pas devenue une œuvre de charité...
        Sauf pour les carnets de commandes du lobby militaro-industriel, bien sûr...


      • vote
        sls0 sls0 12 mars 14:15

        Bologne, Munich, ça rappelle des souvenirs.

        Ça explique aussi que je n’apprécie pas trop l’OTAN et l’extrême droite.

        Bon l’OTAN à une certaine utilité, il ont les cartes d’État major de presque tout les pays, ça m’a été utile.


        • 2 votes
          Norman Bates Norman Bates 12 mars 17:55

          @sls0

          "Bon l’OTAN à une certaine utilité, il ont les cartes d’État major de presque tout les pays, ça m’a été utile."

          L’OTAN ne va plus se sentir pisser d’avoir rendu un fier service à Louis la brocante...


        • vote
          sls0 sls0 12 mars 19:35

          @Norman Bates
          C’est pas l’OTAN qui rend service mais un cousin qui y bosse.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès