• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Législatives anticipées en Algérie : « La vie politique dans le pays n’est (...)

Législatives anticipées en Algérie : « La vie politique dans le pays n’est qu’une façade »

En Algérie, les candidats aux élections législatives anticipées du 12 juin n'ont plus que quelques heures pour déposer leur candidature. A moins qu’une partie de l'opposition, déterminée à boycotter ces élections, ne fasse machine arrière, le futur Parlement risque fortement de ressembler à l'ancien. Selon le médecin et militant politique Abdelhak Serrab, ces élections anticipées ne sont qu’une mise en scène.

Tags : Elections Algérie




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sirocco sirocco 22 avril 19:17

    "Élections, piège à cons !"

    La solution est dans la rue, pas ailleurs. Les Gilets jaunes en France en savent quelque chose, même s’ils ont perdu leur bataille en 2019 faute de soutien populaire massif. La guerre pourrait reprendre...

    Il faut donner de sa personne et s’attendre à prendre des coups...


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 22 avril 20:01

      @sirocco

      Oui, les élections ici sont un piège à cons, mais quelles élections ne le sont pas !
      De plus, les démocraties ne fonctionnement vraiment nulle part ... sauf quelques rares exceptions comme les pays scandinaves, mais les algériens n’en sont pas là.


    • 2 votes
      Rimka 23 avril 00:05

      Ceux qui ne veulent pas des élections ne proposent rien, à moins qu’ils s’attendent à ce que le pouvoir ne leurs cède la place.Ils peuvent très bien participer aux élections et surveiller les urnes comme cela s’est passé en 92 avec le parti islamique dissout.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès