• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Macron/Netanyahu : adieu Oslo (Bassam Tahan)

Macron/Netanyahu : adieu Oslo (Bassam Tahan)

À l’issue d’une rencontre à l’Élysée, dimanche 10 décembre, le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont pris part à une conférence de presse conjointe.

Emmanuel Macron a déclaré que « la France demeure convaincue que la seule solution, conformément au droit international et à nos engagements de long terme, est de permettre l’établissement de deux États vivant côte à côte en paix et que cela peut émerger par la négociation.

Nous soutiendrons en tous cas toute initiative qui serait prise en ces sens ». Quels sont les points importants de cette visite ? Bassam Tahan, analyste franco-syrien des questions internationales décrypte cette visite.

Tags : Moyen Orient Israël Palestine International Emmanuel Macron




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 2 votes
    maQiavel maQiavel 12 décembre 2017 17:54

    Les Palestiniens ne peuvent compter que sur leur propre force, aussi petite soit elle, c’est la voie qu’impose leur libération nationale. Et si les Palestiniens devraient attendre de l’aide, elle ne viendra certainement pas des régimes arabes sclérosés, croulants et ploutocratiques.

    Ceci dit, Tahhan a raison sur ce point, les Palestiniens doivent s’interroger sur la nécessité de poursuivre un processus de paix qui ne leur a apporté quasiment aucun résultat.

    Il ne leur reste que deux options :

    -L’affrontement militaire : quitte à être prêt à se faire exterminer massivement dans une guerre asymétrique, pour être libre il faut être prêt à mourir , les peuples n’ont jamais que le degré de liberté que leur audace conquiert sur la peur.

    -La résistance civique et non violente : cela consistera à se laisser exterminer sans opposer de résistance armée et démontrer par là même la force d’âme du peuple palestinien , ce qui rendra la position d’Israël intenable sur le plan international. C’est le scénario que craint le plus l’appareil d’Etat israélien et c’est la raison pour laquelle ses services de renseignements rivalisent d’ingéniosité pour ne pas laisser ce scénario se concrétiser, quitte à favoriser les adversaires les plus violent dans l’autre camp. Et au besoin, ils n’hésiteront pas à recourir aux attentats sous faux drapeaux pour décrédibiliser l’image pacifiste du mouvement.

    Dans tous les cas, il ne reste aux Palestiniens que la confrontation avec un occupant incomparablement supérieur en puissance s’ils ne veulent pas se soumettre et ça voudra dire vivre en permanence avec la mort, cela a toujours été le prix à payer des libérations nationales … 


    • vote
      Heimskringla Heimskringla 12 décembre 2017 22:28

      @maQiavel

      "Les Palestiniens ne peuvent compter que sur leur propre force, aussi petite soit elle, c’est la voie qu’impose leur libération nationale."

      Idem pour les juifs pro Israël. 

      "Dans tous les cas, il ne reste aux Palestiniens que la confrontation avec un occupant incomparablement supérieur en puissance s’ils ne veulent pas se soumettre et ça voudra dire vivre en permanence avec la mort, cela a toujours été le prix à payer des libérations nationales … 

      Historiquement, l’occupant est le Palestinien et ce que tu dis (très juste au demeurant) est aussi valable pour les Israéliens.


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 12 décembre 2017 18:06

      Comme tjrs, Tahan voit juste.
      .
      Cela étant, Jacob Cohen (vu récemment sa vidéo sur Facebook sur ce sujet) ... voit bien plus loin, surtout fait des propositions.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès