• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > MH17 abattu - Le premier ministre malaisien déballe

MH17 abattu - Le premier ministre malaisien déballe

Il était déjà connu que la Malaisie manifestait de timides doutes sur la façon de traiter l'affaire du MH17 abattu en juillet 2014 au dessus de l'Ukraine, alors qu'elle fait pourtant partie des victimes. Mais cette fois c'est le premier ministre malaisien qui met les pieds dans le plat en termes très directs.

Ses propos ont été repris dans plusieurs articles de presse alternative, mais comme certains pourraient avoir des doutes, ils pourront les entendre directement de la part du premier ministre malaisien lui-même. Les 53 premières secondes pourront sembler banales aux habitués, mais le meilleur vient alors : La Malaisie, victime exclue de l'enquête, commence à manifester de sérieux doutes sur l'honnêteté de l'enquête pénale qui a suivi l'enquête scientifique (*).

(*) Note : L'enquête scientifique n'était d'ailleurs pas si surprenante que ça.

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/enquete-mh17-proposition-d-204635 .

 

Tags : Médias Russie Guerre Ukraine Aviation




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • vote
    orage mécanique 19 juin 09:50

    Ceci n’a aucun rapport avec ces paroles objectives



    • 12 votes
      gaijin gaijin 19 juin 13:27

      @orage mécanique
      ben oui tout le monde sait que c’est un coup des russes .....la preuve c’est obama qui l’a dit ........
      c’est quand même bien une preuve .....


    • 3 votes
      V_Parlier V_Parlier 19 juin 18:49

      @orage mécanique
      "ces paroles objectives", ça désigne quoi ?


    • vote
      alanhorus alanhorus 19 juin 20:11

      @gaijin
      la pieuvres des pieuvres
      https://www.youtube.com/watch?v=AdG5Z_Ng9Zg
      µObama Mutant FTM


    • 5 votes
      Traroth 20 juin 13:33

      @orage mécanique
      Puisqu’il faut vous faire un dessin, je m’y colle...

      La Malaisie est partie prenante dans cette affaire, car c’est le pays de destination du vol MH-17 et le pays d’appartenance de la compagnie qui l’a affreté Malaysia Airlines. 43 des 298 occupants de l’appareil étaient malaisiens.

      D’autre part, la Malaisie n’est, à mon humble avis, pas suspect d’une complaisance particulière envers la Russie.

      Dans ces conditions, je me demande de quel droit vous tentez de balayer d’un revers de main ce que le premier ministre de la Malaisie a à dire sur ce sujet.

      Je me demande d’ailleurs aussi de quel droit la Malaisie a été écartée de l’enquête. Les Pays-Bas, pays d’origine du vol, et ayant eu le plus de victimes (193), y participe pleinement. De même que l’Ukraine, pays dont la responsabilité dans l’affaire est sujette à discussion...


    • 4 votes
      Et Hop ! 20 juin 14:33

      @gaijin

      Le plus étonnant, c’est que les enquêteurs aient le nom desdux soldatsrusses qui ont tiré le missile, ils ont dû laisser tomber leur carte d’identité.


    • vote
      orage mécanique 19 juin 09:52

      Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad et son homologue russe Vladimir Poutine ont eu une rencontre bilatérale en marge du 33e Sommet de l’ASEAN tenu à Singapour. L’année dernière, les deux pays avaient célébré leur 50e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques.

      Les relations entre la Russie et la Malaisie se développent heureusement, a déclaré Vladimir Poutine, ajoutant que les échanges commerciaux des deux pays avaient considérablement augmenté au cours des huit premiers mois, dépassant 60%. Mahathir Mohamad, pour sa part, a déclaré que la rencontre serait une plateforme pour apprécier les relations avec la Russie et espérait accroître les échanges commerciaux avec ce pays européen.

      Lors de cette rencontre, la partie malaise a demandé l’aide russe pour la maintenance des avions achetés de Russie.


      • 1 vote
        Traroth 20 juin 13:38

        @orage mécanique
        Donc tous les pays ayant des relations diplomatiques avec la Russie sont suspects de collusion ?

        Ambassade de Russie
        40-50 boulevard Lannes
        75016 Paris, FR

        Ambassade de Russie
        Andries Bickerweg 2
        Den Haag, NL

        Ambassade de Russie
        2650 Wisconsin Avenue NW
        Washington DC, US


      • 10 votes
        zevengeur 19 juin 11:23

        Merci pour avoir attiré l’attention sur cette information fondamentale ignorés par la presstituée selon son habitude de propagande atlantico-macronienne.


        • 8 votes
          Seraphima Seraphima 19 juin 14:07

          Merci pour cette information§ C’est important à comprende à quel point nous sommes meprisés par l’appareil de propagande du monde civilisé.


          • 7 votes
            njama njama 19 juin 14:52

            Le compte-rendu d’un contrôleur aérien espagnol sur Twitter [traduit de l’espagnol]

            Un des premiers compte-rendus (en temps réel) indiquant la présence de deux avions militaires ukrainiens a été révélé par des messages Twitter du contrôleur aérien espagnol le jour des attaques. (C’est l’auteur qui souligne.)

            11:48 – 17 juillet 2014

            « L’avion B777 volait escorté par des chasseurs ukrainiens deux minutes avant de disparaître du radar »

            11:54 – 17 juillet 2014

            « Si les autorités de Kiev veulent dire la vérité, 2 avions de chasse volaient très près quelques minutes avant, n’a pas été abattu par un combattant »

            12:00 – 17 juillet 2014

            « L’avion B777 de Malaysia Airlines vient juste de disparaître et les autorités militaires de Kiev nous ont informé de l’attentat, comment pouvaient-ils savoir ? »

            12:00 – 17 juillet 2014

            « 7:00 minutes après [la disparition de l’avion], l’attentat a été annoncé, plus tard, du personnel étranger a pris le contrôle de notre tour, ils ont encore ici »

            12:01 – 17 juillet 2014

            « Tout cela est enregistré dans les radars, pour les incrédules, abattu par Kiev, ici nous le savons et les contrôleurs aériens de l’armée le savent aussi »

            13:15 – 17 juillet 2014

            « Ici, les commandants militaires sont en charge et admettent que l’armée suit peut-être d’autres ordres, mais pas les pro-russes »

            13:29 – 17 juillet 2014

            « Le ministre de l’Intérieur savait ce que les chasseurs faisaient dans la région, pas le ministre de la Défense »

            13:31 – 17 juillet 2014

            « L’armée confirme que c’était l’Ukraine, mais ne sait toujours pas d’où venait l’ordre » (Spanish Air Controller @ Kiev Borispol Airport : Ukraine Military Shot Down Boeing MH#17Global Research News, 18 juillet 2014)

            Le compte Twitter du contrôleur aérien espagnol a été fermé par Twitter. Ce compte-rendu de la circulation aérienne de Kiev a été rejeté par les grands médias comme étant « une théorie du complot ». Les enregistrements audio des communications entre la tour de contrôle et l’avion n’ont pas été rendus publics.

            source  : https://www.mondialisation.ca/lavion-mh17-de-malaysia-airlines-abattu-par-des-avions-militaires-ukrainiens/5415052


            • 1 vote
              Stupeur Stupeur 19 juin 15:03

              En lisant 2017 dans le texte d’intro de la vidéo, j’ai pensé : c’est étrange, cette sombre affaire me semblait plus ancienne... Et l’affaire remonte bien à 2014 comme indiqué dans le texte de l’article. Ouf, le paradoxe temporel a été évité de peu ! smiley


              • 1 vote
                V_Parlier V_Parlier 19 juin 18:53

                @Stupeur
                En effet, j’avais bien pensé écrire 2014 et j’ai écrit 2017 ! J’ai mélangé avec le 17 de "17 juillet" (que j’avais retiré pour alléger le texte, mais en me trompant...).


              • vote
                agent ananas agent ananas 20 juin 00:28

                Il était déjà connu que la Malaisie manifestait de timides doutes sur la façon de traiter l’affaire du MH17 abattu en juillet 2014 au dessus de l’Ukraine, alors qu’elle fait pourtant partie des victimes.

                Oui c’était vrai jusqu’à l’an dernier lorsque le docteur Mahatir (94 ans) a remplacé Najib Razak l’ancien premier ministre corrompu.


                • 1 vote
                  Matlemat Matlemat 20 juin 00:59

                   Ce qui serait important de savoir c’est à quel moment de la guerre du Donbass a eu lieu ce drame, est ce que les séparatistes étaient en train de se défendre contre des attaques de l’aviation ukrainienne ou est ce que l’armée ukrainienne avait elle déjà échoué à reconquérir le Donbass ?

                   L’armée ukrainienne possédait elle une aviation qui attaquait le Donbass ?

                   Une chronologie précise des événements serait utile, peut être n’a t on pas encore assez de recul ? 


                  • 2 votes
                    pierrejcallard 20 juin 03:57

                    Il est toujours interessant de suivre les péripeties du roman feulleton qu’inventent jour apres jour les medias occidentaux en parfaite connivence et qu’on nous presente comme une description de la réalité. 

                    Peut-etre cette fiction servira-t-elle de brouilon à un texte final en rédaction qui deviendra un jour l’Histoire et sera la seule vérité pour nos arriere-petits enfants...

                    Mais en attendant, il vaut mieux penser et agir comme si RIEN n’était vrai de tout ce qu’on nous raconte... 

                    Sauf ce qui arrange les affaires de ceux qui ont pour métier de prétendre nous informer, bien sûr.

                    PJCA


                    • vote
                      Matlemat Matlemat 20 juin 10:41

                      @pierrejcallard
                      Le problème c’est que ce drame a servi de prétexte aux sanctions contre la Russie dont les contre sanctions ont fait du mal à nos agriculteurs qui exportait vers la Russie.


                    • vote
                      v.moyal 20 juin 06:54

                      Encore la Russie derrière ce coup fourré !


                      • vote
                        v.moyal 20 juin 10:24

                         Selon le Comité d’enquête international (JIT), dont les conclusions ont été dévoilées mercredi lors d’une conférence de presse, l’appareil assurant le vol MH 17 a été abattu par un missile anti-aérien BUK livré par la base militaire russe de Koursk...


                        • 2 votes
                          Matlemat Matlemat 20 juin 10:38

                          @v.moyal
                          Une enquête ou participe l’Ukraine mais non la Russie ni la Malaisie, les communications de l’avion non publiées, les radars ukrainiens hors service en plein conflit avec les séparatistes, toujours crédible l’enquête ?


                        • 5 votes
                          V_Parlier V_Parlier 20 juin 20:14

                          @v.moyal
                          Ah ouais, ils ont dévoilé une photo récupérée sur Facebook par Higgins, le "Bellingcat" du MI6. C’est vraiment la super preuve intrucable, tout comme l’inventaire clandestin des numéros de série des missiles de la base de Koursk (un lieu où tout le monde pouvait rentrer à l’insu des russes, n’est-ce pas ?). Et le pire, c’est que même en cherchant bien on ne trouve rien d’autre !

                          Bon, c’est pour les autres lecteurs que je me donne la peine de répondre, pas pour vous bien sûr. La façon dont vous répétez comme un perroquet plein d’assurance ce que vous lisez dans la presse (sans même faire l’effort de l’agrémenter) montre que ce serait une perte de temps.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès