• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Netanyahu sur LCI
#80 des Tendances

Netanyahu sur LCI

00:00 Intro
01:15 Droit de défense
02:29 Blocus
05:19 Antis*mite
07:03 La France ?
10:48 Iran
12:04 Justice
13:19 C'est pas toi
15:47 Conclusion
18:03 Outro

Tags : Télévision Israël Palestine Guerre




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    



    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 1er juin 13:34

      Dans une conférence à la télévision depuis le quartier général de défense à Tel-Aviv, le Premier Ministre israélien Benyamin Netanyahou promet de réaliser la prophétie biblique d’Isaïe de l’Ancien Testament.
      En quoi consiste cette prophétie ? Dans une vision eschatologique prochaine, vaincre militairement les ennemis d’Israël pour réaliser la création du Eretz Israël, le Grand Israël.

      Benyamin Netanyahou a oublié de préciser que Jésus Christ est venu accomplir dans Son Incarnation les prophéties de l’Ancien Testament selon l’esprit et non plus selon la lettre. Israël est le Temple du Corps du Christ, et non plus un simple territoire sur une carte en Palestine.


      Benyamin Netanyahou promet au rabbin Mendel Schneerson d’hâter la venue du Messie, qu mènera à la domination juive sur la totalité de la planète.


      • vote
        yoananda2 1er juin 14:36

        @ezechiel

        Benyamin Netanyahou a oublié de préciser que Jésus Christ est venu accomplir dans Son Incarnation les prophéties de l’Ancien Testament selon l’esprit et non plus selon la lettre. Israël est le Temple du Corps du Christ, et non plus un simple territoire sur une carte en Palestine.

        ouai en gros, il y a oublié de préciser qu’il ne croyait pas ton interprétation, pas plus que celles de toutes les sectes chrétiennes qui existent sur terre ayant chacune son interprétation de la fin des temps.

        c’est ballo.

        Sans oublier l’islam qui prétends avoir réalisé une nouvelle promesse, après la nouvelle promesse chrétienne.

        Pourquoi la tienne serait la bonne et pourquoi Netanyahou devrait y croire et pourquoi il devrait la mentionner ?

        C’est dingue d’être tellement auto-centré.


      • vote
        ezechiel ezechiel 1er juin 16:16

        @yoananda2 "Pourquoi la tienne serait la bonne et pourquoi Netanyahou devrait y croire et pourquoi il devrait la mentionner ?"

        Parce que l’on juge un arbre à ses fruits.
        La prophétie du Mashiah auquelle croît Netanyahou conduit à la mort et à la destruction de dizaines de milliers de femmes, d’enfants et de vieillards.


      • vote
        yoananda2 1er juin 16:32

        @ezechiel

        Parce que l’on juge un arbre à ses fruits.

        Oui. Les fruits de l’église et du christianisme : commerce des indulgences, prêtres pédophiles, inquisition et bûchers des "déviants" (cf la croisade des albigeois ou les chasses aux sorcières), obscurantisme (la querelle sur le sexe des anges), morale sexuelle pour frustrés du cul, anti-darwinisme, procès Galilée, Giordano Bruno, wokisme avant l’heure (morale du faible), importation du sémitisme en europe, guerre civile atroce avec les protestants, participation à l’entreprise coloniale pour évangélisation, promotion d’un dieu Juif pour le peuple européen, promotion des superstitions chrétiennes (les anges, l’enfer, les miracles du petit jésus, Noé, Adam et Eve, etc...), récupération à son compte du prestige des autres, double standard moral assumé (cf Saint Augustin), condamnation débile de l’usure (au lieu de la réguler proprement) et de la richesse (pour les cathos), et le pire de tout : promotion d’un Dieu personne.

        C’est vraiment de la grosse daube cette religion. En tout point similaire dans ses procédés avec l’islam (pas étonnant qu’elles soient en concurrence sur le marché des croyances).


      • vote
        ezechiel ezechiel 1er juin 16:38

        @yoananda2 "Oui. Les fruits de l’église et du christianisme’

        Oui, et ce ne sont pas les fruits des prophéties de Netanyahou.

        L’Église catholique romaine a été le ciment de la civilisation européenne, en unifiant pendant des siècles les différents clans et tribus qui se combattaient (pictes, bretons, normands, alamans, saxons, germains, burgonds, etc...), à l’origine de ses valeurs morales et spirituelles, comme la charité, l’humilité, le pardon par la sainte Eucharistie de la messe commémorée tous les dimanches, les catholiques avaient la charge des hôpitaux, des malades, des pauvres, de l’éducation des enfants et de leur instruction (jusqu’en 1905).

        Les papes ont plusieurs siècles d’avance sur toutes les autres civilisations, l’Église romaine a par exemple interdit l’esclavage sur le sol européen dès le VIIème siècle, sous peine d’excommunication.
        L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois et reines très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Charlemagne, Aliénor d’Aquitaine, Philippe Auguste, Blanche de Castille, Saint Louis, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
        Il n’y a pas en France un village sans son Église au centre de la commune.
        Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, tribunaux, parlement, cour des comptes, poste, ponts et chaussées, banques, cathédrales,... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
        Les universités qui se construisent sur toute l’Europe occidentale, sont à la charge de théologiens, prêtres, chanoines, abbés, soeurs, ordres catholiques bénédictins, cisterciens, franciscains, dominicains,... dans la hiérarchie du Pape de Rome.
        C’est l’unité catholique de l’Europe qui permet par exemple à un Nicolas Copernic d’étudier dans l’université de Cracovie dans le royaume de Pologne, puis dans celles de Bologne, Rome, Padoue, Ferrare en Italie.
        Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, sur l’hôtel des Invalides et sur le dôme du Panthéon ?
        Pourquoi le plus vieil hôpital de Paris s’appelle Hôtel-Dieu ?

        La gastronomie raffinée que vous dégustez (vins d’abbayes, bières, liqueurs, miel, jambons, fromages...), ont été dans la grande majorité des cas bonifiés par des moines.

        La littérature chrétienne, le « Paradis perdu » de Milton, « Polyeucte » de Corneille, « Esther », « Athala » de Racine, Bossuet, « Mémoires d’outre-tombe » de Chateaubriand, etc... la musique sacrée de Palestrina, Hildegarde Von Bingen, Bach, Mozart, Vivaldi, Gounod, Schubert, etc... entre autres forment les piliers de la culture européenne.
        C’est cette unité qui a permis par exemple à un Tomas Luis de Victoria d’étudier la musique en Espagne, de parfaire sa formation à Rome, d’être pris sous la protection du cardinal allemand d’Augsbourg Otto Truchsess von Waldburg, et de composer pour l’Officium defunctorum à six voix pour les funérailles de l’impératrice Marie d’Autriche.

        Le calendrier grégorien de tous les pays européens toujours en vigueur aujourd’hui, élaboré par les meilleurs scientifiques de l’époque des universités catholiques sous l’égide du Pape Grégoire XIII égrène l’année liturgique, basée sur la naissance du Christ.
        Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
        Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
        Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
        Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
        Noël est fêtée depuis 15 siècles.
        Avant que le terrorisme islamique n’interdise toute représentation du Christ sur la voie publique, des crèches géantes étaient organisées à Noël, et ça ne gênait personne.

        S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, « fille aînée de l’Église ».
        L’Occident par la suite, c’est-à-dire la république et sa religion maçonnique n’ont fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.


      • vote
        Gollum Gollum 1er juin 16:44

        @yoananda2

        T’as gavé ézéchiel là. Il t’a sorti son habituel copié/collé... smiley


      • vote
        ezechiel ezechiel 1er juin 16:45

        @Gollum "T’as gavé ézéchiel là. Il t’a sorti son habituel copié/collé..."

        Aux mêmes questions, je fournis les mêmes réponses.


      • vote
        yoananda2 1er juin 17:42

        @ezechiel

        S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, « fille aînée de l’Église ».

        Le drame... imaginer un monde sans la "France fille ainée de l’aiglise"... ho non, mon esprit se dissout rien qu’à l’évocation de cette pensée ...

        hahaha

        en fait moi j’aurais aimé qu’il n’y ai pas cette france.

        j’en ai strictement rien à battre de cette France "fille ainée" qui ne fait bander que les curetons. Je l’ai déjà dit, moi, ce sont les gens qui m’intéressent. S’il n’y avait pas eu la "France", il y aurait eu otchoz, disons la Gaule. La gaule aurait finit par inventer la tour effeil, et le mètre, tout pareil, et aurait pondu de grands scientifiques et philosophes.

        Si ce bout de terre qu’on nomme France était devenu musulman, aujourd’hui, vous nous bassineriez pareil, avec l’islam, qui aurait été l’identité de la France éternelle, fille ainée du Coran ...

        L’Occident par la suite, c’est-à-dire la république et sa religion maçonnique n’ont fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.

        merci à eux de nous avoir débarrassé de cette église de malheur. Je n’aime pas la république et ses idées universalistes très catholiques, mais au moins, ils ont fait rendre gorge à l’église de l’obscurantisme catholique. On leur doit ça.


      • vote
        yoananda2 1er juin 17:43

        @Gollum

        T’as gavé ézéchiel là. Il t’a sorti son habituel copié/collé... 

        il ne fait pas mieux qu’un bot. Je suis sûr qu’on programme une IA comme il faut et on obtient un truc indiscernable au niveau des posts.

        Il faudrait brider l’IA pour lui interdire d’apprendre et d’évoluer bien sûr. Mais c’est faisable.


      • vote
        ezechiel ezechiel 1er juin 18:29

        @yoananda2 "La gaule aurait finit par inventer la tour effeil, et le mètre, tout pareil, et aurait pondu de grands scientifiques et philosophes."

        Avec quoi ? Pendant des milliers d’années qu’ils se sont enracinés en Europe, Il n’ont rien trouvé de particulièrement innovant, ils n’utilisaient même pas l’écriture !


      • vote
        yoananda2 1er juin 18:54

        @ezechiel

        Avec quoi ? Pendant des milliers d’années qu’ils se sont enracinés en Europe, Il n’ont rien trouvé de particulièrement innovant, ils n’utilisaient même pas l’écriture !

        ce n’est pas avec la bible qu’on a innové. C’est en l’oubliant. Ils auraient adopté la science grecque et l’auraient amélioré plus tôt encore, puisque c’est ce que leurs descendants ont fini par faire. On aurait sûrement eu un Voltaire quelques siècles plus tôt qui appelait à écraser l’infame.


      • vote
        ezechiel ezechiel 2 juin 01:04

        @yoananda2 " Ils auraient adopté la science grecque et l’auraient amélioré plus tôt encore, puisque c’est ce que leurs descendants ont fini par faire. "

        Non, la civilisation gauloise est une civilisation de l’oral druidique, pas de l’écrit. Il n’y aurait jamais eu de Voltaire.


      • vote
        yoananda2 2 juin 08:48

        @ezechiel
        toutes les civilisations étaient orales avant qu’elles ne se mettent à l’écrit.


      • vote
        Gollum Gollum 2 juin 09:29

        @yoananda2

        toutes les civilisations étaient orales avant qu’elles ne se mettent à l’écrit.

        De surcroît les Celtes étaient en contact avec beaucoup d’autres ethnies, notamment les grecs (ah ben tiens) et ils auraient fatalement emprunté beaucoup, à terme, à ces derniers si les Romains n’y avaient mis le holà..

        Enfin c’était loin d’être des brêles ils ont inventé beaucoup de choses, d’ailleurs César lui-même le reconnaissait..

        https://www.nationalgeographic.fr/histoire/2020/09/culture-et-industrie-ce-que-nous-devons-aux-celtes

        Mais bon, selon ézéchiel le monde entier doit tout au christianisme.. Difficile de faire de plus mauvaise foi et partisan.


      • vote
        ezechiel ezechiel 2 juin 11:03

        @yoananda2 "toutes les civilisations étaient orales avant qu’elles ne se mettent à l’écrit."

        Non. La civilisation gauloise, tout comme les civilisations nordiques de l’Europe ont disparu dès que l’écrit a été amené par les grecs, les romains et le judéo-christianisme.


      • vote
        yoananda2 3 juin 08:44

        @ezechiel
        si.
        c’est comme si vous disiez que le christianisme à disparu dès qu’internet est apparu. les livres ne sont qu’une techno de transmission de l’information. avec ses qualités et ses défauts, comme internet.
        vous ne pigez pas une chose simple : je parle des gens, de la chair.
        Les gaulois ce n’est qu’un nom qu’on donne a ses gens.
        Il n’y aurait pas eu la France, il y aurait eu les même gens, qui portent un autre nom.
        Ils auraient appris à lire et écrire, et auraient fait des grandes choses, sans la religion merdique du juif crucifié, propagée par le juif fanatique (Paul).
        Religion qu’on leur a imposé de force soit dit en passant.


      • vote
        micnet micnet 3 juin 11:39

        @yoananda2

        Ils auraient adopté la science grecque et l’auraient amélioré plus tôt encore, puisque c’est ce que leurs descendants ont fini par faire. On aurait sûrement eu un Voltaire quelques siècles plus tôt qui appelait à écraser l’infame.

        Oui, oui et si ta tante en avait, ce serait ton oncle, CQFD épouicétou smiley
        Ah c’est sûr avec du conditionnel, on peut s’amuser à refaire l’Histoire comme ça nous chante mais ça ne change rien à la réalité présente : le christianisme s’est imposé et l’Occident domine le monde, point barre. Je sais, ça énerve certains néo-païens scientistes en mal d’identité vivant dans l’utopie d’un passé fantasmé mais bon, l’Histoire est ce qu’elle est, faudra bien t’y faire un jour smiley.


      • vote
        micnet micnet 3 juin 12:01

        @Gollum

        Mais bon, selon ézéchiel le monde entier doit tout au christianisme.. Difficile de faire de plus mauvaise foi et partisan.

        Certes je suis d’accord mais l’inverse consistant à prétendre que "tout est de la faute du christianisme" est tout aussi caricatural.
        C’est quand même dommage qu’on n’arrive pas à dépassionner ces discussions en restant tout le temps manichéen...


      • vote
        yoananda2 3 juin 14:27

        @micnet

        faudra bien t’y faire un jour .

        c’est gentil de t’inquiéter pour omi, ça me touche, mais en fait, moi ça va, je ne confond pas la situation et le micro-cosme agoravoxien

        le christianisme s’est imposé et l’Occident domine le monde

        faut le dire vite hein parce que quand le christianisme s’est imposé, Rome s’est effondré... oups... et quand l’occident s’est imposé, le christianisme s’est effondré... oups...

        moi tout ce que je dis c’est que si on s’était passé de l’épisode chrétien, on aurait évité 1000 ans d’obscurantisme. Même si c’est Paris en bouteille, ça ne change rien.

        les églises sont vides et les gens s’occupent de la nature. Je me fais très bien à la situation actuelle, d’autant plus que les élites intellectuelles continuent de défoncer le fion des religions et que la (vraie) connaissance progresse à grand pas

        mon discours, tu l’entendra de plus en plus.

        D’ailleurs, l’islam aussi se fait défoncer le fion par les islamologues.

        a la fin c’est la vérité qui gagne.


      • vote
        micnet micnet 3 juin 14:52

        @yoananda2

        c’est gentil de t’inquiéter pour omi, ça me touche, mais en fait, moi ça va, je ne confond pas la situation et le micro-cosme agoravoxien

        Alors tant mieux si tu t’aperçois que le microcosme agoravoxien n’est pas représentatif de la réalité. Et je te confirme que les néo-païens sont peut-être assez actifs sur le net (et encore, faut le dire vite comme tu dis) mais j’aimerais bien savoir ce qu’ils représentent en % dans la société.

        moi tout ce que je dis c’est que si on s’était passé de l’épisode chrétien, on aurait évité 1000 ans d’obscurantisme. Même si c’est Paris en bouteille, ça ne change rien.

        Encore une fois, avec des "si", tu connais la suite ^^

        les églises sont vides et les gens s’occupent de la nature.

        Les églises traditionnelles sont peut-être en déclin mais les églises dites "évangéliques" sont en constante augmentation depuis des décennies, notamment en France et pas seulement aux States

        mon discours, tu l’entendra de plus en plus.

        Et non, c’est toi qui est en retard d’un siècle : l’opposition science/foi avait cours à la fin du XIXè siècle, début XXè mais depuis, les églises tout comme la science travaillent de plus en plus ensemble. La mécanique quantique notamment a beaucoup contribué à ne plus rejeter (sans pour autant approuver) non seulement "l’hypothèse de Dieu" mais les écritures.
        Bref tu devrais te mettre à la page Yo car ton discours antichrétien était très à la mode au début du siècle dernier mais ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui smiley


      • vote
        yoananda2 3 juin 15:23

        @micnet

        Et je te confirme que les néo-païens sont peut-être assez actifs sur le net (et encore, faut le dire vite comme tu dis) mais j’aimerais bien savoir ce qu’ils représentent en % dans la société.

        tu ne pige pas, je m’en contrefou du "néopaganisme", ce que je regarde c’est la philo, la science, la nature. Le paganisme c’est ça, et pas essayer de reproduire la vie d’il y a plusieurs siècles dans une sorte de pseudo-romantisme passéiste.

        Le paganisme est triomphant.(j’entends païen dans le sens : tout ce qui n’est pas chrétien, puisque c’est son sens originel)

        Les églises traditionnelles sont peut-être en déclin mais les églises dites "évangéliques" sont en constante augmentation depuis des décennies, notamment en France et pas seulement aux States

        oui oui je sais, mais ça, c’est pour le poupoulo, les gueux, ceux qui ne sont pas capable de faire de la philo ou de la science. On a quelques beaux spécimens ici, qui n’ont jamais résolu une équation de leur vie et qui viennent donner des leçons sur la science ! incroyable mais vrai.

        Et non, c’est toi qui est en retard d’un siècle : l’opposition science/foi avait cours à la fin du XIXè siècle, début XXè mais depuis, les églises tout comme la science travaillent de plus en plus ensemble. La mécanique quantique notamment a beaucoup contribué à ne plus rejeter (sans pour autant approuver) non seulement "l’hypothèse de Dieu" mais les écritures.

        hahaha

        je vais dire un truc, je suis "Déiste". Tu crois que parce que je chie sur le Théisme, qui est pire que croire au père noël, que je suis un "scientiste". On peut pas faire plus faux. En fait, ici, comme le site est remplit de messages de bigoterie, ben tu me sortir ma carte "scientifique", mais si tu me voyais parler aux scientifiques, tu les verrais me reprocher tout ce qu’on reproche aux religieux (sauf que je n’en suis pas un, je suis un mystique, c’est très différent).
        Bref, tu te fourre le doigts dans les yeux, ainsi que sur ce que pense les élites de tes "écritures", mais je sais exactement à quel jeu jouent les chrétien et pourquoi tu penses et dit ça et je ne vais pas te détromper.


      • vote
        Gollum Gollum 3 juin 15:36

        @micnet

        La mécanique quantique notamment a beaucoup contribué à ne plus rejeter (sans pour autant approuver) non seulement "l’hypothèse de Dieu" mais les écritures.



        Alors là faudra m’expliquer en quoi la MQ valide les écritures ! smiley


      • vote
        micnet micnet 3 juin 15:55

        @yoananda2

        Je vais répondre principalement à ceci qui résume notre échange :

        je vais dire un truc, je suis "Déiste". Tu crois que parce que je chie sur le Théisme, qui est pire que croire au père noël, que je suis un "scientiste". On peut pas faire plus faux. En fait, ici, comme le site est remplit de messages de bigoterie, ben tu me sortir ma carte "scientifique", mais si tu me voyais parler aux scientifiques, tu les verrais me reprocher tout ce qu’on reproche aux religieux (sauf que je n’en suis pas un, je suis un mystique, c’est très différent).


        Moi je me base uniquement sur tes commentaires et pas sur la personne réelle qui se cache derrière Y2 et que je ne connais pas. Et ce que laissent paraître tes commentaires, c’est que tu donnes l’impression d’être un matérialiste tendance XIXè siècle pourfendant le christianisme et se comportant comme un religieux.

        Parce qu’être "religieux" dans le mauvais sens du terme, ce n’est pas seulement lié à une religion. C’est avant tout un comportement, une approche manichéenne consistant à prétendre incarner la Vérité. Et en cela, désolé mais tu donnes l’impression d’être aussi hermétique à la contradiction que certains chrétiens que tu pourfends. Je vais te dire : la VRAIE démarche scientifique consiste à douter et à savoir se remettre en cause.

        Maintenant, sache que je ne remets pas du tout en cause le fait que tu sois beaucoup plus nuancé dans la vie réelle, notamment face à d’autres scientifiques mais malheureusement ça ne transparaît pas ici en tout cas. Tu sembles être certain d’avoir toujours raison, en particulier sur cet éternel sujet du christianisme et le fait qu’il y ait ici quelques spécimens effectivement très bigot ne t’oblige pas à être aussi étroit d’esprit qu’eux.

        Le doute, voilà le véritable ennemi des fanatiques de tout poil !



      • vote
        micnet micnet 3 juin 16:15

        @Gollum & Y2

        Afin de dépassionner nos échanges et (peut-être) de trouver quelques points d’accords, je vous propose de lire cette interview du philosophe André Comte-Sponville. Comte-Sponville, bien qu’athée ne considère pas la science comme l’alpha et l’oméga et considère même que science et religion, pour peu que chacune de ces disciplines reste à sa place, peuvent dialoguer ensemble.

        https://www.lepoint.fr/societe/ceux-qui-estiment-que-la-question-de-dieu-ne-se-pose-plus-en-science-n-ont-rien-compris-05-08-2010-1224401_23.php#11

        Dieu est-il de retour en science ?
        Disons qu’un basculement s’est opéré. Au XIXe siècle, les physiciens se passaient volontiers de Dieu : ils n’y voyaient, comme Laplace, qu’une hypothèse inutile. En biologie et dans les sciences de la pensée, au contraire, les scientifiques se sentaient incapables d’expliquer le miracle de la vie et de la conscience, qui semblaient relever de la religion. Aujourd’hui, c’est plutôt l’inverse. Dieu est persona non grata chez les biologistes. Le darwinisme s’est imposé. Et il faut chercher longtemps pour dénicher un neurobiologiste qui ne considère pas la pensée comme le produit d’un organe matériel, le cerveau, et non d’une âme immatérielle. Alors que Dieu peut sembler de retour, au moins comme question, en physique et en astrophysique. Avec d’un côté la théorie du big bang, qui porte en elle l’hypothèse d’un commencement de l’Univers, donc d’un avant (ce qui peut faire songer à une création). Et, de l’autre, la mécanique quantique, qui nous plonge dans de déroutantes interrogations.

        Le big bang et la mécanique quantique ont donc remis Dieu en piste ?
        Je n’irai pas jusque-là, mais il est vrai que cela a réinjecté du mystère là où l’on pouvait croire, à tort, qu’il avait disparu. Dès lors que je constate qu’il est impossible de répondre à la grande question de Leibniz : " Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? ", je peux, en tant qu’athée, constater ce mystère sans croire en Dieu. Ceux qui considèrent que l’athéisme est incompatible avec le mystère sont des matérialistes bornés ou des croyants tout aussi bornés qui veulent s’approprier le mystère. Le mystère n’appartient à personne. Pas plus aux scientifiques qu’aux religieux. Nous sommes tous au coeur de l’être, et incapables d’expliquer son existence : nous sommes tous au coeur du mystère ! Mais ce mystère est métaphysique. Ne comptons pas sur les sciences pour le dissiper.

        ...

        Pour vous, la spiritualité peut fortifier la science ?
        Et si c’était l’inverse ? Les sciences ont compris leurs propres limites : l’absolu est scientifiquement hors d’atteinte. Les nouvelles connaissances ne réduisent pas l’infini de ce que l’on ignore, car toute nouvelle découverte débouche sur un nouveau problème. Le progrès des sciences a fait perdre aux scientifiques le confort de la certitude : ils savent désormais qu’ils sont condamnés à l’incertitude, voire à une forme de scepticisme. Du coup, les questions métaphysiques refont surface. C’est tant mieux. Après tout, la première expérience scientifique a été d’observer le ciel (l’espèce humaine est peut-être la seule qui se couche sur le dos, les yeux perdus dans les étoiles), ce qui nous permet d’appréhender ce mystère qui nous contient et qui nous habite : c’est le début de la spiritualité



         


      • vote
        yoananda2 3 juin 16:59

        @micnet

        Moi je me base uniquement sur tes commentaires

        ceux que tu as lu smiley

        c’est que tu donnes l’impression d’être un matérialiste tendance XIXè siècle pourfendant le christianisme et se comportant comme un religieux.

        quand je discute avec un chrétien, oui, je peux donner cette impression. Mais si tu fais bien attention, il y a des "signaux" qui montrent que non.

        Avec Gollum en fait on se rejoint, on est juste anti bigoterie mais pas anti-métaphysique ou transcendance ou "divinité".

        d’ailleurs, c’est pour ça que je me dis païen (pour l’identité aussi) pour signifier que je "crois" (ce n’est pas le bon mot mais on va pas chipoter) dans le divin (mais pas dans une personne divine, c’est absolument inepte).

        la VRAIE démarche scientifique consiste à douter et à savoir se remettre en cause.

        lol, ce n’est pas toi qui va m’expliquer ce que c’est... désolé mais là, t’es surclassé. Je ne réponds même pas.

        Maintenant, sache que je ne remets pas du tout en cause le fait que tu sois beaucoup plus nuancé dans la vie réelle

        Non, je ne suis pas plus nuancé. Je suis plus "complexe", c’est tout. Mais pas nuancé.

        Un gamin qui croit au père noël, avant ses 5 ans (environ) c’est normal. Mais si tu rencontre un adulte qui croit au père noël, bon, selon les caractères tu peux être plus ou moins coulant. Moi mon caractère c’est d’être franc et direct.

        Mais il faut que tu piges une chose,

        une approche manichéenne consistant à prétendre incarner la Vérité.

        Oui, je suis intransigeant. Je sais que pour toi, une croyance métaphysique en vaut bien une autre, etc... que des millions de gens y compris des grands scientifiques croient dans le barbu des nuages (ok, je carricature). Mais ça ne change absolument rien. Un adulte qui croit au père noël, ce n’est pas une question de "nuance" ou de "manichéisme" ou "d’incarner la vérité" ...

        on peut discuter de la vérité sur plan philosophique si tu veux, mais, oui, si un gus me dit que la terre est plate, que les hommes peuvent être des femmes comme les autres, ou que Dieu est une personne, tout ça, c’est exactement du même ordre et ça n’appelle aucune nuance pour quelqu’un de mon caractère.

        Comment tu traiterais un woke qui t’explique que le sexe biologique n’existe pas, pour prendre un exemple, toi ?

        (d’ailleurs, j’ai été explicite plus d’une fois : le christianisme c’est le wokisme de l’empire romain).


      • vote
        Gollum Gollum 3 juin 17:01

        @micnet

        Oui très bien ce speech de André Comte-Sponville.

        Et alors ? Bizarre d’être aller chercher ce gars (que je connais très mal) pour essayer de dépassionner les échanges..

        Moi je ne mets pas de passion dans ces échanges. Enfin j’en ai pas l’impression.

        Je parle juste de métaphysique. Et je dis juste que la métaphysique chrétienne ne tient pas la route, elle est bancale. Rien de plus, rien de moins mais ça a un impact majeur au niveau du vécu.

        Mais on en a déjà suffisamment discuté, donc pourquoi faire semblant quelque part de ne pas avoir compris ? smiley

        Qu’il y ait du bon dans le christianisme nul doute là-dessus, mais pour espérer changer de paradigme j’insiste lourdement sur ce qui cloche. Et pourquoi ? Ben parce qu’il y en a encore beaucoup qui fonctionnent de façon assez paresseuse sur le paradigme chrétien sans l’avoir réellement interrogé.


      • vote
        yoananda2 3 juin 17:06

        @micnet

        https://www.lepoint.fr/societe/ceux-qui-estiment-que-la-question-de-dieu-ne-se-pose-plus-en-science-n-ont-rien-compris-05-08-2010-1224401_23.php#11

        j’aime bien Comte-sponville. Je suis plutôt d’accord avec ce qu’il dit. Bon, il faudrait rajouter quelques nuances, il y a des biologistes qui réintroduisent... non pas Dieu mais la téléologie, ce qui revient au même et ils ne sont pas vraiment les seuls, car l’émergence pose de grosses questions.

        Mais ... quand il dit "Dieu", toi tu lis Yavhé, alors qu’en réalité, c’est "le Divin" qu’il faudrait dire car, justement le "Dieu" qui "revient" n’a strictement rien à voir avec le dieu (sans D majuscule) de la Bible, et ça, c’est très très pour presque tout le monde (je veux dire chez les scientos), bien que je n’ai pas de sondage pour le prouver.

        La mécaQ n’a pas fait revenir le petit Jésus, ça je te le garantit ! lol

        Donc tu fais une lecture complaisante, vis à vis de ta foi, de ce texte, alors qu’en réalité, si tu le comprennais comme il se doit, tu devrais te réjouir : oui, "Dieu" intéresse les scientifiques, mais pas le dieu de la bible, qui est l’anti thèse de ce "Dieu" des scientifiques (à quelques exceptions près probablement).


      • vote
        Gollum Gollum 3 juin 17:17

        @yoananda2

        Donc tu fais une lecture complaisante, vis à vis de ta foi

        C’est la sensation que j’ai aussi.

        mais pas le dieu de la bible, qui est l’anti thèse de ce "Dieu" des scientifiques

        Spinoza il y a déjà longtemps avait initié ce mouvement. Pour lui les thèses bibliques sont superstitions pures. Cela ne l’a pas empêché de proposer une autre lecture de Dieu.

        Par la suite, Einstein s’est positionné sur Spinoza. Et ce qui est ultra gonflant c’est de voir des gars comme Bonnassies (chrétien catho V2) essayer de récupérer Einstein et de dire : vous voyez ? Einstein croyait en Dieu.

        En oubliant (en fait c’est pas un oubli c’est de la falsification outrageusement tendancieuse) au passage qu’Einstein s’alignait sur Spinoza de façon explicite. Et donc rejetait avec fermeté le dieu biblique..


      • vote
        micnet micnet 3 juin 17:29

        @Gollum

        Qu’il y ait du bon dans le christianisme nul doute là-dessus,

        Ah ben tiens je découvre une truc là smiley !...
        Ok très bien je prends note que tu estimes que tout n’est pas à jeter dans le christianisme, je t’assure que ce n’est pas l’impression que tu donnes dans tes commentaires récents. Ces derniers temps vous êtiez dans une surenchère avec Y2 sur les méfaits du christianisme, donc j’avoue que lire ça de ta part me surprend mais OK, j’ai peut-être mal interprété ta pensée...
        Quoiqu’il en soit, tu devrais essayer de convaincre Yo là-dessus car il a dit à plusieurs reprises et de façon très explicite que le christianisme était de la merde et qu’il fallait justement tout jeter. Vous avez donc une divergence là-dessus.


      • vote
        micnet micnet 3 juin 17:38

        @yoananda2

        tu fais une lecture complaisante, vis à vis de ta foi, de ce texte, alors qu’en réalité, si tu le comprennais comme il se doit, tu devrais te réjouir : oui, "Dieu" intéresse les scientifiques, mais pas le dieu de la bible, qui est l’anti thèse de ce "Dieu" des scientifiques (à quelques exceptions près probablement).

        Non le but de cette interview de Comte-Sponville n’était pas de "valider scientifiquement le Dieu de la Bible" mais de vous montrer (à toi en particulier parce que c’est un peu différent pour Gollum) que la science d’aujourd’hui ne prétend pas pouvoir tout expliquer un jour contrairement à ce que tu affirmes et à ce que pensaient les scientifiques au XIXè s. C’est juste ça que je voulais montrer


      • vote
        Gollum Gollum 3 juin 17:40

        @micnet

        ce n’est pas l’impression que tu donnes dans tes commentaires récents.

        Ben c’est fait exprès quelque part. Vu la dose de mauvaise foi ici de ézéchiel, Jean Robin et bien d’autres ainsi que de Bonnassies dans ses vidéos apologétiques on a tendance nous aussi à faire dans le très lourd. Avec de gros sabots.

        Sinon non pas de divergence avec Yo. Encore une fois j’aurais préféré que ce fussent les écoles dé pensées grecques qui l’eussent emporté. 

        Oui globalement le christianisme me semble une assez mauvaise chose. Mauvaise métaphysique, moralisme à outrance, engendrement d’une caste de théologiens, en fait de pseudo-savants, qui ont eu la mainmise sur les psychismes, culpabilisation maladive, j’en passe et des meilleurs...

        En même temps (comme dirait l’autre) des œuvres de charité à foison.. des cathédrales, une musique sacrée, de l’élévation de l’âme..

        Mais peut-être fallait-il en passer par là. Quoiqu’il en soit le truc est usé et a fait son temps. Place au futur (dont je n’ai pas la moindre idée).


      • vote
        Gollum Gollum 3 juin 17:42

        @micnet

        que la science d’aujourd’hui ne prétend pas pouvoir tout expliquer un jour contrairement à ce que tu affirmes

        C’est marrant mais je n’ai absolument pas cette sensation que Yo croit que la science expliquera tout un jour. C’est toi qui glisses inconsciemment vers ce genre d’interprétation. 


      • vote
        yoananda2 3 juin 17:56

        @micnet

        que la science d’aujourd’hui ne prétend pas pouvoir tout expliquer un jour contrairement à ce que tu affirmes et à ce que pensaient les scientifiques au XIXè s.

        n’importe quoi ! je n’ai jamais dit ça. Je pense le contraire et je dit le contraire, et je suis très critique (de plus en plus au fur et à mesure que j’en apprends des vertes et des pas mures) du système académique et donc... de ce que les gens appellent abusivement la science.


      • vote
        yoananda2 3 juin 18:04

        @Gollum
        le christianisme, moi, je mettrais à son crédit d’avoir cassé les systèmes tribaux et finalement, de nous avoir ouvert (un peu trop) à la coopération de grande échelle. En gros, je dirais que c’est une religion "coopérative". Mais aujourd’hui elle est totalement dépassé, archaïque, anachronique.
        pour moi l’art n’est pas spécifique au christianisme, on aurait fini par faire des cathédrales païennes si on était pas catho.


      • vote
        micnet micnet 3 juin 18:05

        @yoananda2

        n’importe quoi ! je n’ai jamais dit ça. Je pense le contraire et je dit le contraire

        Je suis à peu près certain que tu l’as déjà écrit tel quel (j’ai une assez bonne mémoire pour ça) mais j’avoue que j’ai la flemme de faire de l’archéologie dans ta messagerie pour retrouver le ou les messages en question (faut dire que tu en ponds tellement que ça devient un trop gros challenge smiley.
        Donc ok, je ne peux pas le prouver de manière formelle mais chacun aura noté que tu reviens systématiquement à la science dans nos échanges, y compris quand ça n’a pas lieu d’être. 


      • vote
        micnet micnet 3 juin 18:12

        @Gollum

        Oui globalement le christianisme me semble une assez mauvaise chose. Mauvaise métaphysique, moralisme à outrance, engendrement d’une caste de théologiens, en fait de pseudo-savants, qui ont eu la mainmise sur les psychismes, culpabilisation maladive, j’en passe et des meilleurs...

        En même temps (comme dirait l’autre) des œuvres de charité à foison.. des cathédrales, une musique sacrée, de l’élévation de l’âme..


        Ok, ça s’entend même si tu exagères le "pouvoir" des théologiens aujourd’hui. J’ai pas l’impression que beaucoup de monde en ait quoi que ce soit à foutre de ce que pensent les théologiens aujourd’hui. C’était encore un peu le cas dans les années 60-70 mais maintenant.

        sinon concernant les points positifs que tu énonces (charité, musique sacrée, élevation de l’âme) on est effectivement au coeur du message chrétien.


      • vote
        Gollum Gollum 3 juin 18:25

        @micnet

        tu exagères le "pouvoir" des théologiens aujourd’hui.

        Je parlais de la grande époque d’avant 1789. (et ça a duré quelques siècles quand même)

        La Révolution a décapité l’Eglise et après ce sont surtout les soubresauts du cadavre... Puis V2, trahison claire et nette de l’Eglise anté-V2. Un virage à 180°. Dû essentiellement à sa défaite face à la sécularisation. Pour sauver la boutique quoi car en rester à l’ancien système c’eût été une débâcle encore plus grande..


      • vote
        yoananda2 3 juin 18:50

        @micnet

        Donc ok, je ne peux pas le prouver de manière formelle mais chacun aura noté que tu reviens systématiquement à la science dans nos échanges, y compris quand ça n’a pas lieu d’être. 

        oui, ça je confirme que je reviens régulièrement à la science avec les bigoteries et ici, c’est gratiné par moment (je ne parle pas de toi)

        (j’ai une assez bonne mémoire pour ça)

        je n’en doute pas, le problème c’est que tu as tendance à lire un petit peu ce qui t’arrange ! lol

        si tu veux savoir ce que je pense dans le domaine métaphysique tu n’as qu’a me demander au lieu de surinterpréter mon anti-cléricalisme.

        tu oublie que je suis un yogi, revendiqué, et païen (pas seulement du point de vue identitaire). donc ça ne devrait pas te surprendre tant que ça.


      • vote
        micnet micnet 3 juin 19:47

        @yoananda2

        « le problème c’est que tu as tendance à lire un petit peu ce qui t’arrange « 

        Soyons honnêtes tous autant que nous sommes : on fait tous ça ici. C’est un réflexe naturel mon ami, tu enfonces une porte ouverte là smiley.

        « si tu veux savoir ce que je pense dans le domaine métaphysique tu n’as qu’a me demander au lieu de surinterpréter mon anti-cléricalisme.« 

        Je ne surinterprète rien. Il suffit de faire un simple exercice (si on a du temps à perdre bien sûr) : prenons tes 100 derniers commentaires ici et on constatera qu’au-moins 95% d’entre eux consistent à expliquer que le christianisme c’est de la merde. Honnêtement, c’est faux ? smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès