• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Nucléaire iranien : désaccord entre Emmanuel Macron et Benjamin (...)

Nucléaire iranien : désaccord entre Emmanuel Macron et Benjamin Netanyahou

Israël et la France ne s'entendent pas sur l'accord nucléaire iranien. Lors de sa conférence de presse avec Emmanuel Macron, Benjamin Netanyahou a affirmé qu'il n'avait jamais tenté de convaincre la France de se retirer de l'accord nucléaire iranien, mais que, selon lui, « la plus grande menace, aujourd’hui, [était] l'arme nucléaire du régime de Téhéran ». Le président français a lui insisté sur la nécessité de préserver l’accord existant.

Entretien du 05/06/2018 avec François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France en Iran. Invité du JT, il ne comprend pas la levée de boucliers que suscite la multiplication annoncée du nombre de centrifugeuses en Iran, d’autant que celle-ci ne viole en aucun cas les accords de Vienne de 2015 sur le nucléaire.

Tags : France Moyen Orient Economie Energie Nucléaire Iran Israël Energies renouvelables Emmanuel Macron




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • vote
    Olivier Perriet 7 juin 13:21

    Le problème c’est que les conservateurs iraniens, qui tiennent le pouvoir réel, ne veulent pas non plus de cet accord, alors...

    Encore une fois, Trump est un grand révélateur d’hypocrisies.


    • vote
      sls0 sls0 8 juin 06:52

      @Olivier Perriet
      Quelles sont vos sources ?

      Le guide suprême a dit il y a longtemps pas de bombe nucléaire et par d’armes chimiques.

      Le pas d’armes chimiques a sérieusement affaibli l’Iran lors du conflit contre l’Irak qui n’hésitait pas à les employer.

      Perdre la guerre était plus envisageable que les armes chimiques.

      C’est la même chose pour les armes nucléaires.

      Les faux documents qui ont servit de support pour ces soi-disant arme atomique n’avait même pas pris en compte la modification vieille de 10 ans de la dimension de la coiffe du missile censé les transporter.

      Les iraniens aurait fait une bombe intransportable par missile. Comme leur aviation est obsolète ils auraient livré leur bombe avec une mongolfière ?

      Sortez votre nez de BFMTV ou le monde, ce ne sont que des outils de propagande.


    • vote
      Olivier Perriet 8 juin 13:31

      @sls0

      Ce sont les conservateurs iraniens eux-mêmes qui se sont fait violence pour accepter une mise sous surveillance de leur programme nucléaire, et considèrent qu’il s’agit d’une atteinte inacceptable à la souveraineté du pays.

      Le retrait américain leur offre une occasion en or de dire "On vous l’avait bien dit, on ne peut pas leur faire confiance"

      Comme de la même manière, ils n’accepteront pas comme ça de cesser leur soutien aux milices à droite à gauche qui inquiètent Israël, Arabie, etc... C’est là aussi le problème, pas seulement le nucléaire (c’est ce qu’a dit la diplomatie française à Téhéran, qui l’a envoyé balader)

      Inquiétude fondée ou non, je ne sais pas, mais ça n’a pas l’air surjoué

      Donc oui, Trump l’agité n’a pas tort au fond et prouve encore une fois qu’il excelle pour démasquer les faux-culs.


    • vote
      sls0 sls0 8 juin 15:30

      @Olivier Perriet
      Se faire violence, se faire violence !

      Komeiny avait interdit en se référant au coran le nucléaire nucléaire.

      Les iraniens étaient quand même les mieux placés pour savoir que les documents sorti par les israéliens étaient faux.

      J’ai dans l’idée qu’il devaient bien rigoler en voyant les conditions nucléaires de l’accord.

      Ca fait des décennies que certains aux USA veulent faire la guerre à l’Iran. Le nucléaire servait de levier. En acceptant les contrôles qui ne posaient aucun problème les iraniens on supprimé le levier et les sanctions.

      Ils ont vraiment dû se faire violence.

      Ils sont moralement en position de force et rapellent aux non pajures leurs promesses écrites dans l’accord.

      Ce n’est que morale, sans les autres pays, l’Iran se tournera vers du plus fiable et fort, Chine, Russie et Asie centrale.

      Se faire violence ? Il sont en position de force morale, ce ne sont pas eux les parjures. Trump a voulu faire plaisir à Netanayou empétré dans ses affaires, là il s’est tiré une fameuse balle dans le pied.

      Les USA sont en position de force ( en apparence) militaire et économique pour se permettre le parjure. D’autres pays qui ont des relations plus dans les règles et moins de puissance ne peuvent pas trop se permettre le parjure. Le prix à payé est peut être trop élevé, les USA risquent d’avoir des alliés avec des griefs, un peu le début de la fin de la sainte alliance.

      On pardonne pas mal à sa famille mais il arrive un moment où l’on ne peut plus suivre moralement.

      Trump a peut être atteint cette limite. Sans violence l’Iran est peut être en train de faire mettre un genou à terre les USA.

      La Russie, l’Iran et la Chine jouent aux échecs, les USA à la baballe. Baballe de gosse riche et gâté je le conçois mais baballe quand même.


    • vote
      Olivier Perriet 11 juin 13:15

      @sls0

      J’ai pas compris, c’était de l’humour ? Le contentieux sur le nucléaire Eurodif, n’a jamais existé ? L’Iran de la révolution islamique dédaignerait la bombe atomique ?

      On en apprend tous les jours smiley

      Vu des Caraïbes on peut dire tout et n’importe quoi ???



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès