• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Oliver Stone : « Les Etats-Unis me font peur »

Oliver Stone : « Les Etats-Unis me font peur »

Oliver Stone, réalisateur américain, donne son opinion sur l’hystérie antirusse aux Etats-Unis et se demande pourquoi les Américains ne veulent pas trouver et connaître la vérité.

Tags : Economie Etats-Unis Armée Société Cinéma Médias Communication Guerre Diplomatie


Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 3 votes
    filo... 30 novembre 12:08

    USA comme un bateau ivre.
    A la dérive.


    • vote
      Heimskringla Heimskringla 30 novembre 12:47

      @filo...

      Ce qui me fait sourire en Europe, c’est à quel point on sous estime les USA. C’est un serpent qui change de peau... Les USA peuvent se réinventer, ils l’ont déjà fait et ils le feront encore. 

      Ils ont un problème majeur de mon point de vue, ils sont coincés entre l’idéal qu’ils vendent et l’obligation de mettre sur la gueule pour sauvegarder cet idéal. 

      Les USA n’ont qu’une solution à long terme pour se sauver : taper sur la Chine et très très fort...

      Vaut mieux les USA que les Chinois. 


    • vote
      Heimskringla Heimskringla 30 novembre 14:27

      @Heimskringla

      Caricaturer le monde façon manga. 

      Prenons Dragon Ball Z (le Z est très important...). 

      Les menaces : Freezer : La Russie, Cell : L’Islam Radicale, Boo et l’armée du ruban rouge : La chine et toutes les faucilles du monde. 

      Face à cette grande menace, Sangoku et Vegeta vont devoir faire une fusion. 

      Je laisse deviner qui sont Sangoku et Vegeta 

      https://www.youtube.com/watch?v=pU-FNy6RG80

      Allez j’arrête de délirer... 


    • 1 vote
      laertes 30 novembre 14:42

      @Heimskringla : de quel idéal parlez-vous ? La démocratie ? Plus personne ne veut de ce produit made in USA car le service après-vente était absent. Quant aux USA qui veulent taper sur la Chine et bien................. qu’ils essaient et on verra ......... et bien sûr ils n’essaieront pas. La Chine est alliée avec la Russie dans ce domaine et jamais les américains ont pu faire quoi que ce soit quand l’un de ces deux pays était impliqué. Leur désastre au Vietnam (aidé par la Chine) et en Irak montrent que si jamais, par une incroyable folie ils touchaient à la Corée du Nord (la marionetteutile de Pékin pour saper l’influence américaine) ils connaîtraient l’un des plus grands désastres de leur histoire ....et nous avec.


    • vote
      gaijin gaijin 30 novembre 14:49

      @Heimskringla
      ouais 2 mecs qui fusionnent après avec mis une boucle d’oreille j’aurais vu un autre type de métaphore .....( sic )

      a part ça je vous ais répondu sur la vidéo de la dmt smiley


    • vote
      Gollum Gollum 30 novembre 15:54

      @Heimskringla & medialter

      Allez les pros de la glande, ceci pour vous (cadeau) :

      Il y a une sauvagerie tout indienne, particulière au sang des Peaux-Rouges, dans la façon dont les Américains aspirent à l’or ; et leur hâte au travail qui va jusqu’à l’essoufflement - le véritable vice du nouveau monde - commence déjà, par contagion, à barbariser la vieille Europe et à propager chez elle un manque d’esprit tout à fait singulier. On a maintenant honte du repos : la longue méditation occasionne déjà presque des remords. On réfléchit montre en main, comme on dîne, les yeux fixés sur le courrier de la Bourse, - on vit comme quelqu’un qui craindrait sans cesse de « laisser échapper » quelque chose. « Plutôt faire n’importe quoi que de ne rien faire » - ce principe aussi est une corde propre à étrangler tout goût supérieur. Et de même que toutes les formes disparaissent à vue d’œil dans cette hâte du travail, de même périssent aussi le sentiment de la forme, l’oreille et l’œil pour la mélodie du mouvement. La preuve en est dans la lourde précision exigée maintenant partout, chaque fois que l’homme veut être loyal vis-à-vis de l’homme, dans ses rapports avec les amis, les femmes, les parents, les enfants, les maîtres, les élève, les guides et les princes, - on n’a plus ni le temps, ni la force pour les cérémonies, pour la courtoisie avec des détours, pour tout esprit de conversation, et, en général, pour tout otium. Car la vie à la chasse du gain force sans cesse l’esprit à se tendre jusqu’à l’épuisement, dans une constante dissimulation, avec le souci de duper ou de prévenir : la véritable vertu consiste maintenant à faire quelque chose en moins de temps qu’un autre. Il n’y a, par conséquent, que de rares heures de loyauté permise : mais pendant ces heures on est fatigué et l’on aspire non seulement à « se laisser aller », mais encore à s’étendre lourdement de long en large. C’est conformément à ce penchant que l’on fait maintenant sa correspondance ; le style et l’esprit des lettres seront toujours le véritable « signe du temps ». Si la société et les arts procurent encore un plaisir, c’est un plaisir tel que se le préparent des esclaves fatigués par le travail. Honte à ce contentement dans la « joie » chez les gens cultivés et incultes ! Honte à cette suspicion grandissante de toute joie ! Le travail a de plus en plus la bonne conscience de son côté : le penchant à la joie s’appelle déjà « besoin de se rétablir », et commence à avoir honte de soi-même. « On doit cela à sa santé » - c’est ainsi que l’on parle lorsque l’on est surpris pendant une partie de campagne. Oui, on en viendra bientôt à ne plus céder à un penchant vers la vie contemplative (c’est-à-dire à se promener, accompagné de pensées et d’amis) sans mépris de soi et mauvaise conscience. - Eh bien ! autrefois, c’était le contraire : le travail portait avec lui la mauvaise conscience. Un homme de bonne origine cachait son travail quand la misère le forçait à travailler. L’esclave travaillait accablé sous le poids du sentiment de faire quelque chose de méprisable : - le « faire » lui-même était quelque chose de méprisable. « Seul au loisir et à la guerre il y a noblesse et honneur » : c’est ainsi que parlait la voix du préjugé antique !

      Nietzsche Le Gai Savoir (aph. 329)


    • vote
      Gollum Gollum 30 novembre 15:57

      @tous 

      Désolé je me suis trompé de fil.. smiley

      Mais vous pouvez quand même médité sur ce texte.. smiley


    • 2 votes
      filo... 30 novembre 17:47

      @Heimskringla
      Vous êtes borgne ou aveugle ?

      Ou vous êtes tellement pros-américains que vous excluez toute objectivité ?

      USA est perdue pour ce monde dit "civilisé et démocratique". Elle n’arrête pas de s’écrouler mais essaie de ralentir cette chute en sacrifiant les autres.

      En 1989 déjà j’ai écris que les USA sont en faillite ; j’ai ramassé pleines de réactions comme la votre, voir pire. Et pourtant, aujourd’hui on voit que j’avais entièrement raison.

      USA voulait être un empire qui domine et écrase les autres. Un comportement foncièrement mauvais.

      Ils sont devenus la personnification du mal ; le mal est conçus, crée et répandu sur le monde par eux.

      Ils attaquent seulement beaucoup plus faibles qu’eux. Et en guerre permanent. En 250 ans d’existence ils ont menaient plus de 230 guerres. Et toujours en dehors du territoire des USA.

      Les USA n’osera jamais attaquer la Russie ou la Chine ; c’est une quasi certitude.

      La Russie et Poutine font preuve d’énormément de patience avec les américains. Et pour pas qu’ils se sentent humiliés ils leurs tendent constamment la perche, la bouée de sauvetage.

      Tandis que les chinois veulent s’affirmer comme les nouveaux maître du monde. Et ils aurons, avec les américains, beaucoup moins de patience que les russes. Ça c’est sûre.

      En cas de guerre cette fois-ci les USA auront aussi la guerre sur leur territoire. Une grande première historique !

      Les Occidentaux n’ont plus leadership sur le monde. A cause de leurs avidité et leurs impérialisme.

      Et dans ce cas, inévitablement, ce qui est en haut vient en bas et vice versa...


    • vote
      Heimskringla Heimskringla 30 novembre 22:54

      @gaijin

      Merci je réponds demain. 


    • vote
      Heimskringla Heimskringla 30 novembre 23:06

      @filo...

      "Les Occidentaux n’ont plus leadership sur le monde. A cause de leurs avidité et leurs impérialisme."

      Un Breaking bad bridé aura toujours moins de succès. Les occidentaux gardent le leadership dans un tas de domaines. La Chine est en train de créer un véritable monstre : technologie, IA, eugénisme tout ça avec des restes de communismes bref perso je trouve ça flippant. 

      Va falloir les calmer un jour c’est certain et vu qu’ils sont soutenus par ces demi Chinois que sont les Russes, ça craint. 


    • vote
      Heimskringla Heimskringla 30 novembre 23:43

      @Heimskringla

      La Chine c’est génial, leader mondial en foutant en couleur des concombres et en étant les kings de la contrefaçon de merde tout ça fait par des gosses. Y’à pas à dire, la Chine c’est super (Je suis à peine caricatural évidement). 


    • vote
      matthius matthius 1er décembre 11:16

      @Heimskringla
      Par des robots et ils font de la qualité maintenant, pas pour nous.


    • vote
      Zatara Zatara 30 novembre 13:17

      Oliver Stone à 10 d’avance aux US, mais 60 ans de retard sur le monde....


      • 2 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 30 novembre 14:32

        Il est marrant ce Oliver Stone, ses films sur le World Trade Center et Snowden m’ont prouvé qu’il était maitre en conformité oligarchique. Sa maitrise de la langue de bois aurait pu lui permettre d’être politicien ou journaliste à la télévision ...

        Par contre, il est vrai qu’Oliver Stone est un des plus grands réalisateur du cinéma mondiale, un maitre reconnu par tous.


        • vote
          microf 30 novembre 16:55

          @DJL 93VIDEO

          Je crois que ce Stone a changé, il est impossible de rencontrer le Président Poutine et de ne pas changer, tellement le Président Poutine est convaincant, il parle bien et vrai.

          Il vous explique les choses de manières simples et la fin, vous êtes convaincu, tel a été le cas de ce Stone, qui venu en Américain á 100% arrogant et suffisant, est rentré chez lui en un être refléchi et plein de bon sens, un livre de cet entretien avec le Président Poutine vient d´ailleurs de sortir.

          Je cite toujours un film Attila le Hun qui est basé sur la chute de l´Empire Romain corrompu et décadent, grâce á Attila le Hun.

          Dans ce film, il ya deux personnages principaux Attila le Hun et Aicius le Romain.

          Dans ce film, pendant la guerre, les troupes d´Attila s´emparent d´un village, tuent les habitants et emmènent certains en captivités parmi ces personnes, une femme. Attila tombera amoureuse de la femme, et elle aussi d´Attila, malgré

          qu´ Attila avait fait tuer ces parents et qu´elle voulait se venger, elle acceptera de se marier avec lui. Attila expliquera á la femme que c´était la guerre, les deux vivront une très belle histoire d´Amour, malheureusement, elle mourra en couche et Attila resta presqu´inconsolable, jusqu´á ce qu´il rencontre une autre femme rescapée de guerre, les troupes d´Attila avaient massacrées les habitants de son village.

          Cette femme ressemblait tellement á la première, que lorque Attila la vit, il tomba amoureuse et l´épousa, mais celle-ci le tuera en empoisonnant Attila avec la complicité d´Aicius le Romain.

          Aicius qui avait fait ce plan dira á la deuxième qui voulait se venger de la mort de ses parents, faites attention la première femme voulait aussi se venger, mais au lieu de celá, elle tomba amoureuse de lui.

          Alors que ce Stone change et devient un chantre de la Russie, ne m´étonne pas, il a fait comme la première femme d´Attila le Hun.


        • vote
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 30 novembre 21:45

          @microf : Je vois Oliver Stone comme un homme de pouvoir, très puissant à Hollywood et qui est reçu comme comme un diplomate lorsqu’il se rends à l’étranger ... Je ne crois pas qu’Oliver Stone soit tombé amoureux de Poutine comme la 1ére femme d’Attila. Je crois au contraire qu’Oliver Stone soit cette seconde femme d’Attila, celle qui l’empoisonna pour le compte de quelqu’un d’autre ... Si j’étais Poutine je me méfierai de Mr Stone, surtout s’ils passent la soirée ensemble dans le palais à Moscou. Je demanderais à mes espions d’inspecter si Oliver Stone n’a pas eu la mauvaise idée de poser des micros pour le compte de la CIA ...

           

          Oliver joue simplement son rôle de diplomate et Poutine, plus intélligent, utilise Oliver Stone pour faire sa promotion politique ... Propagandaaa ^_^



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès