• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tensions à l’ambassade du Venezuela à Washington
#33 des Tendances

Tensions à l’ambassade du Venezuela à Washington

La police américaine a délogé le 16 mai une poignée de militants pro-Maduro qui occupaient depuis plusieurs semaines l'ambassade du Venezuela à Washington. Alfred de Zayas, professeur de droit international, fustige « une attaque contre le droit international » et un viol de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

La police américaine a délogé le 16 mai des militants pro-Maduro qui occupaient depuis le 24 avril l'ambassade du Venezuela à Washington. Selon Romain Migus, écrivain et journaliste, cette occupation était légale et sur invitation du gouvernement légitime. L'intervention des forces de l'ordre est pour lui une violation du droit international et continue de mettre de l'huile sur le feu entre les Etats-Unis et le Venezuela. 

Tags : Amérique du Nord Amérique du Sud Etats-Unis Guerre Crise financière Venezuela




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 2 votes
    sls0 sls0 17 mai 15:32

    Où vont ils arrêter ?

    Quand le reste du monde va avoir un minimum de courage pour dire stop ?

    Les nazis se sont aussi permis plein de choses mais ils faisaient ça chez eux ou en territoire conquis.


    • vote
      louis 17 mai 20:18

      Trump pourrait bien être un Hitler moderne , autre temps , autres façons d’agir pour un même résultat .


      • 1 vote
        Et Hop ! 17 mai 21:31

        @louis

        Hitler n’a jamais organisé de coup d’État dans un pays étranger.


      • 3 votes
        Et Hop ! 17 mai 21:30

        une poignée de militants pro-Maduro "


        M. Maduro, c’est pas le chef d’État du Vénézuéla ?


        Élu en 2013 avec 50,6 % des suffrages, et réélu en 2018 avec 76 %.


        • vote
          v.moyal 18 mai 08:44

          pas-nique à ouache in thon..avec les décérébrés de Maduro...


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 18 mai 12:51

            Les Usa considèrent toutes les autres nations à part Israël comme étant à leurs ordres, y compris leurs soi disant alliés.

            Et ... si comme le Venezuela, non seulement riche mais anti impérialisme et surtout libre, pour l’oncle Sam, c’en est trop. Même capables pour déstabiliser le pays visé de tenter de choisir (Gaido) le plus ridicule des pantins. Si ce n’était la protection politique russe et chinoise ... le Venezuela serait déjà à feu et à sang !

            Sachons toutefois que Trump ... ne fait que suivre le plan établi, il ne décide rien.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès