• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ukraine : Affrontements entre pro-russes et pro-révolution en (...)

Ukraine : Affrontements entre pro-russes et pro-révolution en Crimée

Des manifestants pro-russes et pro-révolution se font face à Simferopol, en Ukraine, devant le Parlement de Crimée.

 

 

A Simferopol, devant le Parlement régional de Crimée, des partisans et des adversaires des nouvelles autorités ukrainiennes ont manifesté mercredi. Plusieurs milliers de personnes, majoritairement issues de l’ethnie tatare, se sont rassemblés pour exprimer leur soutien aux manifestants anti-Ianoukovitch, face à quelques milliers de manifestants favorables à un rapprochement avec la Russie.

 

De brefs affrontements ont éclaté dans l’après-midi, alors que le chef du parlement local excluait tout débat sur une éventuelle sécession. Les pro-russes réclament en effet la tenue d’un référendum sur le statut de la Crimée, dont les tensions séparatistes se sont accrues depuis la destitution de Viktor Ianoukovitch. La BBC indique sur Twitter que les affrontements auraient faits au moins un mort.

 

 

L’est du pays est actuellement le théâtre de manifestations pour refuser la révolution opérée à Kiev la semaine passée. D’un côté, des manifestants pro-occidentaux qui appellent à rejoindre le mouvement révolutionnaire. De l’autre, des pro-russes, partisans d’un rapprochement de la Crimée avec la Russie.

 

Mercredi, ces derniers ont remplacé le drapeau ukrainien par le drapeau russe sur la façade du bâtiment abritant la Cour suprême de Crimée, à Simferopol.

 

La Crimée jouit du statut de république autonome et ses autorités locales avaient suggéré début février d’amender la Constitution locale pour faire de la Russie la "garante" de cette autonomie par rapport au reste de l’Ukraine. Cette initiative avait relancé les inquiétudes sur les tendances séparatistes dans le pays.

 

Le Premier ministre de Crimée, Anatoli Moguilev, a de son côté appelé mardi les habitants de la péninsule "à s’abstenir de déclarations qui pourraient entraîner la tragédie" et des victimes humaines.

 

Sources : ATR.ua / Youtube / AFP / Le JDS

Tags : International Russie Ukraine




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Romios Romios 26 février 2014 17:45

    Diabolos signifie diviseur...


    • 10 votes
      ghola ghola 26 février 2014 18:23

      ils ont bien compris qu’ils se sont fait arnaques dans cette histoire, a la fin on les entend crier "remboursez, remboursez..."


      • 3 votes
        RainHeart RainHeart 27 février 2014 04:56

        Voici le résultat quand on refuse la dictature Européenne...


        Les pro-européens sont des traîtres aux nations et aux peuples !

        • vote
          karikakon karikakon 1er mars 2014 12:25

          Nous sommes dans une boucle du Temps, créée artificiellement, par les puissants de la finance, ceux qui rêvent d’un monde unique. Nous revenons aux années 1936, nous nous dirigeons vers une guerre mondiale, préparée, organisée depuis de longues années, dans le secret des sommets politiques. Après cette guerre meurtrière. ils invoqueront l’ordre mondial, comme la seule alternative à la paix des peuples. Ils choisirons par hasard, le rêve des attali, bhl et consort : Jérusalem. Ainsi naitra malheureusement pour l’humanité, le rêve de Theodor Herzl.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès