• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Venezuela : Maduro gardera-t-il Caracas ?

Venezuela : Maduro gardera-t-il Caracas ?

Le Venezuela connait l’une des pires crises de son histoire. L’économie est au plus bas et la situation politique est explosive. Le pouvoir joue le jeu démocratique mais ses concessions sont limitées, ce qui risque d’irriter la communauté internationale.

L’Union européenne ainsi que les Etats-Unis font pression : sanctions, embargo, exigences de réformes. Seul le secteur pétrolier est épargné pour l’instant. Comment Nicolas Maduro peut-il garantir la survie de son régime ? Pourquoi perd-il ses alliés régionaux ? Et quel effet politique la chute de la production de brut aura-t-elle à long terme ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer retrouve Jean-Jacques Kourliandsky, chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques et spécialiste de l'Amérique Latine.

Tags : Amérique du Sud Economie Démocratie Finances Prospective et futur Hugo Chavez Banques Venezuela Finance




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 1 vote
    logan2 14 mars 18:20

    Bonjour,

    j’ai rarement une désinformation ( propagande idéologique ) aussi décomplexée.

    C’est vraiment caricatural comment le présentateur et les vidéos déroulent une vision de la situation du Venezuela très orientée.


    • vote
      matthius matthius 14 mars 20:09

      @logan2
      Oui c’est bien RT France. Malgré son orientation anti-dette classique, elle informe.


    • 1 vote
      logan2 15 mars 10:05

      @matthius
      Dsl mais là c’est de la désinformation.


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 16 mars 16:37

      @logan2
      Le Venezuela, en dehors de sa politique étrangère, n’est pas si différent que ça d’une social-démocratie occidentale : Se répéter qu’on fait du social, qu’on veut être un modèle, qu’on est souverain (je rigole, mais parfois ils le disent en Europe), et finalement ne rien faire durant des années pour acquérir une véritable indépendance : Industrie, agriculture, etc... Pourtant avec les revenus pétroliers ils auraient pu investir (même dans des entreprises nationalisées, puisque c’est leur système et qu’ils l’ont choisi, ou des financements d’Etat, que sais-je...). Mais non, que dalle, et aujourd’hui ils sont le bec dans l’eau face aux USA, comme les européens mais à un stade plus avancé encore, sans économie réelle autre que basée sur du service et de l’administration. Ce n’est pas avec ça qu’on résiste à des blocus ! Ca c’est juste faire la grande gueule ! Et je pense que c’est pour cela que RT montre un certain scepticisme par rapport au Venezuela. Miser sur ce cheval, c’est perdre son temps.

      Mais j’en conviens : Si certains appellent au renversement de Maduro par la force, alors on pourrait faire de même chez nous. Ce serait aussi légitime...


    • 1 vote
      oscar fortin oscar fortin 14 mars 23:05

      Je place ici mon premier commentaire en relation avec cette video qui commence bien mal avec un gros mensonge, à l’effet que Maduro est seul comme candidat y qu’il n’y a aucun adversaire de la opposition. La vérité est qu’il y a 5 candidats dont 4 qui vont se présenter pour renverser Maduro. Que la MUD, un des partis d’opposition ait décidé de ne pas participer démocratiquement à cette élection, est une chose, mais dire que l’élection présidentielle se réalisera sans opposition aucune en est une autre. Je vous laisse avec la référence qui vous donnera les noms et les titres.http://bolivarinfos.over-blog.com/2018/03/venezuela-il-y-aura-5-candidats-aux-elections-presidentielles.html J


      • 1 vote
        Perre Sanders 14 mars 23:24

        @oscar fortin

        Il faut savoir que les quatre autres candidats, sont des figurants qui n’ont aucune chance face à Maduro. Inutile de vous récrier, les résultats vont le démontrer.

        Alors, soit vous l’ignorez et vous devriez vous occuper d’autre chose que de ce pays comico-folklorique, soit vous le savez, et vous êtes un malhonnête homme.


      • 4 votes
        jesaispas 15 mars 01:19

        @Perre Sanders
        Il faut savoir que les quatre autres candidats, sont des figurants

        Vous ne confondez pas avec le dernier scrutin en France ?


      • 1 vote
        Garibaldi2 15 mars 02:33

        @Perre Sanders

        C’est vous qui êtes un comico-folklorique ! Après avoir voulu chasser Maduro de son fauteuil de président par la force, la MUD a fini de se discréditer complètement en disant que l’élection présidentielle anticipée arrivait trop tôt ! Mais pour satisfaire la demande de la MUD, le Conseil national électoral a décidé que l’élection se déroulerait durant la seconde quinzaine de mai.

        Il n’y a pas 5 mais 6 candidats dans cette élection :

        ’’Si des gages ont été accordés, la commission électorale a aussi confirmé la fin, jeudi, du délai d’enregistrement des candidats, qui devraient donc se limiter aux six déjà inscrits.’’

        http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/03/01/venezuela-l-election-presidentielle-est-repoussee-a-la-deuxieme-quinzaine-de-mai_5264412_3222.html


      • 6 votes
        oscar fortin oscar fortin 15 mars 02:56

        @Perre Sanders : je vous dirai que le même sort serait celui de la MUD. Au Venezuela ce n’est pas Washington ni las fuerzas oligarques qui décident du résultat des élections, sinon le "peuple" par son vote libre et conscient. Il y a longtemps que l’opposition radicale ne croit plus en la démocratie du peuple pour le peuple. Ce dernier n’a plus rien à faire avec ces opportunistes et manipulateurs qui préfèrent la violence et qui aspirent à un coup d’état de Washington pour en faire des serviteurs soumis et corrompus à la disposition des intérêts de l’Empire. Heureusement que le peuple vénézuélien a développé une conscience historique et sociale, ce qui lui permet de vaincre tous les pièges qui lui sont posés pour le mettre à genoux.

        Bonne fin soirée


      • vote
        logan2 15 mars 10:13

        @Perre Sanders
        La responsabilité de l’opposition est quand même importante dans la situation en refusant régulièrement la voie électorale et en préférant la voie insurrectionnelle.

        Quand bien même Maduro manoeuvrerait pour affaiblir ses opposants par exemple en refusant à la MUD ou à certains partis de participer à cause de leurs exactions qui sont avérées. Qu’est-ce qui empêche l’opposition de se fédérer autour d’un des candidats qui a le droit de se présenter, de faire de nouveaux accords électoraux etc ???

        Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons, les électeurs de l’opposition ne sont pas empêchés de voter, s’ils sont plus nombreux alors ils devraient trouver une solution pour gagner.

        L’important c’est qu’il y a élection et donc solution démocratique à la crise.


      • 1 vote
        Perre Sanders 15 mars 11:26

        @jesaispas

        "Vous ne confondez pas avec le dernier scrutin en France ?"

        En aucun cas. Il s’en est fallu de 721’676 voix que Macron ne soit pas au deuxième tour, ce qui correspondait au déplacement de 2.3 % des suffrages exprimés de Macron sur Fillon.


      • vote
        Perre Sanders 15 mars 11:44

        @Garibaldi2

        "la MUD a fini de se discréditer complètement en disant que l’élection présidentielle anticipée arrivait trop tôt ! Mais pour satisfaire la demande de la MUD, le Conseil national électoral a décidé que l’élection se déroulerait durant la seconde quinzaine de mai."

        Ce genre de trucs n’est pas d’un pays comico-folklorique ? J’ai parlé de pays, pas de régime. Un pays, ça englobe tout le monde.

        "Il n’y a pas 5 mais 6 candidats dans cette élection."

        L’article du Monde n’en mentionne que trois  : Maduro, Falcòn et Bertucci. Mais, de toute manière, à quatre ou cinq contre Maduro, ils vont, cumulés, totaliser quoi ? 20 ? 25 % ?


      • vote
        Perre Sanders 15 mars 11:59

        @oscar fortin

        "...sinon le "peuple" par son vote libre et conscient."

        Conscient surtout, si on prend en compte le niveau intellectuel moyen du peuple d’un pays qui peut se targuer d’un des taux d’homicides par tranches de 100’000 habitants les plus élevés du monde (53.7 contre 4.5 aux Etats-Unis, puisqu’il en est aussi question)

        "...le peuple vénézuélien a développé une conscience historique et sociale,,,"

        J’adore ce vocabulaire et ce genre de formules smiley


      • vote
        Perre Sanders 15 mars 12:11

        @logan2

        "La responsabilité de l’opposition est quand même importante dans la situation en refusant régulièrement la voie électorale et en préférant la voie insurrectionnelle."

        C’est vous qui le dites. Je ne dis que ce soit faux, mais enfin, il m’étonnerait que l’opposition dise qu’elle préfère la voie insurrectionnelle et que, pour cette raison, elle boycotte les élections.

        Elle doit donc se justifier avec d’autres motifs, d’autres explications, mais je ne vais même pas chercher lesquels, parce que je n’ai aucun moyen de les vérifier.

        Donc, dans une situation comme celle-ci, et d’autres qui sont tout aussi confuses, je choisis de ne croire personne, ce qui m’évite de me faire enfler par un camp ou par l’autre.


      • 1 vote
        jesaispas 15 mars 00:41

        alors au peuple de voter pour une democratie fédérée et sponsorisée par l’oncle SAM, vote au combien démocratique, car il s agit bien pour le petit peuple de faire bouillir la marmite,
        Finalmente il n’y a pas plus communiste que le grand oncle, car il veille au petit peuple,
        Les européens l’ont bien compris ils veillent a faire perdurer les atrocités en Syrie, Yemen et Ukraine, car notre seule prière et credo, est ’donnes nous maintenant notre pain quotidien’ Amen (aujourd’hui ne suffit pas, l’humanité n’aura jamais pu goutter a cette fucking liberté que dieu nous reproche tant)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès