• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Assassinat de JFK : le combat de Jim Garrison pour la vérité

Assassinat de JFK : le combat de Jim Garrison pour la vérité

Jim Garrison a été élu procureur de La Nouvelle-Orléans en 1962. En 1966, soit 3 ans après l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, il entreprend, en secret, une enquête sur cet assassinat sous le nom de code "The Smith Case". L'enquête est révélée par une journaliste en février 1967. Jim Garrison subit alors de nombreuses attaques de la part des médias, et en particulier au travers d'un documentaire de la chaîne NBC diffusé en juin 1967.
Le mois suivant, la NBC lui accorde 30 minutes d'antenne afin qu'il puisse répondre à cette campagne de calomnie et présenter ses principaux arguments. Voici cette réponse :

 

 

Récemment, et toujours sur NBC, le secrétaire d’État américain John Kerry, qui était étudiant à l’époque, a reconnu avoir "de sérieux doutes sur le fait que Lee Harvey Oswald ait agi tout seul." Le dernier ouvrage de James W. Douglass "JFK et l’indicible" paru en français le mois dernier réfute d’ailleurs de façon convaincante la thèse du tireur solitaire et explique, documents déclassifiés à l’appui, les véritables raisons de l’élimination du président Kennedy.

 

En France, il ne reste plus que quelques journaliste ou blogueurs comme Laurent JoffrinRudy Reichstadt, et quelques autres, pour continuer à défendre obstinément la version de la Commission Warren, et même la journaliste Claire Chazal a fait part de ses doutes sur cette thèse.

 


Pour en savoir plus :


 

Tags : Etats-Unis International




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • vote
    lancelot 22 novembre 2013 08:08

    Ah bah si Chazal la grande journaliste maintes primée pour ses investigations se dit convaincue alors je crois que je bascule dans le soucoupisme moi aussi..
    les americains aiment bien les histoires de complot , et perpetuer ces histoires, au dela de l entretien du mythe kennedy, est aussi un business comme un autre.
    la vérité est probablement plus prosaique :beaucoup de président us se sont fait tirés dessus, après JFK ce fut Gerarld Ford et Ronald Reagan ,sans réussite ;Au pays du far west on se balade pas en limousine capot ouvert sauf si on a des pulsions de mort ce qui etait le cas de JFK .Pro castriste ou pas l instable Oswald a probablement agit de son propre chef ( avec chance il est vrai). A 24 on a plein de choses a prouver, après on assume difficilement . En le butant Ruby croyait etre un héros national .


    • 29 votes
      Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 22 novembre 2013 11:04

      Votre opinion est drôlement intéressante, Lancelot.


      Nan, je plaisante... 

    • 6 votes
      medialter medialter 22 novembre 2013 11:30

      "Oswald a probablement agit de son propre chef ( avec chance il est vrai)"

      Effectivement, il aurait mieux fait d’acheter un billet de loto, une telle chance lui aurait assuré le record des gains.


    • 4 votes
      laertes 22 novembre 2013 13:46

      Votre commentaire est ridicule ! Ce n’est pas parce que la vérité est prosaïque comme vous dites qu’il faut l’ignorer et la vérité attestée par des faits montre l’impossibilité physique d’un tireur unique et ce n’est pas parce que Claire Chazal a des doutes sur la thèse officielle qu’il ne faut pas mettre en doute cette thèse : ! C’est une réaction infantile et non scientifique !


    • 8 votes
      cass_la gauloise cass_la gauloise 22 novembre 2013 17:24

      la vérité , JFK ne voulait surtout pas que le Israel(sionistan) obtienne l’arme nucléaire.
      Le Mossad and co. ont ainsi réglé leur probléme.


    • vote
      jeandelalune 22 novembre 2013 17:24

      vous ne trouvez pas louche que l’on s’interroge 50 ans après l’assassinat de JFK ... ?
      Comme dans 50 ans on s’interrogera sur les tours, histoire de noyer le poisson bien sûr, il faut bien meubler aux infos. Résultat, ça fait parler...


    • vote
      christophe nicolas christophe nicolas 22 novembre 2013 19:05

      Lancelot évoque la vérité et vous l’utilisez pour faire passer vos bêtises. Vous êtes un faux.


    • 6 votes
      lord volde 22 novembre 2013 19:46

      C’est à la suite d’une conversation échangée entre Garrison et le sénateur Russel Long que le premier nommé entreprend, en secret, une enquête sur l’assassinat du Président Kennedy sous le nom de code " The Smith Case ".

      L’enquête est révélée à la mi-février 1967, quand la journalope Rosemary James publia une information selon laquelle le bureau du district attorney Garrison a dépensé 8000 $ de fonds publics pour effectuer des voyages dans le cadre d’une enquête sur l’assassinat de JFK.

      Le principal suspect de l’enquête, David Ferrie, décède subitement, ce qui n’a pas empêché le lanceur d’alerte, Jim Garrison, de poursuivre les investigations menée par son bureau. 

      Jim Garrison décédera des suites d’un cancer qui s’est développé à l’occasion du tournage du film JFK, réalisé par Oliver Stone. 

      Jim Garrison était déterminé à faire de son mieux pour que la vérité puisse triompher face à la médiacratie, aux appareils d’état et aux acteurs invisibles qui tirent les ficelles dans la plus stricte discrétion.

      Cette histoire tragique est transposable à celle du 911 qui, toutes deux, ont abouti à des guerres mensongères, mais terriblement meurtrières, à des changements géopolitiques perceptibles que les peuples endormis n’entendent pas regarder comme si le monde ne faisait que suivre le destin déjà écrit qui le conduirait à la destruction de l’humanité, conformément à l’eschatologie biblique et coranique.

       

        



    • vote
      lord volde 22 novembre 2013 19:48

      un petit erratum pour ne pas faillir à mes habitudes : menées.


    • 2 votes
      c’est pas grave 23 novembre 2013 01:58

      Lancelot , il est même possible que Kennedy soit mort d’une insolation sous un soleil de plomb 

      quelle connerie , ces décapotables !

    • 2 votes
      cass_la gauloise cass_la gauloise 23 novembre 2013 13:04

      la famille kennedy est Irlandaise il me semble de plus, incompatible avec des windsors des rothschilds etc et leur certain talmudisme si vous voyez ce que je veux dire.


    • 2 votes
      lancelot 22 novembre 2013 08:13

      c est dailleurs ca le plus decevant pour vous, la terre entière avait une dent contre jfk mais c est un minable tireur isolé qui s en est chargé . pour sur que beaucoup ont pas du etre malheureux (sauf le peuple americain, reellement dévasté) .


      • 13 votes
        medialter medialter 22 novembre 2013 11:43

        D’autant qu’avec cette balle magique qui fait demi-tour, les défenseur de la VO sont dans l’obligation d’invoquer le complot extra-terrestre smiley


      • 1 vote
        laertes 22 novembre 2013 13:50

        "c est dailleurs ca le plus decevant pour vous" encore une remarque stupide ! on n’a pas à être déçu par des faits ! c’est idiot ça ! A l’époque, tout le monde était persuadé que c’était oswald qui avait tué puisque les seules sources d’info étaient les médias et personne n’était déçu que cela soit présenté ainsi !


      • 14 votes
        Marc Marc 22 novembre 2013 13:54

        20 septembre 1963 [...]
        A El Paso, au texas, l’agent du contre-espionnage Richard Case Nagell entre dans une banque et tire deux coups de feux [...] en direction du plafond, avant de ressortir et d’attendre calmement la police. Se disant informé de l’existence d’un complot visant à assassiner le Président, et dans lequel il craignait d’être impliqué [...] :"Je préfère être en état d’arrestation plutôt que de me rendre coupable de meurtre et de trahison" (JFK et l’indicible page 43)
        .
        16 octobre 1963
        Lee Harvey commence son travail au dépôt de livres, après avoir postulé à une offre d’emploi signalée par Ruth Paine une amie du couple Oswald (page 44)
        .
        1 novembre 1963
        A Chicago, 2 membres d’un groupe de 4 sont arrêtés et suspectés de projeter l’assassinat de JFK lors de sa visite le lendemain [...] Thomas Arthur Vallee [...] comme Oswald à Dallas, avait trouvé un travail dans l’immeuble longeant l’avenue que devait emprunter le cortège [...] (page 45)
        .
        18 novembre 1963
        [...] A Washington, l’ambassadeur soviétique reçoit une lettre de Dallas grossièrement rédigée et mal orthographiée [...] signée "Lee H. Oswald". La lettre semble révéler une conspiration, dans laquelle l’Union Soviétique serait impliquée [...](page 46)
        .
        20 novembre 1963
        A l’aérodrome de Red Bird de Dallas, un jeune couple tente d’affréter un avion pour l’après-midi du vendredi 22 novembre. Les questions éveillent les soupçons du propriétaire, celui-ci, craignant que la véritable destination ne soit Cuba et refuse de louer l’appareil. Il reconnaîtra l’homme, qui les attendait dans le voiture, 2 jours plus tard comme Lee H. Oswald.
        .
        A Eunice, Rose Cheramine, avertit le lieutenant de police Francis Fruge que deux hommes qui se rendent à Dallas, projettent d’assassiner JFK (page 47)
        .
        22 novembre 1963
        [...]
        A 23h55 [...] Jack Ruby [...] est autorisé à accéder au couloir par lequel Oswald est sur le point d’être emmené [...] Bien qu’armé, Ruby ne tente rien. (page48)
        .
        24 novembre 1963
        Ruby tire sur Oswald (page 48)
        .
        C’est vrai Lee H. Oswald est vraiment seul et avec beaucoup de chance


      • vote
        christophe nicolas christophe nicolas 22 novembre 2013 19:10

        Pourquoi ne prend tu pas le nom de Sauron, oui je sais la psychologie. Je sais, camouflage, manipulation, influence de l’esprit. Tu es la Pouf des neurones


      • 6 votes
        lancelot 22 novembre 2013 08:23

        ah oui pour finir ,il ne faut pas tout melanger, les morts suspectes et camouflages suite a sa mort furent bien réels ,paniqués il a fallut dissimuler et effacer toute trace de la machinerie barbouzarde (impliquant notemment des agents locaux en lien avec des mafieux )qui se tramait pour constituer une petite armée qui ferait la guerre secrète a castro (operation mangouste).un scandale qui aurait fait tomber hoover,la cia et cie . il a fallut egalement dissimuler la tete de kennedy atrocement mutilée,une vie sexuelle qui n a rien a envier a celle de DSK ainsi que ses liens avec des mafieux . le fait de poser le couvercle a logiquement entretenu la paranoia.


        • 12 votes
          medialter medialter 22 novembre 2013 11:47

          Oui comme le 11 septembre, il a fallu camoufler l’avion qui s’est crashé sur le pentagone


        • 10 votes
          laertes 22 novembre 2013 13:41

          @Lancelot : pourquoi ne répondez-vous pas aux critiques essentielles de la thèse officielle à savoir que tous les experts en balistique disent qu’il est impossible qu’il y ait eu un seul tireur. Ils ne disent pas qu’il y a de grandes chances que, ils disent que c’est MATERIELLEMENT IMPOSSIBLE. Personne ne doute du geste d’Oswald ; d’ailleurs son parcours et ses motivations ont été retracés avec exactitude. Et en dehors des experts balistiques, des témoignages, ce parcours renforce le fait établi qu’il y a eu plusieurs tireurs. L’histoire de la tête cachée, la vie sexuelle de JFK n’ont RIEN A FAIRE avec un fait : l’impossibilité physique d’un seul tireur isolé !
          Fermez le ban !


        • 1 vote
          Tictac4 22 novembre 2013 15:37

          Bing !

          Laertes, erreur !
          Même parmi les conspis, il existe des gens qui ont l’honnêteté de reconnaître que le tir de face n’existe pas.
          C’est le cas de David Mantik, par exemple, qui a déclaré « I do not believe that a frontal shot, with any reasonable sized rifle or bullet, could produce the observed head snap — too much energy is required. »
          Le mouvement de tête de JFK vers l’arrière est expliqué scientifiquement (voir les vidés ici).

          Alors vous êtes gentil et probablement de bonne volonté mais renseignez-vous avant d’être sentencieux !

        • 2 votes
          Supafaya 22 novembre 2013 16:18

          ah la la quel troll, créer un compte juste pour ça ! moi j’ crois n’a version gnofficielle gné !!


        • 1 vote
          christophe nicolas christophe nicolas 22 novembre 2013 19:13

          N’oublie pas de prendre du Prozac ce soir.... bonne nuit. Au fait les menteurs vont en enfer parce que c’est intentionnel.


        • 3 votes
          agent orange agent orange 22 novembre 2013 19:27

          Tictac

          Je vous invite à regarder attentivement les images filmées de l’assassinat de JFK. Les images montrent sans équivoque que JFK a bien été atteint de front et non par derrière comme le conclut la commission Warren.

          (http://www.youtube.com/watch?v=fZNvSX3A7pc) à partir de 12.41...


        • vote
          morice 23 novembre 2013 18:32

          le tir est de face, et a atteint Kennedy sur le côté, car il était déjà couché sur le flanc gauche, atteint de dos par le premier tir (ou le second si le premier a atteint le haut du pare-brise.


          la balle (explosive) a pénétré le crâne sous l’oreille droite et a emporté tout le crâne à l’arrière.

          le nier aujourd’hui est faire preuve totale, vu le nombre de preuves et photos enfin disponibles.

           

        • vote
          morice 23 novembre 2013 18:34

          Le mouvement de tête de JFK vers l’arrière est expliqué scientifiquement


          celui-là aussi avec votre théorie à la Joffrin...


          encore un peu et Kennedy courrait devant la voiture, je parie ? NON ?

        • vote
          laertes 23 novembre 2013 19:24

          @Tictac : autant pour moi ! Mais les propos fumeux de l’auteur sont tellement fumeux que j’ai exagéré les miens... ce qui est contre productif. Il faut laisser autant que faire se peut l’émotion de côté : "ça obscurcit le jugement" aurait dit Mickael Corleone.
          En ce qui concerne la balle fatale, le chirurgien qui a examiné JFK a déclaré qu’il était impossible que le coup ait été tiré de derrière !


        • 1 vote
          laertes 23 novembre 2013 19:58

          @tictac : Les images du coup fatal sont sans équivoque possible :
          on voit : l’éclat du à l’entrée de la balle (devant) alors qu’AU MEME MOMENT ou JUSTE AVANT on ne voit RIEN a l’arrière !


        • 1 vote
          laertes 23 novembre 2013 20:04

          Et pour finir , toujours en parlant du film de Zapruder, on ne décèle AUCUN mouvement de tête vers l’avant de Kennedy au moment du coup fatal !
          Et c’est ce qui me renforce dans l’idée que les auteurs de l’assasinat ne prévoyaient pas que quelqu’un filmerait d’aussi près démentant la thèse officielle.
          Quant à Zapruder , je dois reconnaître qu’il a du avoir des nuits blanches avec son foutu film !


        • 3 votes
          spoty spoty 22 novembre 2013 10:31

          Le problème du travail de Jim Garrison outre le fait qu’il avait été traîné dans la boue à l’époque y compris par des journalistes "neutres", chiens de garde de la version officielle c’est que le film JFK d’Oliver Stone l’a aussi caricaturé en une sorte de chevalier blanc , ce qu’il n’était pas , il avait aussi ses zones d’ombre qui ont été utilisé d’ailleurs pour le décrédibiliser, et que plein d’"enquêteurs" ont aussi utilisé son enquête ( qui a sans doute des défauts et est incomplète) mais pour sortir des livres au mieux bâclés , le plus souvent médiocres voire nuls , allant dans du grand-n’importe-quoi conspirationnistes qu’il est facile ensuite de désintégrer en rigolant.



            • 12 votes
              Supafaya 22 novembre 2013 14:37

              Ouais y a une balle, elle est descendue, elle est remontée, puis redescendue, elle a été boire un café, puis s’est logée bien gentiment dans la tête de Kennedy !!
              L’armée attend depuis avec impatience cette nouvelle génération de balles zigzagueuses smiley


              • 1 vote
                Tictac4 22 novembre 2013 15:56

                Encore un qui est resté coincé dans l’espace-temps...


                Allez, pour paraître moins con en société, allez donc lire ici ce qu’il en est dit.

              • 4 votes
                Supafaya 22 novembre 2013 16:09

                Tiens mon conseil : http://www.alainafflelou.fr/
                T’as besoin d’ loucaves ça se sent ! et après va t’ remater le film Zapruder !


              • 2 votes
                Tictac4 22 novembre 2013 16:18

                Ca c’est de l’argument.

                Trop classe.
                Reste dans l’ignorance, continue à colporter de fausses croyances, pendant ce temps, tu donnes du grain à moudre à ceux qui veulent que la commission Warren ait raison.
                Je crois au complot mais pas aux foutaises et quand on veut prétendre tel ou tel fait, encore faut-il montrer un peu de jugeote et de réflexion.
                Faire des recherches, lire et regarder ce qu’en disent les autres, les spécialistes de la question, fait partie du processus permettant de se faire une opinion.
                Bien sûr, pour d’autres, ça va beaucoup plus vite, ils pêchent une idée et se font une religion.

                Bonne bourre pour la suite coco !

              • 4 votes
                Supafaya 22 novembre 2013 16:20

                non mais t’as vu le nombre d’invraisemblances, de pièces qui disparaissent ? allez va jouer l’ scientifiques avec tes arguments !! et arrête la pignole sur les maths, c’est de la religion ça aussi !


              • 1 vote
                Tictac4 22 novembre 2013 16:26

                Un vrai bourrin.      


              • 4 votes
                Supafaya 22 novembre 2013 16:32

                Tu vas empapaouter qui ici ? smiley
                Dans la vie il y a des choses qui crèvent les yeux, mais d’autres préfèrent échafauder des tas de théories qui corroborent avec des chiffres et des probabilités leurs fantasmes comme le dit si bien Garrison.


              • vote
                laertes 23 novembre 2013 21:24

                tic tac, visionnez le film que Léviathan a posté en lien : http://www.dailymotion.com/video/xxvzne_jfk-la-preuve-d-une-conspiration-1sur2_webcam
                Même avec la position tournées de Kennedy et de Connolly, la veste rehaussée à l’arrière, la théorie d’une seule balle est impossible ainsi que je l’ai dit (je ne parle que de la deuxième).
                Il n’y a plus aucun doute possible, sans même parler de la troisième balle mortelle (qui vient de l’avant) il y a bien eu plusieurs tireurs....
                fermez le ban !


              • 4 votes
                HERVE 22 novembre 2013 17:13
                En ce qui concerne l’assassinat de J-F Kennedy, je crois que vous devriez vous intéresser à Lyman Lemnitzer et à l’opération Northwoods. Lyman Lemnitzer était SACEUR au SHAPE (OTAN, France puis Belgique) et était donc à la tête des réseaux Stay-behind (Gladio en Italie). En Belgique, son assistant était Guy Weber. Selon Gaud, repris par Ganser, le Stay-behind français était proche du SAC (Service d’action civique), lui-même impliqué dans des affaires de drogue (voir Christian David, etc). C’est à mon avis via ce milieu de trafiquants (voir ce qui concerne la "French Connection") que Lyman Lemnitzer a pu organiser l’assassinat.
                 
                L’opération Northwoods a été proposée par Lyman Lemnitzer au président Kennedy. Elle consistait à assassiner des citoyens américains et à faire porter le chapeau aux Cubains afin que l’opinion publique accepte une invasion de l’île. Cette opération a été refusée par Kennedy qui a éloigné peu après Lemnitzer (privé d’un second mandat) au SHAPE en France puis en Belgique. Lyman Lemnitzer a aussi été à l’origine de la DIA (Defense Intelligence Agency) et faisait bien entendu partie du complexe militaro-industriel. A la tête des réseaux Stay-behind (avec son assistant belge Guy Weber), il est aussi responsable du coup d’Etat des colonels en Grèce.
                 
                L’implication de Lyman Lemnitzer est tout-à-fait compatible avec le livre de Steve Rivele, qui se base sur les déclarations de Christian David. Les trois tueurs seraient Roger Bocognani, Lucien Sarti et Sauveur Pironti. Lucien Sarti a été accusé du meurtre d’un policier belge et s’est enfui en Amérique latine où il a travaillé pour Auguste Ricord. Il y a donc eu une complicité entre des réseaux mafieux et le complexe militaro-industriel ... une complicité qui va apparaître d’ailleurs par après dans d’autres affaires.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès