• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Benalla Osef : Ce qui compte c’est l’affaire Macron

Benalla Osef : Ce qui compte c’est l’affaire Macron

A l’heure où des médias tentent de déballonner l’affaire en la focalisant sur Benalla, ne perdons pas de vue que l’acte le plus grave a été commis par Macron qui a tenté de créer son gang armé à la tête de l’Elysée, dirigé par un cowboy larbin membre de son parti, qui avait toutes les chances de dériver en police politique.

Tags : Internet Justice Censure Médias Réseaux sociaux Manipulation Emmanuel Macron Alexandre Benalla




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • vote
    alanhorus alanhorus 12 août 21:14

    Benalla est un peu un adolescent dans sa tête, peut-être a t-il un compte a régler avec sa propre vie, quand un adolescent attardé en rencontre un autre ....
    En effet :
    trouvé sur la page :
    http://www.panamza.com/02082018-benalla-censure/

    https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:XQq01T19_RkJ:https://www.lejdd.fr/politique/exclusif-benalla-au-jdd-jetais-pret-a-demissionner-on-ma-repondu-que-ce-netait-pas-la-peine-3721481

    L’enfant qui rêvait d’être flic

    L’enfance d’Alexandre Benalla ne le prédestinait pas à fréquenter les hautes sphères. "J’ai grandi avec ma mère, mon petit frère et ma petite sœur dans 15 m2 à La Madeleine, une ZUP d’Évreux, résume-t-il. La fenêtre donnait sur la maison d’arrêt, on s’habillait au Secours populaire." Arrivée du Maroc en 1980 pour étudier la chimie (elle passera le Capes et enseignera les maths), sa mère quitte son père violent peu après sa naissance. "Je ne l’ai pas connu. Il a essayé de m’enlever trois fois, raconte Benalla. On a dû me cacher chez ma tante." À l’école, il est "plutôt bon, mais toujours le clown de service", turbulent et provocateur.

    À 15 ans, au culot, il écrit au ministre de l’Intérieur (c’était Nicolas Sarkozy) pour demander un stage d’observation au Raid, l’unité d’élite de la police. En réponse, on lui propose trois jours au Service de protection des hautes personnalités (SPHP). Fou de joie, il se retrouve à l’Élysée un mercredi, jour de Conseil des ministres. Une photo souvenir le montre dans la cour du palais, posant fièrement entre deux limousines. Il se fait un serment : "C’est ici que je veux travailler."


    • 2 votes
      Croa Croa 13 août 19:29

      À alanhorus

      L’adolescent pas bien dans sa tête ce ne serait pas plutôt Macron ?

      Comme le dit trouble fait ce n’est pas l’affaire Benalla mais l’affaire Macron. Ceci dit tu as raison entre attardés Macron et Benalla sont fait pour être bien ensembles. Nous pourrions en rire si ces gens n’était pas aussi dangereux !

      Par ailleurs dans l’entourage de Macron il est fort probable que les Benalla pullullent. À commencer par la bonne femme, pas là par hasard, certainement pas tout à fait bien non plus et avec forcément un certain ascendant sur son jeune mari. Dans le couple Macron c’est forcément elle qui porte la culotte ! 


    • 1 vote
      alanhorus alanhorus 12 août 21:20

      Bien vu la conclusion de la vidéo. Surtout que Macron va donner des leçons à Vladimir Putin concernant Oleg Sentsov alors que tariq Ramadan souffrant de sclérose en plaque est toujours en prison et qu’il se dit victime d’un complot orchestré par caroline Fourest (laquelle serait indirectement responsable de la mort suspecte d’une ancienne femen)



      • 1 vote
        Zatara Zatara 14 août 16:37

        • 1 vote
          ubikand 15 août 10:06

          Ce serait bien si le si rigoureux TroubleFait allait au bout se sa démarche intellectuelle et citoyenne, et montrait que encore au dessus de macron c’est une république pourrie à la moelle qu’on a vu une fois de plus à l’oeuvre. 


          Songez donc, non exhaustivement : un elysée aux hauts acteurs qui se cache et ment et provoque, un parlement qui même en laissant de côté les députés de la majorité répugnants de protection ne fait pas et ne fera pas son travail de contrepouvoir au delà des postures politiciennes, une justice qui ne passera pas ou passera pour quelques menus fretins, un ensemble de hauts fonctionnaires (ce point est très important car le duo de consanguins politiciens-hauts fonctionnaires est un des axes de la pourriture républicaine les plus emblématiques) mentant sous serment et qui ne seront pas jugés, des media "intégrés" à la république pourrie à la moelle au rôle et mises en avant douteux, ... 
          Bref, le contraire d’une démocratie, la république, on l’a vue une fois encore puer. 

          Mais il est vrai que comme TroubleFait, si j’ai bien compris, vote asselineau, la caricature de l’énarque dévot de et suçant la république répugnante et a-démocratique, c’est pas gagné... 

          Bon 15 Aout TroubleFait et consorts !  smiley 

          • vote
            Matlemat Matlemat 16 août 02:37

             Benalla agent du mossad ?




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès