• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > François Bégaudeau : « Les médias sont fondamentalement de droite ! France (...)

François Bégaudeau : « Les médias sont fondamentalement de droite ! France Inter est de droite, Radio France est de droite ! »

Il est communément admis que les médias sont très majoritairement de gauche. Mais François Bégaudeau a une vision un brin différente...

Au-delà de cette petite sortie, Éric Morillot s'entretient longuement et en prenant son temps avec François Bégaudeau sur différents thèmes : la bourgeoisie et l'ordre social, la gauche et la droite, le principe de l'élection, Étienne Chouard et la liberté d'expression, la nation, la réforme des retraites... et c'est passionnant !

Tags : Economie Politique Information et Médias Démocratie Citoyenneté Retraites Elections Institutions Liberté d’expression Etienne Chouard Capitalisme François Bégaudeau




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • JL 7 avril 11:35

    Les médias sont de droite, c’est pas faux, mais ceux qui s’y expriment sont le plus souvent des gauchistes.

     

    Gauchir = pervertir : j’appelle gauchiste la pensée de droite qui se croit ou se prétend de gauche et qui pervertit c’est rhédibitoire, les idéaux de la gauche.

     


    • christophe nicolas christophe nicolas 7 avril 18:36

      @JL

      Vous ne seriez pas un peu taquin ? 

      L’important est de ne pas être de centre gauche car c’est la que se concentre les pognonistes hypocrites :

      Bilderberg responsable des attentats...

      https://youtu.be/9fVDewJx0W4?t=8


      N’est-pas eux qui ont fait Macron ?

      https://www.lejdd.fr/Politique/ce-que-macron-a-dit-au-groupe-bilderberg-en-2014-3509507

       

      Mais de quoi discutaient-ils en 2014 ?

      https://www.theguardian.com/world/2014/may/31/bilderberg-ukraine-summit

       

      En tout cas, les créanciers de la dette en Ukraine suite à sa défaite en 2015 contre le Donbass n’ont vraiment pas de bol :

      Certains créanciers détenteurs d’obligations à échéance septembre et octobre 2015 contestent l’accord de restructuration de la dette ukrainienne, signé le 27 août entre Kiev et ses principaux créanciers. Ils estiment injuste que les obligataires doivent accepter les mêmes extensions de maturité. « Cette approche repousse la maturité de plus de huit ans pour les titres arrivant à échéance en 2015 et de seulement six mois pour les obligations à 2023 », indique Shearman & Sterling, qui représente les créanciers lésés.

      https://www.agefi.fr/asset-management/actualites/des-creanciers-de-lukraine-contestent-sa-restructuration

       

      Voici de quoi mieux comprendre :

      https://www.etresouverain.com/lukraine-et-la-famille-des-vautours-financiers-rothschild/

       

      Rothschild, Macron, Ukraine, Zelensky, Rockefeller, Bilderberg, Biden, Petraeus....

       

      Comprenez vous pourquoi les médias se déchaînent sur la Russie ? Les créanciers occidentaux comptaient sur le Donbass qui est la pépite de l’Ukraine mais là, ils ont la mariée sans sa vertu... :)


    • basile 9 avril 10:52

      @JL
      Gauchir = pervertir : j’appelle gauchiste la pensée de droite qui se croit ou se prétend de gauche

      Intéressant.

      Historiquement, les non staliniens étaient accusés de gauchisme.

      Stalinien : du passé faisons table rase. Le dogme religieux dans toute sa beauté et rigidité. Ceux qui s’écartent du dogme doivent être éliminés, physiquement.

      Gauchistes : qui combattent la rigidité du dogme (le stalinisme, la gaullisme) et retombent un peu n’importe où, le plus souvent à droite comme leur origine bourgeoise (black blocks mercenaires du néo-libéralisme). Sympathiques mais faibles, l’histoire les dégage.


    • L’animateur est tellement médiocre que les dix dernières minutes lui sont littéralement consacrées, dans la cacophonie.

      La vision de Bégaudeau est celle d’un iconoclaste, à gauche même. Les bobos mondialistes sont-ils de gauche, de droite... ? On dirait qu’il ne conçoit pas que la gauche libérale existe... "et pourtant, elle existe !" pourrait-on lui rétorquer à la manière de Galilée. Mais il ne veut pas de grands mots, de grands concepts : donc, exit le peuple, la nation, l’immigration, le grand remplacement... cette façon de tout considérer par la situation concrète n’est-elle pas réductrice ? anti-synthétique ? L’histoire, autre que littéraire, existe t-elle même pour Bégaudeau ?


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 04:13

        @Fantômette contre Jean Robin

        "L’animateur est tellement médiocre que les dix dernières minutes lui sont littéralement consacrées, dans la cacophonie."

        Ce n’est pas très juste de dire cela car le responsable de l’émission essaie de répondre sincèrement et avec courtoisie à son invité qui, de son côté, pratique avec lui une forme de terrorisme intellectuel, du style : "Vous êtes un rat puant, c’est évident. Ah quoi ? Vous essayez de le nier ? Mais c’est justement à ça qu’on reconnaît un rat puant ! " 

      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 04:23

        @Fantômette contre Jean Robin

        "La vision de Bégaudeau est celle d’un iconoclaste"

        Plutôt celle d’un idéologue fanatique aveuglé par son fanatisme et convaincu d’avoir tout compris. 

      • @Gaspard Delanuit

        Je n’ai pas eu du tout cette impression. L’animateur n’a pas cessé de couper son invité par des questions stupides et mal formulées, du reste. Il n’y a aucun terrorisme intellectuel et pas l’expression "rat puant" ou une autre, défavorable. Fr. Bégaudeau est un des rares types de gauche que je tolère ; son tempérament est très libre, il n’impose pas aux autres sa pensée. Nous n’avons vraiment pas écouté la même émission.
        Il y a un lien avec Soral, c’est évident, par la redécouverte du marxisme. Mais ce dernier est (était plutôt) un agité du bocal avec de grandes imprécations, de grandes constructions théoriques ("l’axe américano-sioniste" par exemple) ; son tempérament est hyper-dogmatique, autoritaire.


      • mmbbb 8 avril 14:53

        @Gaspard Delanuit  c est pour cela que j ai survolé cette video , Ce type est nauséabond .
        il se dit radical, ses petits copains fils de petits bourgeois ont mis à sac la mairie du 4 emme ARTT à Lyon et ils ont brûlé la porte de la mairie de Bordeaux .

        A priori , je ne savais pas que les mairies etaient le symbole du capital .

        Par la pensée déconstruite de Bégaudeau , on devrait en conclure que les mairies représentent l Etat bourgeois .

        Ce sont la les prémices du changement radical prôné par ce grand penseur .

        Quoi qu il en soit ce Begaudeau represente la fine fleur de la pensée française de nos universites qui figurent dans le meilleure classement .


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 14:57

        @Fantômette contre Jean Robin

        "Il y a un lien avec Soral, c’est évident, par la redécouverte du marxisme. Mais ce dernier est (était plutôt) un agité du bocal avec de grandes imprécations, de grandes constructions théoriques ("l’axe américano-sioniste" par exemple) ; son tempérament est hyper-dogmatique, autoritaire."

        Je trouve que cette description va aussi bien à FB. Les deux gars sont intelligents mais dérangés mentalement. Il faut d’ailleurs nécessairement être dérangés mentalement pour être à la fois intelligent (et ils le sont tous les deux) et marxiste.

        "Il n’y a aucun terrorisme intellectuel et pas l’expression "rat puant" ou une autre, défavorable."

        Ah bon, alors en quoi consisterait le terrorisme intellectuel si ce n’est ce qu’on voit à la fin de cet entretien ? Je n’ai pas dit que l’expression "rat puant" avait été employée (pourquoi dois-je préciser cela, vous n’avez pas compris mon message). Aucune autre expression défavorable, vraiment ?



      • @Gaspard Delanuit

        Il essaie de le situer, comme il dit ; il déroule une dialectique. Eric Morillot serait un "libéral autoritaire" puis un "macronien". Je n’en sais rien personnellement (et je m’en fous un peu). Il n’y a pas là du terrorisme intellectuel ou une injure. Il est vrai que souvent, la neutralité est une manoeuvre. L’animateur ne devrait pas prendre parti mais il n’a pas arrêté de vouloir faire dire quelque chose à Bégaudeau et à se mettre en avant lui-même ; c’est probablement comme ça qu’on fait maintenant. L’autre l’a bien senti, pour se faire couper la parole, en plus, ce que vous négligez. Donc, in fine, je crois que Bégaudeau en avait marre et s’est mis à chahuter l’animateur. 

        "Dérangé mentalement" : oui pour Soral mais non pour ce que je connais de Bégaudeau, assez peu, il est vrai. Soral me paraît plus lucide cependant sur la question du bourgeois de gauche, qui existe pour lui. Bégaudeau renvoie systématiquement l’argent à la droite, ce qui est un peu court intellectuellement. Mais a contrario, il y a plein de gens de droite systématiques aussi.


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 20:12

        @Fantômette contre Jean Robin

        Cette classification compulsive en gauche et droite est précisément le vers mental qui ronge l’esprit de Bégaudeau. Soral est plus hystérique, Bégaudeau plus Schizoïde. Les deux sont des artistes ratés, non au sens où leurs œuvres seraient mauvaises mais au sens où ils ont dérivé vers la politique et quitté le domaine de l’expression artistique où leur âme aurait pu trouver une manière de se réparer. Je n’ai pas d’animosité à leur encontre, je fais un diagnostic. 


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 20:23

        @Fantômette contre Jean Robin

        ""Dérangé mentalement" : oui pour Soral mais non pour ce que je connais de Bégaudeau, assez peu, il est vrai."

        Bégaudeau est obsédé par le fait de projeter sur son interlocuteur sa grille délirante de lecture du monde à deux cases : la gauche et la droite. Il ne dialogue pas, ne s’intéresse pas à l’autre, il récite sa doctrine. Il donne l’impression d’être très communicatif car il parle beaucoup et vite, mais c’est un déroulement compulsif et agressif de son fil idéologique. Et il croit que c’est lui qui est dans la réalité et les autres dans un monde théorique. 



      • basile 9 avril 10:15

        @Gaspard Delanuit

         Les deux sont des artistes ratés,

         

        Profond et juste.

        Bégaudeau adore la littérature et se pique d’écriture. Artiste raté ? Je n’ai pas lu ses romans, je ne saurais dire, mais il tente le coup.

        Quand Soral parle de musique (classique, jazz ou rock …), c’est lumineux, il a un goût musical assez sûr.

        Les deux sont d’une intelligence supérieure, dans les registres spéculatif et sensible.

        Ces artistes ratés qui se défoulent en politique sont souvent traités de fascistes. Le plus grand fasciste de tous les temps avait au départ une prétention artistique, non dépourvue de talent.


      • @Gaspard Delanuit

        "Il ne dialogue pas, ne s’intéresse pas à l’autre..." J’ai eu l’impression inverse ! Ca peut durer longtemps comme ça, Gaspard. Tout ce que vous dîtes peut s’appliquer aussi à plein de gens de droite compulsivement et agressivement obsédés par tout ce qui va mal, tout ce qui était ancien et mieux à leurs yeux, par l’immigration qui est leur seul sujet... à l’inverse, il y a des tas de gens à gauche complètement obsédés par deux seuls sujets : l’écologie et le social. "Qu’on soit de droite ou de gauche, on est hémiplégique", disait Raymond Aron... qui était de droite.


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 avril 15:43

        @Fantômette contre Jean Robin

        "Tout ce que vous dîtes peut s’appliquer aussi à plein de gens de droite compulsivement et agressivement obsédés par tout ce qui va mal, tout ce qui était ancien et mieux à leurs yeux, par l’immigration qui est leur seul sujet... à l’inverse, il y a des tas de gens à gauche complètement obsédés par deux seuls sujets : l’écologie et le social. "Qu’on soit de droite ou de gauche, on est hémiplégique", disait Raymond Aron... qui était de droite."

        Ce que vous dites est vrai en général. Bien sûr, nous savons qu’il y a eu, par exemple, un délire collectif comme le maccarthisme, la fameuse « Peur rouge » avec sa tendance à voir des communistes partout, ses commissions d’épuration idéologique en forme de chasses aux sorcières, etc. Oui, c’est entendu.

        Mais nous parlons ici de FB et de ce qu’il affirme dans cet entretien (et non de l’hémiplégie idéologique en général) ; et nous parlons de notre époque et de notre pays (et pas d’une autre époque ailleurs). Nous parlons donc de la tendance à voir du fascisme partout, de cette forme de chasse aux sorcières très française. Nous parlons de la France des années 2010 et 2020 où un FB lui-même a été accusé de fascisme et viré pour cela. 


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 avril 15:46

        @Fantômette contre Jean Robin

        ""Il ne dialogue pas, ne s’intéresse pas à l’autre..." J’ai eu l’impression inverse !"

        C’est aussi à cela que servent les échanges sur un forum : je suis étonné par votre impression autant que vous êtes étonné par la mienne.  smiley



      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 avril 15:56

        @basile

        "La particularité de Zabriskie Point sont ses textes, écrits par François Bégaudeau, le chanteur du groupe. Ce dernier est désormais connu comme écrivain." (Wiki)
        https://www.youtube.com/watch?v=uYQQIPDceBc


      • basile 9 avril 23:45

        @Fantômette contre Jean Robin
        "Il ne dialogue pas, ne s’intéresse pas à l’autre..." J’ai eu l’impression inverse ! 

        Permettez-moi de jouer au juge de paix.

        Morillot joue au journaliste, et pousse FB dans ses contradictions. C’est son rôle.

        FB réagit assez mal, devient confus face aux questions dérangeantes : pourquoi ce qui nous reste d’ouvriers est parti au RN.

        Du coup FB tente à son tour de coincer Morillot, de lui tailler un costard de droite, mais ce n’est pas ici son rôle. Morillot se défend comme il peut et le dialogue devient pugilat. FB ne joue pas le jeu.

        Morillot paraît dans cet entretien (je dis « paraît » car je ne connais pas le bonhomme) moins rigide que FB, moins agressif, moins « monoculture ». Dans la forme, je ne trouve pas qu’il interrompe sans arrêt Bégaudeau plus que ne le ferait n’importe quel journaliste un peu sérieux.

        Conclusion : Morillot gagne aux points, il l’a jouée réglo. contre un "adversaire" qui n’a pas joué le jeu et s’est mis en colère.


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 10 avril 06:36

        @basile

        "Morillot gagne aux points, il l’a jouée réglo. contre un "adversaire" qui n’a pas joué le jeu et s’est mis en colère."

        C’est une constante chez FB, dès qu’il ne tombe pas sur un interlocuteur admiratif et soumis, car c’est un caractériel.
        https://fr.wiktionary.org/wiki/caract%C3%A9riel
        Il veut voir de la lutte des classes partout car il faut à tout prix prouver que Marx a raison. Il se donne le rôle de celui qui a tout compris et il crée le conflit tout seul quand personne ne le souhaite autour de lui. Il faut voir, par exemple, ce débat où Natacha Polony, pourtant bien intentionnée, finit par être obligée de donner une fessée à ce gamin prétention et agressif. 
        https://www.youtube.com/watch?v=aKrJAuL9Seo

      • ged252 10 avril 10:47

        @Fantômette contre Jean Robin

         l’immigration qui est leur seul sujet..


        .
        Nier que l’immigration soit au centre de tous les problèmes actuels, c’est du déni de réalité

      • @basile

        Il esquive la question de l’électorat frontiste, certes.

        Gaspard : Nous parlons bien de notre époque et d’une situation... concrète, foin de généralités ! Ma parole, vous voilà bégeaudo-isé !


      • @Globulard

        Mon dieu, qu’ai-je donc fait pour mériter un message correct, sans insulte intempestive ? Par définition, on ne peut pas savoir mais il me semble que les abstentionnistes, s’ils votaient par obligation, ne feraient que renforcer les tendances du moment, soit la dispersion tripartite que nous avons. On ne peut pas se prévaloir d’un "électorat" abstentionniste ; c’était l’erreur de Marine Le Pen. Et Emm. Macron est pas mal soutenu par de "vieilles crevures" tandis que l’électorat centro-populiste a reçu l’apport de nombreux jeunes déclassés ou désillusionnés (par rapport à leurs parents profs ou fonctionnaires par exemple).


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 10 avril 17:08

        @Fantômette contre Jean Robin

        Globulard est un troll, n’espérez pas communiquer avec ça. Ne le nourrissez pas, sinon il va encore faire caca partout.


      • Ouam Ouam 10 avril 22:09

        @Globulard
        "L’électorat frontiste qui représente peanuts , comme celui de Macron à la vue de l’abstention de 51% des Français , cet électorat est le fruit de vieilles crevures nostalgiques de Pétain , la pyramide des âges étant une catastrophe pour la France et en Europe , tout le monde sait bien que les vieux deviennent Réacs et c’est le cas sur Avox."
         

        Tu prend des produits ou tu a de grandes difficultés avec la lecture des %
        Alors les actifs (donc des pas retraités ; donc des jeunes) c’est eux qui ont tres tres majoritairement voté RN, si tu veut on peut parier tellement je suis sur de ce que j’écris
        C’est LREM qui est un parti de vieux réacs peténistes (dont tu fais parti) et qui à voté tres majoritairement pour Macron à plus de 70%.

        Ces chiffres des resultas du second tour sonts accessibles tres facilement tiens Tatiana Venytose les a punbliés dans sa video d’aores les lections du deuxieme tour si tu veut les voir sans trop chercher.

        A ce jour au resultat de la dernioere enquete, quazi rien ne bouge sauf pour les cadres qui voteraient bien plus RN désormais qu’en 2022, et une legere remontée des boomers dont tu fais partie, itou accessible facilement en cherchant un peu


      • Ouam Ouam 10 avril 22:10

        @Gaspard Delanuit
        Meme seul il laisse ses traces ^^


      • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 04:21

        François Bégaudeau est une sorte d’Alain Soral de la gôche radical. Alain et François devraient se rencontrer dans un terrain vague pour se taper, ou au minimum se cracher dessus. Cela leur ferait du bien à tous les deux de se défouler l’un sur l’autre. Et pendant ce temps, ils seraient assez occupés pour échapper à leur tendance compulsive à insulter les autres.


        • Conférençovore Conférençovore 8 avril 09:09

          Voici un excellent commentaire qui résume la duplicité et la couardise de ce type :


          " Begaudeau face à Eric Morillot : "La France je ne sais pas ce que c’est" ; "Le peuple je ne sais pas ce que c’est" ; "La pensée dominante je ne sais pas ce que c’est" ; "Ne me parlez pas de la nuance"...


          Begaudeau face à Houria Bouteldja : "C’est lumineux de parler des "beaufs", parce que c’est pas clair du tout mais on sait tous ce que c’est." Tu confisques les concepts verbaux à la droite parce que tu ne sais pas l’affronter sur le réel, et tu t’accroupies devant le gauchisme décolonial pour astiquer ses godasses de raciste. C’est lamentable, Begaudeau.

          Sans parler du paternalisme hallucinant que tu exprimes à l’encontre de ces "beaufs" et de ces "petits blancs" en "déshérence culturelle".

          C’est fort ça les afro-déscendants et les cosmopolites, en gros les déracinés, qui reprochent aux autochtones d’être en déshérence. Quel sketch.


          Je tiens à rappeler que si tu considères méprisable les "petits blancs" qui ne comprennent pas que le concept de "blanchité" est politique, il y a fort à parier que les "barbares" non plus ne le comprennent pas. Finalement la bonne nouvelle, c’est que quand ce discours irresponsable aura très largement décomplexé le racisme contre les "Gwers", ils vous tourneront le dos définitivement. "



          J’ajouterais d’autres points dans un article plus complet dont le titre sera "Le candaule et la blédarde".


          • mmbbb 8 avril 15:50

            @Conférençovore "  Houria Bouteldja est une militant franco algérienne 

            Quant son pays d origine expulse manu militari les maliens et autres ressortissants , qu est ce qu elle en pense ? et Begaudeau ? 

            Ce type est tellement con qu il est dans la négation la ^plus complète 


          • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 17:00

            @mmbbb

            Bégaudeau n’est pas con mais plutôt dérangé mentalement et probablement incurable. 


          • mmbbb 8 avril 17:19

            @Gaspard Delanuit expression rapide certes mais con il l est par son dogmatisme. .

            Ce sont ces individus qui ont pourri l educ , l université .

            Voir le lien ci dessous , Pap Ndiaye met ses mioches dans le privé ! 


          • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 20:00

            @mmbbb

            "expression rapide certes mais con il l est par son dogmatisme."

            Oui, disons que c’est un intello tellement enfermé dans son idéologie qu’il met son cerveau au service de sa connerie. 



          • Claudec 8 avril 11:44

            Et moi je suis boycotté partout, parce que je ne voudrais être, librement, d’aucun autre parti que celui de la raison – mais je ne m’en plains pas, bien au contraire.

            Articles les plus lus, du blog "Pyramidologie sociale" :

            https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2023/04/articles-les-plus-lus-de-ce-blog.html


            • mmbbb 8 avril 15:25

              Begaudeau devrait plutot débattre avec Denis Daeninckk, communiste et un des idiots utiles des barbus d Aubervillers .

              Il ne le fera pas parce que ce type est dans le déni permanent .

              Et pourtant ce ne sont les « beaufs de francais » qu il abhorre qui ont eu la peau de Cabus et de Charlie .

              Idem pour Paty 

              Ce type est un sale type .


              • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 20:39

                Contrairement à ce qu’il dit, Bégaudeau n’est pas indésirable sur France Inter parce que c’est un média de "droite" et qu’il est, lui, "de gauche" mais parce qu’il est considéré par les journalistes du camp de la bien-pensance gauchiste comme un fasciste :

                "À la suite de la publication de Histoire de ta bêtise, François Bégaudeau est révoqué de son poste de critique à la revue Transfuge. Son directeur, Vincent Jaury, s’en explique dans l’éditorial du numéro d’avril 2019, avançant que ce qui « irrigu[e] le fond de ce livre » est « un glissement rouge-brun, une pulsion fasciste »" (Wikidédia)

                Dissonance cognitive : le type se fait traiter de fasciste par des journalistes gauchistes, il est marqué au fer rouge de la non-fréquentabilité... et il en conclut que c’est le signe d’une droitisation des médias. 



                • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 avril 21:03

                  Ne nourrissez pas le troll. 


                • Ouam Ouam 10 avril 22:15

                  @Gaspard Delanuit
                  Oui j’ai eu l’occasion de l’ecouter quelquefois, son discours est absolument lunaire, irréaliste, on se croirais chez les shadocks ...
                  Avec des types de son acabit, la "gauche" n’est pas aidée (lol)
                   
                  C’est meme un des meilleurs panneaux publicitaires sur pattes du RN à bien y réfléchir tant ses propos sonts délirants


                • basile 9 avril 09:45

                  Un cas intéressant ce Bégaudeau.

                  Il rame comme un malade confronté aux réalités que lui balance à la face le journaliste : les ouvriers ont pris la fuite, toton Marx s’est retrouvé tout seul !

                  Lui qui se réclame justement des réalités les plus basiques, celles qui gouvernent les rapports sociaux ! Confronté aux réalités, il devient confus, il sombre, son brio d’intellectuel spéculatif ne le sauve pas, au contraire.

                  Enfermé dans son dogme marxiste, où le fait de travailler pour un propriétaire serait destructeur de l’âme (l’aliénation ?), où les processus impliquant la valeur d’échange et la marchandise seraient quasi mortels ( ?).

                  Cet enfermement le rend aveugle. La culture, la nation, l’immigration ? Balivernes que tout ça. Un clone de Macron en elque sorte. Sauf que pour Macron, c’est la finance mondiale et le progressisme qui le passionnent, le reste il s’en fout. Begaudeau, lui, c’est l’injustice (bien réelle) des rapports sociaux et la haine du bourge qui le passionnent, le reste, il s’en fout.

                  Bégaudeau, Macron : deux autistes unidimensionnels (Marcuse), potentiellement totalitaires.


                  • basile 9 avril 23:17

                    @basile
                    Bégaudeau, Macron : deux autistes unidimensionnels 

                    Autiste Asperger plutôt soit une spécialisation pointue de l’esprit dans un secteur limité où la performance est exceptionnelle, avec peu d’intérêt pour tous autres aspects de la vie. C’est le cas de Bégaudeau pour qui rien de réel n’existe hors les rapports de domination et les épouvantables bourgeois, et de Macron doué d’un talent relationnel/manipulateur/dominateur exceptionnel sans autres objets que lui-même et la finance.


                  • darks67 10 avril 04:03

                    En fait il y a un gouffre intellectuel entre l’invité et l’animateur, d’ailleurs Begau le pousse à plusieurs reprise à changer ses questions pour qu’il pose des questions plus précises, c’est pourquoi il dit je ne sais pas ce que c’est, et parfois l’animateur reformule sa question et Begau ah oui là, je comprends, par exemple quand dans sa question il précise une date, un lieu, un évènement. 

                    Sinon je rejoins totalement Globulard dans ses dire. Et Gaspard je vous ai déjà vu sur d’autres articles beaucoup plus inspiré. 


                    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 10 avril 06:43

                      @darks67

                      "Et Gaspard je vous ai déjà vu sur d’autres articles beaucoup plus inspiré."

                      Persistez à tenter de comprendre ce que je dis, même si cela vous déplaît (car un énoncé déplaisant n’est pas forcément faux), et vous finirez pas voir mon inspiration sur ce fil de discussion aussi.  smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès