• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Onfray et sa nouvelle gauche avare

Onfray et sa nouvelle gauche avare

Un petit montage pour résumer l'affaire Onfray avec en préambule le commentaire de M. Asselineau (qui défend politiquement exactement la même vision que Onfray sur l'UE et l' euro) sur ce triste leurre égotripé d'Onfray ...

Tags : Politique Michel Onfray




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • 7 votes
    medialter medialter 19 septembre 2017 09:56

    Ce qui est grave dans cette affaire, ce n’est pas le problème de la rémunération, qui n’est qu’un simple détail de représentation publique. Ce qui est grave, c’est que ce "philosophe" ne se sente pas insulté par la simple invitation à venir faire le pitre sur une chaine publique. Se donner en spectacle de la sorte, c’est participer à la pièce de théâtre sociétale organisée pour perfuser les zombies, quand bien même on y trouverait l’illusion de débats contradictoires. Les vrais gros calibres de la pensée dissidente (par ex JPP) ne sont JAMAIS invités. Rien de surprenant toutefois à ce qu’Onfray trouve cette invitation normale, puisqu’il n’a jamais ne serait-ce que commencer à dénoncer cette immense farce qu’est le système républicain. Mr Onfray se dit être un homme libre (fallait oser), c’est probablement un des larbins les plus zélés du système actuel. Son rêve était de se hisser pour la postérité au niveau d’un Nietzsche, il n’y figurera qu’à l’image d’un vulgaire rouage de la décadence


    • vote
      psychorigide psychorigide 19 septembre 2017 10:30

      @medialter

      .... (par ex JPP) ? Jean-Pierre Pernaut .... !


    • 1 vote
      medialter medialter 19 septembre 2017 10:44

      @psychorigide
      Connaît même pas Marly-Gomont


    • 1 vote
      vesjem vesjem 19 septembre 2017 20:05

      @medialter

      excellent !


    • 10 votes
      Djam Djam 19 septembre 2017 11:30

      On peut ne pas aimer Onfray ou, à contrario, l’apprécier, mais encore une fois on constate "grâce" à une bonne partie des commentaires, que l’on évite soigneusement le sujet de fond au profit du règlement de compte sur le dos d’un gars.

      Car, n’en déplaise à ses fans ou à ses ennemis, Onfray rappelle tout bonnement un principe qui va à tout le monde sauf quand il est dénié à autrui. Et les anti Onfray de lui asséner des coups supplémentaires et les pro Onfray de jouer les supporteurs.

      Comme pour tous les bouts de barbaque lancés par le système à la masse assoiffée d’émotions et de règlements de compte à peu de frais, la division marche du feu de dieux.

      Je n’aime ni ne déteste Onfray. Le gars fait son boulot, travaille indiscutablement beaucoup, s’expose à la vindicte médiatique régulièrement (il doit aimer être conchié, je suppose...) mais je ne partage pas vraiment toutes ses prises de positions et ses choix politiques ou d’athée rigide. Cela dit, il n’y a aucune raison, mais absolument aucune raison qu’on demande à cet homme de venir commenter (oui, c’est un travail, ça prend du temps de vie et du jus de réflexion !) à la télé sans le rémunérer.

      Ardisson rémunère depuis des années un bouffon particulièrement peu talentueux - hormis celui de ridiculiser par la grossièreté et l’insulte déguisée en pseudo blague - nommé Baffie, et Onfray devrait faire dans le gratuit ? L’"argument de l’argent public "qu’on ne doit pas dilapider" ne cesse de faire rire... Elle touche combien la môme Salamé pour faire du journalisme partisan et donner des leçons aux autres ?


      • 1 vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 19 septembre 2017 12:28

        @Djam
        Ecrire un commentaire ouvertement anti Baffie dans l’espoir de voir rameuter en masses les pros Baffie sous couvert de dédouaner le fade et tiède Onfray est indigne de ce débat divisoire ostentatoire et révisionniste.

        .

        Ceci est un commentaire ironique que même Jackubovitz n’y trouve rien à redire.

        .

        En plus y a bien pire que Baffie dans le PAF, ne serait ce qu’au hasard, Stéphane Guillon, payé 10000 euros pour faire subir sa tronche infecte de raclure de bidet, son inexistant talent en dessous du néant absolu et sa voix de craie qui dérape sur un tableau noir aux spectateurs, j’attends de pied ferme les commentaires rageux et haineux des pro Guillon qui pullulent ici.

        .

        Vive la division, y a que ça de vrai ! Bordel !


      • vote
        spoty spoty 20 septembre 2017 11:59

        @Gaston Lagaffe
        De même je me demande combien palpent les chroniqueurs comiques/ éditocrates de la matinale de France Inter (le service public donc) ?


      • 1 vote
        TotoRhino TotoRhino 21 septembre 2017 19:13

        @Djam
        J’applaudie des deux mains !

        Cet état de fait qui est d’ignorer le fond du sujet n’est malheureusement pas isolé, c’est même assez systématique sur Agora.

        Bref...


      • 7 votes
        medialter medialter 19 septembre 2017 13:48

        @yoananda
        "Vidéo de merde qui abaisse le niveau du débat politique"

        *

        Y a un débat politique possible avec le système en place ?


      • 2 votes
        medialter medialter 19 septembre 2017 14:15

        @yoananda
        Entre quelles alternatives ?


      • 2 votes
        medialter medialter 19 septembre 2017 14:28

        @yoananda
        Chavais pas ki restait des gentils smiley


      • 1 vote
        medialter medialter 19 septembre 2017 16:08

        @yoananda
        Ha non, c’est toi qui retarde. Mickey, depuis que Walt a vendu au grand capital, a retourné sa veste smiley Sinon on est bien d’accord, aucun intérêt, à part pour agrémenter le pastis ?


      • 1 vote
        medialter medialter 19 septembre 2017 16:53

        @yoananda
        Tchin smiley


      • 1 vote
        Heimskringla Heimskringla 19 septembre 2017 21:59

        @medialter

        Il a quand même un point commun avec Nietzsche, ils sont des chantres de l’universalisme et de l’individuum.


      • vote
        Heimskringla Heimskringla 19 septembre 2017 22:12

        @yoananda

        Bah l’individu lol


      • vote
        Heimskringla Heimskringla 19 septembre 2017 22:14

        @Heimskringla

        Comme Diogène le cynique père du cosmopolitisme dixit Henry 2L. 



      • vote
        Heimskringla Heimskringla 19 septembre 2017 22:31

        @yoananda

        Assez d’accord avec ton premier paragraphe. 

        J’aime la même impression au niveau de la France, l’influence des lumières peut être ? 

        Nous sommes l’universel de part notre particularisme, les deux sont nécessaires. 


      • 2 votes
        medialter medialter 20 septembre 2017 09:25

        @Heimskringla
        "Il a quand même un point commun avec Nietzsche, ils sont des chantres de l’universalisme et de l’individuum"

        *

        Il y a forcément des points communs sur des détails, mais sur le fond, il n’y en a aucun. Nietzsche remettait en cause l’intégralité de la civilisation et affichait la volonté d’une forme de sacralité, même s’il n’a pas employé le terme, alors qu’Onfray fait du bricolage à l’intérieur d’un système déliquescent qu’il juge acceptable aux détails près. Nietzsche était un guerrier qui s’est battu envers et contre tout, incompris de son époque, alors qu’Onfray est une langue de pute qui évite les grands fonds pour s’assurer une existence publique


      • vote
        Heimskringla Heimskringla 21 septembre 2017 10:37

        @medialter

        J’ai bien compris, merci pour tes précisions.


      • 5 votes
        WakeUp 19 septembre 2017 12:36

        Euh les rires enregistrés, c’est pour se donner un côté 90’s ou c’est par pur mauvais goût ?


        • 2 votes
          vesjem vesjem 19 septembre 2017 20:15

          qu’onfray se vautre dans les merdias-shows, passe encore pour son gagne pain , mais que l’ "aléas" le trouve cher alors qu’elle-même doit émarger à 10000€ par prestation pour son insipidité et le népotisme dont elle est bénéficiaire, c’est fort de roquefort !


          • 3 votes
            Joe Chip Joe Chip 19 septembre 2017 21:22

            Détestable Asselineau réduit à calomnier les gens qu’il essaie de vampiriser médiatiquement dans une vaine tentative pour exister. Onfray n’a pas voulu te cautionner, toi le loser multirécidiviste avec ton parti à 0,5%, bouh, pauvre bibiche, va, on te sent toute vexée. 

            Qu’est-ce que ça peut foutre qu’Onfray touche 2000 euros pour un passage télé ? C’est rien et il a raison de palper ! Vas-y Mimi, te fais pas chier, pompe-les à donf ! 

            Asselineau se dévoile de plus en plus comme un démagogue de bas étage, et mauvais joueur avec ça, qui n’hésite pas à flatter les passions tristes des Français. 
            2000 euros, oulala ! C’est marrant, en France les mecs croient que des sommes de 3000/4000 euros ce sont des "grosses paies", en Suisse c’est à peine le salaire minimum ! 

            Mentalité de crevards.... pas étonnant que le pays s’enlise dans la médiocrité.

            • 2 votes
              Joe Chip Joe Chip 19 septembre 2017 21:51

              @Joe Chip

              J’ai écouté jusqu’au bout et ses arguments sont inattaquables. Il y a en France une hypocrisie totale autour du travail intellectuel (au sens large) qui devrait être accompli pour la gloire ou pour le bienfait de la communauté pour ne pas être jugé suspect. Cette notion de gratuité est tenace et bien ancrée dans les esprits des pécores qui s’indignent dès lors qu’un écrivain touche quelques centaines ou milliers d’euros pour passer à la télé. 

              La Salamé avec des trémolos dans la voix qui noue la joue mémère de province comptant chaque sou alors qu’ils doivent payer des "communicants" foireux une dizaine de milliers d’euro, sans compter les salaires mirobolants des animateurs, producteurs, etc... 

              S’ils veulent Onfray, c’est pour la valeur ajoutée et la "crédibilité" qu’il apporte à une émission, valeur ajoutée et crédibilité que le service public ne sait plus ou peut plus créer, devant respecter le cahier des charges absolu du politiquement correct. 

              Ils externalisent la production de sens et de pertinence, il est donc logique que le "prestataire" le leur facture. Il n’y a donc aucune raison pour qu’il accepte de bosser gratuitement sous prétexte que c’est le service public, l’argument n’est pas valable et moralement hypocrite. 

              Je ne suis pas toujours Onfray sur le plan des idées, mais là il a raison. 


            • vote
              Croa Croa 19 septembre 2017 23:05

              Joe Chip tu dois être riche !

              2000€ juste pour passer à la télé si c’est pas bien payé ça... Merde alors !

              Toute la soirée une jolie pute c’est moins cher que ça.


            • 4 votes
              Joe Chip Joe Chip 19 septembre 2017 23:35

              @Croa

              J’ai travaillé sur des petits films documentaires, la productrice se foutait la moitié d’une subvention de 25000 euros dans sa poche et vivait dans un superbe duplex dans le 11ème arrondissement. Elle avait un tas de combines pour produire un film à moitié prix (stagiaires, discuter tous les prix, tout organisé à l’arrache, tourner gratuitement dans les locaux d’institutions ou de musées dans le cadre de "partenariat culturel", etc.). A quatre films produits par an vous voyez déjà ce qu’elle se foutait dans la poche d’argent public avant même d’avoir vendu quoique ce soit. 

              Et je parle là d’une toute petite structure.

              Vous ne vous rendez pas compte de l’argent qui circule dans certains milieux, 2000€ c’est pas excessif pour un tournage quand on considère qu’Onfray est un bon client qui vend des millions de livres : il fait payer, c’est normal. Je préfère ça à des hypocrites subventionnés qui prétendent bosser pour "diffuser la culture". Après tout, il pourrait aussi se monnayer pour beaucoup plus cher comme le font certains philosophes médiatiques (Ferry, Enthoven, Comte-Sponville) en participant à des séminaires d’entreprise où les cachets peuvent être très élevés.

              Bordel, il y a des groupes de musique de variétoche en province qui prennent ça pour animer des soirées, vous en êtes conscients quand même ? 

              Onfray est fils d’un ouvrier agricole et d’une femme de ménage, quand on a vraiment connu la pauvreté on ne méprise pas l’argent, surtout l’argent facile à gagner.  

              Arrêtez de voir la vie à travers des lunettes de smicard, il y a beaucoup de gens qui gagnent plein de fric sans que cela soit forcément immérité ou illogique. 


            • 2 votes
              Joe Chip Joe Chip 19 septembre 2017 23:47

              Je crois surtout qu’il y a derrière tout ça une opération médiatique visant à entacher la réputation d’un intellectuel populaire dans un pays où l’argent qu’on gagne reste un tabou, surtout quand on exerce une fonction de clerc.

              Pour ma part, je trouve ça minable de s’abaisser à attaquer Onfray sous cet angle. Il y a quelque chose d’indécent chez Asselineau. Tout ça parce qu’Onfray a refusé de jouer l’homme-sandwich pour l’UPR. 


            • 3 votes
              pegase pegase 20 septembre 2017 08:49

              @Joe Chip

              2000 euros pour avaliser face caméra le fait que Bachar est un gros vilain qui bombarde son peuple c’est bien payé !

              Onfray est un petit prostitué du système, pas un intellectuel ... Maintenant qu’Asselineau dérape ??? ben oui, il peut bien déraper 0,0001 % du temps de parole de toutes ses conférences, c’est pas bien grave ... Onfray lui c’est constamment à longueur d’intervention !


            • 4 votes
              medialter medialter 20 septembre 2017 09:08

              @guepe
              "Et enfin merde, on a plus le droit de gagner un peu d’argent dans ce pays ?"

              *

              Mais tu débarques mon ami ? Dans ce pays, dès que tu palpes un peu de thunes, il y a une inexorable machine de guerre qui se met en branle pour te vampiriser jusqu’à la moitié, voire au-delà, de tes revenus, il fut un temps où j’en savais quelque chose. Tout ce pognon racketté pour parfaire un système dont le but même pas caché est de t’enculer encore plus. Une pompe à sang auquel personne ne peut échapper, car malgré sa lenteur, elle est terriblement efficace. La seule manière d’entuber ce système consiste à retourner son énergie contre lui : alterner le mi-temps et le RSA dans un savant équilibre pour gratter le maximum d’aides et compléter en blackos, de manière à ce que tu coûtes plus au système que tu ne lui rapportes, et de manière à vivre largement mieux qu’un smicard. A un certain moment, on comprend que l’essentiel n’est pas le blé, mais le temps libre


            • 1 vote
              Joe Chip Joe Chip 20 septembre 2017 09:31

              @pegase

              Sois pas jalouse.


            • vote
              simplesanstete 21 septembre 2017 09:13

              @medialter
               l’essentiel n’est pas le blé, mais le temps libre.

               Les 2 mon général dans un sachant dosage !

              Tout à fait Christian ! Pour acquérir des tas de connaissances qui soulèvent et mettent le moi à distance de l’IMPRESSION, en un mot GRANDIR comme dans Alice aux PM.

              Conjuguer l’histoire et l’Histoire.

              GPS : content de constater que tu as toujours la pèche !


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 21 septembre 2017 10:38

              @medialter

              "La seule manière d’entuber ce système consiste à retourner son énergie contre lui : alterner le mi-temps et le RSA dans un savant équilibre pour gratter le maximum d’aides et compléter en blackos, de manière à ce que tu coûtes plus au système que tu ne lui rapportes, et de manière à vivre largement mieux qu’un smicard. A un certain moment, on comprend que l’essentiel n’est pas le blé, mais le temps libre"

              Pas mieux. 


            • 1 vote
              spoty spoty 20 septembre 2017 11:27

              Une question que je pose - pas pour polémiquer - François Asselineau va-t’il s’exprimer sur l’extension programmée de la PMA aux femmes seules, puis bientôt aux homosexuels, puis même chose pour la GPA... ?N’a-t’il pas un avis qu’il voudrait faire connaitre ?


              • 1 vote
                spoty spoty 20 septembre 2017 11:48

                Sur le sujet : pareil que Joe Chip, Asselineau fait son coup habituel de faire du name dropping pour ensuite boxer la personnalité citée, personnalité qui est tout le temps au-dessus de sa catégorie, cela donne l’illusion qu’Asselineau joue dans la cour des grands.. 

                Qu’on apprécie ou pas Onfray, il m’arrive d’être en accord avec lui et parfois non, sinon j’appréciais beaucoup sur France Culture la retransmission de ses cours à l’Université Populaire, je ne vois pas pourquoi il serait venu dans une université de l’UPR, ce dont il n’a même pas été question d’ailleurs je crois qu’il a poliment refusé l’invitation et Asselineau balance l’histoire de l’émission politique pour le dénigrer alors que les 2 affaires ne sont aucunement liées.

                • 2 votes
                  Joe Chip Joe Chip 20 septembre 2017 12:07

                  @spoty

                  Oui il fait ça depuis le début, c’est pathétique. Il fait mine de se rapprocher de mouvements et de personnalités sur une ligne plus ou moins proche de la sienne et bien en vus dans les médias, puis au premier signe de rejet ou d’indifférence il calomnie et remet en cause la sincérité ou la moralité de la personne concernée.

                  C’est une stratégie de parasitage médiatique aussi maladroite qu’inefficace, qui n’a jamais marché par le passé, mais Asselineau est bien connu pour son incapacité complète à se remettre en question.

                  Onfray n’a aucun compte à lui rendre et ne lui doit rien. Il n’y a absolument rien à dire sur le fait qu’il ait poliment décliné la proposition de l’UPR.


                • vote
                  spoty spoty 20 septembre 2017 12:52

                  @Joe Chip
                  A la limite une conversation Onfray-Jean Lassalle sur la France rurale m’intéresserait bien. Surtout si ce dernier raconte les histoires dont il a le secret..


                • 1 vote
                  Joe Chip Joe Chip 20 septembre 2017 13:19

                  @spoty

                  Je crois qu’Onfray a dit que Lassalle lui semblait être bien intentionné mais se complaire un peu trop dans l’image de provincial un peu folklorique dans laquelle les médias l’ont enfermé. Résultat, quand il parle sérieusement, les gens ont toujours un sourire en coin.

                  Je l’ai déjà dit ici mais il n’y a plus personne chez les "souverainistes" et Onfray (avec lequel je suis en désaccord sur de nombreux sujets) fait sans doute la même analyse. Ca ne vaut pas la peine de cautionner des personnages un peu marginalisés avec un potentiel électoral de 1 ou 2% au max.


                • vote
                  simplesanstete 21 septembre 2017 09:16

                  Asselineau sur son live hier soir , a tombé la cravate, il suit les conseils du smart Stéphane Edouard.


                  • vote
                    spoty spoty 21 septembre 2017 12:15

                    @simplesanstete
                    Je viens de voir ça, ça fait faux cool, ça ne lui va pas et pour le fond c’est toujours le même rabâchage "ouin ouin le Pen est pas bien".



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès