• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comment Macron engraisse les ultra riches - Le ruissellement en marche (...)

Comment Macron engraisse les ultra riches - Le ruissellement en marche arrière

"La propagande gouvernementale nous disait que les bénéficiaires des baisses d’impôt allaient investir cet argent dans des entreprises, mais les plus riches ont utilisé cet argent tombé du ciel pour se payer des biens de luxe ou des voyages à l’étranger, ou l’ont utilisé pour effectuer des placements en Bourse." (Henri Sterdyniak - Le Média)

Le Média - COMMENT MACRON ENGRAISSE LES ULTRA RICHES - 11 octobre 2019

 

Henri Sterdyniak termine par quelques principes de bon sens :

 

  • Tous les revenus des ménages doivent être soumis à l'impôt progressif. Il n'y a aucune raison d'y faire échapper les revenus du capital.

     

  • L'impôt sur le patrimoine est nécessaire.

     

  • Aller vers une société plus sobre et plus égalitaire. Et financer directement des investissements publics, au lieu d'espérer des plus riches qu'ils investissent, un jour, une partie des cadeaux fiscaux que Macron leur fait...

 

 

"L’enquête des Pinçon-Charlot, « Le Président des riches », paru en 2010 est sans doute un des coups symboliques les plus rudes qui aient été porté à la présidence de Nicolas Sarkozy. Aujourd’hui le célèbre couple de sociologues publie « Le Président des ultra-riches », un livre qui ne contribuera pas à réconcilier les Français avec Emmanuel Macron, en pleine crise des Gilets jaunes. « Chronique du mépris de classe sans la politique d’Emmanuel Macron », est-il sous-titré. Ils y détaillent le parcours du « leader des marchés libres » comme l’avait surnommé le magazine Forbes, et les renvois d’ascenseurs constants en direction des plus nantis de ce Président choisi par la caste pour servir la caste. La démonstration est féroce, implacable." (Aude Lancelin - Le Média)

Le Média - MACRON OU L'ORGIE DES ULTRA-RICHES - MONIQUE PINÇON-CHARLOT - 21 janvier 2019

 

Tags : Livres - Littérature Economie Politique Société Fiscalité Scandale Entreprises Monnaie Oligarchie Polémique Finance Emmanuel Macron Impôts Patrimoine Services publics




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 1 vote
    maQiavel maQiavel 13 octobre 08:57

    Eh ouais, les fonds accumulés par les riches grâce aux baisses d’impôts ne sont pas que très peu investi dans les entreprises, encore un mythe libéral qui s’effondre smiley . On va enfin pouvoir parler du « cout du capital » sans se faire traiter de bolchévique. Un peu comme on peut aujourd’hui parler librement de protectionnisme alors qu’il y’a à peine quelques années, on était illico assimilé au FN, au fascisme et aux Zeurléplusombres. Ça évolue. En parlant de mythes, Alain Minc, major de promo de l’ENA découvre l’eau tiède : « Nos certitudes sur l’économie s’effondrent. Nous avons cru en des lois économiques qui se trouvent aujourd’hui invalidées par les faits  ». 

    Je ne suis pas un anti-libéral ( je suis en faveur d’une économie mixte qui aurait aussi des aspects libéraux) mais j’espère que l’effondrement de tous les mythes des libéraux chimiquement purs permettra l’éclosion d’un libéralisme moins radical et plus en phase avec les réalités sociales.


    • vote
      maQiavel maQiavel 13 octobre 09:11

      *ne sont que très peu investis dans les entreprises


    • 2 votes
      Orwell Orwell 13 octobre 22:54

      @maQiavel

      C’te crapule de Minc me fait penser à un cureton qui, toute sa vie, a défendu que le soleil autour de la terre mais qui se ravise face aux évidences. Cette merde fait amende honorable mais est partie prenante de décisions qui nous ont mis dans le mur, Minc ne va pas réussir à nous faire croire s’être simplement trompé, lui et les siens savaient ce qu’ils faisaient et leur objectif était d’engraisser ceux de leur caste, feindre l’ignorance ne les sauveront pas. Leurs putains de têtes sur des piques.  smiley


    • vote
      Vraidrapo 13 octobre 15:41

      Je vais vous expliquer, c’est si simple :

      1. Celui dont on ne prononce pas le nom, est Roteuch,
      2. µicron est son envoyé,
      3. placé ministre des finances de Hollande, il a préparé des mesures d’austérité qui sont mises en œuvre aujourd’hui ( santé, retraite etc...)
      4. pour éliminer Fyon qui n’en est pas encore revenu, l’Élysée a copieusement fuité vers le Canard,
      5. Roteuch a ouvert sa bourse pour la campagne du petit
      6. aujourd’hui, les nègres pondent des textes démagogiques que le petit lit à la tribune lors des catastrophes, c’est du plus bel effet !

      Pour faire bouillir sa marmite, Roteuch a ses diablotins de premier rang qui vire-voltent de-ci de-là chacun dans le domaine qui lui est imparti : Konh-Bendix, attali, P.Cohen, BHLévy, B.Guetta, Adler etc, etc, etc...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès