• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Confinement : « les particuliers en France peuvent poursuivre l’État en (...)

Confinement : « les particuliers en France peuvent poursuivre l’État en responsabilité »

Face au confinement et aux mesures liberticides inédites imposées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, que sont les droits des citoyens ? William Julié, avocat spécialisé en droit pénal international et en droits de l’homme, analyse les enjeux juridiques de la crise sanitaire pour le Désordre mondial.

Tags : France Droit Politique Justice Droits de l’homme Prospective et futur Polémique Union européenne Covid-19




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 3 votes
    gaijin gaijin 28 avril 19:02

    poursuivre le gouvernement ...certes ...

    l’attraper ...

    c’est une calembredaine ...


    • vote
      wendigo wendigo 29 avril 07:22

      @gaijin
      "c’est une calembredaine ..."
      **/***
       vade retro, vade retro ! macron Sort de ce corps !!


    • 2 votes
      rita rita 29 avril 09:50

      Mais il y a un gros problème, la justice est aux ordres de l’état ?


      • 2 votes
        sls0 sls0 29 avril 18:57

        Le 21 décembre les médecins chinois s’aperçoivent que les tests de dépistage ne réagissent pas sur une pneumopathie et soupconnent un nouveau virus. Le 31 décembre la Chine prévient l’OMS avec 60 cas.

        Le 9 janvier l’OMS lance une alerte mondiale.

        Le 21 janvier les premiers cas en France et aux USA et c’est à la mi-mars qu’ils vont réagir.

        Il y avait des cas en France et la mère Buzyn disait que ça ne viendrait jamais en France alors qu’ont voyait des villes chinoises confinées.

        Depuis janvier que Trump était prévenu du danger et qu’il y avait des cas aux USA, c’est le 13 mars qu’il a changé à 180°. Et c’est de tels pays qui voudraient porter plainte parce que la Chine aurait trainer ?

        En 2009 aux USA ils ont mis 6 mois pour réagir à un départ d’épidémie au Mexique ou aux USA.

        Lors du VIH ça a pris 18 mois pour trouver le coupable.

        Le covid 19 le 20 décembre c’est le plein brouillard et le 7 janvier les chinois tiennent le coupable. La semaine suivante le monde entier reçoit son code génétique. Plutôt réactifs sur ce coup là les chinois.

        Pour le SRAS ils n’avaient pas été bons, pas de plainte. Ici comme il faut camoufler une incompétence criminelle on porte plainte.


        • 1 vote
          albert123 30 avril 10:56

          Ne pouvoir qu’attaquer l’état sans punir ceux qui le représentent revient à punir le couteau en dédouanant celui qui vous a agressé avec, 

          je ne réclame pas l’argent de l’état (c’est celui de nos impôts que ne paient que fort peu les véritables décideurs de la situation) mais des sanctions envers ceux qui le représentent et décident de ce qu’il font de l’état, 

          si l’état de droit ne peut apporter cette satisfaction alors il est sans aucun intérêt si ce n’est celui de protéger les coupables, 

          si la seule perpective est de punir la personne morale qu’est l’état sans pouvoir sanctionner les personnes physiques qui l’incarnent la voie judiciaire est inutile et pire encore nocive car elle ne permet pas l’instauration de la justice et par conséquence poussera le plus grand nombre vers une exigence de vengeance.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès