• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Conseil constitutionnel : le scandale des rémunérations « illégales (...)

Conseil constitutionnel : le scandale des rémunérations « illégales »

Une rémunération de 15 000 € brut par mois !

A peine de quoi faire partie de la classe moyenne nous dirait ce très cher François Bayrou...

Sans compter le cumul avec des retraites astronomiques pour certains de ces « sages » (au hasard, Alain Juppé ou Laurent Fabius...).

Si au moins ces confortables rémunérations étaient établies dans les règles de l'art. Mais non, même pas :

« Cécile Untermaier, la députée socialiste qui a pris le relais de Dosière pour faire bouger les choses, n'y va pas de main morte. Dans l'exposé des motifs de sa proposition de loi visant à donner une base légale à cette rémunération, elle parle d'« irrégularité manifeste », d'« opacité », de « refus de transparence » et même d'« illégalité »… » (Le Point, La rémunération des sages restera « illégale »)

 

Juste Milieu.Conseil constitutionnel : le SCANDALE des rémunérations ILLÉGALES ? — 15 fév. 2021 — 8 min 38

 

L'article du Point indique qu'Une proposition de loi devait mettre de l’ordre dans la rémunération des membres du Conseil constitutionnel.

Que nenni :

« Fait rare, la semaine dernière, le texte de la députée PS est adopté en commission des Lois à l'unanimité. Il aurait donc dû être voté comme un seul homme en séance publique, jeudi 18 février. Mais le groupe socialiste n'a pas fourni beaucoup d'efforts pour le défendre. « Il ne sera pas présenté en séance », peste René Dosière. Il devrait donc être enterré, à moins qu'un autre groupe politique ne le remette aux voix. »

 

 

La poisse ? Un malencontreux hasard ? La faute à pas de chance ?

Les arcanes du pouvoir sont décidément toujours aussi impénétrables pour les citoyens de seconde zone que nous sommes...

 

Tags : Politique Scandale Laurent Fabius Polémique Alain Juppé




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Aldo Berman Aldo Berman 18 février 23:05

    Cumuler, verbe transitif

    Jouir de plusieurs droits, fonctions, simultanément
    Exercer simultanément plusieurs emplois et percevoir plusieurs traitements.

    "Papa cumule deux fonctions à son bureau et il aime roupiller" (T. Fabius)


    • 10 votes
      Gokani Gokani 19 février 13:56

      @Aldo Berman
      Il faut dire aussi que ça fatigue énormément de traîner toutes ces casseroles depuis des dizaines d’années... Demandez à Jack L. et à Bernard K., qui souffrent eux aussi de cette grosse fatigue casserolière. smiley


    • 8 votes
      sylvain66 19 février 13:20

      15000 par mois pour pas branler grand chose, c’est sur c’est révoltant . Mais comparé à ceux qui s’en mettent vraiment plein les fouilles c’est même pas des pièces jaunes

      Jeff bezos a gagné dans les 24 milliards en 2019, ce qui fait qu’il gagne le salaire mensuel d’un de ces apparatchiks toutes les 20 secondes environ ... Ca donne une idée de l’équilibre des pouvoirs et de pourquoi ces politiciens ont l’impression d’être des pauvres . Ce sont des moins que rien


      • 7 votes
        Et Hop ! 19 février 15:08

        @sylvain66 :

        "15 000 par mois", c’est en plus de tout le reste :

        Cumul de multiple retraites de député (5000), inspecteur des finances (15 000), maires (2000), de prof d’université où il n’a jamais mis les pieds, de directeur du haut conseil de ceci et cela (5000), de l’observatoire de ceci ou cela (2000), de telle commission, de tel institut du Monde arabe, d’ancien PDG de grosses sociértés privées, d’ancien conseiller de fonds d’investissements américains + logements de fonction, + voitures de fonction avec chauffeur, + les notes de frais et de taxi + les costards gratuits + tout l’argent de la corruption pour faire passer le TAFTA, pour vendre les autoroutes et la Française des jeux, et Alstom, et la Sécu à Black Rock.

        C’est 15 000 en plus de 100 ou 200 000 euros par mois.

        Le cumul des rémunérations dans la fonction publiqu devrait être interdit, et les retraités de la fonction publique devraient être bénévoles quand ils participent à une institution publique.


      • 1 vote
        sylvain66 19 février 21:35

        @Et Hop !
        On est d’accord que ce sont d’affreux profiteurs . VGE nous coutait environ 4 millions d’euros par an des décennies après avoir quitté toute fonction . Mais ça reste quand même des ramasses miettes .


      • vote
        vesjem vesjem 21 février 17:09

        @sylvain66
        oui, mais jeff a mouillé son maillot (dans son île paradisiaque) pour gagner ses milliards...


      • 10 votes
        Pyrathome Pyrathome 19 février 14:06

        Si de Gaulle voyait ce qu’il reste de la constitution de 1958 et ce que sa cinquième "ripoublique" est devenue, c’est à dire un immonde cloaque de corruption endémique, alors il la dissoudrait illico dans de l’acide et tous les mange-merde qui se graissent dessus depuis des lustres avec....


        • 1 vote
          Eric_F 21 février 13:42

          @Pyrathome
          "Si de Gaulle voyait ce qu’il reste de la constitution de 1958 ..."
          Ce n’est en effet pas une question de Constitution, mais de ceux qui l’appliquent et de la manière dont ils l’appliquent. L’époque a changée et est devenue "mondialiste", nos gouvernants doivent "faire avec", soit en tentant de limiter les impacts, soit en fonçant en avant dans le sens du temps présent. Il y a des vendeurs d’illusion qui ont le "ministère de la parole", mais qui donc aura l’autorité et la crédibilité pour changer les choses ? Une sixième république qui ressemble à la quatrième n’apporterait que davantage de confusion. On a eu tellement d’espoirs déçus, on va finalement voter par protestation et sanction ça ne pourra pas être pire.


        • vote
          maQiavel maQiavel 21 février 13:57

          @Eric_F

          « Ce n’est en effet pas une question de Constitution, mais de ceux qui l’appliquent et de la manière dont ils l’appliquent ».

          Si ça dépend de celui qui l’applique alors c’est un problème de constitution. Parce qu’une bonne constitution devrait prévoir la possibilité que les pires gouvernants arrivent au pouvoir. Une constitution qui ne serait fonctionnelle que parce que les gouvernants sont bons serait médiocre, son existence serait aussi absurde qu’un système immunitaire qui ne serait fonctionnel qu’en l’absence d’infections. C’est à ça que devrait servir une constitution, anticiper sur le pire en prévoyant des mécanismes de protection adéquat.

          Cela dit, je suis d’accord avec vous sur le fait qu’une sixième république qui ressemblerait à la quatrième n’apporterait que davantage de confusion. Mais qui dit sixième république ne dit pas forcément qu’elle doit être parlementaire.


        • 2 votes
          cevennevive 19 février 15:07

          Gokani bonjour,

          Vous êtes un méchant !

          Avec votre article vous allez nous rendre malades, nous les petits retraités à 800 euros par mois !

          Le virus est moins cruel, je crois, que de lire noir sur blanc la démesure de nos "gouvernants". Je voudrais passer une petite retraite paisible et heureuse sans avoir à haïr ces bons à rien...

          Remarquez, être payé sans rien foutre n’est pas très bon pour la santé mentale non plus !


          • 11 votes
            Gokani Gokani 19 février 16:07

            @cevennevive
            Bonjour,
            Ils ne sont pas vraiment payés à rien foutre...
            Une occupation majeure leur prend un temps fou : travailler sans relâche à empêcher que des scandales bien plus graves (dont ils sont les instigateurs, les complices ou les témoins) ne soient révélés au grand jour. smiley

             
            Et pour bien faire ce travail (étouffer leurs petits scandales personnels et enterrer le plus profond possible de bien plus gros scandales), il leur en faut toujours plus de pognon...


          • vote
            Eric_F 21 février 13:46

            @cevennevive
            " être payé sans rien foutre n’est pas très bon pour la santé mentale non plus !"


            ce n’est pas seulement une question de santé mentale mais d’intérêt général, mieux vaut des "emplois aidés" que des indemnités de non-travail, les boulangers n’arrivent pas à recruter ni les maçons, et il manque des auxiliaires de soins.


          • 8 votes
            zygzornifle zygzornifle 19 février 16:30

            Continuez a voter pour eux bande de couillons.....


            • 1 vote
              Eric_F 21 février 13:49

              @zygzornifle
              ...ou alors les couillons sont ceux qui laissent les autres voter pour eux !
              (je fais partie du lot, m’étant abstenu au second tour en 2017, désormais j’opterai pour le "vote sanction"..).


            • 1 vote
              zygzornifle zygzornifle 22 février 07:52

              @Eric_F
               j’aimerai que Macron et sa REM se fasse gicler au 1er tour ..... 


            • vote
              bertin2 22 février 07:47

              Ces "sages" sont pour la plupart des tortionnaires du Mind Control, la répression satellitaire électromagnétique. Ils font partie de cette oligarchie corrompue qui terrorise secrètement la France depuis 40 ans.

              https://ladictatureinvisible.wordpress.com/2021/02/02/les-emmerdeurs-secrets/



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès