• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Décès de Jacques Chirac : la réaction de François Asselineau...

Décès de Jacques Chirac : la réaction de François Asselineau...

DÉCÈS DE JACQUES CHIRAC : LA RÉACTION DE FRANÇOIS ASSELINEAU. ...

IN MEMORIAM
JACQUES CHIRAC (29 novembre 1932 - 26 septembre 2019)
« CETTE EUROPE-LÀ, NOUS NE L'ACCEPTERONS JAMAIS ! »
Il y eut plusieurs Jacques Chirac.
Avant d'approuver le désastreux traité de Maastricht en 1992, Jacques Chirac, président du RPR, avait été fidèle à la tradition gaullienne de souveraineté et d'indépendance nationales.

En 1979, pour les premières élections au parlement européen, il avait ainsi dénoncé haut et fort la construction européenne pour ce qu'elle est : à savoir une entreprise de vassalisation germano-américaine. Et, comme le montre la présente vidéo, il l'avait fait en des termes d'une dureté et d'une précision qui le feraient traiter à coup sûr de "complotiste" et bannir des médias aujourd'hui !

Au jour de son décès, nous préférons garder le souvenir de ce Jacques-Chirac-là : celui qui refusait à "jamais" la soumission de la France à une "Europe non européenne", une "Europe mollusque", une "Europe ouverte comme une passoire à toutes les crises du monde", une "Europe du chômage importé", "dominée par les intérêts germano-américains", "où les sociétés multinationales dictent leur loi aux États", "où la France serait engluée comme dans un marécage".

Nous retiendrons aussi de Jacques Chirac le président qui avait dit Non à la guerre en Irak de 2003 et qui avait soumis la Constitution européenne au référendum des Français en 2005.

Source UPR.fr

Tags : Politique Jacques Chirac François Asselineau




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 1 vote
    ahtupic 27 septembre 10:24

    "Le grand condor" Elle est bonne

    Sa meilleure prestation :le refus de suivre Bush en Irak

    Il ne faut pas oublier non plus sa grosse connerie : la dissolution du parlement.

    Mais dommage que l’efféminé de l’Elysée ne le fasse pas aujourd’hui.


    • 2 votes
      Vraidrapo 27 septembre 12:05

      Bof !

      Difficile de passer à l’Élysée sans accumuler quelques casseroles en plus des bourdes politiques. Je commence ?

      Disparition du journaliste enquêtant sur le compte japonais de Chirac, un lien parmi tant d’autres

      http://www.lefigaro.fr/politique/2008/10/22/01002-20081022ARTFIG00661-compte-japonais-de-chirac-le-secret-defense-leve-.php,

      Envoi d’un contingent français en Afghanistan ( Chirac ne supportant pas que Bush Jr le boude après la Sortie de Villepin à l’ONU, n’avait trouvé que ce prétexte pour renouer le lien ). On connait la suite, 10 soldats exterminés après une embuscade, le dernier proprement égorgé après la prière à Allah, ils se sont battus tant qu’ils avaient des munitions pendant 2 heures environ, attendant l’aviation Yankee qui les a dédaignés... (*) Je serais curieux de lire ce qu’en dit le Secret Défense...

      suppression du Service militaire, formidable machine d’intégration et de rupture provisoire avec les Quartiers "difficiles"

      • Après cette mésaventure l’État-major français, digne descendant de l’époque de la Ligne Maginot, s’est aperçu que les "Véhicules de l’Avant Blindé " (comme dirait Léon Zitrone un 14 juillet) avaient les fesses à l’air. Il suffisait de laisser passer les VAB pour tirer dans le Q... On se demande s’ils ne se sentent pas un peu ridicule avec ces rangées de breloques sur le poitrail ( et c’est le contribuable qui arrose copieusement ces tartarins d’opérette ). En 14 -18, les breloqués ont fait fusiller des centaines de braves gars conscients de l’incompétence criminelle de leurs États-majors

      Pour le menu détail, le folklore du Maire de Paris, tout a été dit et ressassé actuellement...

      Jacques Chirac, un grand homme... 1,90 m !


      • 2 votes
        Eric_F 27 septembre 20:45

        @Vraidrapo
        Le service militaire n’intégrait personne, les étudiants avaient des exemptions ou des affectations pantoufle ou faisaient un bataillon d’officier, les bacheliers faisaient un bataillon de sous-officiers, et pour les autres c’était considéré comme la piétaille pour faire des marches et creuser des trous pour les reboucher. Ayant devancé l’appel pour être débarrassé, j’y ai quand même gagné le permis PL avant l’âge, mais jamais utilisé ensuite.
        Mes 3 fils ont évité de perdre un an grâce à Chirac, sans que la sécurité nationale n’ait été affectée, on ne se bat plus à la baïonnette par assauts de 10 000 fantassins.
        Le rétablissement de 4 semaines de service national par Macron est une pantalonnade, il va falloir trouver l’hébergement et assurer l’encadrement pour des activités occupationnelles. Le "brassage" devrait être fait par l’école et les clubs sportifs le long de la jeunesse, quinze jour de stage n’apporteront rien.


      • 3 votes
        Vraidrapo 28 septembre 09:51

        @Eric_F
        Il me semble que vous n’avez pas saisi mon allusion... Ne pensez-pas qu’à vous !
        Le Service national aurait permis à des jeunes :
        de se lever tôt le matin pour le salut au drapeau ( qu’ils conspuent dans les stades ),
        d’apprendre à faire leur lit et à participer aux corvées ( tâches réservées à leurs sœurs ou mère généralement ),
        de se plier à la discipline,
        de faire du sport,
        de voir qu’il existe autre chose que la cour de l’immeuble,
        éventuellement apprendre à lire etc, etc
        et cerise sur le gâteau, être coupé des trafics pendant une période d’essai


      • 3 votes
        Hijack ... Hijack ... 27 septembre 12:31

        Repose en paix, Jacquot !

        On te reproche d’avoir fait des conneries ... quel homme n’en a pas fait ... et, après toi, les autres n’ont pas fait autre chose que des conneries, mille fois plus préjudiciables.

        S’il avait fini par reconnaître la culpabilité de l’État français (et non de la France ni des français)
         ... probablement qu’il avait été tenu par des moyens que l’on connaît.

        Quoi qu’il en soit ... le dernier Président français après De Gaulle.


        • 2 votes
          Eric_F 27 septembre 21:04

          @Hijack ...
          "S’il avait fini par reconnaître la culpabilité de l’État français (et non de la France ni des français)..."
          Chirac a en effet parlé de l’Etat français, mais il s’est laissé malencontreusement entrainer en généralisant "la France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable", alors que ce fut l’action abjecte d’un "gouvernement de rencontre" qui y a assigné des services de l’état. La France des Lumières, c’est la population qui a caché et sauvé des Juifs, permettant d’en préserver un plus grand nombre que dans les autres pays sous la botte nazie.
          Les successeurs de Chirac ont répété, pour ce crime, la généralisation "la France", plutôt que reprendre la formule "l’Etat français", mais leur "idée de la France" se borne à une vision administrative.

          Macron prononçant cette formule devant Netanyahu, c’est abdiquer toute influence dans une médiation sur le conflit (et sur cette question, Chirac était résolu).


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 27 septembre 23:27

          @Eric_F

          Oui, si d’ailleurs j’avais dit plusieurs fois qu’il avait fait des conneries, celle-ci est de très haut niveau ... ajoutant que, probablement, il avait été tenu par les klaouis, on sait par qui.
          La politique de J.C n’est en aucun cas comparable à celle de ceux qui lui ont succédé.
          D’ailleurs, du peu que je sache (ne le connaissant que par ce que je voyais moi même durant ses différentes fonctions) ... Chirac avait rarement fait allusion à ce passé, connaissant le risque couru d’en parler librement.


        • 6 votes
          Hijack ... Hijack ... 28 septembre 00:12

          @Eric_,

          J’ai oublié de dire qu’avec cette disparition attendue, car nous le savions tous malade et âgé, qu’il ne s’agit pas là "d’encenser" le parcours de cet homme, qui comme tous les hommes n’a pas été parfait, mais juste de dire qu’en tant que politique, il n’est pas le dernier de la classe (tenant compte de tout), loin de là.

          Je dis que ce n’est pas le bon moment pour lui tomber dessus pour ce que l’on a à lui reprocher. Sarko, avait fait massacrer, fait tuer, fait détruire après avoir tant menti et servi tout autre chose que la France, en ayant tout fait pour l’inonder de migrants (après destruction de la Libye) ... Si on comparait quelques mois de la vie de Sarko avant les dizaines d’années de la longue carrière politique J.Chirac ... faites le compte, il n’y a pas photo. D’ailleurs, heureusement l’hommage à Chirac ne sera pas "Panthéonesque". 

          Laissons-le donc en paix ...


        • 3 votes
          maQiavel maQiavel 27 septembre 13:21

          Pour les personnes nées dans les années 70 et 80, Chirac et Mitterrand faisaient un peu partie du décor. Je me rappelle avoir ressenti un certain malaise à l’élection de Sarkozy, j’avais le sentiment qu’ on passait à autre chose, à quelque chose de plus vulgaire.

          Ce qu’on retiendra de Chirac , c’est l’image qu’il a su construire, grâce à ses talents de communiquant hors pair, de politicien énergique pendant les campagnes présidentielles mais qui étrangement devenait invisible lorsqu’il entrait en fonction. C’était un personnage très sympathique et en même temps un véritable tueur de la scène politicienne qui a su éliminer froidement ses concurrents ( là c’est un compliment que je lui fait, c’est une vertu machiavélienne que d’etre un animal à sang froid) , un magouilleur et un chef maffieux des réseaux de la droite française( mais il n’est pas possible en France, de faire carrière de politicien et d’occuper de hautes fonctions sans l’être, particulièrement à son époque ). En tant qu’homme d’Etat son œuvre aura uniquement consisté à occuper des fonctions, il n’y a pas grand-chose de positif à retenir de son règne, si ce n’est son refus d’entrainer la France dans l’aventure sanguinaire en Irak et qui a donné à beaucoup le sentiment de fierté d’être français.

          Bref, malgré tout le mal que je pense de son action politique au sommet de l’Etat, j’ai envie de lui dire "Repose en paix".


          • 6 votes
            Hijack ... Hijack ... 27 septembre 16:50

            Comme dit plus haut, dans mon commentaire, avant d’écouter F.A, ce que je viens de faire ... ravi que le boss de l’UPR, avec des mots différents, confirme la différence entre J.Chirac et ceux qui l’ont suivi.

            Ce matin, j’ai entendu une anecdote ... J.Chirac avec Tatcher à Londres : connaissant les idées de M. Tatcher et ce qu’elle pensait de la France libre, J.Chirac, croyant les micros éteints avait dit à ceux autour de lui (de mémoire) : "bientôt, elle va me demander mes couilles sur un plateau, celle-là" (en français).


            • 2 votes
              pegase pegase 27 septembre 17:29

              @Hijack ...
              "bientôt, elle va me demander mes couilles sur un plateau, celle-là" (en français).

               Au moins on rigolait bien avec chichi smiley

              Toutes les vaches du salon de l’agriculture étaient ses copines smiley


            • 5 votes
              Hijack ... Hijack ... 27 septembre 18:33

              @pegase

              Tu n’as pas compris ... cette phrase là, était plus de la colère qu’une qu’une tranche de rigolade contre la première ministre anglaise de l’époque.
              Et ... si ça nous fait rie, c’est secondaire. Chirac s’exprimait souvent par ce genre de réparties, certaines devenues célèbres ... mais tjrs instinctivement, en réponse à une situation ! 


            • 8 votes
              Lucy Lucy 27 septembre 18:32

              Chirac, mis en orbite par Marcel Bloch-Dassault, « l’histoire de France ne commence pas aux Gaulois, ni même à de Gaulle en 1940, mais à Marcel Dassault »

               

              Chirac, la girouette de première classe qui a tout trahi…à commencer par son engagement souverainiste transformé en soutien du oui au référendum de Maastricht…pas grave, il était sympa

               

              Chirac, l’opportuniste politique taille xxl, un jour communiste, un autre travailliste, un autre encore libéral, un jour patriote, l’autre mondialiste…tout ça pour finir radical-socialiste et appeler à voter François Hollande… pas grave, il était sympa, mangez des pommes

               

              Chirac et son discours critique sur l’immigration qui se solde par le regroupement familial et la poursuite de l’immigration de masse… pas grave, il était sympa, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre

               

              Chirac et les affaires à la mairie de Paris…condamnation à 2 ans de prison avec sursis en décembre 2011… pas grave, il était sympa, les emmerdes ça vole par escadrilles

               

              Chirac, le « patriote » qui se couche devant le lobby avec son discours au Vel’d’hiv…

               

              etc

               

              Pauvre asselineau, continuez à croupir dans le panier des bulots républicains…


              • 1 vote
                Scalpa Scalpa 27 septembre 22:51

                Qu’elle putain pourrait sucer un cadavre pour rien.


                • 2 votes
                  kirios 28 septembre 08:32

                  Au jour de son décès, n’oublions pas ce qu’a été Jacques-Chirac :

                  https://francais.rt.com/france/66287-victime-ou-bourreau-jacques-chirac-10-trahisons-politiques-de-legende

                  est ce que cela mérite des obsèques nationales qui coutent,encore, de l’argent public ?


                  • vote
                    crow crow 28 septembre 09:29

                    "Tchao Pantin" 


                    • 2 votes
                      ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 30 septembre 02:47

                      C’est dingue que j’en arrive à le regretter notre Super Menteur National mais vu les poltrons serviles et sous cultivés qui nous servent de président depuis lui, ce n’est finalement pas étonnant.

                      Pensez vous que l’on va regretter "Micron la gaypride" après les prochaines présidentielles ? Rien que de poser la question, ça me fait flipper à donf !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès