• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Denis Robert : "les politiques au pouvoir, depuis Chirac, complices des (...)

Denis Robert : "les politiques au pouvoir, depuis Chirac, complices des arnaques de milliardaires qui spolient le peuple"

Denis Robert : les dérives du capitalisme financier

  • Denis Robert qui répond d'abord, dans cette vidéo, à une question d'actualité :
  • "Jean-Luc Mélenchon a réagi comme un homme blessé"

franceinfo
Denis Robert et Catherine Le Gall, étaient les invités de l'Instant Politique de Gilles Bornstein ce jeudi 18 octobre pour présenter leur livre "Les Prédateurs".

Denis Robert et Catherine Le Gall, dénoncent les dérives du capitalisme financier, avec le concours du pouvoir politique en place, depuis les années Chirac : : "les politiques au pouvoir, depuis Chirac, sont complices des arnaques de milliardaires qui spolient le peuple par des montages frauduleux faisant intervenir des organismes d'état"

Tags : Livres - Littérature Economie Politique Information et Médias Journalisme Citoyenneté Désinformation Journalisme citoyen Denis Robert Oligarchie Manipulation Finance Capitalisme




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 5 votes
    albert123 16 novembre 10:02

    "dénoncent les dérives du capitalisme financier, avec le concours du pouvoir politique en place, depuis les années Chirac"


    le kapo gauchiasse Denis Robert oublie juste que le virage libéral c’est sous Mitterrand en 83.


    "Jean-Luc Mélenchon a réagi comme un homme blessé"


    non comme un type qui se pensait intouchable et protégé par son appartenance à la franc maçonnerie

    mais parlons plutôt des dérives des faux cul gauchistes qui réécrivent systématiquement l’histoire pour que cela ne soit pas en contradiction avec leurs lubies d’idéologues timbrés.






    • 2 votes
      Djam Djam 16 novembre 12:04

      Bon, ça commence à en faire des livres pertinents et bien documentés sur les dérives (en réalité les graves délits) organisés par les états dits "de droit" qui collaborent depuis des décennies avec la finance libérée de toute entrave.

      Mais est-ce que ce sont les nombreux livres qui décrivent tout cela par le menu qui vont régler ce grave problème ? Réponse : non. Les livres sortent, font l’objet de quelques promotions en télé et radio, beaucoup écoutent et se scandalisent et... la vie continue, une information en chasse une autre, un scandale chasse le précédent et le "business continue" sans souci.

      Par ailleurs, peu de gens en réalité lisent... la majorité continue à se gaver d’info au JT, à la radio et lisent résidu de journaux papier ou en ligne sur leur portable. Donc, ces gens ne peuvent pas sortir du piège, ils l’entretiennent en continuant à croire les diverses informations soigneusement triées par cette presse pourrie jusqu’à la moelle.

      Rien ne change et ne changera avant longtemps. Parce que ce sont les mêmes qui font les lois et elles sont votées uniquement pour protéger les élus qui collaborent tous avec les prédateurs financiers. Parce que les masses n’ont toujours pas compris qu’en continuant à aller voter (au nom, sans rire, d’une démocratie obtenue de haute lutte ! sic -) ils n’ont de cesse de se faire entuber à chaque fois. On leur impose celui ou celle qui a déjà été pré-sélectionné.

      La finale du 2sd tour avec un(e) candidat diabolisé depuis des années sert précisément à faire élire le présélectionné par le système. Cette énorme arnaque ne date pas d’hier, et si Macron a été élu par une propagande digne des républiques bananières, ses prédécesseurs ont également été consciencieusement présélectionnés à dessein.

      Tous les "présidents d’états démocratiques", Amérique en tête, sont à la solde des financiers qui financent leur promo. En France comme partout ailleurs, l’argent fait et défait les destins des pays et donc de tous les peuples du monde. Si Etienne Chouard a été diabolisé et qu’il a disparu des radars médiatiques ce n’est pas parce qu’il aurait eu des relations douteuses avec une supposée extrême droite "nauséabonde", mais parce qu’il commençait sérieusement à éclairer les français sur l’arnaque du scrutin représentatif.

      Les GJ ont compris cela, mais ils restent une partie seulement des français. Ils sont la majorité mais ceux qui entretiennent le système dans son état ce sont les "gagnants de la mondialisation" (les bobos de centres urbains, les nomades de la finance, les retraités propriétaires en ville, les petits rentiers résiduels de la classe moyenne supérieure). Ces derniers sont minoritaires et les politiques le savent, c’est pourquoi ils les soignent toujours.

      Pour savoir à quoi va ressembler la France dans une petite dizaine d’années, il suffit de regarder du côté USA. Toutes les "nouveautés" déboulent d’outre atlantique. Nos "élus" sont largement des fans béats d’une Amérique qui continue à faire croire au monde entier qu’elle est LE pays de la liberté. L’Amérique est le bubon, le refoulé mal digéré d’une vieille Europe qui croyait pouvoir se libérer des peuples dont ils ont encore besoin pour monter dans la zone hors sol, hors loi, hors punition.

      Une seule attitude pourrait réellement mettre par terre cet énorme système mafieux : que la plus grande majorité des peuples, partout en Europe, arrête d’un coup de consommer tout et n’importe quoi. Cela suffirait à déclencher la plus grave crise des temps modernes. Les marchés s’effondreraient les uns après les autres... mais, évidemment, il faudrait alors que les peuples eux-mêmes se soient préparé à repartir de zéro. Il faudrait qu’ils renoncent à leur petites épargnes qui, évidemment, disparaitraient dans l’effondrement global.

      Mais cela ne se produira jamais. Parce que les peuples, aussi précarisés qu’ils deviennent, auront toujours quelques denrées dans leur frigo, parce qu’ils tiennent trop à leurs petites choses, parce qu’ils vivent malgré tout dans ce tout petit confort que tous les migrants viennent chercher en Europe ou aux USA parce qu’ils savent, eux, que ce pathétique petit confort matériel sera toujours mieux que leur rien-du-tout dans leur pays dévasté par les mêmes qui nous détruisent ici.

      Un Eveil authentique ça n’est pas à la portée de tout le monde. Et le monde, tel qu’il est devenu ne mérite qu’une chose : ce qu’il subit, parce qu’il consent depuis le début.


      • vote
        Pyrathome Pyrathome 16 novembre 13:53

        "les politiques au pouvoir, depuis Chirac, sont complices des arnaques de milliardaires qui spolient le peuple par des montages frauduleux faisant intervenir des organismes d’état"

         

        On en est toujours à maudire les conséquences sans en expliquer les causes....

        L’ue/euro/otan est le cadre idéal pour l’escroquerie à grande échelle, est-ce que les gens vont enfin comprendre qu’il faut sortir de cette merde infâme qui ne fait que paupériser le pays (comme bien d’autres...) ???????


        • 3 votes
          thierry3468 16 novembre 13:58

          Rien n’y fera....Robert restera tricard jusque mort s’en suive. Comment croire celui qui a trahi ?Comment croire celui qui se compromet ? Comment croire celui qui s’abaisse à devenir le valet du pouvoir ?Comment croire celui qui se drape d’une cape d’intégrité et qui participe au meurtre médiatique de Chouard ?,



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès