• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La guerre civile de demain c’est la guerre des masques

La guerre civile de demain c’est la guerre des masques

Le masque est perçu comme un instrument de sujétion par une proportion croissante de la population. L'affrontement futur entre les deux pôles de l'opinion mondiale pourrait se cristalliser autour de ce bout de tissu. Il symbolise l'ensemble des consignes tombées de nulle part dont la justification discutable n'est jamais discutée.

Tags : Politique Covid-19 Masques




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 24 août 13:03

    C’est pas le même bonhomme qui disait qu’un médium au bistrot voyait De Villers comme président ?

    Ici c’est Gustave qui fait les marchés.

    Après ce sera Marie qui nettoie ses fenêtres ?






            • 2 votes
              ged252 24 août 17:10

              Moi au départ je n’étais pas hostile au port du masque.

              .

              Sur la côte, le masque était obligatoire dans certains endroits, je l’avais dans la poche et je ne l’avais pas mis, un vieux de la mairie qui était là, m’a interdit l’entrée de la rue piètonne, en m’imposant de mettre un masque.

              .

              Le vieux m’a dit que ça ne dérangeait pas beaucoup de mettre le masque, je lui ai dit que si ça pouvait leur faire plaisir je voulais bien le mettre le masque, et ensuite il m’a dit : mais si ça peut éviter un petit quelque chose, c’est mieux.

              .

              Oui oui bien sûr, que c’est mieux, .

              .

              Mais après, masque oublié, c’est une caissière qui me dit trois fois que "une fois ça passe mais la prochaine fois, faudra pas l’oublier, hein ?"

              .

              Et maintenant à l’entrée d’un magasin, c’est l’agent de sécurité qui me lance sèchement : " he monsieur le masque est obligatoire".

              .

              Maintenant ça gonfle, tous ces gens là m’agresse et me stresse alors que l’épidémie est terminée ; Qu’ils ont des milliards de masque à vendre. Que les politiques n’ont rien fait au début de l’épidémie, au moment où c’était important. Que ce sont des menteurs, des incompétents et des blaireaux qui ne sont pas crédibles, mais les franchouillards les écoutent quand même et croient tout ce qu’ils disent,.....

              .

              Et tous les petits merdeux du pays (y compris les gendarmes) ont une occasion de faire chier le monde, de donner des ordres, voire d’agresser gratuitement les gens, et ils en profitent.

              Car ce sont tous des petits FACHOS ;

              .

              Ils se mettent du coté du plus fort pour imposer leur loi et agresser les gens.


              • vote
                Joanna Vidal 25 août 06:54
                Mais, est-ce qu’on a pu vraiment entamer une discussion bien ouverte depuis cette crise  ? Non, je ne crois pas  ! Donc, ça ne va pas être possible de discuter de ces consignes qui sont tombées de nulle part (selon vous) et qui changent sans arrêt. Joanna de https://www.electricien-nice.com/#https://www.agoravox.tv


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès