• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La possibilité du fascisme

La possibilité du fascisme

Dans l'Entretien Libre, Aude Lancelin a reçu Ugo Palheta au sujet de son livre : « La possibilité du fascisme : France, la trajectoire du désastre. »

Tags : Politique Elections FN Monnaie Banques Polémique Finance




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Et Hop ! 27 septembre 19:53

    Il commence en citant l’historien Praxton, le fascisme est pour lui l’extrême droite contre la gauche.


    Pour lui Macron n’est absolument pas un fasciste, mais Marine Le Pen oui.

    Donc c’est inintéressant.

    • 1 vote
      V_Parlier V_Parlier 28 septembre 13:26

      @Et Hop !
      D’ailleurs c’est avec ce genre de truc inintéressant qu’on finit par tellement agacer les électeurs qu’ils finiront un jour par devenir vraiment fascistes.


    • 3 votes
      PumTchak PumTchak 27 septembre 23:56
      J’accordais une indulgence à Aude Lancelin, que j’ai entendu tenir des propos intéressants (conférence "Le monde libre" pour une presse plurielle, elle parlait de comprendre les électeurs de Trump, ou à Thinkerview où elle disait qu’il ne fallait pas s’arrêter au refrain du fascisme).

      Mais là... c’est le retour à la gauche Mitterrand le plus gluant, avec les vieux chiffons rouges pour rassembler son lectorat, alors que les problèmes du pays sont ailleurs. Et c’est le même mouvement que suit la FI, qui avait misé sa campagne présidentielle sur le peuple et qui revient maintenant sur les alliances avec la gauche du PS.

      Désespérant.

      • vote
        Toutatis 28 septembre 13:10

        @PumTchak
        Pas si désespérant que ça, car la FI en subira le contrecoup lors des prochaines élections, à moins que certains aient le courage de faire scission


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 28 septembre 13:25

        @Toutatis
        Et bien plus il y aura de scissions mieux ce sera !


      • 1 vote
        PumTchak PumTchak 28 septembre 15:31

        @Toutatis

        Le vrai choix de société est entre mondialisme et souveraineté, ce que le faux antagonisme gauche/droite étouffe depuis 30 ans. Avec l’abandon par la FI de ce débat, les souverainistes (quel qu’ils soient) perdent un relais pour l’entretenir. J’ai l’impression que Aude Lancelin à son tour laisse tomber. Sur Le Média, il n’en reste (n’en restait ?) qu’un, c’est Jacques Cotta, avec son émission "Dans la gueule du loup". 



        • vote
          totof totof 29 septembre 17:14

          Le bobo par excellence. Le type n’a rien compris au fascisme, il est bouffé par ses préjugés de classe, et n’est pas taillé du tout pour être un intellectuel. Je te foutrais ça au travail... A l’usine !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès