• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Législatives : le jour d’après

Législatives : le jour d’après

Cet épisode traite des élections législatives françaises de 2024, leurs conséquences et perspectives. Les élections législatives de 2024 se sont déroulées de manière anticipée les 30 juin et 7 juillet, suite à la dissolution de l’Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron. Ces élections ont été marquées par une situation de fragmentation politique, aucune formation n’ayant obtenu une majorité claire.

En conclusion, ces élections législatives de 2024 ouvrent une période d’incertitude politique en France, nécessitant des compromis et des alliances pour assurer une gouvernance stable et efficace. Les tractations à venir seront cruciales pour déterminer la direction que prendra le pays dans les prochaines années.

Tags : Politique PS France Insoumise Législatives LREM RN




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • vote
    hase hase 11 juillet 11:09

    mat-hac, vous avez une concession à vie sur agoravox bleue ? plus personne peut en placer une !!


    • vote
      furax 11 juillet 12:18

      Grève générale illimité à partir de l’ouverture des J.O.


      • vote
        hase hase 12 juillet 21:16

        @furax
        Je ne suis pas d’accord furax, parce que les centaines de sportifs de haut niveau du monde entier, qui ont passé des années à s’entraîner, pour qui les Jeux sont vachement importants, qui n’ont strictement rien à foutre de nos histoires intérieures, se retrouveront punis, rejetés, interdits... on peut rester accueillants même avec un président de merde !
        Sans compter les millions que les Français ont dépensés pour ce rassemblement...ça servirait à quoi de le boycotter ? macaron n’en est pas propriétaire !


      • 1 vote
        rinbeau rinbeau 11 juillet 13:22

        Les cadres du RN confortablement avachis dans des fauteuils bourgeois, lisant mein Kampf.. sont en proie à un doute idéologique ignoble dont l’un d’eux se fait le porte parole.. "Nous n’allons quand même pas distribuer à nos militants et électeurs le capital de Karl Marx même si ce sont des ouvriers.. Bref des gueux.."

        Ha ha ha ! Eclate Marine.. S’il savaient lire.. Ils ne voteraient pas pour nous !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès