• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Manifs et grèves, ça ne sert à rien !

Manifs et grèves, ça ne sert à rien !

Les manifestations et les grèves reprennent ! Mais est-ce que ça sert à quelque chose ?

Tags : Politique Société Manifestation agriculture Grève



Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 7 votes
    gaijin gaijin 25 septembre 09:22

    a quoi ça sert de gueuler quand on t’en....le ?
    a rien
    mais voter non plus .....
    puisque ceux qui ont voté pour n’ont rien a dire
    ceux qui ont perdu n’ont qu’a la fermer
    et ce qui n’ont pas voté auraient du

    la dictature c’est " ferme ta gueule "
    la démocratie " cause toujours "


    • 4 votes
      bob14 bob14 25 septembre 10:01

      Si..si..faut( juste avoir les couilles pour le faire !


      • 1 vote
        Sozenz 25 septembre 15:35

        @bob14
        il faut plus de couilles au cul de ne pas faire le collabo , de ne pas se soumettre , d avoir un parler franc face à une personne en tete à tete , que d aller gueuler avec le sourire aux levres , presque à faire la fete dans la manif , comme des guignoles .

        suis désolée mais certains sont là pour faire leur sortie quotidienne ? ils se font tellement chier qu’ ils vont manifester ; ( je ne parle pas pour tout le monde . mais franchement quand j en voit certains on se demande . ça tape sur des gamelles , mais ça ne connait meme pas le fonctionnement de tout le système en place et quand ils vont aller retourner taffer , ils seront la queue entre les pattes face à leur boss et iront même lui lécher les bottes ou autre chose .

        la loi travail est signé .c est dans les entreprises que les actions doivent se mener t le blocage des routes . . la rue ils s en tapent .

        mais sans mettre le bordel de partout . si chacun se faisait respecter sur son lieu de travail . si tout le monde n acceptait des conditions de travail qui n ont pas lieu d etre . ça irait beaucoup mieux .

        un exemple et lisez les commentaires http://www.auto-evasion.com/forum-auto/droit-penal-routier-code-de-la-route/roule-en-surcharge/14533.html

        s’il y a quelques lecheur de cul qui acceptent d’ être dans l illegalité et qui prennent sur eux tous les risques et les responsabilité . le boss se gagne forcement plus de tune .

        apres il y a ceux qui suivent les consignes de trancher tout ce qui depasse ; et acceptent de retirer leur humanité ..

        des exemples il y en a à la pelle .

        il doit etre là le vrai changement .

        c est le vrai moyen pour devenir clair avec soi même . de ne plus être le soumis de service . et pourquoi pas . enfin se défaire de ses dirigeants corrompus .


      • 1 vote
        Croa Croa 25 septembre 16:51

        À Sozenz (et aux autres smiley )

        TOUT À FAIT !

        « c’est dans les entreprises que les actions doivent se mener »
        Ajoutons : « et aux portes de celles-ci ! »

        Si 68 a (un peu) réussi c’est parce que des délégations de grévistes allaient de boîtes en boîtes (même des petites) inviter les gens à débrayer. Il y avait à cette époque (et avant cette époque) des piquets de grève incitant les travailleurs à entrer dans l’action. C’était très efficace.

        Si cette tradition FONDAMENTALE s’est perdu c’est à cause des médias, vous savez ces menteurs, ces salauds, experts en retournement des réalités qui ont su convaincre les esclaves qu’ils étaient « libres » (de rester soumis mais ce n’était pas dit comme ça évidemment) et que ceux qui voulaient les libérer étaient les oppresseurs !!! C’est ainsi que sous l’illusion de la « liberté du travail » (tu parles !) il devint impossible de libérer les travailleurs de leur servitude... de la fin du XXe siècle à aujourd’hui.

        SAUF QUE,

        La fin du XXe siècle consacrait la parole télévisuelle en vérité d’évangile. Ce n’est plus vrai en ce début du XXIe notamment grâce à Internet et au discrédit des médias. Non la liberté ce n’est pas de rester soumis au boulot, la liberté c’est bien, au contraire, de s’extraire de ce putain de boulot dès que les choses ne vont plus, et celui qui te veut du bien ce n’est pas celui qui veut que tu fasse ton boulot tous les jours comme d’habitude car l’habitude c’est ça la vraie servitude. La liberté c’est bien du coté de ton droit de grève qu’elle est et non du coté d’une supposée « liberté du travail ». Si le travail était une liberté ça se saurait !

        Ceci dit,

        Tous en GRÈVE GÉNÉRALE  !

        VITE !



      • vote
        pegase pegase 29 septembre 11:49

        @Croa

        Si 68 a (un peu) réussi c’est parce que des délégations de grévistes allaient de boîtes en boîtes (même des petites) inviter les gens à débrayer. Il y avait à cette époque (et avant cette époque) des piquets de grève incitant les travailleurs à entrer dans l’action. C’était très efficace.



        Efficace dans le cadre d’une France avec des frontières et des taxes pour les produits d’importation, aujourd’hui les entrepreneurs partent en courant dans les pays de l’Est (mon voisin c’est ce qu’il a fait) ...

        Sinon Mai 68, tout ce qu’on a gagné c’est la loi 73 ... 


      • 2 votes
        Mahler 25 septembre 12:36

        Ouais enfin dans la vidéo il dit clairement au final d’aller manifester. Puis Julien de Demoscratos est bien gentil mais on voit que c’est le mec qui a été formaté politiquement par sciencePo(D’ailleurs avant d’y aller il n’était pas politisé)


        • 5 votes
          Ar zen 25 septembre 12:51

          Encore faudrait-il savoir pour quoi on manifeste ? En l’occurence la manifestation contre la loi travail vise Macron et le gouvernement Philippe. Mauvaise pioche.


          La réforme du code du travail était inscrite dans les GOPE. 

          En fait les Français qui manifestent devraient savoir que les décisions qui les concernent ne sont pas prises à Paris mais à Bruxelles. Des preuves ? Comme s’il en pleuvait !

          Le droit européen devenant supérieur au droit national, le principe de primauté garantit donc une protection uniforme des citoyens par le droit européen assurée sur tout le territoire de l’UE.


          • Les orientations programmatiques de l’Union européenne en matière économique, politique et sociale, sont intégrées aux traités et donc gelées.

          • Ces orientations sont juridiquement obligatoires et indiscutables au sein des institutions de l’Union européenne et des Etats membres devant les mettre en œuvre.

          • Les électrices et les électeurs peuvent changer de dirigeants tous les 5 ans, ces derniers resteront toujours juridiquement tenus par le programme économique consacré dans les traités.

          La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. Ainsi, tous les actes européens ayant une force obligatoire en bénéficient, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé.

          De même, tous les actes nationaux sont soumis à ce principe, quelle que soit leur nature : loi, règlement, arrêté, ordonnance, circulaire, etc. Peu importe que ces textes aient été émis par le pouvoir exécutif ou législatif de l’État membre. Le pouvoir judiciaire est également soumis au principe de primauté. En effet, le droit qu’il produit, la jurisprudence, doit respecter celui de l’Union.

          La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen.



          • 2 votes
            Croa Croa 25 septembre 16:57

            À Ar zen,

            Mais peu importe la cause ou qui a écrit la loi, que ça vienne des GOPES ou ou de Macron on s’en fout. De toute façon cette loi il faut la combattre, c’est tout !


          • 4 votes
            Ar zen 25 septembre 17:39

            @Croa
            Lorsque vous voulez remédier à une fuite d’eau, il vaut mieux savoir d’où elle provient. Vous ne passez pas la serpillière à l’infini sans vous attaquer au vrai problème. 

            C’est ainsi qu’il faut savoir contre qui il faut lutter. Se tromper de cible c’est se tromper de combat. S’attaquer aux lampistes est totalement contreproductif !


          • 1 vote
            Croa Croa 25 septembre 17:50

            À Ar zen

            Ta métaphore de la fuite est nulle. Moi je préfère celle du feu : Peu importe comment ça a prit : Il faut l’éteindre c’est tout !


          • 2 votes
            Pyrathome Pyrathome 25 septembre 21:44

            @Croa

            Mais peu importe la cause ou qui a écrit la loi, que ça vienne des GOPES ou ou de Macron on s’en fout. De toute façon cette loi il faut la combattre, c’est tout !

            .

            Ben non justement pas peu importe, malheureux !

            Il y a une cause qui produit ses effets et il vaut mieux la connaître pour pouvoir lutter contre plus efficacement...

            La solution, c’est tout con mais c’est pourtant la seule, c’est de n’être plus inféodé à la construction EU de l’euro et de l’otan, il n’y en a pas d’autres, on est enfermé dans un piège à cons néolibéral imposé et que Mélenchon ou les insoumis soumis ne DÉNONCENT JAMAIS.....Preuve implacable de sa supercherie caractérisée ! 

            Et en prime, on a l’exemple flagrant Grec, la" Tsiprasition des cerveaux", je suis désolé de le dire, mais les Mélenchon/Lepen/NDA sont des leurres gauche/droite pour mener les électeurs mécontents ( et il y en beaucoup...) dans une impasse sans espoir, au final c’est toujours un maqueron qui sort du chapeau élu minablement par les 13 % de bolosses inscrits restants....



          • 1 vote
            ged252 27 septembre 09:32

            @Ar zen

            Exactement, moi je viens juste de comprendre ce qu’était la construction Européenne, les hommes politiques n’ont plus la main, ils sont trop nuls, ce sont des financiers et des technocrates qui décident.

            .

            Les manifestations n’ont jamais servit à rien, sauf lorsque la droite est au pouvoir, et que les médias soutiennent, l’air de rien, les manifs, comme pour le CPE.

            Dans ce cas la droite cède toujours, mais le rapport de force est entre les manifestants et les journalistes. La gauche prend alors prétexte des manifestations pour céder aux revendications.

            Quand la gauche est au pouvoir, elle ne cède jamais face aux manifestants, sauf si , elle a envie de céder, et alors la gauche (les journalistes) parle de démocratie, de respect des droits, et ce genre de choses, dans le but de dissimuler les raisons pour lesquelles elle cède.

            .

            Lors des "manif pour tous" contre le mariage gay, il y a bien eut 1/2 millions de personne dans la rue, la gauche à cédé ?


          • vote
            ged252 27 septembre 09:34

            La grève : une rigolade, combien de temps le prolo peut tenir ?

            Le prolo a les poche vide dès le 15 du mois, il va faire grève combien de temps ?


          • vote
            ged252 27 septembre 09:37

            @ged252

            j’ai fais un contresens :
            Dans ce cas la droite cède toujours, mais le rapport de force est entre les manifestants et les journalistes.

            .

            faux rapport de force, car tout le monde est d’accord


          • 1 vote
            La Fille du Croquant La Fille du Croquant 27 septembre 10:48

            @Croa
            Mais si tu ne neutralises pas le pyromane : il allumera d’autres feux encore et encore ^^


          • 2 votes
            Clocel Clocel 25 septembre 13:09

            Que de circonvolutions pour retrouver, le Tao de la fourche !


            • 1 vote
              zygzornifle zygzornifle 25 septembre 13:32

              il est pas allé manifester car il avait prévu une séance de masturbation avec ses potes devant un porno ....


              • 8 votes
                wendigo wendigo 25 septembre 13:32

                 Manifester ne sert à rien, là haut ils sont autant autistes que psychopathe ; le seul moyen de leur faire mal et donc tendre l’oreille, est de cesser de bosser et de payer. Grève générale sans date limite. C’est la seule chose qu’ils sauraient entendre ... sauf que personne ou très peu peuvent le faire ; puisque vous êtes tous tenu par la dette et les factures.
                Moi j’aime bien regarder les manifs ; ça me donne l’impression de regarder des poissons rouge tourner en rond dans leur aquarium avec pour seul résultat de faire des bulles.


                • 3 votes
                  Croa Croa 25 septembre 17:03

                  À wendigo,

                  SI ON PEUT ! Croyez-vous qu’à l’époque des grandes luttes, ça a été facile pour nos grands-pères d’obtenir ce qu’ils ont obtenus ?

                  Nos grands pères en ont chiés, il y a même eu des morts parfois. Maintenant si vous préférez mourir à petit feu avec vos dettes, libre à vous !


                • 5 votes
                  wendigo wendigo 25 septembre 17:16

                  @Croa

                   DSL, pas de dette, pas de crédit pas plus que de découvert et autonome à prêt de 90% ; autant dire que demain je vous fait une grève de 6 mois sans pb, (pas plus ensuite je prend des vacances)
                  Je suis un mauvais paroissien, quand je critique une chose, ce n’est pas pour rester dans son giron, comme le font indignés ou insoumis, qui bossent pour payer avec le fric de demain les factures d’hier. C’est pas le tout de gueuler comme un veau, faire en sorte et assumer c’est mieux !
                  Et vous ?


                • 2 votes
                  yoananda yoananda 25 septembre 17:21

                  @wendigo
                  putain bravo !


                • 2 votes
                  Croa Croa 25 septembre 17:56

                  À wendigo,

                  Pas de dettes ni découverts non plus... Mais grève impossible tout simplement parce que parvenu à la retraite !
                  En tant que retraité heureux j’ai aussi ma marge, celle qui me permet d’aider financièrement les actifs qui feraient grève et je m’y engage !


                • 2 votes
                  QaviQeQuarQo QaviQeQuarQo 26 septembre 01:34

                  tout le monde ne peut pas vivre sans revenus

                  il n y a que 64 % de propriétaires de son logement en france, sans compter le tres faible pourcentage de personnes pouvant cultiver un lopin de terre.

                  La greve n a plus le meme impact qu avant la mondialisation.

                  Avant c etait une élite capitaliste industrielle qui tenait le pays, qui ne pouvait se permettre de produire durant une journée.

                  Aujourdhui , c est une élite capitaliste financiere au manette dans un pays en transition vers la tiersmondisation.

                  Que vous arretiez de travailler ? c est exactement ce qu ils veulent a long terme, sauf que ca ne peut se faire du jour au lendemain, il faut transferer les fonds, les machines, les savoirs....

                  les greves ne feront que servir d arguments aux libéraux pour accelererles transferts industriels.

                  Faire la greve aujourdhui c est comme faire la greve la fain a auschwitz


                • vote
                  wendigo wendigo 26 septembre 08:39

                  @QaviQeQuarQo

                   Vous m’avez mal lu mon cher ; j’ai pourtant précisé "grève des paiements" ; plus de fric qui tourne .... ça donne quoi sur une pyramide de ponzi comme celle que l’on nous prétend institutionnelle ? La pyramide de ponzi ne supporte ni arrêt, ni ralentissement .... cqfd comme dirait l’autre.
                  La grève du travail n’est à voir que comme un complément, une forme de fixateur ; mais la grève du fric, même sur une très courte durée, elle est létale pour ces braves gens.
                  Mais soyez sans crainte, les fainéants sans dent, sont bien trop attaché à leur chaînes financière, le simple fait de ne pas dépenser un cents dans la journée leur est inimaginable ils sont en totale addiction à la consommation, ou devrais je dire, "aux dépenses", donc le système ne risque rien de ce coté là soyez rassuré !
                  Non là où il risque le plus c’est face à lui même, comme tout objet massif, c’est son propre poids et ses propres lenteurs qui vont le faire s’effondrer, plus exactement son manque de réactivité raisonnée à long termes. Il suffit d’ouvrir les yeux, tout ce que fait ce système est de l’ordre du "syndrome du noyé", prêt à ce raccrocher à n’importe quelle débilité pour tenté l’impossible ... "survivre".
                  Une grève des paiements ne serait que la pichenette qui précipiterait la chose, ce qui ne se fera pas, mais la chose reste déjà plié.
                   Cette loi travail, c’est de la merde en barre pour l’industrie, les fonctionnaires viennent de ruiner les entreprises et le medef chante victoire (fut un temps ils avaient encore des neurones ces zozos là) Le principe de peter a visiblement atteint des sommet.
                  Les années qui viennent vont être passionnantes car quand je compare les manifestants à des poissons rouges, il faut bien comprendre que l’aquarium c’est le contexte.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès