• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine Le Pen sur TV Libertés : « Le FN est extrêmement stable ! (...)

Marine Le Pen sur TV Libertés : « Le FN est extrêmement stable ! »

Dans un entretien accordé à TV Libertés, la présidente du Front National évoque la politique d’Emmanuel Macron, les futures élections et s’exprime sur les enjeux du Congrès de son mouvement, les 10 et 11 mars prochains à Lille.
Interrogée par Elise Blaise et Martial Bild, Marine Le Pen affirme qu’elle ne croit pas utile de rencontrer Jean-Marie Le Pen et laisse entendre qu’elle pourrait ne pas être automatiquement la candidate des « nationaux » en 2022.
Elle répond aussi aux accusations d’instabilité du FN et d’hémorragie de ses troupes.

Entretien avec Marine Le Pen, jeudi 22 février 2018.

Emmanuel Macron : « Macron tient ses promesses : les promesses ultralibérales et ultramondialistes qui furent les siennes durant la campagne électorale ».

La recomposition politique : « On a assisté à une forme de déconstruction totale de la vie politique française. Je ne peux que me réjouir de cela car le Front National a été à la pointe de cette recomposition, et de la transformation du clivage obsolète gauche-droite pour un nouveau clivage mondialistes-nationaux ».

Réforme du baccalauréat : « Nous savons que le contrôle continu aura pour conséquences que les lycéens ne seront plus égaux sur le territoire. Les universités vont faire du lieu et de la qualité du lycée, le critère de sélection d’entrée dans leurs établissements ».

Islam : « Il n’y a pas d’Islam de france. La France est devenue le terrain de jeu de toutes les luttes d’influence de tous les islams du monde. La République doit poser des interdits. Et en premier lieu, qu’aucune règle peut être supérieure à la Constitution française.

Internet : « Internet est un contre-poison et aussi une pression nécessaire sur les médias traditionnels ».

Nouveau nom du FN : « Il ne faut pas être dans la nostalgie. il faut concevoir ce changement de nom, non pas comme un reniement car cela n’aurait aucun sens, mais comme une nouvelle étape de notre mouvement politique ».

Européennes 2019 : « je souhaite une alliance. Si il existe une alliance, tout le monde sera convaincu que la tête de liste doit être issue des rangs du Front National ».

Jean-Marie Le Pen : « Jean-Marie Le Pen pense que notre rupture a été suscitée par Florian Philippot, et il se trompe. Nous ne ferons plus de politique ensemble car les propos qu’il tient sont d’une rare violence. Je ne crois pas utile de le rencontrer, en tout cas pour parler de politique. Mais si il souhaite des nouvelles de ses petits-enfants, ce sera avec grand plaisir ».

Le Front National : « Le FN est extrêmement stable. C’est un pôle de stabilité avec un processus démocratique sur le vote des statuts, du nom du parti et de la ligne politique. Et il y aura, avant la présidentielle, un nouveau congrès qui décidera de son président qui sera le candidat à la présidentielle ».

Présidentielle 2022 : « Si les adhérents du FN considèrent qu’il y a quelqu’un de plus performant, de plus armé, de plus solide, de plus rassembleur que moi, alors ils le choisiront et je me soumettrai à cette décision. A titre personnel, cela ne me pose aucun problème ».

Tags : Internet Elections Islam Jean-Marie Le Pen FN Marine Le Pen Emmanuel Macron




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • vote
    bob14 bob14 24 février 12:34

    Elle se veut la solution pour la France.. ?


    • vote
      bob14 bob14 24 février 14:22

      @bob14....Pourtant elle à largement montré ses limites intellectuelles...


    • 2 votes
      psychorigide psychorigide 24 février 12:49

      Quelle conne !

      et c’est un mec qui a a voté 20 ans au FN qui vous le confirme !  smiley

      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 24 février 13:16

        Le FN est extrêmement stable.

        stabilité dans l’échec, ça oui !

        Si les adhérents du FN considèrent qu’il y a quelqu’un de plus performant ... que moi, alors ils le choisiront et je me soumettrai à cette décision.

        faux, archi-faux, le FN est géré par une dynastie, c’est le "centralisme démocratique" qui prévaut dans des élections à candidat unique !

        http://www.rtl.fr/actu/politique/presidence-du-fn-eric-dillies-denonce-une-election-verrouillee-7791109511

        Marène la Pine, d’échec en échec continuera à grenouiller dans le marigot politique au cours des prochaines décennies..


        • 1 vote
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 24 février 17:01

          La pauvre, on dirait une des folles qui sont seules à croire à leurs propres fables, pas certain qu’elle y croit elle même, d’ailleurs, mais y a trop bon la gamelle politique...
          .
          On lui dit que c’est fini le FN ou pas ?
          .
          Hier, Marine Le Pen sur toutes les chaînes, aujourd’hui sur TV Liberté, demain dans un live facebook suivi par 3 personnes, après demain, elle balancera des selfies avec son I-Phone sur un compte instagram avec 0 followers... Dur retour aux réalités...


          • vote
            HELIOS HELIOS 24 février 19:05

            ... si les français veulent avoir une alternance possible, il est urgent d’avoir une gauche a gauche de LREM et une droite a droite des Républicains.


            C’est juste une question de choix...

            qui souhaite que l’excellent Macron dans sa restauration de la fonction de président, continue a brader la France sur l’autel de la finance mondiale a la soumission aux fonctionnaires de Bruxelles....

            • 2 votes
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 24 février 21:32

              @HELIOS
              Retour aux clivages gauche/droite donc... Je ne sais pas si vous êtes hibernatus, cosmonaute, ermite longue durée, sorti d’un profond coma ou non, mais la France a essayé pendant plus de 40 ans avec les résultats que l’on connaît... Politiquement rien n’est possible, tout est verrouillé, update your datas please...


            • vote
              jeanpiètre jeanpiètre 25 février 18:33

              @Gaston Lagaffe
              le clivage est toujours là, juste qu’avec une extreme droite au pouvoir se reclamant de la droite et de la gauche, elle vide les mots de sens , comme marine hollande sarko pour ne citer que les plus rescents ont tenté de faire.


            • vote
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 26 février 14:47

              @jeanpiètre
              Le pognon c’est ce qui décide qu’on soit de droite ou de gauche, d’extrême ou du centre, le nerf de la guerre, le seul nerf qui compte aujourd’hui d’ailleurs, c’est la politique du pognon, c’est aussi simple que ça et le pognon n’a pas d’idéologie politique, c’est ce à quoi on assiste aujourd’hui d’ailleurs.

              .

              Le clivage idéologique existe toujours dans la tête des gens lambdas, c’est un fait, les politicards de tous bords sont sur une seule ligne, le fric qui tombe dans leur gamelle. C’est triste mais c’est comme ça. L’UMPS a changé de nom, ça a au moins le mérite d’être clair avec En Marche, un semblant de gauche est représenté par "les insoumis" plus ridicule comme nom va falloir chercher longtemps pour la prochaine tartufferie publique, l’extrême droite c’est le parti de la banque donc du pognon et la droite genre RPR n’est même plus représentée par le FN qui va lui aussi changer d’étiquette encore plus grotesque que le parti de Mélenchon... Je ne sais pas genre, Les Patriotes... Ah non c’est déjà pris par un autre groupuscule de mignons du roi...


            • vote
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 26 février 14:48

              Le seul clivage qui devient réel c’est mondialistes/souverainistes aujourd’hui, nous ne pouvons plus penser à l’échelle d’un pays mais d’une planète dans laquelle tout est inter connecté en permanence sous le joug de la finance qui n’a pas de frontière.


            • 2 votes
              Hijack ... Hijack ... 26 février 00:39

              Hum ! Il ne lui reste plus que l’énergie du désespoir après avoir connu quelques micro éclairs de bon sens ... bon sens que ne connaîtra probablement jamais Marion. Marine était partie de bases solides qui vacillaient sous le poids de la bêtise, Marion démarrera sur rien !


              • vote
                karp7 26 février 04:22

                Le FN est mort pour moi, j’avais voter au 1er tour mais suite au debat catastrophique, non ! faut qu’elle dégage et laisse la présidence a marion.


                beaucoup doivent partager mon avis car le FN est en baisse constante, c’est plus du tout le 1er parti de france

                • vote
                  thierry3468 26 février 16:42

                  Stable car proche de zéro.....Le FN était incarné par Jean Marie le Pen .Sans lui,seul,Philippot a réussi à sauver le parti du naufrage .Marine reste seule ,à la tete d’un part parti à la dérive et qui a fini par s’échouer .Le FN est moribond et ne sera plus l’ombre que de lui meme .Le FN ne pouvait survivre sans son ame .


                  • vote
                    Vraidrapo 28 février 14:37

                    Après la déculottée qu’elle a prise devant µicron, le meilleur service qu’elle puisse rendre à la démocratie est de rester en activité.
                    Pour le vote utile, ça fera un leurre de moins.
                    (Pssst : Inutile de lui rapporter mon propos dès fois qu’elle s’effacerait de l’arène politique)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès