• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Michel Onfray : "Macron est le chef de l’État profond"

Michel Onfray : "Macron est le chef de l’État profond"

Invité de C à vous pour parler de son livre Grandeur du petit peuple, consacré aux Gilets jaunes, Michel Onfray a estimé qu'Emmanuel Macron n'incarnait pas le peuple et la souveraineté populaire, mais qu'il était l'homme d'un clan, l'homme d'une faction. Lorsqu'on lui demande de préciser son propos, il répond : "Vous savez, l'expression 'État profond' a été utilisée par Trump et on a tout de suite estimé que c'était une catégorie d'extrême droite. Macron lui-même l'a utilisée. Il y a un État profond et je pense qu'il est le chef de l'État profond." Et cet État profond, ce sont "ceux qui exercent le pouvoir : les banquiers, les puissants, les éditorialistes, les éditeurs, tous ces gens qui ont du pouvoir, et cet État gouverne un peuple, voire un petit peuple qui, lui, n'a pas de pouvoir".

Onfray accuse ensuite la police de provoquer délibérément des violences en s’infiltrant parmi les manifestants afin de les discréditer auprès de l’opinion. Des usages qu’il qualifie de « vieux comme le monde » :

Michel Onfray : « Ecoutez, moi à Caen, j’habite au 5e étage, sur une place où y’a eu beaucoup d’échauffourées, j’ai vu beaucoup de choses très intéressantes : des gendarmes, des policiers qui descendent de voitures banalisées, et qui font un certain nombre de choses puis qui repartent, puis etc., des gens qui ont des informations et des images mais ne peuvent pas les donner parce qu’on va les virer, et qui disent : “Bah non, si je vous dis où j’ai eu ces informations, on va savoir qui je suis, etc., etc.” Donc on sait très bien ! C’est vieux comme le monde les policiers qui sont grimés en manifestants, qui sont parmi les Black blocs, on a vu des informations aussi…

Patrick Cohen : Vous pensez que les policiers ont commis des violences et ont cassé ?

Michel Onfray : Mais c’est vieux comme le monde ! C’est pas la France…

Anne-Elisabeth Lemoine : Ils auraient participé au saccage de l’Arc de Triomphe ?

Patrick Cohen : Non, c’est pas “vieux comme le monde”, y’a bien eu quelques exemples dans le passé mais y’a pas eu…

Michel Onfray : […] Dans la Rome antique, vous aviez des gens qui fonctionnaient comme ça et qui discréditaient des mouvements. On les voit, ils arrivent. Moi j’ai posté sur ma webTV des images de gens, des prétendus Blacks blocs qui foncent vers la police, la police s’ouvre, ils rentrent dans le groupe policier, ils se ferment. Disparus, etc. […] »

Dans un accès de prudence, Onfray prétend ne formuler là qu’« une hypothèse »… Avant de se faire beaucoup plus affirmatif :

Michel Onfray : « Je regarde les images, je suis un citoyen, je constate, j’entends, je regarde, je vois, je me dis : “Que peut-on penser de ces choses-là ?” On m’envoie aussi des informations. Et quand des gens m’envoient des informations en me disant “Regardez ce que j’ai filmé” et qu’effectivement, des Blacks blocs qui foncent sur la police… […] J’invite juste à réfléchir. Mais ce ne serait pas la première fois […] qu’il y a dans la police des gens dont le travail consiste effectivement à discréditer les manifestants. C’est vieux comme le monde !

Patrick Cohen : À “renseigner”. À “regarder”, à “renseigner”… À “commettre des violences” ? C’est autre chose…

Michel Onfray : Alors tout ça fait partie de… vous avez des gens qui sont de sac et de corde aussi, dont c’est le métier, ça s’fait pas gentiment le renseignement, hein, vous savez… ça se fait pas avec des Bisounours.  »

Tags : Manifestation Police Michel Onfray Emmanuel Macron Gilets jaunes




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 5 votes
    gorguetto gorguetto 17 janvier 11:05

    Macron est le chef de l’État profond, c’est à dire, puisqu’il faut les nommer : des sionistes. Mais en fait il n’est pas leur chef, il serait en fait l’exécutant froid, glacial même des objectifs de ce Deep State devenu Colonialiste de la France. La France est occupée, colonisée par les sionistes, et ils sont tous à des postes clé qui leur permettent d’agir comme bon leur semble sur les Français qui se révoltent aujourd’hui.

    Seulement, ils se révoltent face à un ogre que rien n’arrêtera pour arriver à ses fins. Comme le préconisait philosophiquement Luc Ferry, ils n’hésiteront pas à tirer sur la populace rétive, et faire un massacre à la gazaouie, sans aucun état d’âme. Et il semblerait que nous approchons de ce moment dramatique, puisque à plusieurs reprise, les forces de l’ordre se sont exhibées dans les manifestations armées fièrement de leur tout nouveau HK G36, et comme ces forces de l’ordre ne sont pas formées que de nationaux, je vous laisse imaginer la suite.

    Voila ce que donnera un président exécutant des ordres du sioniste DEEP STATE.


    • vote
      mat-hac mat-hac 18 janvier 14:56

      Il y a eu une soirée bien profonde hier soir à Rennes.


    • 5 votes
      yoananda2 17 janvier 11:38

      J’aime beaucoup Onfray pour tout un tas de raisons, mais je trouve qu’il fait un contresens. Par définition, l’état profond c’est ce qu’il y a DESSOUS l’état visible, donc, Macron ne peut pas en être le chef. Le VRP tout au plus. L’état profond c’est l’armée de fonctionnaires qui décident d’une stratégie militaire, ou fiscale, c’est à Bercy, au quai d’Orsay, au CRIF, au siècle et dans quelques autres endroits (dont j’ignore les emplacements), et ce sont "eux" qui "conseillent" (et financent) les hommes de politique publics qui sont leurs obligés. Même en admettant que Macron a 2 ou 3 idées à lui, il a été choisi pour ça en amont, donc, si vraiment il avait le moindre pouvoir, on le saurait s’il changeait de cap à un moment et qu’il parvienne à rester au pouvoir. Mais ça n’arrive que très rarement ce genre de situation.


      • 1 vote
        laertes 19 janvier 16:45

        @yoananda2 non ce n’est pas une armée de fonctionnaires de Bercy où d’ailleurs qui décide de la politique. Ils ne font que exécuter les décisions de ceux qui ont le pouvoir et notamment celui d’influence. C’est ce qu’Onfray veut dire. L’état profond c’est celui qui décide et non des institutions comme le dit bêtement Cohen. Et ceux qui décident qui force à décider sont ceux qui ont le pouvoir à savoir le pouvoir de l’argent et ce qu’il entraîne comme capacité incroyable de défense de leur intérêts. Ils travaillent bien sûr en coulisse et laissent un des leurs qui donne l’illusion d’être le représentant de l’État total de rendre public et légal ce qui n’est en fait que la résultante d’un rapport de forces.


      • 1 vote
        yoananda2 19 janvier 16:59

        @laertes

        le pouvoir de l’argent

        et tu crois qu’à Bercy il n’ont pas le "pouvoir de l’argent" ?


      • 11 votes
        medialter medialter 17 janvier 15:50

        Ce pauvre Onfray est en chute libre. Macron le chef de l’état profond, non mais quelle blague  smiley Macron n’est qu’une marionnette mis en place par l’état profond (état profond d’ailleurs identifié en France, mais Onfray est soit un ignorant, soit un sans-couilles), Macron fait et dit ce qu’on lui dit de faire et ce qu’on lui dit de dire, rien de plus. Onfray fait partie de ces pseudos-dissidents autorisés et officiels à la Merluche qui se payent des slogans à la "France Insoumise", en permanence satellisés à la périphérie des problèmes et qui, par leur semblant alternatif et critique, ne font qu’alimenter le système en amplifiant la cacophonie qui l’alimente. Onfray aurait bien voulu devenir un second Nietzsche, il n’aura rien été d’autre qu’un Comte-Sponville amélioré


        • 2 votes
          maQiavel maQiavel 17 janvier 15:52

          @medialter
          C’est assez rare pour être souligné mais je suis totalement d’accord. 


        • 2 votes
          louis 18 janvier 00:25

          @medialter
          En ce qui concerne Mélenchon , du boulevard politique qu’il avait devant lui , il en a fait un chemin caillouteux plein de nids de poule , alors comme homme politique plus crétin tu meurt .


        • vote
          Julot_Fr 17 janvier 16:40

          Il y a beaucoup d articles pouvant etre recadres simplement en renvoyant vers le livre de V. Bugault *les raisons du desordre mondiale* qui explique comment la finance domine le politique en occident depuis l avenement des paradis fiscaux (city de londres cree au 14e siecle).. et les choses ont largement empire depuis.. avec banques centrales.. libre echange.. ue..


          • vote
            vaietsev1 17 janvier 19:12

            Beaucoup de citoyens ou hommes d’état et cela me navre de le relever ou de flatter ,sont dans le juste quand à ce qui se passe aujourd’hui .

            J’ai entendu y’a peu ,Mélénchon qui disait sur la radio populaire que le système actuelle était pervers et il n’a pas tort ,cela en est même fatiguant ,à la suite ,Nicolas hulot a fait intervention lors d’un court métrage entrecoupée ou pris lors d’une autre interview disant des affabulations sur sa vision de la France alors que plusieurs choses ne lui donne pas tort,hélas non compris ou incompris par les journalistes .

            Macron lui en ce moment de ce que je peux voir ,reste en retrait de montrer qu’il est de l’état profond ,je dirais meme qu’il fait jeu de son monde ou qu’il cherche à se poser à un endroit quand ce qu’il comprend de la France ne lui permet pas d’obtenir ce qu’il veut car il serait lui aussi ,que vous le vouliez ou pas ,très loin,c’est à dire qu’aujourd’hui il ferait le jeu de la vieille france ,ce qui lui vaut d’avoir la tremblote car là ou il fait ce jeu ,selon lui dans sa meilleur période ou il se permettait de manipuler ou d’empecher quiconque de s’y installer ou de jouer ,il s’y essait à son tour ,quand pourtant dame nature veille et la dame nature à plus tendance à tirer sur le rouge que le bleu ,AH !

            Va arriver un moment ou l’époque ou l’on entendait "100 mètres à droite ,pas de quoi te faire du mourron " sera révolue ,on finira tous si ça continue ainsi à descendre au plus bas que bas ,et que tout soit laisser en jachère ,et que en fait ,on finissse tous par laisser faire .

            Ne restera que "A l’Ouest rien de nouveau ",nous serons alors tous complètement à l’Ouest .

            Ne serait ce pas ce que souhaite en fait ,Dame nature,cette perfide albion ?

            Vassily


            • 2 votes
              Vraidrapo 17 janvier 20:57

              Invité de C à vous

              ’tain, fallait oser y aller !

              Ce sont des employés du système, des coquins cooptés pour mettre sur le sellette leurs "invités" sauf quand il s’agit de Konh-Bendix, Guetta ou son admirateur Badou (Ali).



                • 1 vote
                  Djam Djam 18 janvier 00:12

                  Une incohérence récurrente chez Onfray...

                  Voilà un homme qui s’est fait en partie lourdé de certaines tribunes qui lui était ouvertes dans les médias de la doxa mondialisto-proprette, il perd également son université populaire (à peu près à la même époque que son évacuation sus mentionnée et probablement suite à un coup de fil bien choisi), il créé alors sa propre chaîne sur le net pour affirme-t-il à l’époque se passer des médias officiels qui n’apprécient pas ses prises de position et on le voit régulièrement revenir en invité dans les émissions les plus faussées de la médiacratie ???

                  Il cherche quoi Onfray en acceptant de jouer le témoin ici et l’analyste là ? A vendre ses tas de livres ??

                  Il fait quoi Onfray au juste ? Lui, affirme qu’il "fait son boulot de philosophe" (sic), mais est-ce vraiment un philosophe Onfray ou n’est-ce pas tout bêtement un critique de philosophes classiques dont il épluche les concepts intellectuels et philosophiques ? N’est-t-il pas tout bonnement un médiacrate qui pond des livres pour occuper sa passion de l’étude et de la lecture et qui joue avec les médias parce que c’est toujours ces derniers qui font vendre les bouses que les éditeurs majeurs jettent en pâture à son cher petit peuple ?


                  • 1 vote
                    Claire29 Claire29 19 janvier 11:22

                    @Djam
                    Il suffit d’entendre Michel Onfray parler avec beaucoup de respect et d’admiration de son père et des gens simples et honnêtes comme lui qui travaillent sans jamais se plaindre, on comprend qu’il ne vient pas seulement dans ce genre d’émission pour vendre son dernier livre mais surtout pour parler en leur nom car ils n’ont jamais la parole dans les médias où ce sont plutôt les victimes qui sont invitées sur les plateaux de télé !


                  • 1 vote
                    Laconicus Laconicus 19 janvier 11:41

                    @Djam

                    En quoi se servir des médias serait-il en soi un problème ? 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bob34

Bob34

Le bob.


Voir ses articles







Palmarès