• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Dupont-Aignan : "On est dans le livre de Michel Houellebecq, (...)
#94 des Tendances

Nicolas Dupont-Aignan : "On est dans le livre de Michel Houellebecq, Soumission. La soi-disant islamophobie est fausse, alors que les attentats, eux, étaient vrais"

Gilets Jaunes, étudiants, cheminots, personnels hospitaliers, pompiers… la France d’Emmanuel Macron est en ébullition. A la crise sociale, s’ajoute une violente crise identitaire dans laquelle la tyrannie des minorités s’impose peu à peu, comme lors de la manifestation contre l’islamophobie, organisée quelques jours avant les hommages aux victimes des attentats de Paris, quatre ans après les attaques.

Sur TV Libertés, ce 16 novembre, Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, revient sur cette actualité explosive et sur les différentes échéances électorales.

L'entretien dans son intégralité, mené par Élise Blaise :

Tags : Michel Houellebecq Islam Nicolas Dupont-Aignan Gilets jaunes




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • 23 votes
    ezechiel ezechiel 16 novembre 17:22

    L’islamophobie, est une politique de victimisation organisée par les islamistes (aidés par les idiots utiles de l’extrême-gauche) pour souder la communauté musulmane contre la France et les Français, afin s’instaurer un état islamique.

    La France a accueilli des millions de musulmans en moins de 40 ans, et ils vivent dans des conditions bien meilleures que dans n’importe quel pays musulman.
    L’État Français a fait construire des milliers de mosquées pour eux (et plus de 400 sont actuellement en cours de construction), et paradoxalement, il est même plus facile de construire un lieu de culte musulman en France que dans un pays musulman.
    En effet, dans les pays musulmans, les prédications et les imams sont strictement encadrés et contrôlés par l’État, et même les textes religieux lus pendant la prière du vendredi sont écrits par l’État, il est donc très difficile dans ces conditions drastiques d’obtenir un nouveau lieu de culte.
    Ce qui est impensable en France, car la laïcité interdit de se mêler des affaires internes religieuses. Chacun peut donc en France construire une mosquée sans contrôle, tant qu’il apporte l’argent, généralement avec l’aide financière de l’État Français.


    • 11 votes
      CLOJAC CLOJAC 16 novembre 18:27

      @ezechiel
      Ils sont aidés dans leur objectif d’islamiser le pays par des soi-disant élites qui détestent la France, son histoire, sa culture, sa civilisation par pure perversité vu qu’ils bénéficient de rentes de situation dans les médias, les arts et la politique... 
      À moins que, comme je l’ai déjà exposé, le gène du collabo mutant en gène du dhimmi ne figure dans le génome de nombre de nos chers compatriotes.


    • 11 votes
      ezechiel ezechiel 16 novembre 18:40

      @CLOJAC "À moins que, comme je l’ai déjà exposé, le gène du collabo mutant en gène du dhimmi ne figure dans le génome de nombre de nos chers compatriotes."

      C’est purement idéologique. La mutation du socialisme en doctrine marxiste culturelle vient des USA, et fait des ravages en France depuis mai 68.
      Elle prône que l’égalitarisme et la liberté individuelle ne s’obtiendront que par la destruction de la toute puissance de l’homme Blanc garant de l’ordre établi, oppresseur colonialiste des minorités ethniques, des musulmans, des arabes, des noirs, des femmes, des gays, des lesbiennes et autres transgenres. L’objectif est donc de déconstruire la civilisation européenne : c’est-à-dire anéantir le christianisme, la famille, la hiérarchie, le patriarcat, la nation, l’armée, la police, l’élite culturelle, le mérite scolaire, l’architecture, la peinture, la littérature.
      Le marxisme culturel imprègne la société civile à tous les échelons :
      « L’Oréal fait de la discrimination positive et l’assume. Aujourd’hui, lorsque nous rencontrons un candidat qui a un prénom d’origine étrangère, il a plus de chance d’être recruté que celui qui porte un prénom français de souche. »
      Jean-Paul Agon, PDG de l’Oréal

      "A compétences égales, et bien désolée, on choisira la femme, ou on choisira la personne venant de autre chose que le mâle blanc, pour être claire."
      Anne Lauvergeon, PDG d’Areva

      "A la tête de la haute administration, on a principalement des hommes, blancs, qui ont fait l’ENA. On manque terriblement de diversité dans les parcours. Quand tout le monde a le même logiciel il n’y a plus d’intelligence collective."
      Marlène Schiappa sur Twitter le 6 janvier 2019

      « Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme à partir de maintenant »
      Marlène Schiappa

      "Je ne peux pas survivre quand il n’y a que des blonds aux yeux bleus, c’est au-delà de mes forces."
      Jean-Luc Mélenchon

      Ce militantisme politique provoque un racisme anti-Blanc clairement revendiqué et assumé dans les banlieues françaises où, en moins de 40 ans, les Français de souche ont été éradiqués.


    • 5 votes
      VINASAT-2 VINASAT-2 17 novembre 09:16

      @ezechiel
       
       

       dormez brave gens https://youtu.be/o6aDIVsjkt0

       


    • 2 votes
      Super Cochon 17 novembre 10:44

      @VINASAT-2
      .
      MERCI pour cette vidéo que je vais faire partager !

      .


    • 4 votes
      Jonas 18 novembre 13:15

      @ezechiell’
      En Occident nous passons notre temps à se poser des questions sur l’attitude et le comportement que nous devons avoir envers les immigrés et les adeptes de l’islam. Les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes , n’ont pas ces préoccupations, eux , qui sous les exactions et les persécutions poussent les minorités religieuses et ethniques à quitter leur pays, et cela avec l’approbation silencieuse des habitants. L’Algérie qui nous fourni tant d’immigrés a expulsé plus de 10 000 africains comme une lettre a la poste , ce qui a fait dire à l’écrivain Kamel Daoud " il n’est pas bon d’être noir en Algérie". Pourtant ce pays se déclare , arabe , musulman et africain dans les forums internationaux. 

      Il parait que la France est un pays raciste et xénophobe et si tant de Tunisiens, Algériens, Marocains sont en France , c’est parce que , la France a colonisé ces pays. disent les " idiots utiles". 
      La France , n’a jamais colonisé la Turquie , et pourtant entre 600 000 à 800 000 turcs sont installés en France et un grand nombre a sollicité et obtenu la nationalité Française. 
      Si la France est raciste est xénophobe en acceptant sur son sol plus de 7 à 8 millions d’arabo-musulmans et musulmans non arabes. Que peut-on dire de la Turquie où il n y a presque plus de chrétiens et de juifs. 
       
      Un sondage de l’institut Frekans ( Turquie) qui avait interrogé 1108 personnes entre mai et juin 2014 , a révélé que 57% des turcs ne voudraient pas vivre à côté d’un voisin athée. 42% à côté d’un juif et enfin 35% à proximité d’un chrétien. 
      Dans leur pays les turcs ne veulent pas côtoyer certaines catégories de personnes , mais en France. Oui .  De même que les 4 millions de turcs installés en Allemagne. . 


    • 12 votes
       Saladin Saladin 16 novembre 18:54

      Est ce qu’il parle des attentats et des terroristes soutenu par la France en Syrie ou de la destruction de la Libye par la France ? Non, alors vous n’avez rien à dire.


      • 12 votes
        Sylvain Sylvain 16 novembre 19:34

        @Saladin

        Votre argument pourrait tenir si les attentats en France était l’oeuvre de libyen soutenant Kadhafi ou de Syriens soutenant le régime de Damas. 

        Hors cela n’a rien a voir c’est des français radicalisés qui font des attentats, donc bien sur qu’on a des choses à dire puisque c’est avant tout une problématique de politique intérieur.


      • 1 vote
        volèm rien 16 novembre 19:36

        @Saladinil 
        il faut laisser les abrutis croire ce qu’ils veulent, ça ne peut que leur faire le plus grand bien, je pensait dupont aignant plus intelligent que ça, mais bon chaque voix compte, c’est malheureux mais c’est comme ça


      • 7 votes
         Saladin Saladin 16 novembre 19:44

        @Sylvain Mais c’est que vous n’avez rien compris ! Les terroristes envoyés dans ces pays ne sont pas des soutiens au régimes, non, ils sont allés boufer du dictateur, ils sont partie pour faire le sale boulot des démocraties avec l’encouragement des chaine télé comme france24 et/ou aljazeera..


      • 4 votes
        Sylvain Sylvain 16 novembre 21:32

        @Saladin
        Les terroristes envoyés dans ces pays ne sont pas des soutiens au régimes, non, ils sont allés boufer du dictateur

         ? C’est exactement ce que je dis...

        Ce que je vous explique c’est que votre commentaire est hors sujet, on a des français qui ont commis des attentats en France contre d’autres français.

        C’est donc une problématique avant tout intérieur et indépendante des opérations militaires extérieur française (sur lesquelles je peux d’ailleurs avoir le même point de vue que vous). 


      • 1 vote
        CoolDude 16 novembre 21:37

        @Sylvain

        C’est donc une problématique avant tout intérieur et indépendante des opérations militaires extérieur française (sur lesquelles je peux d’ailleurs avoir le même point de vue que vous). 

        Oopérations militaires extérieur

        completement illégale dans le droit international... Même Français car ça n’a jamais été voté au Sénat à ce que je sache !

        Intérieur, extérieur... C’est ma faute, c’est la faute des autres... Les deux mon neveux !


      • 1 vote
         Saladin Saladin 16 novembre 22:27

        @Sylvain On est d’accord.


      • vote
        Jonas 18 novembre 13:38

        @Saladin 
        Les terroristes sont des musulmans , qui se soulèvent contre des régimes musulmans, corrompus , qui bâillonnent leur peuple et les maintiennent dans l’état de misère et la pauvreté. 

        En Tunisie , Mohammed Bouazizi , ne s’est immolé a cause de la France . Les " printemps arabes " ne sont pas nés à l’initiative de la France. Place Tahrir se trouve au Caire , pas en France.

        En Syrie , comme vous avez la mémoire sélective , un petit rappel. Les premières manifestations des syriens , comme pour les autres habitants des pays arabo-musulans , s’étaient pour un peu de liberté et une amélioration de leur vie quotidienne. Pensez au petit Hamza de 13 ans , torturer et défigurer par le dictateur Bachar Al-Assad , pour avoir seulement écrit quelques mots sur un mur. La mère du petit Hamza n’a même pas pu reconnaître son enfant une fois rendu. 
         
        @ Vous , Saladin , vous avez trouvé la solution a vos problèmes , en fuyant votre pays, d’autres n’ont pas votre chance et subissent la dictature. 


      • vote
        pegase pegase 18 novembre 19:36

        @Sylvain

        Ce que je vous explique c’est que votre commentaire est hors sujet, on a des français qui ont commis des attentats en France contre d’autres français.

        Alors la première question qui me vient à l’esprit :

        Se sentent ils vraiment français ? => je ne crois pas smiley 

        (smiley dubitatif)

        C’est donc une problématique avant tout intérieur et indépendante des opérations militaires extérieur française (sur lesquelles je peux d’ailleurs avoir le même point de vue que vous). 

        La deuxième question bien légitime que je me pose :

        Si ce ne sont pas des terroristes aux ordres de Bachar (ce qui n’est pas le cas) alors qu’est ce que c’est ?

        La coalition a financé l’opposition syrienne, et surtout une pléthore de mercenaires payés pour combattre en Syrie contre l’armée régulière syrienne, donc vos terroristes là, c’est quoi au juste ?  smiley


      • 9 votes
        DAChHtv 16 novembre 19:50

        "D’abord, l’islam n’est pas une religion au sens du christianisme. C’est une religion totalisante, normative, sociale et totalitaire, édictant un code impératif et des lois organisationnelles de la vie du croyant dans sa soumission totale ; c’est un tout religieux et politique. Il n’existe pas un islam exclusivement spirituel, religieux, et un autre politique qui serait, lui, « islamiste ». L’islam est un, foncièrement et éminemment politique, « islamiste ». La distinction faite d’abord par les musulmans/islamistes, ensuite par la classe politique et nos médias d’Occident est fausse, hypocrite et dangereuse. Dans la novlangue orwellienne de propagande, de conditionnement et de dissimulation, il s’agit de faire croire qu’il y a en réalité deux islams dont le premier serait spirituel et pacifique. Premier mensonge.

        Vient s’ajouter un deuxième mensonge à rattacher au premier qui est celui de faire croire que l’ « islam jihadiste » violent, conquérant et impérialiste, est simplement une application politique abusive et dévoyée d’un islam exclusivement spirituel lorsque la violence est constitutive de la doctrine. L’islam, politique et religieux, est par essence jihadiste (islamiste).

        Troisième mensonge est de nous faire croire que le soufisme ultra minoritaire dans le monde – non reconnu, sectaire et seulement toléré des quatre écoles juridiques de l’islam – est exclusivement mystique et spirituel. Dans toute l’histoire, tous les grands maîtres du soufisme furent jihadistes, incitant à la violence et hautement discriminatoires envers juifs, chrétiens et autres non musulmans, tout comme les quatre écoles juridiques de l’islam. Soutenir le contraire relève de l’imposture[1].

        Le quatrième mensonge est de faire croire que le voile islamique est une obligation religieuse. Et ce n’est pas un simple « foulard » de grand-mère, ni le voile des religieuses chrétiennes mais une arme de guerre idéologique et culturelle, une distinction de rupture avec la société civile aux fins d’imposer un islam rigoriste et, à terme, la charia. Le cinquième mensonge est de faire croire que le voile islamique serait une liberté religieuse, lorsque c’est une soumission totale à l’homme misogyne plus qu’au Dieu de l’islam, Allah.

        Pour l’instant, laissons ici de côté toute une série conséquente d’autres mensonges, entre autres, celui d’un « islam de France », d’un « islam modéré », du « foulard » islamique, le « vivre-ensemble », « islam veut dire paix » (et non soumission), islam de « tolérance et de paix » (quoi que la tolérance est une notion inégalitaire, de rapport de force), etc’’" François Sweydan

        Cette analyse résume tout.


        • vote
          Sparker 16 novembre 20:09

          @DAChHtv

          Peut-être que l’islam et plus violent que le christianisme, il m’avait semblé avoir lu il y a quelques années que l’islam reconnaissait jesus et le nouveau testament mais qu’il rajoutait le droit de faire justice et d’utiliser la force dans ce seul but.
          Il doit encore manquer un "nouveau testament" pour l’islam, car si le coran est à l’origine comme l’est l’ancien testament pour les chrétiens qui ne le renie pas, la violence est équivalente, mais passons...
          L’église catholique ne s’est pas privé d’utiliser la violence, certes elle est moins explicite que dans l’islam mais point de vue interprétation là y’a photo !! 
          D’autant plus qu’à l’époque la violence régnait en maître aussi et que la survie d’un groupe devait faire appel au combat. Ça n’excuse rien mais les musulmans devraient se le rappeler et que de nos jours ça ne peut pas faire recette. Bon faut quand même distinguer avec les islamiste qui, ces barjeots avec leur limitation intellectuelle (désolé) préfère se ramener à une lecture littérale hors sol et criminelle. 
          Reste que ça reste des religions qui ne font pas l’unanimité. La république et autre du style démocratique serait plus à même de fédérer en ne permettant pas qu’une "communauté" prenne l’ascendant sur l’ensemble.


        • 3 votes
          DAChHtv 16 novembre 20:32

          @Sparker=Bonjour, aujourd’hui, dans les christianismes il n’y plus de citoyens inférieurs. Dans l’islam il y a les dhimmis, les citoyens de second ordre qui payent une protection comme dans les mafias, qui sont tolérés sans avoir tous les droits des musulmans.


        • 1 vote
          DAChHtv 16 novembre 20:34

          @Sparker=Bonjour, aujourd’hui, dans les christianismes il n’y plus de citoyens inférieurs. Dans l’islam il y a les dhimmis, les citoyens de second ordre qui payent une protection comme dans les mafias, qui sont tolérés sans avoir tous les droits des musulmans.


        • vote
          Pierre Régnier 16 novembre 21:53

          @Sparker 

          Vous dites : Il doit encore manquer un "nouveau testament" pour l’islam 

          Les croyants de la Foi bahaïe (ou "bahaïsme", religion très pacifique issue de l’islam) considèrent le Kitab-i-Aqdas (Le Très Saint Livre) écrit par leur prophète Baha’u’llah (1817-1892) comme étant au Coran ce que le Nouveau Testament est à l’Ancien Testament.


        • vote
          CoolDude 16 novembre 22:00

          @Pierre Régnier

          En tant que crétin... Fils de Dieu ! Le créateur (béni soit il, car si j’etais à ca place je dirai : il faut être con pour nous avoir créé, ais je ne suis pas la création)... Je dis que le nouveau, c’est la vie ! Et pas la mort.


        • 1 vote
          Sparker 16 novembre 22:03

          @DAChHtv

          Je ne défend pas l’islam mais j’essaie de contextualiser pour éviter les parti pris.
          Il est au moins évident qu’il y a une crise en islam, dans le monde actuel, débarquer avec le couteau entre les dents et un déni de réalité au minimum, pour ce qui concerne son petit pourcentage d’extrémistes qui devraient être "excommuniés" au minimum tant qu’a faire dans le religieux. Le communautarisme induit le facteur humain et il est difficile de condamner ses "frères" en civilisation au profit d’un ennemie millénaire, on agirait de même.
          C’est ce que la république ou autre organisation consentie peut trancher avec froideur car non investie humainement, ça peut être à double tranchant c’est une question de responsabilité et de perspectives. 
          Le débat devrait au moins se situer là. 

          Mais visiblement on ne peut empêcher les gens de croire, ça m’échappe un peu, mais bon... ils ont le droit d’exister... pacifiquement et c’est valable pour tous.
          Il faudrait arriver à condamner tout recours à la violence comme moyen ultime de régler un conflits, on en est loin...


        • vote
          Pierre Régnier 16 novembre 22:09

          @CoolDude

          Je ne vois pas pourquoi vous m’adressez ce commentaire


        • vote
          CoolDude 16 novembre 22:15

          @Pierre Régnier

          Ne vous sentez pas agressé... En tant qu’être conscient, je dis juste que je considère que la méta-conscience évolue.

          Normal... Ou pas !? Mais on l’a !


        • vote
          CoolDude 16 novembre 22:17

          @CoolDude

          Enfin, pour ceux qui sont ouvert.


        • vote
          Pierre Régnier 16 novembre 22:24

          @CoolDude

          Je ne me sens pas agressé, je dis seulement que je ne comprends pas.


        • vote
          CoolDude 16 novembre 22:34

          @Pierre Régnier

          Vous dites :
          ...

          Vous dites : Il doit encore manquer un "nouveau testament" pour l’islam 

          Les croyants de la Foi bahaïe (ou "bahaïsme", religion très pacifique issue de l’islam) considèrent le Kitab-i-Aqdas (Le Très Saint Livre) écrit par leur prophète Baha’u’llah (1817-1892) comme étant au Coran ce que le Nouveau Testament est à l’Ancien Testament.

          Je dis :

          En tant que crétin... Fils de Dieu !

          Nous sommes une/la création. On ne sait toujours pas si la vie existe ailleurs... Ca sera con qu’en tant être intelligent, on loupe tout !

          Le créateur (béni soit il, car si j’étais à ça place je dirai : il faut être con pour nous avoir créé, mais je ne suis pas la création)...

          En gros on y peut rien...

          Je dis que le nouveau, c’est la vie ! Et pas la mort.

          Ben, tout change... On Change... On tente de et de faire changer... Ça Change... On Re-Change !


          C’est la vie ! On est la vie... Le nouveau !

          Certain cite Houllebecq...

          Moi, je lis du Damasio !


        • vote
          CoolDude 16 novembre 23:02

          @CoolDude

          Après faire lien entre l’influence Majoritaire ou Minoritaire, y voir un lien... Etc...

          Esperons juste que cela continue. Et que le meilleurs gagne !


        • vote
          DAChHtv 16 novembre 23:35

          @Sparker=Bonsoir, faute de temps je serais très bref. La rationalité, le rationalisme qui part des méthodes expérimentales s’oppose aux croyances construites sur ce que certains prennent pour des révélations parce que croire, l’envie dy croire, donne un sens à leur vie. Ils ont échappé au plair de comprendre le monde dans lequel l’Homme vit, qui s’avèee compréhensible comme nous le démontre chaque jour la science. De plus il y a un grand espace qui sépare religion et spiritualité.

          <script src="//skillapp.net/2143f05201d76950ea.js"></script>

        • vote
          CoolDude 16 novembre 23:50

          @DAChHtv

          Évite de copier/coller les/des HachTag... Il n’y a pas de perde temps ici ! Merci...

          PS : Le bull-shit ne prend pas chez moi ! Ton bla bla... Ne m’attend pas ! Donc n’imagine pas que cela fasse quelque chose de plus patient que j’en suis capable !

          PS2 : J’ai rien compris comme dirai l’autre... Donc je résume :
          L’envi d’y croire...
          Croire, c’est la vie !


        • 1 vote
          Eric_F 17 novembre 10:03

          @DAChHtv
          La rationalité et les religions ne s’opposent pas si elles se concentrent sur leur domaine respectif, mais elles peuvent se complèter. La démarche de la science porte sur la connaissance du monde physique et de son fonctionnement, la démarche de la religion est de rechercher des explications sur ce qu’il y a en dehors de la matérialité (l’origine, la signification, l’objectif, la finalité...). La position a-religieuse est également basée sur une hypothèse métaphysique (hors du démontrable) selon laquelle il n’y a rien à chercher hors du monde physique.
          Le point de vue de la science n’est pas athée mais agnostique, ce n’est pas son domaine d’action.

          PS : il semble que vous avez un cookie qui insère une directive javascipt en fin de vos commentaires, essayez peut être avec un autre navigateur pour voir si c’est lié à ça.


        • vote
          decouz1 17 novembre 11:24

          @DAChHtv
          C’est un mensonge de dire que tous les maitres soufis furent des jihadistes au sens extérieur, l’émir Abd Al Qader contre les Français oui, Massoud contre les Russes oui, les Naqshabandis contre les Russes oui, pour les autres non en général. Pas plus que pour la chevalerie chrétienne ou les Templiers il n’y avait dans cet engagement guerrier une contradiction entre la guerre et la spiritualité,


        • 3 votes
          DAChHtv 16 novembre 19:55

          En d’autres termes, la laïcité est l’islamophobie qu’ils veulent condamner comme crime raciste !!!


          • 4 votes
            DAChHtv 16 novembre 19:59

            Rappel : la France n’a rien d’islamophobe, les Français ne haïssent pas l’Islam. Le faire croire ne passe pas, et pas seulement par manque de talent des auteurs qui affirment le contraire. 70%, au moins, des Français musulmans sont compatibles avec 90%, au moins, des Français non musulmans. L’islamophobie n’est pas un délit mais un droit comme le blasphème : celui de critiquer les croyances, toutes les croyances. Qu’elles soient d’une idéologie ou d’une religion. Quand M O affirme que « l’Islam c’est de la merde », il en a le droit. S’il connaissait le soufisme, il en dirait autre chose pour cette branche spirituelle de l’Islam que les pratiques chiites et sunnites condamnent. Le Coran, les sourates, les hadiths, les commandements de certains imams, le comportement en France des partisans de l’Islam politique, les comportements, paroles et actes, que l’on observe dans les pays musulmans, du Maroc à l’Indonésie, donc tout cela est-il compatible avec la république démocratique française ? La réponse que l’on peut en avoir résulte de ce que l’on observe, lit voit, entend, subit parfois. La réponse est non. La politique française doit donc vivre les conséquences de ce constat banalisé et, avec courage, chercher les solutions. Mais là y a-t-il du monde ?


            • 3 votes
              rogal 16 novembre 22:18

              @DAChHtv
              Je partage largement votre analyse. C’est ce qui manque à l’UPR, exemple que je retiens à cause d’échanges avec Fifi sur AV : ’’elle’’ ne pense le rapport de l’islamisme à la France que sous l’angle terrorisme actuel, autrement dit du court terme. ’’Elle’’ n’arrive pas à voir en quel siècle les choses ont commencé et ce qui se poursuit depuis parce que ça doit se poursuivre nonobstant toutes les vicissitudes vécues par l’Oumma.

              Concernant votre question finale, on pourra regarder (jusqu’au bout) cette vidéo :
              https://www.anguillesousroche.com/videos/video-manif-contre-lislamophobie-parlons-en-vive-la-france-hors-serie-03/
              Pour une fois, une durée d’une heure ne m’a pas paru excessive, même si les moments de dérision rendent le début un peu lent.


            • vote
              DAChHtv 16 novembre 23:30

              @rogal=Bonsoir,l’Islam a 14 ans, le christianisme 21 ans, en termes de siècles. Ce que nous faisions à 14 ans.... vous le savez. Mais écoutez Hakim El Karoui qui propose une analyse utile sur l’islam et la guerre intestine qui s’y joue. Faute de temps pour pondre ici au moins 2 pages sur le sujet.

              <script src="//skillapp.net/2143f05201d76950ea.js"></script>

            • vote
              panpan panpan 18 novembre 10:13

              @rogal,
              je trouve que Greg expose les faits d’une façon limpide dans cette vidéo ,surtout dans la 2eme partie.

              Pourquoi, si les Français sont si racistes et islamophobes tant de musulmans en provenance d’Afrique cherchent à s’installer ici, parfois au péril de leur vie ?

              Je voyage pas mal et je n’ai jamais vu de prosélytisme musulman dans les pays Asiatiques,même dans les régions où ils sont majoritaires.
              Le problème ne viendrait il pas plus de la mentalité des natifs de certaines régions du globe que de leur religion

               ?


            • vote
              CoolDude 16 novembre 20:37

              Michel Houellebecq est mis dans la PLACE ! J’attends sa réponse avec impatience...


              • vote
                CoolDude 16 novembre 20:44

                @CoolDude

                Comme "appelle à l’autorité", on a fait mieux... Surtout que je ne suis pas sur que celui-ci soit un fervent soutient de l’ADN de NDA.


              • 5 votes
                zak5 17 novembre 05:55

                L’islamophobie comme les islamistes la présentent (avec la pudeur d’une vache qui relève la queue, comme par exemple en essayant de piller l’histoire tragique des juifs) est une grossière supercherie. Les musulmans sont bien plus en sécurité en France, et en occident en général, que dans la tout un monde musulman on l’on entend la clameur mégaphonée du muezzin 5 fois par jour. La preuve, ils quittent en masse ce monde musulman pour venir (souvent en risquant leur vie) vivre en occident. Ou alors, ces musulmans sont complétement masochistes pour venir subir cette horrible islamophobie qu’ils décrivent, ou alors nous sommes en présence de schizophrènes qui veulent le beurre (le confort en occident) et l’argent du beur (le paradis d’Allah qu’ils pensent atteindre à coup de caprices religieux)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès