• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > P. Pascot : sur les agressions de politiques, l’inutilité des députés et (...)

P. Pascot : sur les agressions de politiques, l’inutilité des députés et sénateurs, car le vrai pouvoir est ailleurs...

Quand Philippe Pascot et Pascal Terrasse ("franc-maçon, ancien député, agressé en 2015") devisent sur les agressions de politiques, la corruption en haut de la pyramide, le ras-le-bol des gens, la démocratie qui n'en est pas une, l'inutilité des députés et sénateurs, et ce fameux vrai pouvoir qui serait ailleurs...

Dans cette conversation avec Anna Cabana, on commence par nous remémorer les agressions subies par le personnel politique ces derniers temps, Jean-Vincent Placé en étant le dernier exemple en date (les précédents sont NKM, Laurianne Rossi, M. Valls, P. Terrasse...).

L'ancien député rentre dans le vif du sujet : "Moi vous savez, j'ai été agressé parce que je suis franc-maçon." 

Il enchaîne, en concédant que sa qualité d'homme politique lui a aussi valu en partie cette agression, et sur "ces pauvres parlementaires qui n'ont plus aucun pouvoir ! Le pouvoir est européen, le pouvoir est local, gouvernemental... Ils sont la serpillère de la république !"

Philippe Pascot réagit ironiquement sur l'agression dont a été victime Jean-Vincent Placé : "Je connais bien le petit Jean-Vincent...", "Il y a quand même des baffes qui se perdent..."

Anna Cabana lui rétorque qu'il joue avec des mots dangereux...

Mais Pascot lui fait remarquer que les politiques jouent avec le feu, en provoquant eux-mêmes ce ras-le-bol chez les gens qui se sentent trompés, volés : "arrêtez de nous retirer 5€ sur nos APL pendant que vous vous goinfrez avec des ortolans !"

"Vous avez été agressé parce que les gens en ont marre des politicards ! Parce que la politique c'est noble ! Les politicards c'est pas noble !
Tous les élus ne sont pas pourris (...) ; maintenant, plus on remonte en haut de la pyramide, plus on s'aperçoit que, quand même, les gens ils se sucrent pas mal, et en même temps ils nous donnent des leçons de morale, et en même temps ils nous disent qu'il faut que nous on se serre la ceinture, qu'on n'ait plus de retraite... Vous savez combien c'est la retraite d'un député au bout de trois mandats ? Vous savez combien c'est la retraite de la plupart des travailleurs dans quelques années ? ça va être 896€ brut, après 47 années d'annuités. Vous vivez à Paris avec 896€ ? Eh bien les gens ils en ont un petit peu ras-le-bol
..."

Terrasse, lui, y voit la faute aux tendances populistes de certains dirigeants politiques...

Quant à l'utilité des députés : "Le vrai pouvoir est ailleurs ! Economique, médiatique..."

Pascot, malicieux : "ça veut dire que vous profitez de la soupe, mais en fait vous ne pouvez rien faire ?"

Terrasse, sûr de lui, mais énigmatique : "Le pouvoir est ailleurs ! Et il faut aller ailleurs !"

Pascot : "Les députés et sénateurs, aujourd'hui en France, ça ne sert à rien ?"

Terrasse : "Pas à grand chose..."

Pascot : "C'est merveilleux ! Mais ils sont super bien payés pour ne servir à rien..."

Terrasse, chantre de la démocratie (oubliant sans doute que certains réseaux de pouvoir plus ou moins occultes, dont il fait partie, aiment tant la démocratie qu'ils n'ont de cesse de l'étouffer sous les oripeaux d'une république pour le moins bananière...) : "Nous sommes dans un Etat démocratique (...). L'élection se passe. La souveraineté c'est quoi ? On fait et on défait les élus..."

Pascot regrette la non reconnaissance du vote blanc, une des raisons de la forte abstention...

Terrasse, un poil populiste : "Si les électeurs ne veulent pas voter, c'est leur choix !"

Pascot en remet une couche : "Aujourd'hui tout est fait pour que vous n'alliez pas voter... Quand vous avez le choix entre la peste et le choléra au second tour, qu'est-ce que vous faites ? Eh bien vous n'allez pas voter."

Et il met sur la table le problème des primaires, et des disparités de moyens entre les différents candidats, car bien sûr l'argent qui coule à flots, pour certains candidats, influe sur le résultat des élections. 

Mais alors les élus vont abandonner le navire ?

Que nenni nous dit Philippe Pascot : "Les élus d'en haut, soit ils recommencent, soit ils sont recasés", recasés "en étant nommé par le fait du prince", dans une commission ad-hoc... (...). "Ceux d'en haut, vous inquiétez pas, ils trouvent des combines pour rester sur le terrain."

Là, notre chantre de la démocratie, l'ancien député Terrasse, s'est senti visé, si peu... vis-à-vis de sa nomination comme inspecteur général du développement durable au CGEDD en 2017...

(Wikipédia : "Sur décision du conseil des ministres et après avis favorable émis par la commission chargée d'apprécier l'aptitude à exercer les fonctions d'inspecteur général14, il est nommé en mars 2017 inspecteur général du développement durable au CGEDD15. Cette décision est critiquée comme étant un « recasage », alors que Pascal Terrasse ne se représente pas aux prochaines élections législatives16,17. Il démissionne le 23 mars 2017 de son siège de député.")

Oui, ce n'est pas très démocratique tout ça, mais on sait ce que vaut le mot "démocratie" dans la bouche de ces gens-là...

Terrasse tient quand même à dire que mettre sa nomination sur le tapis n'est pas très élégant... 

On en pleurerait presque...

Et on attend toujours une vraie description de ce "vrai pouvoir"... situé en haut de la pyramide, comme le dit Philippe Pascot.

 

 

 Pour en savoir plus sur la moralité très particulière des politiques "d'en haut" : la chaîne YouTube de Philippe Pascot

 

Avec notamment la vidéo suivante : Philippe Pascot / SUD RADIO / Des vérités que les parlementaires n'aiment pas entendre

 

Tags : Politique Société Justice Démocratie Ethique Citoyenneté Elections Violence Manuel Valls Oligarchie NKM Corruption Franc-maçonnerie Polémique




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • 23 votes
    maQiavel maQiavel 9 septembre 2017 12:08

    La première vidéo est énorme.

    D’abord le début avec le pauvre petit franc maçon qui n’a rien fait à personne et qui se fait quand même agresser. Eh ouais , ce n’est plus arrivé qu’un frère se fasse agresser parce qu’il est franc-maçon depuis … l’occupation !!! Le lien est fait, histoire de bien assimiler la colère populaire au péril fasciste. Et la journaliste qui lui demande « est ce que vous avez été agressé aussi parce que vous étiez politique ou uniquement franc maçon » ? Réponse : heu … heu … un peu des deux. Voilà comment on fait passer la colère des administrés envers leurs administrateurs qui ne font que trahir leurs promesses à une question de liberté d’opinion en mettant en avant son statut de franc-maçon dont la grande majorité des gens n’a rien à foutre , ce qui compte pour les gens c’est leurs problèmes du quotidien , pas ces histoires de franc-maçon. Bref …

    Ensuite , quand on demande son avis à Phillipe Pascot qui est le seul personnage lucide sur le plateau et qu’il précise qu’il n’approuve pas la violence envers les élus mais qu’il y’a quand même des baffes qui se perdent , la journaliste outrée lui fait remarquer que légitimer la colère des Français contre les politiques est de facto soutenir la violence. En gros , on a une classe politicienne qui se gave , qui a des privilèges officiels et officieux qui feraient rougir n’importe quel potentat d’une quelconque république bananière , qui passe plus de temps et d’énergie à s’en mettre plein les fouilles et à parader dans les médias qu’à assurer le bien public (au contraire  , ce sont les principaux acteurs de sa détérioration ) mais naaaan , c’est maaaal que les Français soient en colère parce que la colère mène à la violence et que la violence c’est dangereux pour tout le monde. Ahlàlà, ces journalistes. smiley

    Et notre petit franc-maçon qui revient à la charge pour expliquer doctement pointer du doigt les parlementaires est idiot parce qu’ils n’ont plus de pouvoir. Phillipe Pascot qui lui demande en gros s’il est payé à ne rien foutre puisqu’il n’a plus de pouvoir ? Il lui répond tranquillement que oui et que les parlementaires et les sénateurs ne servent plus grand-chose. C’est bien, c’est franc. Sauf que quelques phrases plus tard, le même explique qu’on est dans Etat démocratique smiley , que la souveraineté est de faire et de défaire les élus , tout ça pour dire que si le peuple n’est pas content , au lieu d’user de violence sur les élus , il peut user de sa souveraineté en ne les élisant pas. Hé, espèce de crétin, tu es entrain de nous dire que la souveraineté, c’est de faire et de défaire des élus qui n’ont aucun pouvoir ????

    Je me suis arrêté là parce qu’une furieuse envie de l’attraper par le col et de lui mettre des claques m’est venue, histoire de lui remettre les idées en place, et pourtant je suis loin d’être un fou furieux, je suis plutôt quelqu’un de calme et de posé mais là, trop c’est trop …  smiley


    • 12 votes
      Sonya V... Sonya V... 9 septembre 2017 12:31

      @maQiavel
      Ah ! Ah ! Ah !

      Je crois que les frères de loge du maçon-terrassier vont gentiment lui faire comprendre qu’il ferait mieux de la fermer à l’avenir, tellement il est inconséquent et contre-productif... smiley

      Et en même temps (comme dirait l’épouvantail), il est certainement représentatif de ces politiques d’en-haut, hors-sol, qui pensent être hors d’atteinte de la base, perchés qu’ils sont sur leurs sommets...


    • vote
      Cyril Delacour Cyril Delacour 20 septembre 2017 19:39

      @maQiavel d’autant que le dit "élu" s’est montré insultant et violent AVANT que je m’en insurge (et pour d’autres raisons aussi) décidant de m’en prendre à son impunité, norme diffusée par les médias et qui fait de nocifs irresponsables au "pouvoir" (de faire les lois, quand même !).

      Vidéo de la confrontation (1mn30) : https://youtu.be/naSiyGYQF88

      Quand le juge m’a demandé si je regrettais mon acte je lui ai répondu : "non, ça m’a soulagé".


    • vote
      Cyril Delacour Cyril Delacour 20 septembre 2017 20:04

      @Sonya V...
      Jetez donc un oeil sur cet article, c’est la version de l’insurgé (moi) : https://injusticiables.wordpress.com/2015/04/08/agression-du-depute-socialiste-pascal-terrasse/

      J’apprécierai, s’il vous plaît, que vous intégriez à votre article cette vidéo, une confrontation avec l’élu qui s’est déroulée AVANT les faits dont il est victime : https://youtu.be/naSiyGYQF88

      Bien entendu j’accepte que vous citiez mon nom puisque j’assume pleinement cet acte de violence prémédité.


    • 11 votes
      Maître Cube 9 septembre 2017 14:26

      1ère vidéo, le député annonce tranquillement que lui et ses pairs n’ont plus aucun pouvoir politique. Dans ce cas, pourquoi reste-t-il député ?

      Manifestement, pour la même raison que les autres député et sénateurs, il reste député pour avoir une retraite royale et continuer à vivre aux crochets du peuple.

      Il n’y a plus aucun besoin de députés, de sénateurs. Ni d’un président de la république qui augmente les impôts pour ses futures guerres. Les gens vivraient mieux sans parasites.


      • 5 votes
        Maître Cube 9 septembre 2017 14:49

        Dans la 2ème vidéo, le journaliste de sud radio est aussi tordu que les politicards. Il est payé par les pourris ?


      • 1 vote
        Sonya V... Sonya V... 10 septembre 2017 11:38

        @Maître Cube
        Il n’est plus député smiley

        "il est nommé en mars 2017 inspecteur général du développement durable au CGEDD"

        On ne dira donc pas qu’il a été "exfiltré" vers un poste au moins aussi utile que celui de député... mais certainement moins exposé... Ce serait indécent de finir une carrière aussi admirable en étant obligé d’approcher des gueux, voire de leur rendre des comptes ! Non, là c’est impensable !


      • vote
        Sozenz 10 septembre 2017 12:23

        @Maître Cube
        je pensais au debut que c etait un crétin . il est loin d ’être un crétin . c est un excellent manipulateur d idées.

        il utilise des "verités" ( mais qui sont injustes, et il le sait ) pour faire passer des idées justes . c est d une grande perversité .


      • 6 votes
        bob14 bob14 9 septembre 2017 15:58

        Quand on voit l’inutilité de la classe politique Française, en effet des coups de pieds aux culs se perdent...faut une nouvelle terreur pour s’en débarrasser l’avenir des Français est en jeu...


        • 7 votes
          pele mele pele mele 9 septembre 2017 15:59

          100 % des guerres sont d’origine politique, si les politiques prennent des baffes c’est un juste retour à l’envoyeur......

          Si les Franc-mac ne sont pas content qu’ils dégagent ailleurs, ces gens sont puants, menteurs, magouilleurs ......
           
           

           


          • 6 votes
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 9 septembre 2017 20:42

            La France d’en bas a abandonné la politique depuis belle lurette, elle n’y croit plus, alors que les riches ne lâcheront jamais la politique, d’ailleurs les riches n’agressent jamais les politiciens, bien au contraire ... En fait, tous ces grands bourgeois sont des militants politiques, ils sont sans arrêt en train de défendre leurs intérêts de classe !


            • 1 vote
              Vraidrapo 10 septembre 2017 08:18

              @DJL 93VIDEO

              tous ces grands bourgeois sont des militants politiques,

              Vu sous cet angle, ça me parait pertinent.

              Ce n’est plus "Le Freak, c’est chic ! ", c’est " Le Fric, c’est politic !"


            • vote
              Cyril Delacour Cyril Delacour 21 septembre 2017 12:44

              @Vraidrapo d’autant plus vrai en ploutocratie (qui est le pouvoir - irresponsable - des plus riches)

              L’argent est roi,

              La dette souveraine,

              Les peuples déchus,

              Très déchus !


            • 4 votes
              frugeky 9 septembre 2017 22:29

              Non, définitivement, nous n’avons plus besoin de ces parasites, qu’ils soient députés, sénateurs...et il a le toupet de parler de souveraineté.
              Prolétaires de tous les pays...changez de métier !
              Cessons de travailler pour eux. Travaillons pour nous.
              Ils ne peuvent pas vivre sans nous, nous pouvons vivre sans eux.


              • 3 votes
                Vraidrapo 10 septembre 2017 08:13

                tout ça pour dire que si le peuple n’est pas content , au lieu d’user de violence sur les élus , il peut user de sa souveraineté en ne les élisant pas.

                Dans cet ordre d’idées, ce serait à la journaliste de s’inquiéter pour ses fesses, vu la façon scandaleuse dont toutes les Rédactions ont couvert la campagne électorale.
                - Temps de paroles préférentiel,
                - informations biaisées, ( meetings désertés de µicron...)
                - interviews partiales (complaisance ou mépris affiché...), etc...

                Hier toutes les TV nous remettent MLP (l’attrape mouches de service) sous les projecteurs avant de la rejeter dans le caniveau dans 5 ans, pour faire élire ou réélire le candidat labellisé Roteuchild.
                L’orage étant pasé, les Lapix, Pesco-Mara, Coudray affichent à nouveau leur sourire Coca-Cola qui aura bien du mal à me faire oublier les harpies du Système qu’elles ont été ce printemps...


                • 1 vote
                  maQiavel maQiavel 10 septembre 2017 13:26

                  @Qiroreur

                  Il ne fait aucun doute qu’une majorité de gens qui ont vu cette séquence ont du se dire "oh bah elle a raison la journaliste... y’a pas d’autre solution, hein Simone ? Tiens, en passant, tu peux me ramener une bière ?".

                  ------> Voilà pourquoi ce qui m’intéresse moi avant tout, ce sont les solutions. Certes elles ne sont pas parfaites (les solutions parfaites qui arrangent tous les problèmes en même temps ça n’a jamais existé) mais elles existent. Le vrai problème politique n’est pas tant l’absence de solution que l’absence de volonté politique de les mettre en place.

                  Parce que tout le discours de légitimation du « no alternative » consiste à faire croire qu’il n’existe aucune solution et que la marche actuelle des choses est la moins mauvaise qu’il puisse exister. La meilleure manière de vaincre ce discours, c’est de présenter ces alternatives et de mettre en évidence le manque de volonté et d’incompétence de cette oligarchie qui se refuse de les appliquer, c’est aussi une manière de les délégitimer.

                  Je ne sais pas si tu suis ce qui se passe actuellement à Saint Martin mais c’est la pagaille. Certes, l’ouragan a fait des dégats et c’est regrettable mais c’est le facteur humain qui cause le plus de dégats actuellement avec des bandes armés qui sillonnent les rues , des pillages et des agressions.

                  http://www.ouest-france.fr/monde/ouragan/irma/irma-pillages-agressions-et-bandes-armees-le-chaos-regne-saint-martin-5236697

                  Les autorités qui n’ont pas pris la mesure de ce qui allait se passer n’ont rien anticipé , tout ce que les gendarmes peuvent faire , c’est demander aux habitants de se défendre eux-mêmes étant donné qu’ ils n’ont plus les moyens de communiquer entre eux.

                  http://www.lci.fr/societe/les-gendarmes-nous-ont-dit-defendez-vous-comme-vous-pouvez-face-au-pillage-des-habitants-de-saint-martin-prennent-les-armes-2063908.html

                  C’était imprévisible, il n’existe aucune solution et ça devait forcément se passer comme ça ? Ah oui ? Et comment se fait il que pendant ce temps là, à Cuba qui est frappé de plein fouet par l’ouragan les pouvoirs publics ont anticipé le phénomène et mis à l’abri un million de personnes ? Et qu’il n’y a pas de pillages ? Ah oui , c’est vrai , c’est une méchante dictature socialo-communiste qui a plus de levier sur la population pour organiser les choses. Mais qu’en est il du coté néerlandais de l’Ile de Saint Martin qui a été sécurisé tout de suite avec des militaires ? Cest plus simple, il ya une incurie administrative et politique du coté français et cest dans ce genre de crise quelles éclatent au grand jour.

                  Pour revenir sur la situation générale, je ne vois pas comment les choses peuvent changer sans une crise de grande ampleur, ce nest pas du nihilisme, cest juste un constat que je fais en espérant quelle changera les représentations, ce qui nest pas certain du tout

                   


                • 1 vote
                  Pyrathome Pyrathome 10 septembre 2017 14:46

                  @maQiavel

                  je ne vois pas comment les choses peuvent changer sans une crise de grande ampleur, ce nest pas du nihilisme, cest juste un constat 

                  .

                  C’est malheureusement une fatalité inéluctable, il faut secouer le cocotier pour faire descendre un maximum de noix.....

                  Quand Jupiter des bacs à sable dit que la France n’est pas "réformable", dans son esprit étriqué, c’est plutôt : La France n’est pas "sodomisable".....

                  Maqueron, c’est l’idiot utile du système qu’on a imposé pour essayer de passer en force et qui va s’en prendre plein la gueule en semant le chaos !

                  Au bout de trois mois, déjà complètement lessivé et qui se permet encore d’insulter les Français, ça va forcément très mal finir, pas besoin de vaticiner comme madame Irma pour s’en rendre compte....

                  Le dégagisme est loin d’être fini, il ne fait juste que commencer !

                  http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170909.OBS4439/une-attitude-arrogante-un-president-rate-une-tribune-du-new-york-times-accable-macron.html



                • 2 votes
                  Pyrathome Pyrathome 10 septembre 2017 19:20

                  @yoananda

                  Mais bon, la France des années 50 ou 60 aurait pu réagir. La France de 2017 n’est plus la France. 

                  .

                  Détrumpe toi....il y a plus de 50 % d’abstentionnistes peut-être prêts à renverser la table, attention à l’eau qui dort ! Quand trop, c’est trop....

                  Permet moi de garder espoir....



                • vote
                  Carmela Carmela 10 septembre 2017 21:19

                  @Qiroreur
                  Bonsoir Qiroreur,

                  J’ai trouvé ce film génial et adoré aussi smiley je ne l’ai vu que cet été mais il clignote tellement juste, tel un voyant rouge, témoin détonnant qui s’allume sur la déliquescence des pays occidentaux... Les pétages de plomb mis en scène en deviennent littéralement salvateurs smiley Si les français parvenaient à prendre conscience au plus vite qu’ils sont pris pour "du paix q jetable", nous pourrions éviter le pire du programmé, et pour rester cinéfil, je vous laisse deviner le contenu du "manuscrit de Mr Rabbit"... smiley

                  Un autre film que j’ai trouvé excellent parmi d’autres SF et fantastiques : Nothing



                • vote
                  Cyril Delacour Cyril Delacour 20 septembre 2017 19:43

                  @maQiavel peut-être qu’en rendant la monnaie au bien commun et en proscrivant l’usure (que l’argent fasse de l’argent, c’est au mépris du travail, et pas que) grâce à une constituante tirée au sort, pour commencer...


                • 1 vote
                  Cyril Delacour Cyril Delacour 21 septembre 2017 03:27

                  @Qiroreur "manque de courage" pour faire quoi exactement ?

                  Moi je m’en suis pris à son impunité en connaissance de cause, c’est à dire au travail de leur "justice" et à cette norme diffusée ad nauseam par les médias. Cette impunité fait des irresponsables nocifs au pouvoir. Ce n’est pas que pour cela, mais aussi par amour pour défendre ce que j’aime, et ça, ça donne de la force et du courage. Je ne suis pas un insoumis, je suis un insurgé, et en prison un autre "papa en colère" m’a envoyé L’Homme Révolté de Camus où est écrit "je me révolte donc nous sommes" et vous savez quoi, c’est vrai !


                • vote
                  Cyril Delacour Cyril Delacour 21 septembre 2017 12:47

                  @maQiavel Que pensez-vous - pour commencer - de rendre la monnaie au bien commun (actuellement privatisée avec intérêts) et de proscrire l’usure (que l’argent fasse de l’argent c’est au mépris du travail, de l’environnement social, culturel et naturel) ?


                • vote
                  bob14 bob14 10 septembre 2017 12:38

                  Sur la photo, nous voyons en direct l’agonie de la bécasse...Balai en un acte désespéré de la bobo à droite en sortant des chiottes... !


                  • 1 vote
                    Joe Chip Joe Chip 10 septembre 2017 21:15

                    Je suis le premier à fustiger les gogos qui voient des franc-maçons partout, mais cet espèce d’arriviste pas arrivé du PS qui essaie de se faire passer pour un grand persécuté en mode seconde guerre mondiale est totalement pathétique. Je doute d’ailleurs que des franc-maçons sincères révèlent leur appartenance à la franc-maçonnerie pour des raisons aussi triviales. Sans doute un type entré en maçonnerie pour faire carrière.


                    Et puis faut avouer qu’il a un peu la tête de l’emploi, si j’ose dire... en plus, il explique qu’il n’a plus aucun pouvoir donc à quoi tu sers à la limite ? Ben de serpillère. 

                    Et comme par hasard...

                    Le 25 mai 2012, selon Marianne et Mediapart, l’examen du compte bancaire d’un élu PS révèle que ce dernier a notamment payé avec son indemnité représentative de frais de mandat des billets de train pour sa famille, sa cotisation de parlementaire au PS (500 euros par mois) et surtout, documents à l’appui, des voyages privés au mois d’août en Espagne, au Sénégal ou en Égypte. Pascal Terrasse porte plainte pour vol de relevés bancaires, accusant Mediapart de livrer en pâture sa vie privée, en se fondant sur des relevés bancaires personnels et volés18. En tout, Mediapart estime que « les sommes irrégulièrement dépensées par Pascal Terrasse sur son IRFM ces quatre dernières années s’élèvent facilement à plus de 15 000 euros, pour les seuls voyages en famille »19.



                      • vote
                        Cyril Delacour Cyril Delacour 20 septembre 2017 17:09

                        Confrontation filmée avec l’ex député Terrasse AVANT son agression : https://youtu.be/naSiyGYQF88

                        Ce qui a poussé à l’insurrection : déni de justice en ce qui concerne le travail dissimulé d’enfants pour un film de cinéma dont le député a fait la promotion, a été médiateur pour négocier des contrats, qui a demandé sa régularisation qui n’est pas possible selon la DIRECCTE (publicité de travail dissimulé par ex. sur Twitter, la boulette dans la main du député au début de la confrontation filmée).


                        Peut-être allez-vous accorder un "droit de réponse" qui a été refusé par les autres médias, par exemple en intégrant à votre article la vidéo de la confrontation où l’on entend le député insulter et où on le voit violent.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès