• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Suppression des filières S, ES et L

Suppression des filières S, ES et L

Le gouvernement envisage la suppression des filières S, ES et L... On en parle aujourd'hui !

Tags : Politique Enseignement Université Polémique Ecole




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 1 vote
    pilule bleue pilule bleue 10 décembre 2017 16:18

    La suppression des filières au lycée est une bonne idée mais largement incomplète, il faut l’organiser depuis le collège. Le point le plus important, qui ne sera certainement pas pris en compte, est d’arrêter de faire passer les élèves en classe supérieure avec des lacunes partout. Faire un enseignement à la carte c’est donner plus de temps à ceux qui en ont besoin pour apprendre telle ou telle matière. En clair, je suis bon en math, j’avance vite en math et physique mais pas bon en langue j’avance moins vite en anglais, français, espagnol ... Quand j’ai obtenu un certain niveau dans ces différentes matières, je peux prétendre au premier diplôme universitaire, le bac ! En fonction du niveau obtenu à ce bac à la carte et suivant les matières, j’irai plutôt vers une filière scientifique ou littéraire dans le supérieur.
    La filière technologique, peu connue à tort, est à mis chemin entre les bacs professionnels et les bacs généraux. Elle a été récemment réformé, ce sont les bac STI2D. Cette réforme est un échec. Les inspecteurs, contre l’avis de l’ensemble des professeurs, ont orienté la filière technologique vers plus de science, plus de math et plus de langues. Les élèves de cette filière présentent généralement d’une autres formes d’intelligence (voir Howard Gardner ), généralement plus manuelle, plus spatiale. Du coup, la spécificité Française de cette filière, c’est retrouvée en inadéquation entre les élèves et la formation. Les professeurs de cette filière se sentent en porta-faux entre ce qu’ils doivent enseigner et les élèves. la filière STI2D est devenu un "fourre-tout" des élèves en échec produit par le système au sens large, c’est à dire pas que l’école.
    Ne rêvons pas, le gouvernement veut faire des économies pour enrichir les actionnaires, il va, avant tout, tailler dans l’os du mammouth (il n’y a plus de gras étant depuis longtemps).


    • vote
      Toutatis 11 décembre 2017 17:37

      On peut supprimer tout ce qu’on veut dans le secondaire, pourvu qu’on organise des examens d’entrée avec classement pour intégrer l’université ou les classes préparatoires.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès