• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Xavier LEMOINE : Ce maire qui appelle à la désobéissance civile
#36 des Tendances

Xavier LEMOINE : Ce maire qui appelle à la désobéissance civile

Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, a déploré les restrictions imposées aux Français par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 et il a appelé à la « désobéissance civile » en invoquant l'article II de la Constitution.

Invité le 13 avril à s'exprimer sur le plateau de la chaîne télévisuelle LCI, le maire de Montfermeil Xavier Lemoine (étiqueté Divers droite) a plaidé pour la « désobéissance civile » qu'il faudrait selon lui opposer aux restrictions sanitaires imposées par le gouvernement pour faire face à l'épidémie de Covid-19. « J’appelle à la désobéissance civile parce que le mal qui est infligé à la population française est totalement disproportionné par rapport aux effets que l’on veut avoir sur la crise sanitaire », a-t-il ainsi expliqué face à une porte-parole du parti présidentiel dénommée Prisca Thévenot.

« L’article II de la déclaration des droits de l’Homme dit que lorsque l’oppression est manifestement disproportionnée, il y a nécessité et devoir. »

« Je dis que les pouvoirs publics ont fait obstruction depuis un an sur tout ce qui était prévention et soins précoces de la maladie, et que c’est une honte parce que tout ce que l’on vit résulte de cette occultation systématique. Et maintenant s’il faut aller devant les tribunaux, j’irai, parce que tout ça je l’ai vécu, je l’ai fait, je l’ai écrit, je l’ai dit. »

Quelques unes de ses autres interventions concernant la situation actuelle :

" Dès mi-mars, j’ai été en contact avec des médecins qui ont constaté des traitements efficaces contre la forme grave du Covid pour peu qu’ils soient appliqués dans la phase précoce. Dans les hôpitaux de mon secteur de Seine-Saint-Denis, lors de la flambée épidémique, on s’en est plutôt bien sortis. Devant l’Assemblée nationale, Jean Castex a balayé l’idée qu’il puisse exister des traitements efficaces dans la phase précoce. Alors que beaucoup de pays prescrivent ces traitements. "

" Je trouve qu’on est dans une situation intolérable. Notre jeunesse se liquéfie, des personnes sont détruites : il y a le chômage, les boîtes qui s’écroulent. Il y a eu une forme d’unanimisme. Avec la pression qui monte, certains commencent à réfléchir, il faudra être du bon côté du manche dans quelque temps. A la lumière des faits que j’ai étudiés, ces mesures sanitaires sont immorales par les dégâts qu’elles provoquent. Elles sont légales mais illégitimes. Quand la légalité ne rejoint pas la légitimité, il y a cas de conscience. En conscience, la désobéissance civile est une nécessité. "

" J'ai pour habitude de beaucoup travailler mes dossiers. Les médecins français qui tentent de traiter le Covid sont minoritaires car la majorité ne veut pas braver les autorités et leurs instances. J’en ai assez de voir dans ma ville des gens à qui l’on prescrit du doliprane et qui se retrouvent aux urgences alors que ceux qui prennent des antibiotiques n’ont que des formes légères de Covid. "

Tags : Politique Grève




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès